Budget de famille 2000-2001

Publié par

L'objectif de la nouvelle enquête Budget de famille 2000-2001 est de mesurer le plus précisément possible les dépenses, les consommations et les ressources des ménages français. Cette enquête nationale a été conduite en France métropolitaine mais aussi dans les départements d'Outre-mer dont La Réunion. L'étude des dépenses constitue l'objectif traditionnel et central de l'enquête : on enregistre la totalité des dépenses des ménages, leur montant et leur nature, ventilée dans la nomenclature européenne COICOP (Classification Of Individual Consumption by Purpose) compatible avec celle de la comptabilité nationale. Toutes les dépenses sont couvertes, y compris celles qui ne relèvent pas de la consommation de biens et services (au sens des Comptes Nationaux) : impôts et taxes, primes d'assurances, gros travaux dans le logement, transferts inter-ménages, achats de biens d'occasion, remboursement de crédits.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 40
Voir plus Voir moins
SOMMAIRE
PRÉSENTATION DE L’ENQUÊTE .................................................................... 5
Objectif de l'enquête .................................................................................... 7 Méthodologie .............................................................................................. 8 L'échantillon ...................................................................................................... 8 Le calendrier de collecte .................................................................................... 8 La méthode de recueil des dépenses .................................................................. 9 Annualisation des dépenses ............................................................................... 9
LES DONNÉES ESSENTIELLES ..................................................................... 13
Définition des concepts utilisés ................................................................... 15 Les dépenses ............................................................................................. 16 A - Les dépenses annuelles .............................................................................. 16 B - Les dépenses en alimentation et en boissons alcoolisées ............................. 21 C - Les caractéristiques du logement ................................................................ 26 D - L’équipement du logement ......................................................................... 30 E - Les types de magasin ................................................................................. 34 Lesrevenus...............................................................................................36
ANNEXES ................................................................................................... 41
Principaux critères....................................................................................... 43
INSEE - RÉSULTATS - BUDGET DE FAMILLE 2000-2001
3
PRÉSENTATION
DE
LENQUÊTE
INSEE - RÉSULTATS - BUDGET DE FAMILLE 2000-2001
5
6
INSEE
-
RÉSULTATS
-
BUDGET
DE
FAMILLE
2000-2001
Objectif de l’enquête
L’objectif de la nouvelle enquête “Budget de famille” 2000-2001 est de mesurer le plus préci -sément possible les dépenses , les consommations et les ressources des ménages français. Cette enquête nationale a été conduite en France métropolitaine mais aussi dans les départements d’Outre-mer dont La Réunion. L’étude des dépenses constitue l’objectif tradition -nel et central de l’enquête : on enregistre la totalité des dépenses des ménages, leur montant et leur nature, ventilée dans la nomenclature européenne COICOP (Classification Of Individual Consump -tion by Purpose) compatible avec celle de la Comptabilité nationale. Toutes les dépenses sont couvertes, y compris celles qui ne relèvent pas de la consommation de biens et services (au sens des Comptes Nationaux) : impôts et taxes, primes d’assurances, gros travaux dans le logement, trans-ferts inter-ménages, achats de biens d’occasion, remboursements de crédits. L’étude des ressources n’était pas, jusqu’en 1989, affichée comme un objectif de l’enquête : les reve -nus des ménages étaient recueillis dans l’enquête, mais ils étaient exploités uniquement comme une
variable explicative de la consommation. Or, des études méthodologiques ont montré que l’en-quête “Budget de famille” (ou tout au moins les deux dernières éditions de 1995 et 2001) fournit une mesure satisfaisante des revenus. On peut donc considérer l’enquête “Budget de famille” comme une source sur les revenus, qui vient com -pléter l’enquête “Revenus Fiscaux”. L’enquête “Budget de famille” enregistre toutes les formes de ressources : revenus imposables ou non, presta -tions sociales, sommes provenant d’autres ména -ges, ressources exceptionnelles, ... L’enquête “Budget de famille” recueille essentiel-lement des données monétaires, laissant aux enquêtes spécialisées sur chaque poste de consom-mation (santé, transport, habillement, logement, loisirs, vacances, ...) une approche plus qualitative des comportements des ménages. Toutefois, afin d’illustrer ces données monétaires, on pose quelques questions complémentaires, qui visent à mieux cerner la situation financière du ménage, et qui s’avèrent très utiles pour certaines études.
