Bilan économique 2004 - Démographie : stabilité des naissances et forte hausse des décès

De
Publié par

En 2004, 16 050 bébés sont nés en Champagne-Ardenne. Après une année 2003 difficile marquée par la canicule et une épidémie de grippe fatale à beaucoup de personnes âgées, le nombre de décès a fortement baissé en 2004. Le solde naturel des naissances et des décès est particulièrement remarquable avec un excédent régional de plus de 4 000 personnes alors que le déficit migratoire s'accentue d'année en année.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 15
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

22
n 2004, 16 050 bébés sont nés en Cham-
Evolution des naissances domiciliéespagne-Ardenne soit 70 de plus qu'en 2003.
(Indice base 100 en 1990)
Le jour supplémentaire de l'année bissextileEa favorisé ce supplément de naissances, la
descendance moyenne étant de 44 nouveau-nés par jour 105
dans la région. La Marne et la Haute-Marne ont bénéficié,
100
en 2004, d'une légère progression des naissances. L'Aube,
département réputé le moins nataliste de la région, s'en 95
sort bien avec une évolution de 4% par rapport à l'année
90précédente. Traditionnellement le plus fécond de la ré-
gion, le département des Ardennes enregistre, par contre,
85
de moins en moins de naissances sur son territoire. La fer-
meture de certains services de maternité dans des bourgs 80
du nord des Ardennes, ayant amené certaines femmes à
75accoucher en Belgique, est à l'origine de ce phénomène.
1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004
La Champagne-Ardenne se démarque toujours par des ni-
Ardennes Aube Marne Haute-Marne Régionveaux de fécondité élevés chez les moins de 25 ans, en
particulier dans les Ardennes et la Haute-Marne. Cette
forte fécondité arrive encore à compenser la baisse sen-
Source : INSEE - Etat-civil
sible du nombre de femmes en âge d'avoir des enfants. En
revanche, la fécondité des plus de trente ans demeure infé-
Après une année 2003 difficile marquée par la canicule etrieure au niveau national et ne progresse plus.
une épidémie de grippe fatale à beaucoup de personnes
âgées, le nombre des décès a fortement baissé en 2004.
Des mamans relativement jeunes D'après les résultats provisoires, 12 000 Champardennais
sont décédés en 2004 contre 12 900 en 2003, soit 7% de
décès en moins. Une partie de cette baisse est sans douteLa tendance observée, depuis plus d'un quart de siècle, à
la conséquence de " décès anticipés " en 2003 du fait de laavoir ses enfants toujours plus tard se poursuit. Les fem-
canicule qui ne s'est pas reproduite en 2004. La grippe ames, qui ont accouché en 2004, ont en moyenne presque
été aussi moins virulente.29 ans. Cet âge n'a cessé de progresser depuis 1975 où
Malgré tout, les régions métropolitaines où la mortalité a lel'âge moyen des femmes à la naissance était de 25 ans et
plus baissé ne sont pas uniquement celles touchées par lademi. Malgré tout, les Champardennaises, en particulier
canicule. Les informations, disponibles actuellement, neles Ardennaises et les Haut-Marnaises, sont parmi les plus
permettent pas d'apporter d'explication complémentairejeunes mamans de France métropolitaine. A trente ans,
pour dire s'il s'agit d'une baisse passagère ou d'un phéno-55% des champardennaises sont déjà mères contre seule-
mène de plus long terme.ment une sur deux sur le territoire national. Mais chez les
On peut escompter en 2004, un gain en terme d'espérancefemmes de plus de quarante ans, la part des naissances en
de vie comparable à celui observé au plan national pourChampagne-Ardenne (2,7%) est inférieure à celle de la
les femmes et les hommes. L'espérance de vie des Cham-métropole (3,7%).
pardennaises pourrait atteindre voire dépasser 83 ans ap-
prochant celle des françaises (83,8 ans) tandis que celle
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne n°192004, la population régionale a diminué en moyenne deEvolution des couples champardennais
