Démographie 2009 : Les naissances diminuent encore

De
Publié par

Démographie Les naissances diminuent encore er u premier janvier 2009, la po- niveau depuis dix ans. Le recul des Au 1 janvier 2009, la A pulation de la Guadeloupe est naissances va de pair avec la dimi- population de la Gua- estimée à 404 000 personnes . Cela nution du taux de natalité : il est de deloupe est estimée à représente 1 500 personnes de 14,3 naissances pour mille habitants plus qu’au 1er janvier 2008. Entre en 2008, c’est la troisième année 404 000 personnes. En 1999 et 2009, la population de la consécutive qu’il baisse. 2009, 5 500 enfants sont Guadeloupe a augmenté d’environ Les femmes ont un peu moins d’en- nés en Guadeloupe, le 18 000 personnes, soit une crois- fants et un peu plus tard. L’indicateur sance annuelle moyenne de 0,5%. conjoncturel de fécondité diminue chiffre le plus bas depuis Ce rythme de croissance démogra- par rapport aux deux dernières an-dix ans. Le nombre de phique est inférieur à celui du terri- nées : 229 enfants pour 100 femmes décès augmente peu. Au toire national (+0,7% par an) et c’est, en âge de procréer en 2007, il y en avec celui de la Martinique, le plus avait 233 en 2006 et 237 en 2005. cours de l’année 2008, la faible des départements d’Outre-mer. Il reste toutefois au-dessus de la population de la Guade- L’augmentation de la population est moyenne des dix dernières années.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Démographie
Les naissances diminuent encore
Au 1erjanvier 2009, la premi population de la Gua-eAuvian jer,9002 rep-op al éeim 4 à 004 p00osresennC .  aleulation de la Gudaleuoepe ts tsinevat ndex : é italoitun-imuat ud ntsd lie  e Ls.ree l cus ded uaiupeid sna x pair avec la diansiascnsev  aed deloupe est estimée àreprésente 1 500 personnes de14,3 naissances pour mille habitants 404 000 personnes. Ennaj re1 uauq surent E8.00 2ervipll2 00,9l 1 99 9tetion de a populae.il baisséenn ameièisro tuq evitucésnoc e talcse80 , n02 2009, 5 500 enfants sonta nés en Guadeloupe, leois-ios ,senrc enu t008  1ononrspe0 puol a eGedaue dirnvgmautéen-fentsaninmods p ue sul te p nuLes feu  nep ummseo tn .Latdracetniidur chiffre le plus bas depuissance annuelle moyenne de 0,5%.conjoncturel de fécondité diminue dix ans. Le nombre de-irret ud fnréeiruà c leiugra-phique est iorc assi ecnoméd rCehmytdee ne 9tnafop s1 ru f00meems a xud ue xednrèires an-nées : 22arprtpoap r décès augmente peu. Autoire national (+0,7% par an) et c’est,en âge de procréer en 2007, il y en cours de l’année 2008, laavec celui de la Martinique, le plusavait 233 en 2006 et 237 en 2005. population de la Guade-eorn.  dLe aluagOmuetnrtea-tmiomie nnesset dt  ps épdolaupttarblaidee frèsea nnxid reinne des dla moyensuss ed a sied-uou tfote rIltees .seé loupe s’accroît de 0,5 %,due exclusivement à l’excédent na - -L’âge moyen à la maternité augmen à un rythme inférieur à laturel alors que les sorties sont supé -te et atteint désormais 29,3 ans en moyenne nationale. L’âgerieures aux entrées sur le territoire.2007. moyen de la populationDes naissances simè-res mineures nsaositts  4n,o1 %t édne ss enda 2En8,0035 2nf eeL nombre de naissecnase s t guadeloupéenne continuetoujours en vivantes de l’année. sancesde 5487 pour à augmenter sans atteindrebaisse io00,9 1ed t72  sèr sediortuq sPesp ec ssineorud desartsssan nai-orp enu mrshlot n,n gae i2aéaer celui du niveau national.s moins que l’année précédente. Sur portion en hausse régulière. En Fran -cette base, la baisse des naissances ce métropolitaine, ces naissances dans la région en 2009 reste du comptent pour 52% de l’ensemble même ordre qu’en 2008 mais les et sont majoritaires seulement depuis naissances atteignent leur plus bas 2006.
1) Les estimations de population de 2008 et 2009, publiées chaque an -née en janvier, ont été révisées pour tenir compte des résultats les plus récents du recensement
En nombre et ‰
Des naissances toujours en baisse Les indicateurs démographiques
Source : Insee, estimations de population et statistiques de l’état civil
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
37
8
Démographie
En 2009, les décès domiciliés dans la Ces espérances de vie à la naissance ne et La Réunion de ce point de vue. région sont estimés à 2 870 , soit 90 sont en dessous des moyennes natio - La part des personnes âgées de moins de plus qu’en 2008 (+3,2 %). Ainsi, nales, respectivement 77,4 et 84,3 ans. de 20 ans représente désormais moins ils augmenteraient pour la deuxième année consécutive.Ldael opuoppéeulnantieo n cognutai--Le vieillissementn tidude lers alupop alE .noitinim dleulég rueèieremtn Un garçon né en 2007 peut espérerde l vivre jusqu’à 76,2 ans, si les condi - nue à vieillir. L’âgea populationdepuis les années 1990 mais tions de mortalité à chaque âge restent lmouopyeéen nsd eas ugGmueandtee -se poursuite. Donalnati-ne mê eelm na ssera eted-uussse  d mlaenoy identiques à celles observées en 2007 régulièrement passant de 29,9 années temps la part des plus de 60 ans conti -tout au long de sa vie. L’espérance de en 1990 à 35,6 en 2008. La Guade - nue à augmenter et bientôt un Guade -vie des hommes reste inférieure à cel - loupe est toutefois la troisième région loupéen sur cinq aura 60 ans ou plus. le des femmes qui atteint 83,3 années. la plus jeune de France après la Guya -
Un population vieillissanteHugues HORATIUS CLOVIS e
Pyramide des âges de la population de la Guadeloupe en 1990 et 2008
Source : Insee, estimations de population Définitions Solde naturel ou excédent naturel: différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès au cours d’une période. Taux de natalité: rapport du nombre de naissances vivantes sur une période à la population totale moyenne de la même période. Indicateur conjoncturel de fécondité: somme des taux de fécondité par âge observés à une année donnée. Cet indicateur donne le nombre d’enfants qu’aurait une femme tout au long de sa vie si les taux de fécondité observés l’année considérée à chaque âge restaient inchangés. Taux de mortalité: rapport entre le nombre de décès sur une période à la population totale moyenne sur la même période. Taux de mortalité infantileà moins d’un an à l’ensemble des enfants nés vivants.: rapport du nombre d’enfants décédés
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.