Démographie : Plus de mariages en Martinique

De
Publié par

Démographie Plus de mariages en Martinique u 1er janvier 2009, 402 000 per- Au 1er janvier 2008, 28,3 % de la Au 1er janvier 2009, la Asonnes résident en Martinique, population a moins de 20 ans et population de la Martini- soit 2 500 personnes de plus en un 19 % a 60 ans ou plus. Le vieillis- que est estimée à 402 000 an. L’estimation de population 2008 sement de la population se pour- a été révisée pour tenir compte des suit. L’âge moyen des Martiniquais habitants. Avec 5 060 bébés résultats les plus récents du recense- est de 37,8 années. C’est le dépar- nés en 2009, le nombre de ment de la population. Entre 1999 tement d’outre-mer le plus âgé de naissances est en baisse. Un et aujourd’hui, la population marti- ce point de vue. niquaise a augmenté de 21 000 per- En 2009, les pacs est conclu pour dix Baisse annoncée sonnes soit une croissance annuelle n a i s s a n c e s mariages. Les décès sont des naissancesmoyenne de l’ordre de 0,5 % par sont estimées stables en 2009 et l’écart an. Ce rythme de croissance démo- à 5 059, soit 274 personnes de graphique est inférieur à la moyenne moins que l’année précédente. Si d’espérance entre les deux nationale (0,7 % par an) mais équi- cela se confrme, cela serait l’un des sexes est de six ans. valent à celui de la Guadeloupe.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Démographie
Plus de mariages en Martinique
u 1er janvier 2009, 402 000 per- Au 1er janvier 2008, 28,3 % de la Au 1er janvier 2009, la Asonnes résident en Martinique, population a moins de 20 ans et
population de la Martini- soit 2 500 personnes de plus en un 19 % a 60 ans ou plus. Le vieillis-
que est estimée à 402 000 an. L’estimation de population 2008 sement de la population se pour-
a été révisée pour tenir compte des suit. L’âge moyen des Martiniquais habitants. Avec 5 060 bébés
résultats les plus récents du recense- est de 37,8 années. C’est le dépar-
nés en 2009, le nombre de ment de la population. Entre 1999 tement d’outre-mer le plus âgé de
naissances est en baisse. Un et aujourd’hui, la population marti- ce point de vue.
niquaise a augmenté de 21 000 per- En 2009, les pacs est conclu pour dix Baisse annoncée
sonnes soit une croissance annuelle n a i s s a n c e s mariages. Les décès sont des naissancesmoyenne de l’ordre de 0,5 % par sont estimées
stables en 2009 et l’écart an. Ce rythme de croissance démo- à 5 059, soit 274 personnes de
graphique est inférieur à la moyenne moins que l’année précédente. Si d’espérance entre les deux
nationale (0,7 % par an) mais équi- cela se confrme, cela serait l’un des sexes est de six ans.
valent à celui de la Guadeloupe. plus bas niveaux atteint au cours des
La croissance de la population est dix dernières années juste après l’an-
portée par le solde naturel alors que née 2005 au cours de laquelle 5 032
dans le même temps le solde appa- bébés sont nés en Martinique.
rent des entrées - sorties est négatif.
La natalité dans la région est quasi
Une population vieillissante identique à celle de l’ensemble de
la France, soit 13 enfants pour mille Pyramides des âges au 1er janvier 1990 et au 1er janvier 2008 de la Martinique
habitants. L’indicateur conjoncturel
de fécondité progresse par rapport
aux années précédentes : 206 en-
fants pour 100 femmes en âge de
procréer en 2007, 204 en 2006 et
185 en 2005. Il reste supérieur au
niveau national et se rapproche ainsi
du seuil de renouvellement des gé-
nérations. L’âge moyen de la mère à
la naissance augmente légèrement
par rapport à l’année précédente et
atteint 29,3 ans en 2007.
Trois enfants sur quatre naissent hors
mariage en 2008. Cette proportion
est stable par rapport à l’année pré-
cédente après des hausses réguliè-
res étalées sur plusieurs années. En
France métropolitaine, un peu plus
de la moitié des naissances sont hors
mariage depuis 2006.
Source : Insee, estimations de population
38 N° 73 - Martinique - Juin 2010Démographie
Le pacte ci- ont été célébrés en Martinique, soit diffère de la Guadeloupe et de la Plus de pacs
vil de soli- 4 % de plus qu’en 2007. Ainsi, un Guyane (respectivement +3,2 % et de mariages darité (Pacs) pacs est conclu pour dix mariages et - 8,3 %).
a été choisi par 161 couples en alors que pour l’ensemble de la L’espérance de vie à la naissance
2008. Après une progression pro- France un Pacs est signé pour deux des hommes progresse de sept
che de 40 % en 2007, le nombre mariages. mois par rapport à l’année précé-
de pacs augmente encore de 20 % dente. Un garçon né en 2007 peut
en 2008. Depuis sa création en espérer vivre jusqu’à près de 77 Stabilité des décès
1999, le pacs a été adopté par 775 ans (si les conditions de mortalité à
couples en Martinique. La plu- chaque âge restent identiques tout
part d’entre eux sont postérieurs à En 2009, les décès domiciliés dans au long de sa vie à celles observés
2005, date de la réforme rappro- la région sont estimés à 2 803. Si en 2007). Pour les femmes, l’espé-
chant le statut des pacsés de celui cette estimation établie à partir rance de vie à la naissance atteint
des mariés au niveau fscal. Com - des données disponibles pour les 83,2 ans. L’écart d’espérance de
me pour l’ensemble de la France, dix premiers mois de l’année se vie entre les deux sexes diminue.
environ 95 % des pacs conclus en confrme, les décès seraient quasi Il est désormais d’environ six ans.
2008 l’ont été par des partenaires stables entre les deux dernières
de sexes opposés. années (+ 20 par rapport à 2008,
Inversement à la tendance natio- soit + 0,4 %). Cette évolution est
nale, le nombre de mariages aug- plus proche de celle constatée au Hugues HORATIUS-CLOVIS
mente en 2008 : 1 395 mariages niveau national (+ 0,6 %) mais
Baisse des naissances et stabilité des décès
Unités : nombre et ‰
(*) provisoire Source : Insee, estimations de population et statistiques de l’état civil
Défnitions
Solde naturel ou excédent naturel : différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès au cours
d’une période.
Taux de natalité : rapport du nombre de naissances vivantes sur une période à la population totale moyenne de
la même période.
Indicateur conjoncturel de fécondité : somme des taux de fécondité par âge observés à une année donnée. Cet
indicateur donne le nombre d’enfants qu’aurait une femme tout au long de sa vie si les taux de fécondité observés
l’année considérée à chaque âge restaient inchangés.
Taux de mortalité : rapport entre le nombre de décès sur une période à la population totale moyenne sur la même
période.
Taux de mortalité infantile : rapport du nombre d’enfants décédés à moins d’un an à l’ensemble des enfants nés
vivants.
9N° 73 - Martinique - Juin 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.