Davantage de personnes seules et de familles monoparentales

De
Publié par

A la fin des années quatre-vingt-dix, la solitude a progressé : près d'un logement sur trois est habité en 1999 par une personne seule, vivant plutôt en ville. Le profil des familles a évolué : les familles monoparentales sont de plus en plus nombreuses. Plus de la moitié des couples n'a pas d'enfant, soit parce qu'ils n'en ont pas encore eus, soit parce que ceux-ci ont quitté le foyer. Les familles nombreuses se font toujours plus rares.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 28
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

R
E
C
S
E
F
N
I
S
T
© Insee 2001 - IGN 1999
Numéro 52 : novembre 2001
Davantage de personnes seules et de familles monoparentales
Plus de familles monoparentales Corrèze
Haute-Cantalen ville et dans la partie sud de la région
LoireDordogne
Gironde LOT Lozère
Lot-et-Garonne Cahors
Rodez
TARN-ET-GARONNE
AVEYRON
MontaubanLandes Gard
Albi
GERS
TARNAuch
Pyrénées- Toulouse Hérault
Atlantiques
HAUTE-GARONNE
Tarbes
Aude
FoixHAUTES-PYRENEES ARIEGE
Part des familles monoparentales
Méditerranée(en % de l'ensemble des familles)
plus de 14
ANDORREde 11 à 14 Pyrénées-Orientales
de 9 à 11 ESPAGNE
de 7 à 9
moins de7
Source : Insee, recensement de la population de 1999 Unité géographique : canton
A la fin des années quatre-vingt-dix, INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE
ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES
DIRECTION REGIONALEla solitude a progressé : près d’un logement sur trois DE MIDI-PYRENEES
Téléphone : 05 61 36 61 36est habité en 1999 par une personne seule, Télécopie : 05 61 36 62 00
Adresse : 36, rue des Trente-Six-Ponts
31054 TOULOUSE CEDEX 4vivant plutôt en ville. Le profil des familles a évolué :
Directeur de la publication :
Benjamin Camusles familles monoparentales sont de plus en plus
Rédacteur en chef :
Bruno Mura
nombreuses. Plus de la moitié des couples Maquettiste :
Monique Galou
n’a pas d’enfant, soit parce qu’ils n’en ont pas encore Imprimeur : Reprographie Moderne, 31770 Colomiers
Dépôt légal : novembre 2001
ISSN : 1262-442Xeus,soit parce que ceux-ci ont quitté le foyer. CPPAP : 183AD
SAGE : SIPAG5276
Les familles nombreuses se font toujours plus rares. Prix : 2,29 - 15 F
1
E
I
M
N
E
I
F
N
É
T
D
D
E
S
L
T
A
A
T
P
L
O
U
P
U
S
L
É
A
R
T
I
O
NDavantage de personnes seules
et de familles monoparentales
epuis le début des années il s’agit alors généralement de person- Une personne seule
soixante, la progression du nes vivant seules dans un logement ou dans près d’unDnombre de ménages en Midi- beaucoup plus rarement de personnes logement sur trois
Pyrénées, tout comme en France vivant ensemble mais n’ayant aucun
métropolitaine, a été bien plus rapide lien de famille au sens du recensement. Parmi l’ensemble des ménages
que celle de la population. Les midi-pyrénéens, 338 100, soit 32 %,
ménages sont de plus en plus petits : Près de deux ménages sur trois, sont composés d’une seule personne,
on dénombre dans la région 2,32 soit environ 707 000, comportent au ce qui représente par rapport à 1990
occupants en moyenne par logement moins une famille. Cette famille peut une augmentation de près de 40 %.
en 1999 pour 3,33 en 1962. Ceci être une famille monoparentale, c’est- Les femmes sont toujours plus
reflète à la fois l’augmentation du nom- à-dire constituée d’un parent vivant nombreuses à vivre seules que les
bre de personnes vivant seules dans leur seul avec un ou plusieurs enfants quel hommes mais ce résultat doit être
logement et la diminution du nombre que soit l’âge de ces enfants (cas de nuancé selon l’âge. Jusqu’à 30 ans, la
des ménages de grande taille. 81 200 ménages). Plus fréquemment, solitude concerne de façon égale les
elle est composée d’un couple avec ou hommes et les femmes ; 15 % environ
En 1999, il y a plus d’un million sans enfants (cas de 625 800 ménages). de jeunes de 15 à 29 ans vivent seuls.
