Enquêtes annuelles de recensement : premiers résultats estimés pour la Plaine-du-Roussillon et le Littoral-Sud, les deux Scot des Pyrénées-Orientales

De
Publié par

En 2005, les communes concernées par le schéma de cohérence territoriale (Scot) de la Plaine-du-Roussillon regroupaient 308 000 habitants, le Scot du Littoral-Sud en comptait 56 700. La population des ménages de la Plaine-du-Roussillon augmente plus vite, elle est plus jeune et plus mobile que celle du Littoral-Sud. Par contre, sur ce dernier territoire, le nombre de logements augmente plus vite, porté par la construction de résidences secondaires. Le Scot de la Plaine-du-Roussillon regroupe trois habitants des Pyrénées-Orientales sur quatre Un tiers des habitants sont bacheliers ou diplômés du supérieur Le parc de logements du littoral sud progresse fortement Plus de 15 % des personnes vivent seules dans leur logement 14 % des habitants du Littoral-Sud n'habitaient pas la région cinq ans auparavant
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

pour l’économie du Languedoc-Roussillon
ENQU˚TES ANNUELLES DE RECENSEMENT Avril 2008N 12 -
Premiers rØsultats estimØs pour
la Plaine-du-Roussillon et le Littoral-Sud,
les deux Scot des PyrØnØes-Orientales
FrØdØric AUTRAN - INSEE
Avec la participation du service urbanisme habitat de la Direction DØpartementale de l Equipement
En 2005, les communes concernØes par le schØma de cohØrence territoriale (Scot) de la Plaine-du-
Roussillon regroupaient 308 000 habitants, le Scot du Littoral-Sud en comptait 56 700.
La population des mØnages de la Plaine-du-Roussillon augmente plus vite, elle est plus jeune et plus
mobile que celle du Littoral-Sud. Par contre, sur ce dernier territoire, le nombre de logements aug-
mente plus vite, portØ par la construction de rØsidences secondaires.
Cette publication est le fruit d un partenariat entre la Evolution de la population entre 1999 et 2005
Direction DØpartementale de l Equipement des UnitØs : nombre d habitants et %
PyrØnØes-Orientales et la Direction RØgionale de l Insee
TauxLanguedoc-Roussillon, la demande du prØfet des Evolution
Scot 1999 2005 moyen
2005/1999ales dans le cadre d une rØflexion sur annuel
les enjeux stratØgiques du dØpartement.
Plaine-du-Roussillon 282 240 308 600 9,3 1,5
Littoral-Sud 53 692 56 700 5,6 0,9
PyrØnØes-Orientales 384 753 417 400 8,5 1,4
Entre 1999 et 2005, la population des mØnages des
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005PyrØnØes-Orientales, c’est- -dire les personnes vivant
dans un logement ordinaire a augmentØ fortement un
Part des diffØrentes tranches d ge dans la populationrythme de 1,4 % par an en moyenne.
