Enquêtes annuelles de recensement : premiers résultats estimés pour le département des Pyrénées-Orientales

De
Publié par

En 2005, dans les Pyrénées-Orientales presque un habitant sur deux vit à Perpignan ou dans sa première couronne. La population des ménages y a atteint 197 400 habitants. Dans cette zone, la population augmente un peu moins vite que dans le reste du département. Elle reste plus jeune et présente un niveau de qualification plus élevé. La population des Pyrénées-Orientales reste plus âgée que celle de la région Le niveau des diplômés augmente plus vite qu´en Languedoc-Roussillon Forte hausse du nombre de logements Forte hausse du nombre de personnes seules Presque un habitant sur deux vit à Perpignan ou dans sa première couronne
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 15
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

pour l’économie du Languedoc-Roussillon
Avril 2008ENQU˚TES ANNUELLES DE RECENSEMENT N 10 -
Premiers rØsultats estimØs pour le dØpartement
des PyrØnØes-Orientales
FrØdØric AUTRAN - INSEE
Avec la participation du service urbanisme habitat de la Direction DØpartementale de l Equipement
En 2005, dans les PyrØnØes-Orientales presque un habitant sur deux vit Perpignan ou dans sa pre-
miŁre couronne. La population des mØnages y a atteint 197 400 habitants.
Dans cette zone, la population augmente un peu moins vite que dans le reste du dØpartement. Elle
reste plus jeune et prØsente un niveau de qualification plus ØlevØ.
Cette publication est le fruit d un partenariat entre la Evolution de la population entre 1999 et 2005
UnitØs : nombre d habitants et %Direction DØpartementale de l Equipement des PyrØnØes-
Orientales et la Direction RØgionale de l Insee
Taux
EvolutionLanguedoc-Roussillon, la demande du prØfet des 1999 2005 moyen
2005/1999PyrØnØes-Orientales dans le cadre d une rØflexion sur les annuel
Łreenjeux stratØgiques du dØpartement. Perpignan 1 couronne 182 498 197 400 8,2 1,3
PyrØnØes-Orientales 384 753 417 400 8,5 1,4
Languedoc-Roussillon 2 244 397 2 445 000 8,9 1,4Entre 1999 et 2005, la population des mØnages (*) des
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005PyrØnØes-Orientales, c’est- -dire les personnes vivant
dans un logement ordinaire, a augmentØ de 1,4 % par an
en moyenne, comme au niveau rØgional. En 2005, selon Part des diffØrentes tranches d ge dans la population
les donnØes issues des enquŒtes de recensement, ce et indice de vieillissement en 2005
dØpartement a atteint 417400 habitants. UnitØs : % et indice
IndiceChaque annØe, en moyenne depuis 1999, le dØpartement Moins de 20 40 60 ans
Total de vieillis-
20 ans 39 ans 59 ans et pluscompte plus de 5000 habitants supplØmentaires. Cette sement
croissance dØmographique est entiŁrement due l’excØ- ŁrePerpignan 1 couronne 24,1 24,4 26,1 25,4 100,0 105
dent migratoire, le nombre de dØcŁs Øtant supØrieur au
PyrØnØes-Orientales 23,0 22,7 26,8 27,5 100,0 119
nombre de naissances dans ce dØpartement.
Languedoc-Roussillon 24,0 24,5 27,5 24,1 100,0 100
Sources : Insee, Recensement de 1999, estimations dØmographiques 2005
La population des PyrØnØes-Orientales
reste plus gØe que celle de la rØgion
Taux d Øvolution des diffØrentes tranches d geLa population des mØnages des PyrØnØes-Orientales est,
entre 1999 et 2005en moyenne, un peu plus gØe que celle du reste de la UnitØ : %
rØgion. Les personnes de 60 ans et plus reprØsentent
Moins de 20 40 60 ans
Ensemble28 % des habitants, alors que 23 % ont moins de 20 ans. 20 ans 39 ans 59 ans et plus
ŁrePerpignan 1 couronne + 14,5 + 3,5 + 11,0 + 4,7 + 8,2
Cependant, comme dans le reste de la rØgion, le nombre
PyrØnØes-Orientales + 13,1 + 1,5 + 15,7 + 4,6 + 8,5
des moins de 20 ans a plus augmentØ que celui des 60
Languedoc-Roussillon + 12,8 + 2,2 + 15,1 + 6,1 + 8,9ans et plus. L’installation de nouveaux arrivants, en
Sources : Insee, Recensement de 1999, estimations dØmographiques 2005moyenne plus jeunes que la population rØsidentielle,
ralentit le vieillissement de la population.