de ménages en Midi-Pyrénées. Par ailleurs, un ménage peut compor- A partir de 30 ans, les hommes sont
Rappelons que les ménages sont ter plusieurs familles, en général deux plus nombreux que les femmes à
composés de zéro, une ou plusieurs et très rarement trois. On dit alors qu’il vivre seuls. Entre 35 et 44 ans, période
familles, la famille au sens du recense- y a une famille principale et une ou de la vie où on ne compte que
ment s’entendant comme un cadre deux familles secondaires au sein d’un 10 % de personnes habitant seules, ils
susceptible d’accueillir un ou plusieurs même ménage. L’ensemble des familles sont deux fois plus nombreux que les
enfants. est égal à l’ensemble des familles femmes à vivre seuls. En revanche, dès
principales et secondaires. Ainsi, en 55 ans et au-delà, la situation s’inverse.
Parmi l’ensemble des ménages, un Midi-Pyrénées, le nombre de familles Entre 65 et 74 ans, les femmes sont
peu plus d’un sur trois, soit environ s’élève à 717 600, soit 6 % de plus déjà deux fois plus nombreuses que les
363 800, ne comporte aucune famille : qu’en 1990. hommes à vivre seules et, au-delà de
Type et composition des ménages en 1999 Personnes vivant seules par sexe et âge
Nombre Répartion Evolution Femmes Hommes
(en %) 1990 - 1999
(en milliers) Âge (en milliers)
(en %)
75 ans et plus
Ensemble des ménages 1 070 768 100,0 14,8
65 à 74 ansMénages sans famille 363 789 34,0 35,6
Ménages d'une personne : 338 114 31,6 37,8
- homme 144 611 13,5 49,3 55 à 64 ans
- femme 193 503 18,1 30,3
Autres ménages 25 675 2,4 11,5 45 à 54 ans
35 à 44 ans
Ménages
d'au moins une famille 706 979 66,0 6,4
25 à 34 ansFamilles principales
monoparentales : 81 190 7,6 23,8
15 à 24 ans - homme + enfant(s) 12 169 1,1 19,4
- femme + enfant(s) 69 021 6,5 24,7
80 60 40 20 0 020 40 60 80Familles principales 1999
comprenant un couple 625 789 58,4 4,5
1990
Source : Insee, recensements de la population de 1990 et de 1999 Source : Insee, recensements de la population de 1990 et de 1999
2© Insee 2001 - IGN 1999
75 ans, on compte près de quatre A côté des villes, on rencontre Aveyron. La solitude touche, dans ces can-
femmes seules pour un homme également une prédominance de tons, une population essentiellement âgée.
habitant seul dans son logement. Ceci ménages d’une personne dans les
s’explique parce que les femmes vivent cantons ruraux ou montagneux peu Davantage de familles
plus longtemps que les hommes et peuplés et âgés de la région, notam- monoparentales
parce que souvent leurs conjoints ment dans la frange sud de l’Ariège, de
étaient plus âgés qu’elles, tout au moins la Haute-Garonne ou des Hautes- Parmi les 717 600 familles de
pour les générations qui arrivent Pyrénées ou encore dans le Nord- Midi-Pyrénées, environ 84 700, soit
aujourd’hui à cet âge.