et indice de vieillissement en 2005
UnitØs : % et indice
Le Scot de la Plaine-du-Roussillon regroupe
Indice
Moins de 20 40 60 ans
Scot Total de vieillis-trois habitants des PyrØnØes-Orientales 20 ans 39 ans 59 ans et plus
sementsur quatre
Plaine-du-Roussillon 23,9 23,8 26,5 25,8 100,0 108
Littoral-Sud 19,8 18,6 27,0 34,6 100,0 175Le Scot de la Plaine-du-Roussillon suit cette tendance,
PyrØnØes-Orientales 23,0 22,7 26,8 27,5 100,0 119avec un rythme annuel de 1,5 %, soit 9,3 % d’Øvolution
Sources : Insee, Recensement de 1999, estimations dØmographiques 2005depuis 1999. La population des mØnages du Scot du
Littoral-Sud progresse de 0,9 % par an, en moyenne,
soit 5,6 % durant la mŒme pØriode. Taux d Øvolution des diffØrentes tranches d ge
entre 1999 et 2005
UnitØ : %En 2005, selon les donnØes issues des enquŒtes annuel-
les de recensement, le Scot de la Plaine-du-Roussillon a
Moins de 20 40 60 ans
Scot Ensembleatteint 308 000 habitants (soit les 3/4 de la population 20 ans 39 ans 59 ans et plus
des PyrØnØes-Orientales) et celui du Littoral-Sud, 56 700 Plaine-du-Roussillon 13,5 2,9 14,6 6,7 9,3
habitants. Littoral-Sud 8,8 -5,7 18,0 2,1 5,6
PyrØnØes-Orientales 13,1 1,5 15,7 4,6 8,5
La population de la Plaine-du-Roussillon reste en moyen-
Sources : Insee, Recensement de 1999, estimations dØmographiques 2005
ne plus jeune que celle du Littoral-Sud. Les personnes de
60 ans et plus reprØsentent, en 2005, 26 % des habi-
Evolution et rØpartition hommes/femmestants de la Plaine-du-Roussillon, contre 35 % pour le
UnitØ : %Littoral-Sud. Celles de moins de 20 ans pŁsent, respecti-
RØpartition en 2005 Evolution 2005/1999vement 24 et 20 %. Dans ces deux zones, comme dans
Scot
Femmes Hommes Total Femmes Hommes Totall’ensemble du dØpartement, le nombre des moins de 20
Plaine-du-Roussillon 52,9 47,1 100,0 9,9 8,7 9,3ans a plus augmentØ que celui des 60 ans et plus. Mais
Littoral-Sud 52,6 47,4 100,0 6,4 4,8 5,6ce sont les personnes de 40 59 ans qui ont connu la
PyrØnØes-Orientales 52,7 47,3 100,0 9,1 7,8 8,5plus forte croissance.
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005Dans ces deux Scot, comme dans l’ensemble du dØpar- Proportion de bacheliers et de dipl mØs
tement, les femmes sont plus nombreuses que les hom- de l enseignement supØrieur *
UnitØ : %mes et leur nombre augmente plus vite. En 2005, elles
reprØsentent 53 % de la population des mØnages. Bacheliers Dipl mØs du supØrieur
1999 2005 1999 2005
Un tiers des habitants sont bacheliers ou Plaine-du-Roussillon 13,0 15,8 13,9 17,6
Littoral-Sud 12,6 15,9 12,0 15,6dipl mØs du supØrieur
PyrØnØes-Orientales 12,9 15,9 13,6 17,2
Entre 1999 et 2005, le nombre de dipl mØs et le niveau
* : voir dØfinition page suivante
des qualifications a augmentØ dans les mŒmes propor- Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005
tions qu’au niveau dØpartemental. Les bacheliers ou
dipl mØs du supØrieur reprØsentent 33 % des personnes
de plus de 14 ans et sont en forte augmentation depuis Ensemble des logements
1999. UnitØs : nombre d habitants et %
Taux
Evolution
Scot 1999 2005 d ØvolutionLe parc de logements du littoral sud 2005/1999
moyen annuel
progresse fortement
Plaine-du-Roussillon 177 854 198 300 11,5 1,8
Littoral-Sud 46 630 54 600 17,1 2,7Entre 1999 et 2005, le nombre de logements a progres-
PyrØnØes-Orientales 276 423 310 000 12,1 1,9sØ de maniŁre inØgale suivant les Scot. Le Scot de la
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005Plaine-du-Roussillon se rapproche des 200 000 loge-
ments, soit une progression de 11,5 % depuis 1999.
Cette augmentation est plus forte au niveau des rØsi-
dences principales (+ 13 %). Ainsi, dans cette zone,
RØsidences principales
70 % des logements sont des rØsidences principales. UnitØs : nombre et %
Le parc de logements du Scot du Littoral-Sud atteint, en Part dans Nombre de
Nombre Evolution
Scot l ensemble personnes2005, 55 000 logements. Il a connu une trŁs forte pro- en 2005 2005/1999
des logements par mØnage
gression (+ 17 % depuis 1999) surtout due la cons-
Plaine-du-Roussillon 138 800 13,3 70,0 2,22
truction de rØsidences secondaires. Le nombre de rØsi-
Littoral-Sud 26 400 8,3 48,4 2,15
dences principales n’a augmentØ que de 8 % entre 1999
PyrØnØes-Orientales 190 040 12,1 61,3 2,20et 2005. Celles-ci reprØsentent maintenant moins de la
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005moitiØ des logements du Scot.
