Diplômes, activité et logement en Provence-Alpes-Côte d'Azur : premiers enseignements des enquêtes annuelles de recensement

De
Publié par

Comme dans toutes les régions françaises, les ménages de Provence-Alpes-Côte d'Azur sont de plus en plus petits. La diminution de la taille des ménages nécessite, à elle seule, la mise sur le marché de 12 000 logements supplémentaires par an. Autre évolution notable, le niveau de diplôme de la population augmente, du fait du remplacement des générations âgées par de nouvelles générations beaucoup plus diplômées. Les migrations contribuent également à cette élévation rapide des niveaux de diplôme. Les taux d'activité de la région sont toujours inférieurs à ceux de la France métropolitaine, en particulier chez les femmes. Pour en savoir plus
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

SUD INSEE
N° 102 - janvier 2007 l'essentiel
Diplômes, activité et logement
en Provence-Alpes-Côte d'Azur :
premiers enseignements des
enquêtes annuelles de recensement
Des ménages de plus enComme dans toutes les régions
plus petits en
françaises, les ménages de Pro-
Provence-Alpes-Côte d'Azur
vence-Alpes-Côte d’Azur sont de comme en France
plus en plus petits. La diminution
Entre1999etjuillet2004,lapopulation
de la taille des ménages nécessite, (1)desménages deProvence-Alpes-Côte
à elle seule, la mise sur le marché d’Azur a augmenté de 172 000 person-
nes, soit un accroissement de 3,9 %.
de 12 000 logements supplémen-
Danslemêmetemps,lenombrederési-
taires par an. Autre évolution no- dencesprincipaless’est accru de7,1 %,
ce qui correspond à 134 000 résidencestable, le niveau de diplôme de la
principalessupplémentaires.Lenombre
population augmente, du fait du de résidences principales a ainsi aug-
mentépresquedeuxfoisplusvitequelaremplacement des générations
population y résidant.
âgées par de nouvelles g
beaucoup plus diplômées. Les mi- Ce phénomène est dû à la diminution de
la taille des ménages, diminution cons-grations contribuent également à
tante depuis plusieurs décennies dans
cette élévation rapide des niveaux touteslesrégionsdeFrance.En1999,un
ménage de la région était composé ende diplôme. Les taux d’activité de
moyenne de 2,32 personnes; il ne
la région sont toujours inférieurs à
compteplusque2,25en2004.
ceux de la France métropolitaine, La part des ménages composés d’une ou
en particulier chez les femmes.
De moins en moins de personnes
par logement
Nombre moyen de personnes par logement
2,80
2,71 Provence-Alpes-Côte d’Azur
2,70Les enquêtes annuelles de recensement
France métropolitaine
2,60
2,60 2,57ont comme premier objectif de fournir
2,50
2,46annuellement, à partir du 31 décembre
2,40
2,40
2,32 2,312008, les populations légales des com-
2,30
2,25
munes, départements et régions. Mais 2,20
2,10elles permettent également de mesurer
2,00les évolutions socio-économiques de la 1982 1990 1999 2004
Source : Insee - Recensements de la population 1982 à 1999 etpopulation régionale et de ses territoi-
enquêtes annuelles de recensement 2004 et 2005
res. Les deux premières enquêtes de
(1) Un ménage est défini comme l’ensemble des occu-2004 et 2005 apportent déjà de nom- pants d’une résidence principale. Il peut ne comprendre
qu’une seule personne. Ne font pas partie des ménagesbreux enseignements sur la taille des
les personnes vivant dans des habitations mobiles et la
population des communautés (foyers de travailleurs,ménages,leniveaudediplômeoul’acti-
maisons de retraite, résidences universitaires, maisons
de détention...).vité à la mi-2004.
