Être retraité : tourner la page du travail

De
Publié par

La majorité des retraités considèrent le passage à la retraite comme une période ni bonne ni mauvaise. Pour 40% d'entre eux, le départ à la retraite s'inscrit même dans une période plutôt positive de leur vie.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 979 - JUILLET 2004
PRIX : 2,20€
Être retraité :
tourner la page du travail
Emmanuelle Crenner, division Enquêtes et études démographiques, Insee
a majorité des retraités considè- soit pour 4 % des retraités : il s’agit alors d’un
passage vers une période plus difficile.rent le passage à la retraite comme
Près de quatre retraités sur dix considèrentLune période ni bonne ni mauvaise.
que le moment de leur départ à la retraite s’ins-
Pour 40 % d’entre eux, le départ à la re-
crit dans une période plutôt positive de leur vie
traite s’inscrit même dans une période et un sur deux estime que cette période n’était
plutôt positive de leur vie. ni bonne ni mauvaise (tableau 1).
L’identification à la vie professionnelle Pour seulement 9 % des retraités, le départ à la
retraite correspond à une période dansdisparaît pour une majorité d’entre eux.
l’ensemble plutôt difficile et pour8%àuneÊtre retraité est une identité en soi : plutôt
période où ils ont manqué d’argent. Mais les
que se référer à leur ancien métier, sept
difficultés de revenus ne s’accompagnent pas
retraités sur dix se sentent « retraités tout forcément d’un sentiment global négatif.
simplement » et les trois quarts d’entre L’appréciation globale n’est négative que pour
eux ne citent plus leur profession pour se moins de 40 % des retraités qui déclarent que
la retraite est une période où ils ont manquédéfinir aujourd’hui. Toutefois, les retrai-
d’argent. Pour un quart, il s’agit d’une périodetés se distinguent des autres personnes
positive dans l’ensemble et pour un tiers d’une
ne travaillant plus (femmes au foyer, chô-
période ni bonne ni mauvaise.
meurs, etc.) : le fait qu’ils aient travaillé en
moyenne plus longtemps leur donne un
Vivre en couple et êtrelien particulier avec le travail. Lorsqu’on
en bonne santé favorisentparle de classe sociale, les retraités font
un sentiment positif sur la retraiteréférence à leur métier, tout comme ceux
qui travaillent encore.
Les chances de ressentir le passage à la
retraite comme une période positive varient
Dans le cadre de l’enquête « Histoire de vie - surtout en fonction de la situation familiale et de
Construction des identités », réalisée par l’état de santé (tableau 2). Ainsi, c’est le cas de
l’Insee en 2003, près d’un adulte sur quatre se 42 % des personnes qui vivent en couple au
déclarait retraité, préretraité ou retiré des affai- moment où elles prennent leur retraite, contre
res. Pour 12 % d’entre eux, la fin de la vie pro- 28 % de celles qui ne vivaient pas en couple. Il
fessionnelle marque un passage à une période en va de même pour les personnes ayant des
différente de la vie, que ce soit de façon très petits-enfants au moment de leur départ en
générale ou, plus particulièrement, sur le plan retraite : 40 % considèrent que c’est une
financier. Ce changement n’est vécu de période positive, contre 34 % pour les autres.
manière négative que dans un cas sur trois, Par ailleurs, les personnes qui, au moment de
Appréciation globale et financière sur la période correspondant au départ à la retraite
En %
Appréciation globale
Appréciation sur le plan des revenus Ni bonne,
Bonne période Mauvaise période Total
ni mauvaise
Bonne période 73 7 20 100
Mauvaise période 27 38 35 100
Ni bonne, ni mauvaise 19 7 74 100
Ensemble 39 9 52 100
Lecture : parmi les retraités qui considèrent que la période correspondant à leur départ à la retraite est une mauvaise période sur le plan des reve-
nus, 38 % considèrent que c’est une période globalement mauvaise.
Champ : personnes se définissant comme retraitées.
Source : enquête « Histoire de vie - Construction des identités » 2003, Insee
INSEE
PREMIEREleur départ à la retraite, avaient des pro- Les retraités âgés de moins de 60 ans ancienne profession. Une fois atteint
blèmes importants de santé avec des sont moins nombreux à se considérer l’âge de la retraite, on se sent plus
conséquences sur leur vie quotidienne retraités, sans référence à leur profes- facilement retraité quel que soit son
considèrent que cette période est néga- sion antérieure (tableau 4) : ils ne sont âge.
