Des immigrés résidant très souvent en HLM

De
Publié par

www.insee.fr/fc nº 129insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) juin 2011 Intégration des immigrés de Franche-Comté dans leur parcours résidentiel : mieux comprendre pour mieux agir Sous l’égide de l’État, le Programme Régional d’Intégration des Popula- En 2007, les immigrés représentent 7 % de la population franc-comtoise. tions Immigrées de Franche Comté Ils constituent 19 % des locataires HLM. Cette surreprésentation (PRIPI - 2010/2012) vise à donner n’est pas générale, elle diffère selon le pays d’origine. Le profil une impulsion nouvelle à la politi- de l’immigré franc-comtois se rapproche de celui du locataire HLM. que d’intégration des migrants par une analyse territorialisée et parta- Toutefois, pour les immigrés, certaines caractéristiques interviendront gée de leur situation, notamment en plus fortement sur la probabilité d’habiter ce type de logement. matière de logement. Assumer seul les charges d’un ménage ne suffit pas à expliquer Les données du dernier recensement pourquoi un immigré prend cette option. 2007 et leur exploitation, en colla- boration avec la Direction régionale de l’INSEE, permettent d’éclairer l’action publique. L’objectif est de mieux comprendre et mieux agir en faveur de l’intégration des immigrés de Franche-Comté dans leur par- cours résidentiel. En 2007, 75 348 immigrés Quatre immigrés Il est alors naturel de se de- vivent en Franche-Comté.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 27
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/fc nº 129insee-contact@insee.fr
09 72 72 4000 (tarif appel local) juin 2011
Intégration des immigrés
de Franche-Comté
dans leur parcours résidentiel :
mieux comprendre
pour mieux agir
Sous l’égide de l’État, le Programme
Régional d’Intégration des Popula-
En 2007, les immigrés représentent 7 % de la population franc-comtoise. tions Immigrées de Franche Comté
Ils constituent 19 % des locataires HLM. Cette surreprésentation (PRIPI - 2010/2012) vise à donner
n’est pas générale, elle diffère selon le pays d’origine. Le profil une impulsion nouvelle à la politi-
de l’immigré franc-comtois se rapproche de celui du locataire HLM. que d’intégration des migrants par
une analyse territorialisée et parta- Toutefois, pour les immigrés, certaines caractéristiques interviendront
gée de leur situation, notamment en plus fortement sur la probabilité d’habiter ce type de logement.
matière de logement. Assumer seul les charges d’un ménage ne suffit pas à expliquer
Les données du dernier recensement pourquoi un immigré prend cette option.
2007 et leur exploitation, en colla-
boration avec la Direction régionale
de l’INSEE, permettent d’éclairer
l’action publique. L’objectif est de
mieux comprendre et mieux agir en
faveur de l’intégration des immigrés
de Franche-Comté dans leur par-
cours résidentiel.
En 2007, 75 348 immigrés Quatre immigrés Il est alors naturel de se de-
vivent en Franche-Comté. sur dix vivent mander pourquoi une person-Acsé - DRJSCS
Ils représentent 7 % de la en HLM ne immigrée vit plus souvent
population régionale. Ils sont en HLM et d’en identifier les
plus souvent locataires de Une forte proportion de la caractéristiques explicatives.
