Bretagne : la population des communes au 1er janvier 2009 (Octant Info nº 17)

De
Publié par

Au 1er janvier 2009, la Bretagne compte 3 175 000 habitants, soit une augmentation de près de 269 000 habitants depuis 1999. Sur cette période, le taux de croissance annuel moyen s’établit à 0,9 %, soit deux fois plus que sur la période 1990-1999. Ce taux est supérieur à celui de la France métropolitaine (0,7 %). Les quatre départements bretons profitent de cette accélération et plus particulièrement le Morbihan et les Côtes-d’Armor. En Bretagne, 43 % des communes ont moins de 1 000 habitants mais elles ne représentent que 9,3 % de la population. A l’inverse, les 35 communes de plus de 10 000 habitants abritent plus du tiers (34,4 %) de la population régionale. La croissance démographique se poursuit à un rythme soutenu en périphérie des grands pôles urbains. Sur la période 1999-2009, les communes de plus de 20 000 habitants connaissent globalement un repli, les communes de 1 000 à 10 000 habitants enregistrant au contraire les plus fortes croissances.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Janvier 2012 - N° 17

erLa population des communes bretonnes au 1 janvier 2009

Évolution de la population des communes entre 1999 et 2009
Caen
Saint-Malo
Saint-Brieuc
Brest
RennesQuimper
Laval
LoLorriientent
Évolution annuelle Évolution totale
en % en nombre d'habitants
Vannes
3.3 ou plus
de 2 à moins de 3.3 8 320
de 1.1 à moins de 2 2 770
de 0.6 à moins de 1.1
de 0 à moins de 0.6 Angers
moins de 0
Saint-Nazaire
Limites départementales
Aires urbaines 2010 SSaaintint--HerHerbbllaainin Nantes
Communes de 40 000 habitants ou plus
Source : Insee, recensements de la population © IGN - Insee 2011
Cholet


er
Au 1 janvier 2009, la Bretagne compte 3 175 000 habitants, soit une augmentation de près de
269 000 habitants depuis 1999. Sur cette période, le taux de croissance annuel moyen s’établit à
0,9 %, soit deux fois plus que sur la période 1990-1999. Ce taux est supérieur à celui de la France
métropolitaine (0,7 %). Les quatre départements bretons profitent de cette accélération et plus
particulièrement le Morbihan et les Côtes-d’Armor.

En Bretagne, 43 % des communes ont moins de 1 000 habitants mais elles ne représentent que
9,3 % de la population. A l’inverse, les 35 communes de plus de 10 000 habitants abritent plus du
tiers (34,4 %) de la population régionale.

La croissance démographique se poursuit à un rythme soutenu en périphérie des grands pôles
urbains. Sur la période 1999-2009, les communes de plus de 20 000 habitants connaissent
globalement un repli, les communes de 1 000 à 10 000 habitants enregistrant au contraire les plus
fortes croissances.

Une croissance démographique bretonne deux fois plus rapide que lors de la décennie précédente
Évolution annuelle Population Évolution en nombre
moyenne (en %)
1990 1999 2009 1990 - 1999 1999 - 2009 1990 - 1999 1999 - 2009

Côtes-d'Armor 538 395 542 373 587 519 0,1 0,8 3 978 45 146
Finistère 838 687 852 418 893 914 0,2 0,5 13 731 41 496
Ille-et-Vilaine 798 718 867 533 977 449 0,9 1,2 68 815 109 916
Morbihan 619 838 643 873 716 182 0,4 1,1 24 035 72 309
Bretagne 2 795 638 2 906 197 3 175 064 0,4 0,9 110 559 268 867
France métropolitaine 56 615 155 58 518 395 62 465 709 0,4 0,7 1 903 240 3 947 314
France entière 58 040 659 60 149 901 64 304 500 0,4 0,7 2 109 242 4 154 599
Source : Insee, recensements de la population

Un dynamisme plus marqué parmi les communes de 1 000 à 10 000 habitants
Évolution annuelle Population Taille de la commune
Nombre de Part de la population 2009moyenne (en %) en 2009
communes (en %)
(en nombre d'habitants) 1999 2009 1990 - 1999 1999 - 2009
Moins de 500 221 65 334 70 472 – 0,3 0,8 2,2
De 500 à 999 320 206 576 237 724 0,1 1,4 7,1
De 1 000 à 1 999 339 417 749 481 931 0,2 1,4 14,4
De 2 000 à 3 499 196 457 324 518 480 0,3 1,3 15,7
De 3 500 à 4 999 80 279 099 318 835 0,7 1,3 9,6
De 5 000 à 9 999 79 479 356 538 677 0,8 1,2 16,5
De 10 000 à 19 999 27 352 051 371 798 0,6 0,5 12,1
De 20 000 à 49 999 3 118 659 115 346 0,4 – 0,3 4,1
50 000 et plus 5 530 049 521 801 0,4 – 0,2 18,2
Total 1 270 2 906 197 3 175 064 0,4 0,9 100,0
Source : Insee, recensements de la population

18 communes bretonnes dépassent le seuil des 15 000 habitants
Évolution annuelle Évolution annuelle
moyenne (en %) moyenne (en %) Population Population
Communes Communes
2009 2009
1990-1999 1999-2009 1990-1999 1999-2009
Rennes 206 604 0,5 0,0 Fougères 19 820 – 0,2 – 0,9
Brest 141 315 0,1 – 0,6 Concarneau 19 352 0,5 – 0,1
Quimper 63 387 0,7 Ploemeur 17 996 0,4 – 0,2
Lorient 57 812 0,0 – 0,2 Vitré 16 712 0,6 0,9
Vannes 52 683 1,4 0,2 Bruz 16 235 5,6 2,1
Saint-Malo 47 045 0,6 – 0,7 Morlaix 15 539 – 0,5 – 0,3
Saint-Brieuc 46 010,3 0,0 Landerneau 15 231 0,0 0,6
Lanester 22 288 – 0,1 Cesson-Sévigné 15 194 1,4 0,6
Lannion 19 847 0,9 0,8 Hennebont 15 079 – 0,2 1,2
Source : Insee, recensements de la population







Pour en savoir plus : INSEE Bretagne
36, place du Colombier - CS 94439 - 35044 RENNES Cedex
Les nouvelles aires urbaines / Michel Rouxel. - Dans : Octant
Analyse ; n°23 (2011, novembre). Directeur de la Publication : Michel Guillemet

La démographie bretonne depuis deux siècles / Mickaël Pour tout renseignement statistique :
Ramonet. - Dans : Octant Analyse ; n°9 (2010, novembre). 09 72 72 40 00 (tarification appel local)

Bilan économique 2010 / Serge Le Guen, Valérie Mariette, Adresse Internet : http://www.insee.fr
Stéphane Moro, Frédéric Pellet, Carole Rieu, Françoise Urvoy. -
ISSN 2105-116X - © Insee 2012 Dans : Octant Analyse ; n°6 (2010, septembre).

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.