INSEE - RÉSULTATS - BUDGET DE FAMILLE 2000-2001
7
Méthodologie
L’échantillon 1 - L’échantillon dans l’espace L’enquête couvre l’ensemble des ménages ordi -naires résidant à La Réunion. L’échantillon est obtenu en utilisant comme base de sondage les unités primaires de l’enquête emploi. Il s’agit d’un échantillon aléatoire, à taux de sondage uni -forme. L’échantillon sélectionné pour cette enquête comporte environ 1 235 logements. L’objectif étant de fournir une photographie du budget des ménages résidant à La Réunion, aucune sur-représentation de certaines catégories de ména-ges n’est prise en compte. Le logement à enquêter est une résidence principale. Les autres types de logement (vacant, secondaire ou occasionnel) sont exclus du champ de l’enquête. 2 - L’échantillon dans le temps La collecte effectuée auprès de chaque ménage porte sur 14 jours. Il faut donc assurer une réparti -tion uniforme des interviews tout au long de l’année, afin de tenir compte des variations quel -quefois amples de certaines consommations avec la saison (fruits, légumes), la température (vête -ments, combustibles), l’influence des fins de mois ou des échéances contractuelles (loyer, gaz, élec -tricité, impôts, ...). Cette uniformité est indispen -sable pour obtenir une évaluation correcte des consommations annuelles, autant que pour obser -ver fidèlement l’ampleur de ces variations dans le courant de l’année. Pour cela, l’année a été divisée en huit périodes appelées “vagues” de six semaines chacune et l’échantillon est équitable -ment réparti sur ces huit vagues.
Le calendrier de collecte La collecte a démarré le 14 août 2000 et s’est poursuivie sur une année complète, jusqu’au 30 juillet 2001. La collecte a démarré avec deux vagues de retard par rapport à celle de métropole. Vagues Enquête Budget de Famille Dates 1 ere vague 19 juin - 30 juillet 2000 interruption 15 jours 2 e vague 14 août - 24 sept. 2000 3 e vague 25 sept. - 5 nov. 2000 4 e vague 6 nov. - 17 déc. 2000 interruption 15 jours 5 e vague 2 janv. - 11 fév. 2001 6 e vague 12 fév. - 25 mars 2001 7 e vague 26 mars - 6 mai 2001 8 e vague 9 mai - 18 juin 2001 Il n’y a pas d’enquête pendant la première quin -zaine d’août, ni la deuxième quinzaine de décembre.
INSEE - RÉSULTATS - BUDGET DE FAMILLE EN 2001
8
La méthode de recueil des dépenses L’enquête “Budget de Famille” 2000-2001 utilise deux instruments de collecte : 1°) - un questionnaire “ménage” rempli par l’enquê -teur où il enregistre : les caractéristiques socio-démographiques du ménage, les dépenses importantes ou régulières, les ressources perçues par le ménage au cours de la dernière année civile, les questions qualitatives illustrant la situation financière du ménage. Compte tenu de sa longueur, le questionnaire est réparti sur trois visites effectuées par l’enquêteur chez le ménage. Après la collecte par les enquê -teurs, les questionnaires font l’objet de plusieurs niveaux d’apurement. 2°) - des carnets de compte remplis par l’enquêté de plus de 14 ans. Y sont enregistrées les dépenses quotidiennes, ainsi que les faibles dépenses irrégulières. La per-sonne interrogée doit noter sur son carnet toutes les dépenses qu’elle effectue durant 14 jours. L’enquêteur distribue les carnets lors de sa pre-mière visite, les vérifie lors de sa deuxième visite, puis les ramasse lors de sa troisième visite. Lors de l’exploitation, les carnets sont saisis et les produits et magasins sont codifiés automatique -ment par le logiciel SICORE. Un certain nombre ne sera pas codé. Les rejets sont repris manuelle -ment. 1 - Les questionnaires Dans le cas de dépenses importantes ou périodi -ques, la mémoire des enquêtés est bonne. C’est pourquoi ce type de dépenses est saisi par ques -tions directes, avec des périodes de référence variables et appropriées à chaque catégorie de dépenses. La durée de ces périodes figure dans le tableau de la page suivante.
2 - Les carnets Dans le cas des dépenses quotidiennes, on privi -légie la technique des carnets de compte. Pour ce faire, il est demandé à chaque personne de 14 ans ou plus de tenir un carnet individuel, où seront notées quotidiennement toutes les dépenses. Le carnet est tenu durant 14 jours. La période de référence pour les dépenses enregistrées sur le carnet correspond donc en principe aux 14 jours qui s’écoulent entre la première visite et la dernière visite. Le premier jour de remplissage peut être le jour même ou le lendemain de la première visite. Dans l’objectif de codifier automatiquement les informations contenues dans les carnets, une sim -plification du carnet papier a été opérée : les infor -mations qui étaient collectées dans les carnets de 1994-1995 sur l’autoconsommation et des repas pris hors du domicile ont été placées dans un questionnaire intitulé Q carnet car relatif au carnet (même période de référence : 14 jours). Le carnet dans la version 2000-2001 comporte, pour chacun des 14 jours que dure la collecte chez un ménage, 2 parties : une partie manuscrite où l’individu titulaire du carnet pourra inscrire toutes ces dépenses iso-lées. une partie où figureront les tickets de caisse col-lés et commentés. Chaque ligne définit une dépense c’est-à-dire la quantité, l’unité et la nature du produit acheté ain -si que son prix et le lieu où il a été acheté.