leur logement que les autres population immigrée vit dans
personnes ne répondant pas un logement appartenant Habiter en HLM,
à ce statut (respectivement au parc locatif HLM (40 % une option plus
56 % contre 32 %). Cet écart contre 12 % pour le reste de ou moins forte selon
s’explique, en partie, par leur la population). Les immigrés le pays d’origine
plus forte propension à opter ne sont toutefois pas majori-
pour un habitat citadin. Le taires dans ce type d’habitat. En Franche-Comté, un im-
milieu urbain, regroupant Ils représentent 19 % des migré sur trois est d’origine
(1)80 % du parc locatif, rassem- 155 700 locataires HLM de maghrébine . La région
ble 82 % des immigrés. la région. compte 23 % d’immigrés INSEE Franche-Comté - l’essentiel Nº 129 - juin 2011
2
(2) Les immigrés vivant en HLM sont plus exposésd’Europe du Sud , autant d’origine algérienne a une
à la précaritéqu’en France métropolitaine. probabilité d’habiter en HLM
Répartition de la population âgée de 18 à 64 ans vivant en HLM,
selon le statut d'activitéElle se caractérise par une neuf fois plus importante
présence plus importante, qu’un immigré issu d’un pays Part de salariés en contrats précaires*
40 En %sur son territoire, d’immigrés de l’Union Européenne ou de Population immigrée35
Population non immigrée
30d’origine turque, suisse et des Suisse. Cette propension est
Population HLM
25
pays d’ex-Yougoslavie (Ser- sept fois plus élevée pour un 20
Part de salariés 15bie, Bosnie-Herzégovine). immigré né au Maroc ou en Part d'intérimaires
à temps partiel 10
5Avec une part d’immigrés Tunisie et six fois plus s’il est
0
d’origine turque de 12 %, originaire de Turquie ou des
elle se classe au deuxième Balkans.
rang des régions, derrière
l’Alsace. Une proportion de L’immigré
Part d'inactifs Taux de chômage7 % d’immigrés originaire franc-comtois
* Salariés en contrat d'apprentissage, placés en agence d'intérim, emplois-jeunes,des Balkans place la région correspond
CES, contrats de qualification, autres emplois à durée limitée.
en première position. au profil-type
Source : INSEE (RP 2007 [exploitation complémentaire])
Cette diversité ne se re- du locataire HLM
trouve pas de manière aussi
importante au sein de la L’octroi d’un logement HLM
population immigrée vi- est avant tout subordonné à immigrés, à vivre dans un non, a une probabilité trois
vant en HLM. Les immigrés des conditions de ressour- logement social. fois plus importante d’habiter
d’origine maghrébine y sont ces. Certaines caractéristi- en HLM qu’un actif ayant un
davantage présents (plus ques, liées à des situations Ainsi, « toutes choses égales emploi.
(4)de la moitié). À caractéristi- de précarité, peuvent ame- par ailleurs » , un individu Pour les individus ayant un
(3)ques égales , un immigré ner des individus, dont les au chômage, immigré ou travail, la catégorie sociopro-
fessionnelle joue fortement
sur la propension à résider en
HLM. Pour un ouvrier, quelle Population immigrée vivant en HLM : une forte proportion d'origine maghrébine
Répartition de la population immigrée franc-comtoise selon le type d'habitation et le pays de naissance que soit son pays d’origine,
Pays de naissance cette probabilité est trois fois
Algérie plus élevée que pour une
Maroc profession intermédiaire.
Turquie
Portugal Plus de probabilité
Italie pour un immigré
Suisse d’habiter en HLM
Serbie
Vivant en HLMEspagne Par rapport au reste de la Vivant hors HLM
Bosnie-Herzégovine population, les immigrés
Tunisie comptent relativement plus de
0 5 10 15 20 25 30 chômeurs (21 % contre 9 %).