tive deux fois plus souvent que les que 56 % contre 70 % dans
autres. l’ensemble. Cela s’explique en partie
Être retraité :Le jugement porté sur le passage à la par le fait que leur départ à la retraite
une identité plus ou moinsretraite est plus souvent positif lorsqu’on est plus récent : 84 % sont à la
est satisfait du moment de son depuis moins de six ans. Mais surtout, assumée selon
départ. Parmi ceux qui estiment que la ils sont plus souvent en préretraite et l’ancienne profession
retraite intervient au bon moment, traversent une période transitoire
quatre sur dix considèrent qu’ils traver- entre la vie professionnelle et la Les anciens salariés du secteur privé,
sent alors une période plutôt positive. retraite. et plus particulièrement les anciens
C’est seulement le cas d’un tiers de ceux Au-delà de 60 ans, l’âge n’intervient employés ou ouvriers, font moins réfé-
qui auraient préféré partir plus tôt ou de pas sur le fait de se sentir ou non rence à leur profession antérieure que
ceux qui auraient souhaité partir plus retraité. Après quelques années de les autres retraités. Les commerçants et
tard. retraite, la vie professionnelle est suf- artisans se sentent plus souvent retrai-
fisamment éloignée pour que l’on n’ait tés que les autres anciens indépen-
plus besoin de s’identifier à son dants.
La profession reste importante
pour se définir
Appréciation globale sur la période du passage à la retraite selon la situa-pour un retraité sur quatre
tion familiale et l’état de santé
En %Un retraité sur quatre cite « la profession
Appréciation globaleou le statut professionnel » parmi les
trois thèmes qui permettent le mieux, Situation au moment Période
Bonne Mauvaisedu départ à la retraiteselon lui, de le définir. Les retraités se ni bonne, Total
période période
ni mauvaisedistinguent nettement des personnes
ayant un emploi : plus de la moitié de ces En couple
dernières citent leur profession parmi les Oui 42 7 51 100
Non 281656 100trois thèmes qui les définissent le mieux
(tableau 3). A des petits-enfants
Les retraités manifestent cependant unOui 401050 100
lien plus durable avec le monde du tra- Non 34 7 59 100
vail que les autres personnes ne travail-
État de santé
lant plus mais qui ne se déclarent pas
Problèmes de santé important ayant
retraitées (personnes ayant cessé de des conséquences sur la vie quotidienne 38 15 47 100
travailler pour rester au foyer ou pour rai- Sans problème de santé important 39 7 54 100
son de santé). Parmi ces derniers, seu-
Ensemble 39 9 52 100
lement une personne sur six, contre un
Lecture : 42 % des retraités vivant en couple au moment de leur départ à la retraite estiment que le passage à la retraite corres-retraité sur quatre, déclare la profession
pond pour eux à une bonne période.
ou le statut professionnel parmi les trois
Champ : personnes se définissant comme retraitées.
thèmes qui permettent le mieux de les Source : enquête « Histoire de vie - Construction des identités » 2003, Insee
définir. Il est vrai que les retraités ont tra-
vaillé plus longtemps : 36 ans contre 13 Thèmes d’identification les plus fréquents et situation professionnelle
pour les autres anciens actifs. En %
Votre
Un lieu
profession, Une passion,
Votre famille auquel vous Vos amisDes identifications proches votre statut, vos loisirs
êtes attaché
vos étudesquel que soit l’âge
Situation professionnelle
Sept retraités sur dix se sentent
Actifs ayant un emploi 87 27 54 38 30
« avant tout retraités tout simplement »
Chômeurs 82 23 28 37 33
(tableau 4). Un peu plus de deux retrai-
Retraités 86 34 24 31 24
tés sur dix se sentent « retraités de leur
Autres anciens actifs 88 26 15 36 29
ancienne profession ». Très peu (4 %)
Inactifs n’ayant jamais travaillé 81 27 29 48 33s’identifient directement à leur
Ensemble 86 28 39 37 29ancienne profession et déclarent se
sentir avant tout médecin, instituteur, Champ : ensemble des individus de 18 ans ou plus.
Source : enquête « Histoire de vie - Construction des identités » 2003, Inseevendeuse, plombier, etc.
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIERELes agriculteurs et professions libérales pour « dire ce qu’on se sent avant tout »La fin de carrière influence
revendiquent plus souvent leur ancienne (tableau 5). Ceux qui ne travaillaient plusle sentiment identitaire
profession pour déclarer « ce qu’ils se depuis plus de 10 ans se définissent
des retraités
sentent avant tout ». Ils proviennent de plus volontiers par rapport à leur situa-
groupes professionnels à l’identité déjà tion familiale : plus d’un tiers disent qu’ilsAu moment de prendre leur retraite,
bien marquée et restent très liés à leur se sentent au foyer, grand-mère, mari,16 % des retraités n’exerçaient plus
ancienne profession même une fois femme, etc. D’autres citent des activitésd’activité professionnelle : 4 % étaient
qu’ils ne travaillent plus. D’ailleurs, ils de loisirs ou de bénévolat, des traits dechômeurs, 7 % étaient au foyer et 5 %
sont aussi plus nombreux à déclarer caractère, ou encore un problème deétaient inactifs pour une autre raison. La
qu’ils regrettent au moins de temps en santé.moitié d’entre eux étaient inactifs depuis
temps leur travail : c’est le cas entre plus de 10 ans.
