Canal+, Câble et Satellite

De
Publié par

En 1996, plus d'un ménage sur quatre dispose d'un équipement pour décoder Canal +, capter les images satellitaires ou d'un raccordement pour accéder au réseau câblé. Chaque système a son public. Canal + attire plutôt les foyers aisés où il y a des enfants, le Câble a séduit les téléspectateurs urbains, et la parabole fleurit dans les petites communes et dans les familles qui souhaitent profiter de programmes en langue étrangère. Plus que concurrents, ces différents modes d'accès à l'image télévisuelle sont aujourd'hui complémentaires.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 33
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 505 JANVIER 1997
PRIX : 15 F
Canal + , Câble et Satellite
Martine COQUET, Service des études, Conseil Supérieur de l’Audiovisuel
et Catherine ROWENCZYK, Division Conditions de vie des ménages, Insee
câblés distribuent communément de 20 à 40n 1996, plus d’un ménage sur qua-
chaînes sélectionnées parmi quelque 90
tre dispose d’un équipement pour services conventionnés par le conseil supé E décoder Canal + , capter les ima rieur de l’audiovisuel (CSA). Les foyers
équipés d’une antenne parabolique accè-ges satellitaires ou d’un raccordement
dent aux chaînes transmises par les satelli
pour accéder au réseau câblé. tes qui émettent sur tout ou partie du
Chaque système a sonp ublic. Canal + territoire (encadré : le câble et le satellite).
En 1996, plus d’un ménage sur quatre disposeattire plutôt les foyers aisés où il y a des
d’un équipement pour décoder Canal + , cap-
enfants, le Câble a séduit les téléspecta ter les images satellitaires ou d’un raccorde
teurs urbains, et la parabole fleurit dans ment pour accéder au câble. Le nombre de
ménages ainsi équipés a pratiquement dou les petites communes et dans les familles
blé au cours des six dernières années (gra
qui souhaitent profiter de programmes enphique). Malgré une croissance marquante,
langue étrangère. le niveau d’équipement des ménages en
France est faible par rapport à ceux duPlus que concurrents, ces différents mo-
Royaume Uni (16 % pour les antennes satel-
des d’accès à l’image télévisuelle sont litaires) ou d’Allemagne (44 % pour le câble).
aujourd’hui complémentaires. Le décodeur de Canal + , présent dans près
d’un foyer sur cinq, est le plus répandu ; les
raccordements au réseau câblé et les anten
De nouveaux modes de distribution des pro nes paraboliques sont moins fréquents. La
grammes de télévision se sont développés réception par satellite est la dernière arrivée
ces dernières années. Ils permettent d’amé sur le marché et son développement n’a
liorer la qualité de la réception et accrois pas, du moins pour le moment, contrarié ce
sent l’offre de programmes. Les réseaux lui du câble. L’un et l’autre contribuent à
Nombre de foyers ayant accès à une offre audiovisuelle de complément
Sources : Canal + ; enquêtes quadrimestrielles de conjoncture auprès des ménages de 1990 à 1994, enquête mensuelle de conjoncture au
près des ménages 1996, Insee
?
INSEE
PREMIEREcréer de nouveaux besoins et de nou L’accès des foyers à une offre audiovisuelle de complément
velles habitudes de consommation.
En %
Chacun a ses atouts et ses handi
Au moins
caps : pour le câble, offre regroupée
Proportion de ménages équipés ou raccordés Canal + Câble Sllitate une offre de
en un système d’accès unique et faci complément
lité de réception, mais couverture ter
ENSEMBLE DES MENAGES 17,8 7,1 5,3 26,0
ritoriale limitée et coût mensuel
Type de communed’accès assez élevé ; pour la récep
Commune rurale 14,6 1,7 6,8 19,6tion satellitaire, autonomie d’installa
UU de moins de 100 000 habitants 18,1 4,0 6,6 24,6tion, accès à une multitude de
UU de plustants 16,3 11,6 3,5 27,5programmes gratuits, mais dispersion
de l’offre et incertitudes sur les évolu Agglomération parisienne 24,5 12,7 4,0 34,5
tions technologiques à court terme.