En % Et, lorsqu’ils ont un emploi, Source : INSEE (RP 2007 [exploitation complémentaire])INSEE Franche-Comté - l’essentiel Nº 129 - juin 2011
3
Davantage de chômeurs et de femmes au foyer aux individus. L’origine de dans un logement de type
parmi les immigrés l’insuffisance des revenus social découle, en partie,
Répartition de la population franc-comtoise, immigrée ou non,
âgée de 18 à 64 ans selon le type d'activité diffère selon que l’on est du fait d’assumer seul les
En % immigré ou non. charges du ménage. Ceci 80
explique pourquoi, au sein 70
Immigrés Généralement, pour un de la population non immi-
60 Non immigrés
ménage, la structure de ce grée vivant en HLM, les per-
50
dernier détermine les char- sonnes seules ou les adultes
40
ges à assumer et explique de familles monoparentales
30
en partie pourquoi un indi- sont fortement représentés
20 vidu habite en HLM. Ainsi, (respectivement 45 % et
10 plus il y a d’enfants, plus les 19 %). De plus, à caractéris-
0 charges sont élevées. Même tiques égales, une personne
Chômeurs Retraités ou Élèves, Femmes AutresActifs ayant
préretraités étudiants, ou hommesun emploi inactifs si la probabilité d’habiter non immigrée, vivant seule,
stagiaires au foyer
Type d’activité en HLM augmente avec a une probabilité d’habiter
Source : INSEE (RP 2007 [exploitation complémentaire])
le nombre d’enfants, des en HLM trois fois plus im-
différences existent, selon portante que si elle forme un
que le ménage est constitué couple avec enfant(s). Cette
ils sont plus souvent ouvriers l‘éventualité d’habiter en de personnes immigrées ou possibilité est 4 fois plus
(49 % contre 29 %). HLM est trois fois plus forte non. La propension à habi- forte pour un adulte d’une
que pour une personne vi- ter en HLM est notamment famille monoparentale.
Le profil du locataire HLM vant seule. Si, dans la même plus forte pour les person-
franc-comtois renferme situation, la personne n’est nes immigrées ayant plus de En ce qui concerne les im-
deux caractéristiques pour pas immigrée, cette proba- quatre enfants. migrés, assumer seul les
lesquelles la population bilité n’est que de 1,6 fois Le nombre d’adultes consti- charges du ménage ne suffit
immigrée est davantage supérieure. Cette catégorie tuant un ménage est égale- pas à expliquer pourquoi ils
concernée : rester au foyer est toutefois représentée, ment déterminant. Habiter vivent en HLM. En effet, près
ou appartenir à une famille sensiblement selon le même
monoparentale. poids, au sein de la popula-
Méthodologie d’une analyse Ainsi, parmi celle-ci, les per- tion, immigrée ou non (5 %).
« toutes choses égales par ailleurs »sonnes au foyer sont surrepré-
sentées par rapport au reste Le profil de l’immi- Les facteurs socioéconomiques qui déterminent le fait d’habiter en
de la population (respective- gré vivant en HLM HLM ne sont pas indépendants les uns des autres. Les modèles éco-
nométriques tiennent compte des interactions pouvant exister entre ment 14 % contre 4 %). Elles plutôt dessiné
les différents facteurs. Ils isolent ces effets afin d’estimer l’impact de ont une propension trois fois par les conditions
chacun d’entre eux sur le fait d’habiter en HLM.plus forte à vivre dans un socio-économiques
L’analyse « toutes choses égales par ailleurs », qui en découle, permet
logement social. Pour une de mesurer l’effet spécifique de chaque facteur sur la probabilité d’ha-
personne non immigrée, cette Si la modicité des ressour- biter en HLM. Dans les modèles retenus pour cette étude, les variables
suivantes ont été prises en compte : sexe, âge, mode de cohabitation, situation n’est que deux fois ces constitue une condition
nombre d’enfant du ménage, type d’activité, qualité d’immigré, pays plus probable. d’octroi d’un logement HLM,
de naissance, ancienneté d’arrivée, indicateur de nationalité, catégorie Pour un adulte immigré, elle n’en reste pas moins une
socioprofessionnelle, secteur d’activité.