© Insee 2007SUD INSEE
N° 102 - janvier 2007
l'essentiel
Les deux tiers des ménages avec une
lon-de-Provence, l’augmentation duou personnes Plus d’un habitant sur
%40 nombre de résidences principales est cinq diplômé de
35 quasi exclusivement imputable à l’ac-1999 l’enseignement supérieur
30 2004 croissement de la population ; en re-
25
vanche, à Antibes, Hyères, Aubagne
20 Alami-2004,22 %deshabitantsde14
ou Marseille, c’est la diminution de la
15 ans et plus de Provence-Alpes-Côte
10 tailledesménagesquiabsorbel’essen-
d'Azur sont titulaires d’un diplôme de
5 tieldecetteaugmentation.Notonséga-
l’enseignement supérieur, ce qui place0 lement que Nice est la seule grandeUne 2 3ou4 5
personnespersonnes personnespersonne larégionauquatrièmerangdesrégions
ou plus commune de la région au sein de la-
Source : Insee - Recensement de la population 1999 et françaises, derrière l’Ile-de-France,quelle le nombre de personnes par mé-enquêtes annuelles de recensement 2004 et 2005 Rhône-AlpesetMidi-Pyrénées,etdevant
nage, déjà très faible, ne baisse plus et
l’Alsace et le Languedoc-Roussillon.deux personnes a ainsi augmenté: elle aurait même tendance à augmenter.
est passée de 64,6% en 1999 à 67,2%
L’Ile-de-France se dégage nettement,mi-2004, au détriment des ménages
avec 32 % de diplômés du supérieur.Vieillissement etcomptant trois personnes ou plus.
Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées et Pro-modification des
vence-Alpes-Côte d'Azur en comptentcomportements de cohabitation
Près de la moitié de 22à23 %.Cesrégions abritent quatreexpliquent la réduction de la
l’augmentation du nombre métropolesimportantes,avecuneforte
taille des ménages
de résidences principales est concentration d’emplois très qualifiés
et de grandes universités, ce qui ex-due à la diminution de la taille La moitié de la diminution de la taille
pliqueenpartielenombreimportantdedes ménages des ménages s’explique par le vieillis-
diplômés du supérieur.sement de la population. En effet, au
On peut décomposer l’accroissement delàde40ans,lenombredepersonnes
La région compte proportionnellementdu nombre de résidences principales parménagediminueconstamment,no-
plus de diplômés du supérieur que la(+ 26800paran)endeuxeffets :55 % tamment du fait du départ progressif
moyennedesrégionsdeprovince,etce,de cet accroissement est dû à l’aug- desenfantsdufoyerparentalpuisdela
à pratiquement tous les âges. L’écartmentationdelapopulationet45 %àla perte du conjoint. Or, la part des per-
s’accroît à partir de 40 ans, notammentdiminution de la taille des ménages. sonnes de plus de 40 ans ne cesse de
sous l’effet de l’arrivée de migrantsActuellement, la satisfaction des be- s’accroître dans la région comme en
qualifiés.soins en logement liés à la diminution France : elle est passée en Provence-
delatailledesménagesnécessitedonc, Alpes-Côte d’Azur de 50,2 % en 1999
A l’autre bout de l’échelle des diplô-àelleseule,lamisesurlemarchéd’en- à 51,3 % en 2004.
mes, Provence-Alpes-Côte d'Azur seviron 12 000 logements supplémentai-
situedanslamoyennenationalepourleres par an, dans notre région. L’autremoitiédel’évolutions’explique
pourcentage de personnes non diplô-par une modification des comporte-
méesoutitulairesduseulcertificatd’é-Cet effet “taille des ménages” est ce- ments de cohabitation. La part des per-
tudes (32 %), à un niveau proche despendant moins marqué que dans d’au- sonnes vivant seules s’accroît aux
régions voisines : Languedoc-Roussil-tres régions : le nombre de personnes différents âges de la vie. Les jeunes
lon, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées.par ménage en Provence-Alpes-Côte quittenteneffetdeplusenplussouvent
L’Ile-de-France en compte beaucoupd'Azur,quiétaitparticulièrementfaible ledomicileparentalpourvivreseul.Pa-
moins (17 %) ; ils sont plus nombreuxau début des années 80, a en effet rallèlement, les personnes de 50 à 59
(37à40 %)danslesrégionsdunorddumoins diminué qu’ailleurs. En 1982, anssont,en2004,16,5%àvivreseules
pays et en Normandie.seules l’Ile-de-France et le Limousin contre 15,1% en 1999. Plus générale-
avaient des ménages plus petits que ment, la vie en couple régresse à
ceux de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Commed’autresrégionspeuindustria-presquetouslesâges,notammentdufait
Désormais, sept régions ont des tailles lisées, Provence-Alpes-Côte d'Azurdelaprogressiondelamonoparentalité.