autres de 56 % des retraités ayant Plus la période d’activité est éloignée du
Bien vivre le départ à la retraiteexercé une profession libérale, contre moment de départ à la retraite, moins on
44 % de l’ensemble des retraités. favorise l’identificationfait référence à son ancienne profession
au groupe des retraités
Se sentir retraité selon l’âge et la durée de la retraite
Près de 80 % des retraités qui auraient
En % préféré partir plus tôt à la retraite se sen-
Aujourd’hui vous sentez-vous avant tout *: tent retraités, sans référence à la profes-
« Votre sion antérieure. Vouloir partir plus tôt
« Votre
dernière Retraité tout Rien peut être motivé aussi bien par l’exercicedernière Total
profession » simplement de tout cela
profession » de métiers pénibles ou un désintérêt
retraité
pour le travail que par un mauvais état
Âge au moment de l’enquête de santé à la fin de la vie professionnelle
Moins de 60 ans 92556 10 100
ou par des charges familiales nouvelles.
De 60 à 69 ans 4 19 74 3 100
Etant prêts et décidés à quitter la vie pro-
De 70 à 79 ans 4 21 71 4 100
fessionnelle et moins attachés à leur
80 ans ou plus 5 27 65 3 100
métier, ceux qui auraient préféré partir
Durée depuis le départ à la retraite plus tôt ont sans doute accepté leur sta-
Moins de 6 années 5 24 66 5 100 tut de retraités plus facilement que les
De 6 à 9 années 5 20 73 2 100 autres.
De 10 à 19 années 3 21 73 3 100 Inversement, qu’ils aient été indépen-
20 années ou plus 5 20 69 6 100
dants ou salariés du privé, quel que soit
Ensemble 42171 4 100 leur âge ou la profession qu’ils ont
exercée, ceux qui auraient préféré partir* La question posée dépend de la dernière profession exercée. Par exemple, pour un boulanger la question est : « Vous sen-
tez-vous avant tout boulanger, boulanger retraité ou retraité tout simplement ? ». plus tard à la retraite se sentent
Champ : personnes se définissant comme retraitées. aujourd’hui moins souvent retraités
Source : enquête « Histoire de vie - Construction des identités » 2003, Insee
(67 %). Lorsque partir à la retraite est
vécu comme une contrainte, soit parce
qu’on est très attaché à son travail soit
Se sentir retraité selon la fin de carrière parce qu’on craint la perte de revenus
En % qui en résulte, la fin d’activité s’accom-
Aujourd’hui vous sentez-vous avant tout *: pagne plus souvent d’un rejet du statut
« Votre social de retraité. C’est peut-être juste-
« Votre Retraité
dernière Rien ment parce qu’ils ne se sentaient pas dudernière tout Total
profession » de tout cela tout retraités et refusaient de se considé-profession » simplement
retraité
rer comme tels que certains retraités
Situation prof. au départ à la retraite auraient préféré partir plus tard et conti-
Actif ayant un emploi 523 69 3 100
nuer à faire partie du « monde du travail ».
Inactif depuis 10 ans ou moins 5 14 76 5 100
Inactif depuis plus de 10 ans 2 6 82 10 100
Au moment où vous avez cessé votre Les retraités ne pensent pas
activité professionnelle diriez-vous que :
constituer une classe sociale
Vous auriez aimé partir plus tard 623 67 4 100
Vous auriez préféré partir plus tôt 4 16 79 1 100
Les retraités ne constituent pas uneC’était le bon moment 4 22 71 3 100
classe sociale revendiquée : seuls 1 %
Ensemble 42171 4 100
d’entre eux déclarent appartenir à une
* La question posée dépend de la dernière profession exercée. Par exemple, pour un boulanger la question est : « Vous sen- classe sociale des retraités.
tez-vous avant tout boulanger, boulanger retraité ou retraité tout simplement ? »
Les réponses des retraités et des per-
Champ : personnes se définissant comme retraitées.
sonnes ayant un emploi sont, à ce sujet,Source : enquête « Histoire de vie - Construction des identités » 2003, Insee
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIEREdonnées subjectives, l’enquête renseigne Sentiment d’appartenir à une classe sociale et situation par rapport à l’emploi
à la fois sur les identités décrites positive-
En %
ment et négativement : sentiment revendi-
Actifs ayant un emploi Retraités Ensemble des adultes qué d’appartenir à un groupe social, à une
classe sociale, éléments qui permettent leA quelle classe sociale avez-vous
mieux de dire qui l’on est, mais aussi assi-le sentiment d'appartenir ?
gnations subies, discriminations ressen-La classe moyenne 42 36 40
ties.