d’une famille monoparentale, contrainte forte s’imposant INSEE Franche-Comté - l’essentiel Nº 129 - juin 2011
4
Immigré, étranger, Français par acquisition, de la moitié d’entre eux sont « toutes choses égales par
de qui parle-t-on ? des couples avec enfant(s). À ailleurs », la probabilité
autres caractéristiques éga- de vivre dans un logement
Immigré
les, la probabilité d’habiter social, est cinq fois plus Un immigré est un individu né étranger à l’étranger. Le statut d’immi-
dans un logement social est élevée pour une personne gré n’est donc pas lié au concept de nationalité. En effet, un immigré
n’est pas forcément étranger s’il a acquis la nationalité française de d’ailleurs plus élevée chez immigrée. D’autres facteurs
même qu’un étranger n’est pas forcément un immigré s’il est né sur les immigrés en couple avec non observables et non
le territoire français. enfant(s) que chez les immi- quantifiables jouent donc
Étranger grés vivant seuls. sur ce phénomène. Certains
Un étranger est une personne résidant en France et ne possédant d’entre eux peuvent être liés
pas la nationalité française. Soit elle possède une autre nationalité
La présence relativement à la problématique de l’in-(à titre exclusif), soit elle n’en a aucune (personnes apatrides). En
plus forte des immigrés dans tégration. Un immigré ayant France, les personnes de nationalité française possédant une autre
nationalité (ou plusieurs) sont considérées comme françaises. Un les logements de type HLM acquis la nationalité fran-
étranger n’est pas forcément immigré, il peut être né en France (les s’expliquerait davantage çaise habite 1,5 fois moins
mineurs notamment). à travers leurs conditions en HLM qu’un immigré
À la différence de celle d’immigré, la qualité d’étranger ne perdure pas
socio-économiques, en lien de nationalité étrangère. toujours tout au long de la vie. On peut, sous réserve que la législation
avec les conditions d’accès Enfin, il semble que, selon en vigueur le permette, devenir français par acquisition.
au logement social. Cette leur origine, le parcours
Français par acquisition
réalité ne répondrait donc résidentiel des immigrés Il y a « acquisition » de la nationalité française lorsque l’on devient
pas à une ou plusieurs ca- francs-comtois soit freiné Français après la naissance. L’acquisition de la nationalité française
s’opère dans des conditions fixées par la loi. ractéristiques qu’ils auraient par des difficultés particu-
On distingue deux modes d’acquisition : en propre. lières d’accès au parc locatif
par déclaration à la suite d’évènements personnels (essentiellement Cependant, tout en inté- privé et à la propriété.
en raison du mariage avec un ressortissant français et l’acquisition
grant l’ensemble de ces fac-anticipée pour les jeunes étrangers nés et résidant en France) ;
teurs dans un raisonnement Gilles ZEMIS par décision de l’autorité publique (naturalisation).
Franche-Comté : étrangers et Français
par acquisition en chiffres (1) Maroc, Algérie, Tunisie.
(2) Portugal, Espagne, Italie.
Étrangers Français par acquisition (3) Mêmes tranche d’âge, sexe, mode de cohabitation, nombre d’enfants, type d’activité,
ancienneté d’arrivée, indicateur de nationalité.52 023 42 250
(4) Même tranche d’âge, sexe, mode de cohabitation, nombre d’enfants.
Pour en savoir plus Nés Nés Nés Nés
en France à l’étranger à l’étranger en France
8 041 43 982 31 336 10 884 J. PERRIN-HAYNES, L’activité des immigrés en 2007, Insee Première,
octobre 2008, n° 1212
C. BORREL et J-M. DURR, Principales caractéristiques de la population
et des logements, Insee Première, janvier 2005, n° 1001
Immigrés
M. AZOUGUAGH, N. CUENOT, F. NAUROY (en collaboration avec 75 348
le Fasild), L’immigration en Franche-Comté, Édition 2005
INSEE Franche-Comté 8 rue Louis Garnier - BP 1997 - 25020 BESANÇON CEDEX Tél : 03 81 41 61 61 Fax : 03 81 41 61 99
Directeur de la publication : François Houssin Rédactrice en chef : Christiane Poncet Mise en page : Sophie Gille-Meignier, Yves Naulin
Imprimerie : Estimprim - ISSN : 1248-2544 © INSEE 2011 - dépôt légal : juin 2011
z?zzzzzzz

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.