Deux aires urbaines démographiquement dynamiques

De
Publié par

Evolution de la population des aires urbaines du Limousin entre 1990 et 1999. Effet dû au solde migratoire, au solde naturel.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Les six aires urbaines Deux aires urbaines
limousines se sont tou-
tes agrandies de 1990 à démographiquement
1999 : les aires de 1999
sont composées des dynamiques
aires de 1990 auxquelles se
sont ajoutées des communes
Source : recensement de la population de 1999supplémentaires. La variation
de population des aires urbai-
nes se décompose donc en 1999, soit une croissance an- sa population s'est stabilisée
deux : population en 1999 des nuelle de 0,28 %. Cette hausse entre 1990 et 1999. Ussel et
communes supplémentaires est due essentiellement au Tulle cumulent déficits migra-
(étalement) et variation de po- solde migratoire. En effet, les toire et naturel. Entre 1990 et
pulation de l'aire de 1990 (den- arrivants ont été 6 000 de plus 1999, elles ont perdu respecti-
sification). Cependant, alors que les partants. Le solde na- vement 650 et 1 800 habitants.
que l'étalement garantit un turel y contribue également Quant à Guéret, elle enregis-
ajout de population, la densi- avec 200 naissances de plus tre une perte annuelle de
fication diffère selon les aires que de décès. Ces deux indi- 0,13 % de sa population.
urbaines. Seules Limoges et cateurs sont également posi- L'attractivité de cette aire
Brive-la-Gaillarde affichent tifs dans l'aire urbaine de urbaine, qui gagne plus de
une augmentation du nombre Brive-la-Gaillarde dont la po- 200 arrivants, ne compense
de leurs habitants. Celle de pulation s'accroît de plus pas un déficit naturel impor-
Saint-Junien stagne. À l'in- d'un millier de personnes, soit tant. En effet, la période
verse, Guéret, Ussel et Tulle une progression annuelle inter-censitaire fait apparaître
se dépeuplent. moyenne de 0,18 %. Quant à 562 décès de plus que de
L'aire de Limoges gagne Saint-Junien, grâce à un solde naissances.
6 200 personnes entre 1990 et migratoire de 600 personnes,
Aire = pôle + couronne
Une aire urbaine est un
ensemble de communes d'un seul
tenant et sans enclave,
constituée par :
- le pôle urbain (unité urbaine
offrant 5 000 emplois ou plus) ;
- sa couronne périurbaine,
composée de communes rurales
ou unités urbaines dont au moins
40 % de la population résidente
ayant un emploi travaille dans le
reste de l'aire urbaine.
La délimitation des aires
urbaines repose sur les
informations du recensement de
la population de 1990. Les
évolutions démographiques citées
dans cet article sont calculées à
champ constant.
Chantal Desbordes
insee limousin r 7
population

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.