Taille du ménage
Les plus équipés sont en général les ha
1 personne 10,5 7,0 3,5 18,7
bitants des grandes villes, les foyers dis
2 personnes 17,4 7,2 4,7 25,5posant d’un revenu assez élevé et les
3 personnes 26,0 7,8 6,0 33,7familles (tableau 1). Câble et satellite
4 personnes 22,6 6,4 7,3 30,7apparaissent aujourd’hui plus complé
5 personnes et plus 21,8 8,6 9,4 31,7mentaires que concurrents : les anten
nes se sont surtout implantées là où
Age de la personne de référence
n’existait pas d’infrastructure câblée et
30 ans ou moins 15,3 7,2 4,0 23,9
chez les téléspectateurs qui souhaitent
De 31 à 45 ans 22,2 7,9 5,6 30,3
recevoir des programmes étrangers non
De 46 à 60 ans 20,8 6,9 6,6 28,9relayés par les réseaux câblés ou les
Plus de 60 ans 12,9 6,7 4,9 21,1chaînes nationales hertziennes dans de
bonnes conditions. Revenu mensuel du ménage
Moins de 5 000 F 10,5 4,7 2,5 15,7
Canal + : De 5 à 10 000 F 12,5 5,0 5,5 20,4
des ménages aisés De 10 à 20 000 F 23,0 8,8 6,2 32,9
Plus de 20 000 F 30,0 12,8 7,1 39,7
Les abonnés à Canal + sont plus aisés
que la moyenne. En deçà d’un revenu CS de la personne de référence
de 10 000F par mois, peu de foyers Agriculteurs 6,7 0,5 0,6 7,8
s’offrent l’abonnement. Les familles Artisans, commerçants, chefs d’entreprise 24,0 4,7 6,8 30,3
d’un oudeux enfants sont les meilleurs
Cadres, prof. intellectuelles supérieures 27,5 12,5 6,2 37,6
clients alors que les personnes seu
Professions intermédiaires 20,1 8,3 3,7 27,6
les, en particulier les jeunes ou les per-
Employés 15,7 8,3 5,0 25,3
sonnes âgées boudent le décodeur. Les
Ouvriers 13,0 4,9 7,8 22,8
Parisiens sont sensiblement plus équi
Retraités 21,2 7,1 4,5 28,2pés que les provinciaux. En province,
Autres sans activité professionnelle 11,6 4,3 2,5 16,0la proportion d’abonnés parmi les ha
Source : Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages 1996, Inseebitants des agglomérations moyennes
est supérieure à celle des grandes vil
les. Peut être, est ce pour compenser
le manque de salles de cinéma.
Comme pour Canal + , le revenu a une effet, pour ce produit, équivalent à laLe câble :
influence très nette : au dessous de moyenne nationale.des jeunes ménages urbains
10 000 francs de revenus mensuels, la
Les plans de câblage ont en priorité proportion d’abonnés est inférieure à Deux publics pour le sallittee
visé les grandes villes en raison de lala moyenne nationale ; au-dessus,
densité de l’habitat et des bassins de cette proportion augmente de manière Le satellite intéresse particulièrement
population desservis. Cela explique significative avec le revenu. deux types de publics : les habitants
que les taux d’abonnement aux chaî Les cadres sont les plus câblés non des petites communes et les familles
nes du câble soient les plus élevés parce qu’ils sont cadres mais parce d’origine étrangère.