inférieuresenmoyenne,notammentles compteunpeumoinsdetitulairesd’un
régions du Sud-Ouest, la Bourgogne, CAP ou d’un BEP (22 % pour uneTaille des ménages en PACA en 2004
selon l'âge des personnesl’Auvergne et le Limousin. Globale- moyenne de 24 % en France métropo-
4,5ment, les différences régionales ont eu litaine). Inversement, elle abrite relati-
4
tendance à s’estomper au cours des 3,5 vement plus de personnes ayant
3
cinq dernières années. 2,5 comme diplôme le plus élevé un Bac
2 général (10 % contre 8 %).1,5
1L’effet“tailledesménages” varieaus- 0,5
ans0sifortementd’unecommuneàl’autreà Il y a en Provence-Alpes-Côte d'Azur,
1 59 13 17 21 25 29 33 37 41 45 49 53 57 61 65 69 73 77 81 85 89
l’intérieur même de la région. A Sa- Source : Insee - Enquêtes annuelles de recensement 2004 et 2005 comme au niveau national, autant de
© Insee 2007SUD INSEE
N° 102 - janvier 2007
l'essentiel
femmes diplômées de l’enseignement Diplôme le plus élevé obtenu %
supérieur que d’hommes (22%). Les
Hommes Femmes Ensemble Francefemmes sont en revanche un peu plus métropolitaine
Nombre %souvent titulaires du seul baccalauréat
Aucun diplôme ou CEP 30,1 34,4 1 087 432 32,4 32,8(17%) que les hommes (16%), et, à
BEPC, brevet 6,7 8,9 264 074 7,9 6,7
l’inverse, elles sont moins souvent titu- CAP ou BEP 25,9 18,5 736 184 21,9 24,3
lairesd’unCAPoud’unBEP,diplômes Bac général, technologique ou professionnel 15,6 16,7 542 291 16,2 14,7
Diplôme de l'enseignement supérieur 21,7 21,6 726 575 21,6 21,5quicorrespondentsouventàdesspécia-
Total 100 100 3 356 556 100 100
lités professionnelles à dominante en-
Champ : population des ménages, personnes de 14 ans ou plus ayant terminé leurs études.
core masculine. Source : Insee - Enquêtes annuelles de recensement 2004 et 2005
Niveau de diplôme par région de résidence antérieure %
La région a bénéficié de
Même Nouveaux arrivants
l’élévation générale et région
Total originaires de Autres(stables)
rapide du niveau de formation la région régions et
parisienne étranger
Aucun diplôme ou CEP 33,8 17,8 14,2 19,1
En cinq ans, de 1999 à 2004, le pour- BEPC, brevet 8,0 6,3 7,1 6,0
centagedetitulairesdubaccalauréatou CAP ou BEP 22,3 17,8 17,4 18,0
Bac général, technologique ou professionnel 15,8 20,1 19,7 20,3d’un diplôme de l’enseignement supé-
Diplôme de l'enseignement supérieur 20,1 37,9 41,7 36,6rieur est passé de 31 à 38 % au sein de
Total 100 100 100 100
la population des personnes de 14 ans
Champ : population des ménages, personnes de 14 ans ou plus ayant terminé leurs études.
ou plus ayant terminé leurs études. Source : Insee - Enquêtes annuelles de recensement 2004 et 2005
Cetteprogressionde7pointsestproche
de celle constatée au niveau national. âgéesde65ansouplus,danslarégion, 9 % pour les diplômés de l’enseigne-
Symétriquement, les personnes ne dé- déclarent n’avoir aucun diplôme ou le ment supérieur. Dans un contexte d’é-
clarant aucun diplôme ou le seul certi- seulcertificatd’études,maisilsnesont lévation générale des niveaux de
ficat d’études, ne représentent plus, en que 15 % dans ce cas parmi les jeunes diplômes, en particulier chez les jeu-
2004, que 32 % de la population de 25 à 29 ans ayant terminé leurs étu- nes, le rôle protecteur du diplôme doit
- comme au niveau national -, contre des. A l’inverse, alors que seulement cependant être relativisé: en Provence-
36 % en 1999. 10 %despersonnesâgéesde65ansou Alpes-Côte d'Azur, comme au niveau
plusontundiplômedel’enseignement national, plus d’un chômeur sur trois
Cette évolution est due à un effet dé- supérieur, elles sont 38 % parmi les possède un diplôme de niveau égal ou
mographique : le remplacement des jeunes de 25 à 29 ans, et 35 % parmi supérieur au baccalauréat en 2004
générations âgées, moins souvent di- celles âgées de 30 à 34 ans. (contre 20 % en 1999).