La classe ouvrière 24 24 23
La bourgeoisie 3 74
DéfinitionsClasse défavorisée 7 7 8
Classe privilégiée 8 5 8
Un groupe professionnel 11 11 9
Il n’existe pas de définition objective des
Un groupe social 2 3 2
« retraités », hormis éventuellement le
Autre 3 7 6
fait de percevoir une pension de retraite.
Ensemble 100 100 100 Mais l’enquête ne permet pas de savoir
de quoi se composent les revenus des in-Champ : ensemble des personnes de 18 ans ou plus.
dividus.Source : enquête « Histoire de vie - Construction des identités » 2003, Insee
Les retraités considérés ici sont les per-
sonnes ayant déclaré être retraitées, reti-assez semblables (tableau 6). 36 % des
le Dep du ministère de la Culture et la Délé-
rées des affaires ou préretraitées, àretraités ont le sentiment d’appartenir à gation interministérielle à la ville (Div), en
condition qu’elles aient décrit au moins une
la classe moyenne, 24%àla classe collaboration avec l’Inserm et le Groupe
période d’activité professionnelle dans la
d’études et de lutte contre les discrimina-ouvrière. 11 % déclarent être liés à un partie biographique de l’enquête.
tions (GELD). Elle a été réalisée en 2003groupe professionnel : cadres, travailleurs,
auprès de 8 400 adultes vivant en France
fonctionnaires, etc. Les retraités ont un peu
métropolitaine. Bibliographie
plus souvent l’impression d’appartenir à la L’enquête mesure comment chaque indivi-
classe de la bourgeoisie (7 % contre 4 % du construit sa relation aux autres et à la so-
ciété en général. Les principaux éléments de Bourdelais P ., « Les nouveaux retraités »,en moyenne). Les indépendants, artisans,
sa trajectoire personnelle sont recueillis : ori- Problèmes politiques et sociaux, n° 847,commerçants et professions libérales, qui
gines géographiques et sociales, mobilités, novembre 2000.
sont plus nombreux parmi les retraités, uti-
projets. L’appartenance à certains groupes Cloarec N., « Les passages de l’emploi à la
lisent souvent le terme de bourgeoisie pour sociaux est également prise en compte : retraite », Premières synthèses, Dares, n° 05-1,
exprimer leur sentiment d’appartenir à une classe d’âge, situation professionnelle, si- 2000.
tuation familiale, état de santé, engage- Gaullier X., « Retraites, préretraites etclasse sociale.
ment éthique, pratiques culturelles, etc. temps de la vie », Droit social, n° 2, février
Certaines données recueillies sont objecti- 2002.Source
ves et portent à la fois sur l’appartenance à Taddei D., « Retraites choisies et progres-
un groupe et sur les éléments descriptifs sives », Rapport au premier ministre, Docu-
de « l’identité en actes » : être inscrit dans mentation française, 2000.L’enquête « Histoire de vie - Construction
une association de défense ou de repré- « Les opinions des Français en matière dedes identités » de l’Insee a été préparée et
sentation d’un groupe professionnel, por- retraites en 2000 et 2002 », Études et résul-financée avec l’Institut national d’études
ter un signe distinctif, etc. Parmi les tats, Drees, n° 210, décembre 2002.démographiques (Ined), la Drees, la Dares,
INSEE PREMIÈRE figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee.fr (rubrique Publications)
Vous pouvez vous abonner gratuitement aux avis de parution dans http://www.insee.fr/fr/ppp/abonnement/abonnement.asp#formulaire
Direction Générale :BULLETIN D'ABONNEMENT A INSEE PREMIERE
18, Bd Adolphe-Pinard
75675 Paris cedex 14
Directeur de la publication :
Jean-Michel Charpin
OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE - Tarif 2004 Rédacteur en chef :
Daniel TemamAbonnement annuel = 70€ (France) 87€ (Étranger)
Rédacteurs : R. Baktavatsalou,
C. Benveniste, C. Dulon,Nom ou raison sociale : ________________________ Activité : ____________________________
A.-C. Morin
Adresse : ___________________________________________________________________
Maquette : L. Jean
______________________________________ Tél : _______________________________ Code Sage IP04979
ISSN 0997 - 3192Ci-joint mon règlement en Euros par chèque à l’ordre de l’INSEE : __________________________________€.
© INSEE 2004
Date : __________________________________ Signature
INSEE
PREMIERE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.