Annualisation des dépenses Les dépenses étant recueillies sur des périodes de référence différentes, on commence par évaluer une consommation annuelle pour chaque poste de la nomenclature de dépenses. Pour cela, on multiplie les dépenses recueillies par un coefficient approprié. Par exemple, les dépenses de garde d’enfant, qui sont observées sur une période de un mois, seront multipliées par 12. Une facture d’électricité portant sur 4 mois sera multipliée par 3. Les dépenses saisies par carnet de compte sélectionnées comme étant des dépenses quoti -diennes seront, elles, multipliées par 365/14 e puisqu’elles sont observées pendant 14 jours.
INSEE - RÉSULTATS - BUDGET DE FAMILLE 2000-2001
9
Q1 Q1
Q2 Q2 Q2 Q2 Q2 Q2 Q3
Périodes de référence utilisées pour observer les dépenses Période de référence Modules ou sous-modules Questionnaire Résidences principales, résidences secondaires, autres logements Q1 12 mois propriétaires et accédants : remboursements de prêts charges eau, électricité, gaz, téléphone chauffage assurances impôts locaux garages et parkings Gros travaux Transports automobiles vélos deux-roues caravanes autres Biens durables électroménager audiovisuel jardinage et bricolage Meubles Objets de valeur Services frais scolaires et universitaires Frais relatifs aux transports Frais relatifs aux loisirs et à la culture Frais divers assurances crédits à rembourser impôts sur le revenu frais bancaires dépenses occasionnées par une personne vivant hors du domicile au moins un jour par semaine dépenses exceptionnelles redevance télévision Aides et cadeaux offerts et reçus par le ménage Ressources, revenu de l'épargne, ressources exceptionnelles Séjours hors du domicile Frais relatifs à la santé soins permanents hospitalisations achat ou location d'appareils médicaux Vêtements et chaussures Services garde d'enfant hors et à domicile suivi et soutien scolaires et universitaires services domestiques à domicile Frais relatifs aux repas pris sur le lieu scolaire ou de travail Frais relatifs aux loisirs et à la culture audiovisuel Frais divers prélèvements effectués par l'employeur Résidences principales, résidences secondaires, autres logements locataires : loyers
10
6 mois 2 mois 1 mois
dernière quittance
NIESE-ÉRUSTLTAS-BUDGETDEFAMILLE0200-2001
Q3 Q3 Q2 Q2 Q2 Q2 Q2 Q2 Q3 Q1
Pour certains modules, comme les vacances, les vêtements de dessus, la reconstitution d’une dépense annuelle est plus complexe. Pour éviter des temps d’interview trop longs, on ne décrit que les deux derniers séjours de vacances, ou les achats de vêtements pour certaines personnes du ménage. Il faut donc au préalable reconstituer une dépense de vacances pour tous les séjours, ou une dépense de vêtements pour tous les indivi -dus. C’est en agrégeant tous les postes de dépenses que l’on parvient à reconstituer un budget annuel pour le ménage. Ce budget annuel peut ne pas du tout correspondre au budget réel du ménage enquêté. Par exemple, si le ménage a acheté une raquette de tennis 150 durant les 14 jours du carnet, on le crédite d’un budget “tennis” de 3 900 par an. Néanmoins, sur le plan statis -tique, une moyenne sur 1 000 ménages sembla -bles permettra de reconstituer le “vrai” budget
annuel moyen de la catégorie de ménage consi -dérée. La reconstitution de la dépense annuelle se fait à la fois d’après les données du carnet, et d’après les données des questionnaires. Pour de nombreux types de dépenses, comme l’alimentation, le car -net est la seule source d’information sur la consommation du ménage. Pour ces postes de dépenses, il est donc important que le carnet soit de bonne qualité : en particulier, l’opération de vérification des dépenses par le Q carnet permet de vérifier qu’il n’y a pas d’oublis. En revanche, lorsqu’un type de dépenses est saisi par questionnaire, comme l’habitation, les assu -rances, il existe deux sources possibles : interview ou carnet de comptes. En principe, on retient les données provenant du questionnaire, plus fiables que celles du carnet pour les dépenses régulières et importantes.
INSEE - RÉSULTATS - BUDGET DE FAMILLE 2000-2001
11
12
INSEE
-
RÉSULTATS
-
BUDGET
DE
FAMILLE
2000-2001
LES
DONNÉES
ESSENTIELLES
INSEE - RÉSULTATS
-
BUDGET DE FAMILLE 2000-2001
13
14
INSEE
-
RÉSULTATS
-
BUDGET
DE
FAMILLE
2000-2001
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.