Dans l’ensemble, les femmes sont les plus nombreuses. Evolution et rØpartition hommes/femmes
UnitØ : %En 2005, elles reprØsentent 53 % de la population, un
peu plus que dans le reste de la rØgion, et leur nombre Evolution 2005/1999 RØpartition en 2005
augmente plus vite que celui des hommes depuis 1999. Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total
ŁrePerpignan 1 couronne + 8,8 + 7,5 + 8,2 53,6 46,4 100
Population des mØnages : l’Øtude porte sur le seul champ de la popu-
PyrØnØes-Orientales + 9,1 + 7,8 + 8,5 52,7 47,3 100
lation des mØnages. Les populations vivant dans des communautØs
Languedoc-Roussillon + 9,4 + 8,4 + 8,9 52,1 47,9 100(citØs universitaires, maisons de retraite, etc ) en sont exclues.
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005Le niveau des dipl mØs augmente Proportion de bacheliers et de dipl mØs
plus vite qu’en Languedoc-Roussillon de l enseignement supØrieur *
UnitØ : %
Le nombre de dipl mØs et surtout le niveau des qualifi-
Bacheliers Dipl mØs du supØrieur
cations ont augmentØ entre 1999 et 2005. Les PyrØnØes-
1999 2005 1999 2005Orientales comptent un peu moins de bacheliers et de
ŁrePerpignan 1 couronne 13,6 16,4 15,5 19,2dipl mØs du supØrieur que l’ensemble du Languedoc-
PyrØnØes-Orientales 12,9 15,9 13,6 17,2Roussillon (33 % contre 37 %). Toutefois, l’Øcart tend
Languedoc-Roussillon 13,5 16,5 16,2 20,4se rØduire. Le nombre de dipl mØs du bac ou du supØ-
rieur a augmentØ un peu plus vite dans le dØpartement Sources : INSEE, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005
* : voir dØfinition page suivanteque dans le reste de la rØgion.
Personnes vivant seules
Forte hausse du nombre de logements UnitØs : nombre et %
En 2005, selon les donnØes issues des enquŒtes de Part dans
Nombre Evolution
l ensemble desrecensement, les PyrØnØes-Orientales comptaient en 2005 2005/1999
mØnages en 2005310000 logements. Entre 1999 et 2005, le nombre de
ŁrePerpignan 1 couronne 32 700 + 14,4 16,6logements a augmentØ plus vite que la population, un
PyrØnØes-Orientales 63 540 + 16,0 15,2rythme de 1,9 % par an, en moyenne.
Languedoc-Roussillon 358 200 + 16,6 14,7
Le nombre de rØsidences principales a augmentØ dans Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005
les mŒmes proportions et atteint 190 000, soit 61 % de
l’ensemble des logements. La part des rØsidences princi-
pales est plus faible dans ce dØpartement que dans l’en- Ensemble des logements
UnitØs : nombre et %semble de la rØgion (70 %) en raison du nombre impor-
tant de rØsidences secondaires dans les communes du
Tauxlittoral et de montagne Nombre Nombre Evolution
annuel
en 1999 en 2005 2005/1999
moyen
ŁreForte hausse du nombre de personnes seules Perpignan 1 couronne 102 941 112 600 9,4 1,5
PyrØnØes-Orientales 276 423 310 000 12,1 1,9ParallŁlement, le nombre moyen de personnes par
Languedoc-Roussillon 1 389 952 1 548 000 11,4 1,8mØnage continue de diminuer et se situe aux alentours
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005de 2,2. Le nombre de personnes vivant seules a aug-
mentØ de 16 % entre 1999 et 2005. Cette hausse est
moins ØlevØe que dans l’ensemble de la rØgion, mais est
RØsidences principales2 fois plus importante que la hausse de la population
UnitØs : nombre et %
(8,5 %). En 2005, les personnes seules reprØsentent
15,2 % de l’ensemble de la population des mØnages.