Les personnes seules habitent en ville
Depuis 1990, la solitude a ou dans des cantons très ruraux
Proportion de ménages d'une personne Haute-augmenté à tous les âges et pour chaque Corrèze
Cantal(en % de l'ensemble des ménages) Loiresexe ; en particulier, elle a doublé chez
plus de 35 Dordogne
les hommes et les femmes âgés de 45 à de 30 à 35
de 25 à 30 LOT Lozère54 ans, jusque là peu concernés. Au-delà
de 20 à 25
de 75 ans, les femmes et les hommes sont moins de 20 Cahors RodezLot-et-Garonne
un peu plus nombreux qu’en 1990 à
vivre seuls chez eux. Deux femmes âgées
TARN-ET-GARONNE AVEYRON
de plus de 75 ans sur cinq occupent MontaubanLandes Gard
seules leur logement en 1999. C’est Albi
GERSégalement le cas d’un homme sur cinq
Auch TARNde plus de 75 ans. Cette évolution
traduit le recul de la mortalité aux âges HéraultToulousePyrénées-
les plus élevés et l’augmentation du main- Atlantiques
HAUTE-GARONNEtien à domicile des personnes âgées Tarbes
rendue possible par l’amélioration des
Audesoins et le développement des services HAUTES-PYRENEES Foix
ARIEGEde proximité. Méditerranée
La proportion des ménages d’une
Pyrénées-OrientalesANDORRE
ESPAGNEpersonne dans l’ensemble des ménages
varie selon les départements, de 27 %
Source : Insee, recensement de la population de 1999 Unité géographique : cantonen Tarn-et-Garonne à 35 % en Haute-
Garonne. Cette proportion est surtout
forte en milieu urbain. Dans la majo-
Familles selon le nombre d'enfants rité des villes de la région, plus de deux
de moins de 25 ans en 1999 ménages sur cinq sont composés d’une
Ensemble Familles Familles comprenant seule personne. Ainsi, plus de 50 % des
des familles* monoparentales un couple ménages à Toulouse sont constitués
d’une seule personne, 46 % à Tarbes,
nombre % nombre % nombre %
45 % à Rodez, 41 % à Cahors et Albi,
40 % à Figeac et Auch. Cette solitude
Ensemble des familles 717 639 100,0 84 738 100,0 632 901 100,0
en milieu urbain reflète des situations
très diverses : on trouve aussi bien des Familles sans enfant 367 856 51,3 24 592 29,0 343 264 54,2
étudiants en logement indépendant que (de moins de 25 ans)
des personnes âgées, souvent veuves. En
Familles avec enfant(s) 349 783 48,7 60 146 71,0 289 637 45,8revanche, les personnes vivant seules
(de moins de 25 ans) dont
sont peu présentes dans les périphéries
1 enfant 159 059 22,2 36 579 43,2 122 480 19,4
des grandes villes. Ainsi, dans les 2 enfants 137 911 19,2 17 382 20,5 120 529 19,0
couronnes périurbaines des principa- 3 enfants ou plus 52 813 7,3 6 185 7,3 46 628 7,4
les villes de la région, moins d’un
*Cet ensemble comprend les familles principales et les familles secondaires. Il est donc légèrement supérieur au nombre
ménage sur cinq est composé d’une de ménages comportant au moins une famille (c'est-à-dire au nombre de familles principales) du tableau de la page 2.
Source : Insee, recensement de la population de 1999 seule personne.
312 %, sont des familles monoparenta- soit 23 % du nombre de personnes de DéfinitionsDéfinitionsDéfinitionsDéfinitionsDéfinitions
les. Ce nombre a fortement progressé cet âge vivent encore dans une famille
Ménage :Ménage : Ensemble de toutes les personnes quiau cours de la décennie 1990-1999 et parmi eux plus d’un sur cinq vit avec
partagent un même logement ordinaire à
mais son augmentation de 23 % ne fait un parent unique. titre de résidence principale. Elles ne sont pas
nécessairement apparentées (un sous-locataire ouque prolonger l’évolution déjà très forte
un salarié logé fait partie du ménage).constatée sur la période antérieure. La Mais dans la majorité des familles Un ménage peut se réduire à une seule
personne (PPPPPersonne viversonne viversonne viversonne viversonne vivant seuleant seuleant seule).Uant seuleant seule n ménageprépondérance des femmes parmi les monoparentales (71 % soit près de
peut comporter une ou deux familles ou aucunefamilles à parent unique est toujours 60 200 familles), le parent unique famille.
très marquée : comme en 1990, le a la charge d’enfants âgés de moins de
Familleamille : Sous-ensemble du ménage qui peut parent unique est à 85 % une femme. 25 ans. Le plus souvent (43 % des cas),
avoir trois configurations .
il élève un seul enfant ; dans 21 % - un couple ;
- un couple avec un ou plusieurs enfants ;Dans ces familles monoparentales, des cas, soit deux fois moins souvent,
- un adulte sans conjoint avec un ou plusieurs
sont comptabilisées toutes celles il en élève deux. Enfin, dans 7 % des enfants (famille monoparentaleentaleentale)entaleentale .
Les deux membres d’un couplecouplecouplecouplecouple sont de sexe dif-comprenant un parent isolé vivant avec cas, la famille monoparentale est
férent et âgés d’au moins 15 ans. Leur état ma-
un ou plusieurs enfants. Il peut s’agir composée d’un parent ayant trois trimonial est quelconque.
