Dossier Projection 2030 - (Synthèse)

De
Publié par

Trois partenaires, l'INSEE, la DDE, et la Région ont travaillé en commun pour imaginer six scénarios décrits et analysés ici. Ils constituent autant d'outils à la disposition de ceux qui réfléchissent au Schéma d'aménagement régional.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 19
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins


dossier
Projections 2030
Les dynamiques territoriales
1
rois partenaires, l’INSEE, la croissance de l’Est se ferait aux Les deux moteurs de la croissance
DDE et la Région ont travaillé dépens de celle du Nord. Le Sud
La croissance naturelle reste le

1Ten commun pour imaginer six accentuerait sa prépondérance. principal moteur de la crois-
scénarios décrits et analysés ici. Ils sance démographique. Les migra-
Les trois autres scénarios font inter-
constituent autant d’outils à la dispo- tions peuvent toutefois modifier
venir des choix d’aménagement. Le le poids et le caractère des diffé-sition de ceux qui réfléchissent au
premier suppose que la nouvelle rentes régions.Schéma d’aménagement régional.
quatre-voies vers Saint-Benoît ainsi pages 10 et 11
Le mouvement naturel des naissan- que la future route des Tamarins sus-
ces et des décès devrait amener la citeront un regain d’urbanisation
population de La Réunion très près dans l’Est et dans le Sud. Le
Six scénariosdu million d’habitants en 2030. Elle deuxième privilégie le développe-
2franchirait cette barre symbolique si ment des micro-régions Est et Ouest. La poursuite des tendances
actuelles freinerait la croissanceles échanges migratoires avec l’exté- Enfin le dernier rappelle les objectifs
de la région Nord. Selon les scé-rieur restaient positifs, les arrivées du SAR de 1995 qui visait un amé-
narios les régions Sud, Est ouexcédant les départs. La croissance nagement équilibré du territoire.
Ouest prendraient de l’impor-
naturelle est le principal moteur de tance.Les implications de ces projections
l’évolution démographique mais les
pages 12 à 15sont analysées de manière pluséchanges migratoires, externes ou
détaillée à travers le scénario “ten-internes à l’île, peuvent modifier le
danciel 90-99” qui prolonge l’évolu-poids respectif et les caractéristiques
tion observée pendant les années 90. Le Nord moins dynamiquede ses différentes régions.
Dans ce scénario la population aug-
Dans le scénario tendanciel, la 3Quatre régions sont maintenant bien menterait de 46 %, l’essentiel de la croissance naturelle et les flux
définies dans l’île, elles correspon- population supplémentaire s’installe- migratoires minorent l’impor-
dent à des territoires de coopération rait dans le Sud (41 %) et seulement tance du Nord qui voit partir un
intercommunale et d’aménagement 11 % dans le Nord. Le parc de loge- bon nombre de ses habitants.
régis par des SCOT (schéma de ment devrait augmenter presque pages 16 et 17
cohérence territoriale). Ce sont elles deux fois plus vite que la population,
qui servent de cadre à ces projections à cause du vieillissement qui mul-
territoriales. tiplie le nombre des petits ménages.
Le nombre de ménages explose
Le rythme d’évolution de la popula-
Six scénarios ont été imaginés pour Le vieillissement de la popula-tion active resterait élevé jusqu’à
réfléchir à la répartition de la popula- tion se conjugue à la croissance 42010 mais s’infléchirait nettement
naturelle pour multiplier partion des logements et de l’emploi ensuite. Il pourrait se stabiliser dans deux le nombre de ménages àentre micro-régions en 2030. Ils
la région Nord aux environs de 2015. l’horizon 2030. Le scénario ten-reposent tous sur les mêmes hypo-
danciel accentue les besoins en
thèses relatives aux naissances et aux Le nombre d’emplois à créer d’ici logements des régions Sud et Ouest.
décès. Seules les hypothèses migra- 2030 est de toute façon considérable.
pages 18 à 21
toires les distinguent. C’est 8 000 à 9 000 emplois par an
qui doivent être produits, que l’on
Le simple mouvement naturel renfor- cherche à atteindre un taux d’emploi
Une main-d’oeuvre abondantecerait le poids des régions Ouest et équivalent à celui de métropole
Est aux dépens du Nord et du Sud, Le rythme d’évolution de laaujourd’hui (63 %), ou que l’on cher-
dont les populations sont plus âgées. population active devrait 5che à offrir un emploi à chaque actif
s’infléchir nettement après
présent sur le marché du travail enTrois scénarios permettent de tester 2010. Dans le scénario ten-
2030.l’impact des mouvements migratoi- danciel, le Sud pourrait
res à l’œuvre depuis les années 80. compter en 2030 autant
d’actifs que le Nord et l’Est réunis.Si les tendances de la migration entre
1990 et 1999 se maintenaient la pages 22 à 24
économie 9mars 2006
DELAREUNION
photo : Mozaik Image



Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.