Plus de 15 % des personnes vivent
seules dans leur logement Personnes vivant seules
UnitØs : nombre et %
ParallŁlement, le nombre moyen de personnes par
Part dans
EvolutionmØnage continue de diminuer et se situe entre 2,1 et 2,2 Scot Nombre l ensemble des
2005/1999
mØnages en 2005dans les deux Scot . Le nombre de personnes vivant seu-
Plaine-du-Roussillon 45 850 16,4 14,9les a augmentØ plus vite que la population entre 1999 et
Littoral-Sud 8 900 18,1 15,72005. Cette hausse est comparable dans les deux Scot .
PyrØnØes-Orientales 63 540 + 16,0 15,2En 2005, entre 15 et 16 % des habitants des Scot des
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005PyrØnØes-Orientales vivaient seuls dans un logement.
En 2005, les mØnages des deux Scot sont plus nombreux
Œtre propriØtaires de leur logement. Entre 1999 et
2005, le nombre de propriØtaires a augmentØ plus forte-
MobilitØ des rØsidants entre 1999 et 2005
ment dans la Plaine-du-Roussillon (+ 14,8 % contre UnitØ : %
+ 13,3 % sur le littoral sud). Cependant 65,5 % des
% de personnes % de personnesmØnages du littoral sud sont propriØtaires (contre moins
n habitant pas n habitant pas
de 60 % dans la Plaine-du-Roussillon), notamment en le mŒme logement la rØgion
5 ans auparavant 5 ans auparavantraison du fait que la population est plus gØe.
Plaine-du-Roussillon 36,7 11,1
Littoral-Sud 35,2 13,6
14 % des habitants du Littoral-Sud n’habi-
PyrØnØes-Orientales 36,8 11,7
taient pas la rØgion cinq ans auparavant
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005
S agissant du logement, les mØnages du Littoral-Sud
semblent un peu moins mobiles que ceux de la Plaine-
du-Roussillon. Dans le premier Scot, prŁs de 35 % des
A l’inverse, 14 % des rØsidents du Littoral-Sud n’habi-habitants ne vivaient pas dans le mŒme logement cinq
taient pas dans la rØgion cinq ans auparavant. Cette pro-ans auparavant. Cette proportion est de 37 % dans la
portion est de 11 % dans la Plaine-du-Roussillon.Plaine-du-Roussillon.Les deux Scot des PyrØnØes-Orientales
Littoral-Sud
Scot : le ShØma de CohØrence
Plaine-du-Roussillon Territoriale est un document qui
fixe pour dix ans les orientations
gØnØrales de l’organisation d’un
territoire intercommunal. Il est
dØfini l’article 3 de la loi relative
la solidaritØ et au renouvelle-
ment urbain (loi SRU). Cette loi
renforce la cohØrence des poli-
tiques urbaines et territoriales.
Les schØmas directeurs des
rØgions (ancien SDAU) sont pro-
gressivement remplacØs par des
Scot.
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005 - ' IGN 2007
DØfinitions
MØnage : Un mØnage, au sens statistique, est dØfini comme l’ensemble des occupants d’une rØsidence principale, qu’ils aient
ou non des liens de parentØ. Un mØnage peut ne comprendre qu’une seule personne.
Logement : Un logement est un local sØparØ et indØpendant utilisØ pour l’habitation.
Un logement habitØ de fa on permanente est une rØsidence principale.
Population des mØnages : Ensemble des personnes vivant dans les logements de la commune en rØsidence principale.
Indice de vieillissement : Nombre de personnes de 60 ans ou plus pour 100 jeunes de moins de 20 ans.
Dipl me : Il s agit du dipl me le plus ØlevØ obtenu par la personne. Ainsi, les dipl mØs du supØrieur, mŒme s ils ont le Bac, ne
sont pas comptØs dans la catØgorie des bacheliers.