dans les villes de plus de 100 000 ha qu’ils habitent plus souvent dans les Un ménage sur vingt peut capter des
bitants et dans l’agglomération pari grandes agglomérations et disposent programmes diffusés par satellite. Les
sienne. Globalement, un peu plus de de revenus plus élevés. ménages qui habitent dans les com
7 % des ménages français sont abon Le câble attire plus les jeunes que munes rurales et dans les petites
nés au câble d’après l’enquête (Pour Canal + et le satellite : le taux d’abon communes urbaines sont les plus
comprendre ces résultats). nement des moins de 30 ans est en nombreux à acheter une antenne pa
˚grammes arabophones ou turcopho
nes, ce qui n’est possible, pour l’ins Le câble et le satellite
tant, que par voie satellitaire. Ceci
Sur les réseaux câblés , l’offre de programmes est proposée sous trois formes :
explique le fort taux d’équipement des
unités urbaines de moins de 100 000
le service antenne assure, moyennant un abonnement modique (de 10 à 40F par
habitants.mois), la réception des 7 chaînes de télévisions nationales généralement diffusées
De ce fait, les ménages ayant des re par voie hertzienne (TF1, France 2, France 3, Canal + en clair, Arte, La Cinquième,
venus modestes (entre 5 et 10 000 FM6) ainsi que, le cas échéant, des chaînes locales ou des chaînes étrangères en
zone frontalière ; par mois) sont aussi équipés que la
- le service de base, qui constitue le cœur de l’offre spécifique du câble, est moyenne. Au dessus, les taux d’équi
composé d’une quinzaine ou d‘une vingtaine de chaînes proposées à un tarif pement ne varient pas significative-
mensuel forfaitaire compris entre 100 et 170 F ; ment avec le revenu.
- les services optionnels permettant à l’abonné qui le désire d’avoir accès à d’autresLes artisans, commerçants, chefs
chaînes payantes (Ciné Cinémas, Ciné Cinéfil) ou à des programmes de paiement
d’entreprise ainsi que les cadres et les
à la séance.
professions intellectuelles supérieu
res sont certes plus équipés que la
Le contenu de chacun de ces services et les tarifs pratiqués varient sensiblement
moyenne, mais c’est aussi le cas desd’un opérateur à l’autre.
ouvriers. En revanche, les agricul-
teurs, bien qu’habitant dans des zonesL’offre satellite est éclatée entre les différents systèmes existants (Télécom 2A et
2B, Astra, Eutelsat, etc.) proposant chacun des chaînes gratuites françaises ou où les antennes paraboliques sont gé
étrangères, et des chaînes cryptées payantes, en bouquet ou à l’unité. néralement plus nombreuses, ont un
taux d’équipement quasiment nul.
L’introduction de la technologie numérique accroît de manière considérable la Comme pour Canal + , les personnes
capacité de distribution du câble et du satellite et l’élargit à la fourniture de servicesseules et les ménages de deux per
plus ou moins interactifs. Cependant, le passage de la télévision analogique à la
sonnes sont peu équipés ; en revan
télévision numérique n’apporte pas seulement un bouleversement dans l’offre de
che, les familles nombreuses font plus
programmes. Il débouche aussi sur de nouveaux comportements de consommation
souvent l’acquisition d’une parabole et
dans lesquels les produits de communication, au sens large, pourraient prendre une
de ce fait, la taille des ménages rece place croissante dans les dépenses des ménages.
vant des programmes par satellite
(2,8) est supérieure à la moyenne
(2,6). La réception par satellite touche
ainsi un public à peine inférieur à ce-
Influence de l’abonnement à Canal + sur le comportement des ménageslui du câble (3,5 millions contre 4
vis à vis des autres offres de complément millions).