Part dans Nombre de
Nombre Evolution
l ensemble personnes
en 2005 2005/1999
des logements par mØnage
Les habitants des rØsidences principales sont aussi plus
ŁrePerpignan 1 couronne 91 700 + 12,4 81,4 2,15nombreux Œtre propriØtaires de leur logement qu’en
PyrØnØes-Orientales 190 000 + 12,1 61,3 2,201999. Ils sont 116000 dans les PyrØnØes-Orientales en
Languedoc-Roussillon 1 088 300 + 12,4 70,3 2,252005, soit 61 % de l’ensemble des rØsidences principa-
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005les. Au niveau rØgional, le taux de propriØtaires est plus
faible et atteint 59 %.
MobilitØ des rØsidants entre 1999 et 2005
UnitØ : %
Presque un habitant sur deux vit Perpignan
ou dans sa premiŁre couronne % de personnes % de personnes
n habitant pas n habitant pas
le mŒme logement la rØgionPrŁs de la moitiØ de la population des PyrØnØes-
5 ans auparavant 5 ans auparavant
Orientales vit Perpignan ou dans l’une des 15 commu-
ŁrePerpignan 1 couronne 37,0 10,7nes qui composent sa premiŁre couronne. La population
PyrØnØes-Orientales 36,8 11,7de cette zone, trŁs urbanisØe, a augmentØ de 1,3 % par
Languedoc-Roussillon 37,9 12,4an en moyenne depuis 1999, pour atteindre 197000
habitants en 2005. Elle augmente un peu moins vite que Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005
le reste du dØpartement, mais reste plus jeune, plus
fØminine et avec un niveau de qualification plus ØlevØ.
A l’image de la rØgion, la population des PyrØnØes-Le nombre de logements a aussi moins augmentØ, un
Orientales est relativement mobile : 12 % des rØsidantsrythme de 1,5 % par an depuis 1999. Perpignan et sa
n’habitaient pas la rØgion 5 ans auparavant, 25 % ontpremiŁre couronne comptent, en 2005, 112600 loge-
changØ de logement l’intØrieur du dØpartement et 37 %ments.
n habitent pas le mŒme logement qu’il y a 5 ans.ŁreLe dØpartement des PyrØnØes-Orientales, Perpignan et sa 1 couronne
Liste communes
Baho
ŁrePerpignan et sa 1 couronne
Bompas
Les autres communes Cabestany
des PyrØnØes-Orientales Canet-en-Roussillon
CanohŁs
Perpignan
Peyrestortes
Pia
Pollestres
Rivesaltes
Saint-EstŁve
Saleilles
Le Soler
Toulouges
Villelongue-de-la-
Salanque
Villeneuve-de-la-Raho
Sources : Insee, Recensement de 1999 et estimations dØmographiques 2005 - ' IGN 2007
DØfinitions
MØnage : Un mØnage, au sens statistique, est dØfini comme l’ensemble des occupants d’une rØsidence principale, qu’ils aient
ou non des liens de parentØ. Un mØnage peut ne comprendre qu’une seule personne.
Logement : Un logement est un local sØparØ et indØpendant utilisØ pour l’habitation. Un logement habitØ de fa on permanen-
te est une rØsidence principale.
Population des mØnages : Ensemble des personnes vivant dans les logements de la commune en rØsidence principale.
Indice de vieillissement : Nombre de personnes de 60 ans ou plus pour 100 jeunes de moins de 20 ans.
Dipl me : Il s agit du dipl me le plus ØlevØ obtenu par la personne. Ainsi, les dipl mØs du supØrieur, mŒme s ils ont le Bac, ne
sont pas comptØs dans la catØgorie des bacheliers.
