Chapitre "Culture" extrait du Bilan économique et social - Picardie 2005

De
Publié par

La culture participe à l'aménagement du territoire. Elle est un élément déterminant de la cohésion sociale et un facteur reconnu de développement. Pour conduire ses actions, l'Etat a consacré, en 2005, 8,7 millions d'euros en dépenses d'intervention et 21,8 millions d'euros en dépenses d'investissement. Ce budget est en augmentation de 4% par rapport à 2004.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

CULTURE
Nouvelle hausse
des interventions culturelles en 2005
La culture participe à l’aménagement du territoire.
Elle est un élément déterminant de la cohésion sociale
et un facteur reconnu de développement.
Pour conduire ses actions, l’État a consacré, en 2005,
8,7 millions d’euros en dépenses d’intervention
et 21,8 millions d’euros en dépenses d’investissement.
Ce budget est en augmentation de 4 % par rapport à 2004.
es services patrimoniaux en région cou- Amiens, Laon, Soissons, Noyon s’ajouterontL vrent trois secteurs : l’archéologie, l’in- prochainement Saint-Quentin et Chantilly.
ventaire, la protection et la conservation des
De multiples champs d’actionsmonuments historiques.
Le budget d’intervention dans les sec-Les monuments historiques
teurs culturels est de 8,7 millions d’euros en
La Direction Régionale des Affaires cul- augmentation de 4 % par rapport à 2004
turelles a la charge de la restauration des mo- après une hausse de 2,7 % l’année précé-
numents sous la maîtrise d’ouvrage de l’État dente. La répartition du budget global est la
et subventionne les travaux sur les monu- suivante : la part budgétaire pour la musique
ments historiques n’appartenant pas à l’État. est de 20,7 %, pour le théâtre, la danse et le
Les besoins en restauration sont à la hauteur cinéma 42,1 %, pour les arts plastiques 8 %,
de cet important patrimoine qui compte 1 548 pour le livre et la lecture 3,8 %, pour l’éduca-
monuments protégés : 613 pour l’Oise, 592 tion artistique 9,9 %, pour le développement
pour l’Aisne, 343 pour la Somme. culturel 4,9 %, pour les musées 2,5 % et pour
Il compte en outre 10 zones de protec- l’entretien des monuments non-État 8,2 %.
tion du patrimoine architectural urbain et
paysager, 124 sites classés ou inscrits, 3 sec-
teurs sauvegardés (Laon, Senlis et Mers-les- Drac Picardie
Bains). Enfin, aux 4 villes d’art et d’histoire
4 + + " $ (
0 # 3 # # ,
-
$ $
$ G
& 0
=- -
<
3 # $
# +
*
."
- < $
= "
* /.
$ + Pour en savoir plus
,( ’ = # - -@ # www.culture.fr/picardie=- <H AL (
INSEE PICARDIE - Bilan économique et social 2005 85

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.