Plus du quart des personnes interro En %
gées sont incapables de dire vers quel
1992 1994 1996
satellite est dirigée leur antenne. Les
autres semblent confondre les diffé-
Equipement des abonnés à Canal+
rents systèmes satellitaires et les ré
Aucun 91,8 83,2 81,5
sultats obtenus divergent fortement
Câble seul 5,3 8,4 8,1 par rapport aux autres informations
disponibles sur ce sujet.Satellite seul 2,4 7,2 7,6
Câble et Satellite 0,5 1,2 2,8
Des systèmes de réception
Equipement des non abonnés à Canal + complémentaires
Aucun 96,9 93,3 90,0
Depuis 5 ans, les abonnés à Canal +
Câble seul 2,8 4,8 5,8
sont de plus en plus nombreux à dis
Satellite seul 0,3 1,9 3,7 poser d’au moins un autre système
Câble et Satellite -- -- 0,5 complémentaire de réception : en
1996, c’est le cas de près d’un ménage
Sources : Enquête quadrimestrielle de conjoncture auprès des ménages 1992 et 1994 et enquête mensuelle de conjonc
abonné à Canal + sur cinq (tableau 2).ture auprès des ménages 1996, Insee
La proportion de foyers abonnés au
câble ou disposant d’une antenne sa
rabolique. En effet, les communes ru litaire permet de recevoir les chaînes tellite est sensiblement plus élevée
rales n’ont généralement pas fait l’ob nationales généralistes dans de bon parmi les abonnés à Canal + que dans
jet de plans de câblage. De plus, dansnes conditions et éventuellement le reste de la population. L’évolution
certaines régions montagneuses, il est d’avoir accès aux chaînes thémati- du multi équipement diverge cepen
parfois difficile de capter les chaînes ques. dant sensiblement chez les abonnés
nationales avec une antenne tradition Certains téléspectateurs d’origine au câble et chez les détenteurs de pa
nelle. Dans ce cas, la réception satel étrangère souhaitent recevoir les pro raboles : la proportion de foyers abon
¸nés à Canal + augmente légèrement ges représentatifs des ménages ordinaires
parmi les foyers câblés, mais elle dimi résidant sur le territoire métropolitain, ré
nue fortement dans les foyers équipés parti sur les deux mois d’enquête. Pour en savoir plus :
d’une antenne satellite. D’après l’enquête, sur un total de 1,64 mil
lion de foyers se déclarant abonnés au câ
ble, 1,34 million se déclaraient abonnés auPour comprendre "Câble et Satellite à l’heure du numéri
service de base et un peu plus de 300 000ces résultats que", Lettre du CSA n° 87, Décembre
au service antenne. D’après les chiffres du 1996.
CSA et de l’association des villes câblées,
Depuis 1991, l’INSEE réalise tous les mois,il existait au premier semestre 1996 2 mil "Indicateurs statistiques de l’audiovi
suel - cinéma, télévision, vidéo don par téléphone, une enquête de conjoncture lions de foyers câblés, dont 640 000 raccor
nées 1995" (à paraître). Service juridiqueauprès des ménages. En février 1996, un dés au service antenne. Il semble donc que
et technique de l’information (SJTI),
module a été ajouté au questionnaire de l’usager ignore parfois qu’il est abonné au
CNC, CSA, INA, 1996.
base pour permettre de traiter quelques réseau câblé, surtout lorsque le raccorde
sujets simples. Les résultats présentés ici ment ne se traduit pas par des dépenses
"Audiovisuel, croissance ralentie", Insee
proviennent des enquêtes effectuées du significatives. C’est le cas en particulier
Première, n° 422, janvier 1996.
1er au 19 février et du 2 au 21 mai auprèslorsque le service antenne est compris dans
d’un échantillon aléatoire de 3 408 ména les charges locatives.
Direction Générale :
18, Bd Adolphe Pinard
A RETOURNER A : INSEE CNGP, B.P. 2718, 80027 AMIENS CEDEX 01
75675 Paris cedex 14
Directeur de la publication :OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE Tarif 1997
Paul Champsaur 1 an, 60 numéros = 530 F (France) 663 F (Europe) 827 F (Reste du monde)
Rédacteur en chef :
Nom ou raison sociale : ____________________ Activité : __________________________ Baudouin Seys
Rédacteurs : F. Magnien, Adresse : _______________________________________________________________
C. Dulon, A.C. Morin, S. Tagnani___________________________________ Tél : _____________________________
Maquette : Régine Burlando
Ci joint mon règlement en Francs par chèque à l’ordre de l’INSEE : ___________________________ F.
ISSN 0997 3192
Date : _______________________________ Sgnaturei © INSEE 1997
qqq

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.