MØthodologie
erLes donnØes publiØes sont des estimations au 1 janvier 2005 issues des enquŒtes de recensement rØalisØes dans les com-
munes en 2004, 2005 et 2006. Ces enquŒtes sont rØalisØes tous les 5 ans, de maniŁre exhaustive, dans les communes de
moins de 10 000 habitants et tous les ans dans les communes de 10 000 habitants ou plus, auprŁs d’un Øchantillon de 8 % de
la population en moyenne. Les zonages ØtudiØes sont composØes de 3 types de communes.
Des communes de 10 000 habitants ou plus dont 24 % de la population a ØtØ recensØe entre 2004 et 2006. Pour chacu-
erne de ces communes, l’Insee a estimØ une population au 1 janvier 2005 et expertisØ sa robustesse.
Des communes de moins de 10 000 habitants recensØes en 2004, 2005 ou 2006. Pour les communes recensØes en 2004
erou en 2006, l’Insee a estimØ une population au 1 janvier 2005 en extrapolant ou en interpolant les donnØes du recense-
ment 2004 ou 2006 partir des donnØes du recensement de 1999. Pour les communes recensØes en 2005, les estimations
sont issues de l’enquŒte de recensement 2005.
Des communes de moins de 10 000 habitants dont le recensement est prØvu en 2007 ou 2008. Pour chacune de ces
ercommunes, l’Insee a estimØ la population au 1 janvier 2005 par rØgression gØographique. Cette mØthode utilise les don-
nØes du recensement (2004, 2005 ou 2006) des communes voisines, ainsi que des donnØes provenant de sources exter-
nes comme la taxe d’habitation, les revenus fiscaux...Pour en savoir plus
Au niveau rØgional - Publications de l’INSEE Languedoc-Roussillon
«EnquŒtes annuelles de recensement : premiers rØsultats estimØs pour les six bassins d habitat des PyrØnØes-
Orientales», RepŁres Chiffres n 11 - 2008
ats estimØs pour la Plaine-du-Roussillon et le Littoral-Sud, les
deux Scot des PyrØnØes-Orientales», RepŁres Chiffres n 12 - 2008
«EnquŒtes annuelles de recensement : prØsentation de rØsultats sur les mØnages languedociens, les flux migratoires et
les niveaux de dipl mes», RepŁres Chiffres n 1 - 2008
ats estimØs pour les aires urbaines de Montpellier, N mes et
Perpignan», RepŁres Chiffres n 11 - 2007
www.insee.fr/lr rubrique la rØgion en faits et chiffres : DonnØes dØmographiques pour le Languedoc-Roussillon
wwwTableaux, donnØes et Øtudes sur le thŁme population
Au niveau national - Publications INSEE Direction gØnØrale
- Le recensement de la population : rØsultats du recensement de la population de 1999 et des enquŒtes de recensement
partir de 2004, et plus particuliŁrement :
«Les dØpartements du Sud et du littoral atlantique gagnants au jeu des migrations internes» - EnquŒtes annuelles de
recensement de 2004 2006, Insee PremiŁre, n 1116 janvier 2007.
«Les taux d’emploi vont de 56,9 % en Languedoc-Roussillon 66,8 % dans les Pays de la Loire» - EnquŒtes annuel-
les de recensement de 2004 2006, 117 janvier 2007.
«Bilan dØmographique 2007 : des naissances toujours trŁs nombreuses» - EnquŒtes annuelles de recensement de
2004 2007, Insee PremiŁre, n 1170 janvier 2008.
www.insee.fr
Directeur de la publication: Henri THERON
INSEE Languedoc-Roussillon 274, allØe Henri II de Montmorency 34064 Montpellier CEDEX 2 Exemplaire non destinØ la vente
(*)TØlØphone: 0467157000 TØlØcopie: 0467157171 Information du public : 0825889452 ISSN n 1251-2036
(*) ' INSEE 2008MØl: insee-contact@insee.fr 0,15 Euro la minute

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.