Les enfants d’une famille doivent être impérati-d’enfants âgés de plus de 25 ans. C’est enfants ou plus. En Midi-Pyrénées,
vement célibataires.
le cas de 29 % des familles en Midi- 6 200 familles monoparentales sont
La personne de référence de la familleence de la famille estPyrénées. Dans ce cas, la famille dans ce dernier cas et dans 88 % de
l’homme du couple ou l’adulte de la famillemonoparentale peut être composée : ces familles nombreuses, le parent
monoparentale.
- soit d’un parent très âgé vivant avec unique est une femme. La répartition
CCCCCatégorie sociopratégorie sociopratégorie sociopratégorie sociopratégorie socioprofessionnelleofessionnelleofessionnelleofessionnelleofessionnelle : nomenclature iciun de ses enfants relativement âgé (par des familles monoparentales selon
en 8 catégories. Les 6 premières distinguent laexemple une mère de 80 ans le nombre d’enfants n’a pas varié profession déclarée des actifs ayant un
vivant avec sa fille de 50 ans) ; en depuis 1990. emploi et des chômeurs ayant déjà travaillé :
-« Agriculteurs exploitant » ;effet, 51 % des enfants de plus de 25
-« Artisans, commerçants et chefs d’entreprises » ;
ans vivant dans une famille monopa- La femme ou l’homme qui -« Cadres et professions intellectuelles supérieures » ;
-« Professions intermédiaires » ;rentale ont plus de 30 ans et 21 % s’occupe seul de ses enfants a le plus
-« Employés » ;
ont plus de 50 ans ; souvent un emploi : c'est le cas de 67 % -« Ouvriers ».
La catégorie des « retraités » regroupe tous les- soit d’un parent seul ayant encore avec des femmes et de 79 % des hommes.
anciens actifs.
lui un ou plusieurs de ses enfants âgés Cependant si ces proportions sont La catégorie des « autres personnes sans activité
professionnelle » englobe les chômeurs n'ayantde plus de 25 ans, la cohabitation des encore plus fortes lorsque le parent
jamais travaillé, les militaires du contingent,
jeunes avec les parents se poursuivant élève deux enfants, elles chutent forte- les élèves et étudiants ainsi que toutes les per-
sonnes sans activité professionnelle de moins ouparfois tardivement. Ainsi, entre 25 et ment lorsque la mère est seule à élever
de plus de 60 ans (sauf les retraités).
29 ans, 39 900 jeunes midi-pyrénéens 3 enfants ou plus : elle n’occupe un
Enfants vivant dans une famille Souvent un seul enfant
selon leur âge et le type de famille en 1999 dans les familles
monoparentales
Proportion Familles monoparentales Couples selon Nombre d'enfants vivant… d'enfants vivant selon le nombre d'enfant(s) le nombre d'enfant(s)
de moins de 25 ans de moins de 25 ansavec un parent
unique en

dans avec avec dont dont 1999 1990 1 enfant
une un un parent avec avec
famille couple unique un père une mère
2 enfants
Ensemble 611 064 519 031 92 033 12 716 79 317 15,1 11,2
0 à 3 ans 85 413 77 498 7 915 762 7 153 9,3 6,6
4 à 6 ans 79 868 70 376 9 492 947 8 545 11,9 8,3
3 enfants7 à 11 ans 144 042 123 119 20 923 2 227 18 696 14,5 9,9
ou plus 12 à 16 ans 142 464 118 663 23 801 3 295 20 506 16,7 12,0
17 à 24 ans 159 277 129 375 29 902 5 485 24 417 18,8 14,8%%60 40 20 0 020 40 60
1990
1999
Source : Insee, recensements de la population Source : Insee , recensements de la population de 1990 et de 1999.
de 1990 et de 1999.
4© Insee 2001 - IGN 1999
emploi que dans à peine un cas Plus de familles nombreuses
en Haute-Garonne et en Tarn-et-Garonnesur deux.