plômées, par des générations jeunes
(2)ayant bénéficié de l’expansion specta- Le taux de chômage diminue avec le
Des nouveaux arrivantsculaire de l’enseignement secondaire niveau de diplôme, de 23 % pour les
plus diplômés que laet supérieur au cours des 20 dernières personnes sans diplôme à 13 % pour
population régionaleannées. Ainsi 56 % des personnes les détenteurs du seul baccalauréat et
Pourcentage de diplomés de l'enseignement supérieur, par âge Les diplômés sont beaucoup plus mobi-
Personnes ayant terminé leurs études lesgéographiquement,quelespersonnes
% nondiplômées:38%desnouveauxarri-60
(3)vants danslarégiondisposentd’undi-
Provence-Alpes-Côte d’Azur
plôme d’enseignement supérieur, contreFrance de province
50 Ile-de-France 20% pour les “sédentaires” (ceux qui
habitaient déjà en Provence-Alpes-Côte
40
d'Azur en 1999). La poursuite d’études
supérieures implique en effet souvent
30
unemobilitégéographiqueverslesprin-
cipaux centres universitaires, mobilité
20 quipeutseprolongerensuiteendébutde
vieactive.Deplus,lesplusdiplômésoc-
10 cupentfréquemmentdesfonctionsd’en-
(2) Au sens du recensement. Ce taux, déclaratif, est plus
ans élevé que le taux de chômage au sens du BIT (Bureau
0 International du Travail).
20à24 25à29 30à34 35à39 40à44 45à49 50à54 55à59 60à64 65 et plus
(3) Habitants de la région qui n’y habitaient pas en 1999.Source : insee - Enquêtes annuelles de recensement 2004 et 2005
© Insee 2007SUD INSEE
N° 102 - janvier 2007
l'essentiel
cadrementquiautorisentouqui,parfois, région: à âge donné, ils ont des tauxUn taux d'activité des femmes plus faible en
PACA quel que soit l’âgeimposent des mobilités professionnelles d’activité proches des taux moyens
%
100et géographiquesplusfréquentes. français.Enrevanche,quelquesoitleur
80 âge, les femmes de la région sont plus
Les arrivants de la région parisienne 60 souventinactives.Deplus, l’écartentre
sontlesplusdiplômésdesnouveauxar- 40 les taux d’activité des femmes de Pro-
rivants en Provence-Alpes-Côte d'Azur: vence-Alpes-Côte d'Azur et de l’en-Provence-Alpes-Côte d’Azur20
France métropolitaine42 % d’entre eux disposent d’un di- ans sembledelamétropoleaugmente:ilest0
15- 25- 35- 55-19 29 39 45- 49 59plôme de l’enseignement supérieur, passé de 3 points en 1999 à 4 points en20-24 30-34 40-44 50-54 60-64
Source : Insee - Enquêtes annuelles de recensement 2004 et 2005soit 5 points de plus que les arrivants 2004.
des autres régions métropolitaines, des
âgées de 15 à 64 ans s’élève ainsi àcollectivitésd’Outre-Meroudel’étran- Cette faiblesse des taux d’activité des
69,1% en Provence-Alpes-Côte d'Azur,ger.Maisplusgénéralement,quelleque femmes rapproche la région du Lan-
contre 72,4% en moyenne en France.soit latranched’âge, lesnouveaux arri- guedoc-Roussillon mais la différencie
vants sont beaucoup plus diplômés que nettement de Rhône-Alpes ou de Midi-
Au cours des cinq dernières années, lales sédentaires. Pyrénées, régions dans lesquelles les
population active s’est légèrement fé- tauxd’activitéfémininsdépassent68%.