Pour conna tre la composition communale des Scot des PyrØnØes-Orientales se rØfØrer au guide des zonages sur le site inter-
net Languedoc-Roussillon l’adresse suivante :
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/languedoc/zoom/zonage/accueil_reg.asp
MØthodologie
erLes donnØes publiØes sont des estimations au 1 janvier 2005 issues des enquŒtes de recensement rØalisØes dans
les communes en 2004, 2005 et 2006. Ces enquŒtes sont rØalisØes tous les 5 ans, de maniŁre exhaustive, dans les
communes de moins de 10 000 habitants et tous les ans dans les communes de 10 000 habitants ou plus, auprŁs
d’un Øchantillon de 8 % de la population en moyenne. Les zonages ØtudiØes sont composØes de 3 types de com-
munes.
Des communes de 10 000 habitants ou plus dont 24 % de la population a ØtØ recensØe entre 2004 et 2006.
erPour chacune de ces communes, l’Insee a estimØ une population au 1 janvier 2005 et expertisØ sa robustesse.
Des communes de moins de 10 000 habitants recensØes en 2004, 2005 ou 2006. Pour les communes recen-
ersØes en 2004 ou en 2006, l’Insee a estimØ une population au 1 janvier 2005 en extrapolant ou en interpolant
les donnØes du recensement 2004 ou 2006 partir des donnØes du recensement de 1999. Pour les communes
recensØes en 2005, les estimations sont issues de l’enquŒte de recensement 2005.
Des communes de moins de 10 000 habitants dont le recensement est prØvu en 2007 ou 2008. Pour chacune
erde ces communes, l’Insee a estimØ la population au 1 janvier 2005 par rØgression gØographique. Cette mØtho-
de utilise les donnØes du recensement (2004, 2005 ou 2006) des communes voisines, ainsi que des donnØes
provenant de sources externes comme la taxe d’habitation, les revenus fiscaux...Pour en savoir plus
Au niveau rØgional - Publications de l’INSEE Languedoc-Roussillon
«EnquŒtes annuelles de recensement : premiers rØsultats estimØs pour les six bassins d habitat des PyrØnØes-
Orientales», RepŁres Chiffres n 11 - 2008
ats estimØs pour le dØpartement des PyrØnØes-Orientales»,
RepŁres Chiffres n 10 - 2008
«EnquŒtes annuelles de recensement : prØsentation de rØsultats sur les mØnages languedociens, les flux migratoires et
les niveaux de dipl mes», RepŁres Chiffres n 1 - 2008
ats estimØs pour les aires urbaines de Montpellier, N mes et
Perpignan», RepŁres Chiffres n 11 - 2007
www.insee.fr/lr rubrique la rØgion en faits et chiffres : DonnØes dØmographiques pour le Languedoc-Roussillon
wwwTableaux, donnØes et Øtudes sur le thŁme population
Au niveau national - Publications INSEE Direction gØnØrale
- Le recensement de la population : rØsultats du recensement de la population de 1999 et des enquŒtes de recensement
partir de 2004, et plus particuliŁrement :
«Les dØpartements du Sud et du littoral atlantique gagnants au jeu des migrations internes» - EnquŒtes annuelles de
recensement de 2004 2006, Insee PremiŁre, n 1116 janvier 2007.
«Les taux d’emploi vont de 56,9 % en Languedoc-Roussillon 66,8 % dans les Pays de la Loire» - EnquŒtes annuel-
les de recensement de 2004 2006, 117 janvier 2007.
«Bilan dØmographique 2007 : des naissances toujours trŁs nombreuses» - EnquŒtes annuelles de recensement de
2004 2007, Insee PremiŁre, n 1170 janvier 2008.
www.insee.fr
Directeur de la publication: Henri THERON
INSEE Languedoc-Roussillon 274, allØe Henri II de Montmorency 34064 Montpellier CEDEX 2 Exemplaire non destinØ la vente
(*)TØlØphone: 0467157000 TØlØcopie: 0467157171 Information du public : 0825889452 ISSN n 1251-2036
(*) ' INSEE 2008MØl: insee-contact@insee.fr 0,15 € la minute

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.