Part des familles ayant trois enfants Corrèze Haute-
Cantal(en % de l'ensemble des familles) LoireEn 1999, en Midi-Pyrénées,
plus de 8,5 Dordogne
de 7 à 8,592 000 enfants de moins de 25 ans
de 5,5 à 7vivent dans une famille monoparentale LOT Lozèrede 4 à 5,5
contre 71 700 en 1990 ce qui repré- moins de 4
Cahors
sente une forte progression (+ 28 %). Lot-et-Garonne Rodez
Un enfant, quel que soit son âge, a une
TARN-ET-GARONNE AVEYRONprobabilité plus forte de vivre dans une
Landes GardMontaubanfamille monoparentale en 1999 qu’en Albi
GERS1990 ; près de 11 % des enfants de
TARNmoins de 6 ans élevés dans une famille
Auch
Toulousele sont par un parent unique en 1999
Hérault
Pyrénées-contre à peine 7,5 % en 1990, près de
Atlantiques
HAUTE-GARONNE16 % des 7 à 16 ans sont élevés par un
Tarbes
parent unique en 1999 contre 11 %
Audeen 1990, enfin ces proportions sont de
HAUTES-PYRENEES Foix
ARIEGE19 % en 1999 contre 15 % en 1990
Méditerranée
pour les 17 à 24 ans.
Pyrénées-OrientalesANDORRE
ESPAGNEPar rapport à l’ensemble des
enfants vivant dans une famille, ceux
des familles monoparentales sont plus Source : Insee, recensement de la population de 1999 Unité géographique : canton
âgés : 19 % des enfants élevés par un
père seul ou une mère seule ont moins
de 6 ans contre 28 % des enfants sont plus nombreux qu’en 1990 : 1 700 dans l’ensemble des couples baisse (82 %
élevés par un couple. En revanche, élèvent des enfants de moins de 6 ans en 1999, 88 % en 1990). La proportion
32 % des enfants élevés dans une en 1999 contre 800 en 1990. Ils des couples de deux célibataires a presque
famille monoparentale ont entre 17 et s’occupent plutôt des enfants plus âgés. doublé (12 % des couples en 1999, 7 %
24 ans contre 25 % de ceux élevés par en 1990). Celle des autres couples
un couple. Les pères seuls élèvent La part des familles monoparen- (par exemple couple composé d’un divorcé
rarement de jeunes enfants même s’ils tales dans l’ensemble des familles varie de et d’une veuve) progressent aussi (6 %
9 % en Aveyron à 13 % en Haute- en 1999, 5 % en 1990).
Garonne et dans les Hautes-Pyrénées.Méthodologie
Les familles à un seul parent sont En 1999, 54 % des couples n’ont
prédominantes en milieu urbain : leur pas d’enfant (de moins de 25 ans)
L'exploitation complémentaire du recensement
proportion varie de 14 % à Foix et vivant avec eux ; ils représentaient 49 %de la populationde la population de 1999 per met d'obtenir les
résultats sur les questions non traitées pendant Castres à 18 % ou 19 % à Toulouse et des couples neuf ans plus tôt. La
l'exploitation principale : description des Tarbes, en passant par 16 ou 17 % à progression du nombre de couples sans
familles, catégorie socioprofessionnelle et activité
Pamiers, Cahors, Lourdes, Montauban enfant est donc de 15 % entre 1990 etéconomique.
et Auch. 1999. Plusieurs effets se cumulent pour
Elle complète ainsi la première exploitation expliquer cette évolution. D’une part,
statistique, qui donne :
Les couples sans enfant la population vieillit et la mortalité- une répartiton détaillée de la population
totale par sexe et par âge, type d'activité et plus nombreux baisse : on vit donc plus longtemps en
statut professionnel, nationalité ; couple aux âges élevés de la vie ; d’autre
- les migrations depuis 1990 ;
Tandis que le nombre de familles part, la vie en couple avant l’arrivée- la formation, ainsi qu'une description détaillée
des caractéristiques des logements. monoparentales progressait, le nombre de éventuelle d’un enfant est plus longue.
familles composées d’un couple (avec ou sans L’âge à la formation d’un couple a
De façon générale, l'exploitation complémen-
enfant) n’augmentait que d’à peine 4 % au reculé depuis 1990, mais l’arrivée d’untaire procède par sondage au quart et ne
fournit des résultats significatifs que pour des cours de la décennie 1990-1999. Les enfant dans le couple a reculé encore
zones géographiques d'une certaine taille (au couples sont généralement formés de deux davantage. Enfin, dans les couples sans
minimun 2 000 habitants).