minisée :en2004,47,7 %delapopula-La région n’attire pas plus les diplômés
tion active est de sexe féminin contrequelesautresrégions:lesnouveauxar- En Provence-Alpes-Côted'Azur, 58 %
47,4 % en 1999. Elle a surtout forte-rivants en Provence-Alpes-Côte d'Azur despersonnesâgéesde55à59anssont
mentvieilli,lespersonnesde50ansouont un niveau de diplôme équivalent à actives et seulement 16 % des person-
plus représentant désormais près decelui des arrivants dans l’ensemble des nes de 60 à 64 ans. Fait notable, si le
24 % de la population active, soit unerégions de France de province. La part taux d’activité des 55-59 ans est plus
hausse de 5 points par rapport à 1999.des diplômés du supérieur parmi les faible dans la région qu’en France
Al’autreextrêmité,22 %delapopula-nouveaux arrivants (38% en Provence- (60 %),letauxd’activitédes60-64ans
tion active a aujourd’hui moins de 30Alpes-Côted'Azur)estinférieureàcelle est pour sa part supérieur de deux
ans contre plus de 24 % en 1999.rencontrée en Ile-de-France (55 %), points. Globalement, seulement 39 %
mais également en Rhône-Alpes des personnes de 55 à 64 ans sont acti-
Quelquesoitleurâge,leshommessont(46 %), Nord-Pas-de-Calais et Alsace ves, dont 35 % en emploi, ce qui place
toujours plus actifs que les femmes,(43%), ou Midi-Pyrénées (41%). la région très en deçà de l’objectif de
maislesécartsont tendanceàdiminuer 50 %fixéen2000parlesommeteuro-
depuis cinq ans. En 2004, 75% des péen de Lisbonne pour 2010. Mais, à
Un taux d’activité des hommes de la région sont actifs pour six ans de l’échéance, aucune région
femmes toujours faible 64% des femmes. Ces taux sont plus métropolitaine n’atteint cette cible et
faiblesqueceuxmesurésenFrancemé-dans la région de nombreuses régions en sont très
tropolitaineoùilsatteignentrespective- éloignées,notammentcellesquiontun
La région compte 2 millions d’actifs en ment77%et68%.Lafaiblessedutaux taux de chômage élevé.
2004 dont 1,7 million d’actifs en em- d’activité des hommes est en partie liée
Pascal Ogerploi. Le taux d’activité des personnes àlastructureparâgedeshabitantsdela
Valérie Roux
La nouvelle méthode de recensement
Depuis 2004, des enquêtes annuelles de recensement remplacent le comptage traditionnel effectué tous les huit à neuf ans. Le recensement a lieu désor-
mais chaque année, en janvier et en février. Tous les habitants ne sont pas recensés la même année, mais l’ensemble du territoire français est pris en
compte au bout d’un cycle de cinq ans. Le premier cycle s’achèvera en 2008.
La méthode est différente selon la taille des communes.
*Lescommunesdemoinsde10000habitants font l’objet tous les cinq ans d’un recensement de l’ensemble des logements. Plus de 7 000 communes
sont ainsi recensées exhaustivement en France chaque année dont 175 en Provence-Alpes-Côte d’Azur. En cinq ans, la totalité des habitants des com-
munes de moins de 10 000 habitants sont recensés.
*Lescommunesde10 000ouplus sont toutes concernées chaque année par une enquête de recensement portant sur 8 % des logements.
La France compte environ 900 communes de 10 000 habitants ou plus, dont 76 en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Avec le nouveau dispositif, 8,5 millions de personnes sont enquêtées chaque année dont plus de 500 000 en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Pour en savoir plus
"Forte croissance de la population dans les six départements de Provence-Alpes-Côte d'Azur". SUD INSEE l'essentiel N° 101, janvier 2007.
"Enquêtes annuelles de recensement de 2004 à 2006 : les taux d'emploi vont de 56,9 % en Languedoc-Roussillon à 66,8 % dans les Pays de la Loire".
Insee Première N° 1117, janvier 2007.
er
"Enquêtes annuelles de recensement 2004 et 2005 : 31,3 millions de logements au 1 janvier 2005". Insee Première N° 1060, janvier 2006.
www.insee.fr/rubrique : rent de la population.
Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques© Insee 2007
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Dépôt légal : janvier 2007 17, rue Menpenti
Directeur de la publication : François ClanchéN° CPPAP : 0909B05336 13387 Marseille Cedex 10
Chef du service Etudes et Diffusion : Pascal OgerN° ISSN : 1287-292X Téléphone : 04 91 17 57 57Rédacteur en chef : Annie Mulard
Code Sage : SIE710232 Fax:0491175960
SUD INSEE l’essentiel figure dès sa parution sur le site Internet de l’Insee : www.insee.fr/paca (rubrique “Publications”)
Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information électronique : www.insee.fr/paca (rubrique “Lettre d’information électronique”)

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.