0,20% tous les ans.
12 000 Les évolutions des soldes naturel et migratoire concourent23
toutes deux à expliquer ce repli. La Champagne-Ardenne
est la seule région de France métropolitaine à enregistrer
une baisse démographique en 2004. Si la Cham-
8 000 pagne-Ardenne conserve sa 18e place au classement des
22 régions pour sa population, elle occupe le dernier rang
des les plus déficitaires sur le plan migratoire.
Mariages
4 000
Divorces Moins de mariages mais plus de pacs
Pacs Un peu plus de 5 700 mariages ont été célébrés au cours
0
de l'année 2004. En France comme en Cham-1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005
pagne-Ardenne, la désaffection pour l'union traditionnelle
Source : INSEE - Etat-civil
est indéniable. Le nombre de mariages ne cesse de baisser
depuis le pic de l'an 2000. La baisse a été plus forte cette
des hommes s'élèverait à 75 ans et demi, bien inférieure à
année dans les Ardennes et l'Aube où les déclarations ont
la moyenne nationale (76,7 ans).
nettement chuté.
Le taux de mortalité infantile est de 51 décès d'enfants de
Le recul du mariage, pourtant conséquent, ne suffit pas à
moins d'un an pour 10 000 naissances vivantes. Ce taux
enrayer la progression du divorce. La réduction de la
reste supérieur au taux moyen de France métropolitaine
durée de vie des couples devient un phénomène de socié-
qui n'est que de 41 bébés morts prématurément.
té tant sur le plan régional que national. L'augmentation
rapide du nombre de pactes civils de solidarité (pacs)
prouve que ce dispositif mis en place en 1999 remporteUn solde naturel positif
toujours un vif succès. La croissance est identique au ni-
veau national mais, en parallèle, les dissolutions de pacs
Le solde naturel des naissances et des décès de l'année progressent également. Au niveau national, on observe
2004 est particulièrement remarquable avec un excédent qu'un pacs sur dix a été dissous depuis 1999, date de sa
régional de plus de 4 000 personnes. Pourtant la popula- création.
tion régionale diminue, l'excédent des naissances sur les Avoir des enfants sans être mariés devient de plus en plus
décès ne compensant plus le déficit migratoire qui s'ac- répandu en Champagne-Ardenne comme en France. Do-
centue d'année en année. Les premiers résultats de l'en- rénavant, plus de la moitié des bébés champardennais
quête de recensement de 2004 permettent d'estimer la naissent hors mariage (51%). Cette proportion augmente
population champardennaise à 1 330 0000 habitants. d'année en année et reste toujours supérieure à la
Entre le exhaustif de 1999 et celui rénové de moyenne métropolitaine (47%).
Evolution de la population Evénements enregistrés et domiciliés
Les naissances, mariages et décès sont enregistrés à la mairie de la
Unité : % commune où ils se produisent.
Ils sont ensuite imputés au domicile : de la mère pour les naissances,
Taux de variation total Région Métropole déclaré par les conjoints pour les mariages, du défunt pour les décès ;
on parle alors d'évènements domiciliés.1982-1990 +0,02 +0,51
Solde migratoire apparent
Le solde apparent des entrées-sorties est calculé comme la différence1990-1999 -0,05 +0,37
entre la variation de population et le solde naturel. Il représente à la
1999-2004 -0,20 +0,58 fois la différence entre les entrées et les sorties de la région et l'ajuste-
ment des estimations de population et des résultats du recensement
Variation due au solde naturel
de 2004
1982-1990 +0,48 +0,41
1990-1999 +0,34 +0,36
1999-2004 +0,30 +0,38
Variation due au solde migratoire
1982-1990 -0,46 +0,10
1990-1999 -0,38 +0,01
Source : INSEE - Recensements de la population
* Solde migratoire apparent Josiane Hulin
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº19INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº11

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.