personnes mariées bien que leur proportion enfant de moins de 25 ans sont
5Familles selon la catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence
et le nombre d'enfants de moins de 25 ans en 1999
Ensemble Familles avec enfant(s) Familles sans enfant
des familles
1 enfant 2 enfants 3 enfants ou plus
Nombre Nombre % Nombre % Nombre % Nombre %
Ensemble 717 639 159 059 22,2 137 911 19,2 52 813 7,4 367 856 51,3
Agriculteurs exploitants 26 748 7 464 27,9 8 248 30,8 2 947 11,0 8 089 30,2
Artisans, commerçants,
chefs d'entreprises 51 338 15 325 29,9 14 285 27,8 4 638 9,0 17 090 33,3
Cadres, professions
intellectuelles supérieures 71 811 20 008 27,9 21 017 29,3 8 236 11,5 22 550 31,4
Professions intermédiaires 103 951 33 423 32,2 30 287 29,1 8 629 8,3 31 612 30,4
Employés 71 718 28 292 39,4 20 056 28,0 6 596 9,2 16 774 23,4
Ouvriers 135 700 40 272 29,7 38 199 28,1 17 459 12,9 39 770 29,3
Retraités 223 123 7 495 3,4 1 812 0,8 966 0,4 212 850 95,4
Autres personnes sans
activité professionnelle 33 250 6 780 20,4 4 007 12,1 3 342 10,1 19 121 57,5

Source : Insee, recensement de la population de 1999
évidemment comptés tous les couples Dans 26 % des cas, l’homme est le seul La proportion de familles nom-
dont les enfants ont dépassé l’âge de à travailler et cette proportion est de breuses est aussi très variable selon les
25 ans. Or, on a vu que 23 % des 40 % lorsque le couple a trois enfants départements : Tarn-et-Garonne et
jeunes de 25 à 29 ans vivaient encore ou plus. Dans 5 % des cas, la mère seule Haute-Garonne (8 %) sont au-dessus
dans une famille en 1999. Et parmi travaille (la proportion est de 4 % quand de la moyenne, Tarn (7,5 %), Ariège
eux, quatre sur cinq environ vivent avec le couple a trois enfants ou plus) et enfin et Aveyron (7 %) sont proches de la
leurs deux parents. dans 6 % des cas, aucun des deux moyenne régionale, Lot et Hautes-
membres du couple n’a un emploi, cette Pyrénées (6 %) et Gers (5 %) se situent
De moins en moins dernière proportion étant de 10 % quand en dessous de la moyenne. La part de
de familles nombreuses le couple a trois enfants ou plus. familles nombreuses est particulière-
ment importante dans une zone
Tandis que la montée des couples traversant la partie centrale de laLa catégorie socioprofessionnelle
sans enfant se poursuit, le nombre des région incluant la partie est de l’Ariège,de la personne de référence de la
couples avec enfants (de moins de les parties sud et sud-ouest de Toulousefamille apparaît comme un déterminant
25 ans) diminue légèrement entre 1990 jusqu’aux cantons du Fossat en Ariègeassez fort de la dimension de la famille.
et 1999 (- 7 %). Cette baisse concerne et du Fousseret en Haute-Garonne, uneEn effet, si la proportion de familles
surtout ceux qui constituent une bonne partie sud et sud-est du Tarn, lanombreuses est globalement de 7,4 %
famille nombreuse, à savoir ceux qui partie nord de Toulouse jusqu’en Tarn-en Midi-Pyrénées, plus faible qu’en
ont au moins trois enfants. En Midi- et-Garonne où une quinzaine deFrance métropolitaine (10,8 %), elle est
Pyrénées, en 1999, le nombre de cantons couvrant tout le département,variable selon la catégorie socioprofes-
couples avec trois enfants ou plus de sauf les parties extrême nord et extrêmesionnelle de la personne de référence.
moins de 25 ans est de 46 600, soit est, abritent 8 % ou plus de famillesEn 1999, comme il y a neuf ans,
7 % de l’ensemble des familles. Il a nombreuses. Certains cantons dece sont chez les ouvriers (13 %), puis
diminué de 14 % depuis 1990. l’Aveyron, département où la familleles cadres supérieurs (11,5 %) et enfin
nombreuse était autrefois de règle, situésles agriculteurs (11 %) que l’on compte
En 1999, dans 63 % des couples au centre et au sud ont gardé des tauxle plus de familles nombreuses, même
avec enfants de moins de 25 ans, importants de familles nombreuses.si ces proportions ont légèrement
l’homme et la femme travaillent. Cette diminué entre 1990 et 1999, notam-
proportion n’est plus que de 46 % ment chez les ouvriers (15 % en 1990)
lorsque le couple a trois enfants ou plus. et les agriculteurs (12 % en 1990). Hélène PROJETTI
6

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.