Familles de Martinique 2004

De
Publié par

AVANT-PROPOS La famille joue depuis toujours un rôle important dans la société martini- quaise. Mais sa structure et ses conditions de vie sont aujourd'hui en pleine transformation : isolement, monoparentalité, habitat social, allocations mi- nimales... Fruit du partenariat entre l'INSEE et la CAF, Familles de Martinique présente dans sa première partie une large fresque de la famille martiniquaise et de ses évolutions. La mise en commun de données, objectives et quantifiées, a permis d'aborder des sujets aussi variés que les structures familiales, la fé- condité notamment chez les jeunes, la situation face au marché du travail, les conditions de logement, les revenus, les personnes âgées… La seconde partie de l'ouvrage se veut plus pratique : elle décrit avec préci- sion les différentes aides proposées par la CAF. Familles de Martinique se veut au service du plus grand nombre : les acteurs des politiques sociales mais aussi les familles elles-mêmes. Bonne lecture Frantz Léocadie Jérôme Harnois Directeur de la Caisse d’Allocations Chef du service régional Familiales de Martinique de l’INSEE Martinique Familles de Martinique 2003 1 SOMMAIRE Avant propos......................................... 1 4 - Compositon et distribution des revenus Sommaire.............................................. 2 4.1 La composition des revenus et PARTIE 1 : FAMILLE DE MARTINIQUE revenus fiscaux............................ 30 4.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 43
Nombre de pages : 96
Voir plus Voir moins
AVANT-PROPOS
L afamillejouedepuistoujoursunrôleimportantdanslasociétémartini-quaise.Maissastructureetsesconditionsdeviesontaujourd'huienpleine transformation:isolement,monoparentalité,habitatsocial,allocationsmi-nimales... Fruitdupartenariatentrel'INSEEetlaCAF, FamillesdeMartinique présente danssapremièrepartieunelargefresquedelafamillemartiniquaiseetde sesévolutions.Lamiseencommundedonnées,objectivesetquantifiées,a permisd'aborderdessujetsaussivariésquelesstructuresfamiliales,lafé-conditénotammentchezlesjeunes,lasituationfaceaumarchédutravail, lesconditionsdelogement,lesrevenus,lespersonnesâgéesLasecondepartiedel'ouvrageseveutpluspratique:elledécritavecpréci-sionlesdifférentesaidesproposéesparlaCAF. FamillesdeMartiniqueseveutauserviceduplusgrandnombre:lesacteurs despolitiquessocialesmaisaussilesfamilleselles-mêmes.
Frantz Léocadie Directeur de la Caisse d’Allocations Familiales de Martinique
FamillesdeMartinique2003
Bonnelecture
Jérôme Harnois Chef du service régional de l’INSEE Martinique
1
SOMMAIRE
Avant propos......................................... 1 4 - Compositon et distribution des revenus Sommaire.............................................. 2 4.1 La composition des revenus et PARTIE 1 : FAMILLE DE MARTINIQUE revenus fiscaux............................ 30 4.2 Les revenus fiscaux par commune 32 1 - Structures familiales 4.3 Le revenu minimum d’insertion... 34 1.1 La structure de la population par 5 - Enfance et jeunesse sexe et âge.................................. 6 1.2 Mariages et divorces................... 8 5.1 Les enfants de moins de six ans.... 36 1.3 La structure familiale des ménages 10 5.2 L’accueil des enfants.................... 38 1.4 La monoparentalité..................... 12 5.3 La scolarisation............................ 40 5.4 Les diplômes et études................. 42 2 - Fécondité et maternité 5.5 L’emploi des jeunes..................... 44 2.1 Fécondité et maternité................. 14 6 - Logement 2.2 Les interruptions volontaires de grossesse (IVG)....................... 16 6.1 L’évolution des conditions 2.3 Les soins à la naissance............... 18 de logement................................. 46 2.4 La fécondité des adolescentes..... 20 6.2 La construction et l’amélioration de l’habitat................................... 48 3 - Emploi-Chômage 6.3 L’aide publique au logement en 2003....................................... 50 3.1 L’activité et le chômage des femmes................................. 22 7 - Les personnes âgées 3.2 Les circonstances de la recherche d’emploi..................................... 24 7.1 Structure par âge.......................... 52 3.3 Les ménages par catégories 7.2 Mode de vie, cohabitation et lieu socioprofessionnelles.................. 26 géographique............................... 54 3.4 Le chômage par commune.......... 28 7.3 Activités et revenus...................... 56 7.4 Retour au pays et perspectives...... 58 FamillesdeMartinique2003
SOMMAIRE
PARTIE 2 : PROTECTION SOCIALE ET POLITIQUE FAMILIALE 1 - La Sécurité Sociale ............................ 62 2 - La composition des prestations versées par la CAF ......................................... 64 3 - Les allocataires de la CAF par sexe et âge ................................................ 66 4 Les ressources des allocataires selon -l’environnement familial ................... 68 5 - Les ressources des allocataires selon le type d’activité ............................... 70 6 - Prestations par commune .................. 72 PARTIE 3 : MODALITÉS ET CONDITIONS D’ATTRIBUTION DES AIDES 1 - Évolution de la législation sur les prestations familiales et sociales ... 76 2 - Conditions générales d’accès aux prestations familiales et sociales en 2003 ........................... 79
FamillesdeMartinique2003
3 - Conditions d’attribution et montant des différentes prestations familiales et sociales au 1 er juillet 2003 ............. 81 4 - Les différences entre les DOM et la métropole .................................... 91 5 - Modalités et conditions d’attribution des aides de la CAF au titre de l’action sociale en Martinique ....................... 92
Familles de Martinique
FamillesdeMartinique2003
5
STRUCTURES FAMILIALES A u 1 er janvier 2003, la population de la Martini se déc 20 ans, 60 ans mentati des sig Les pe occupe popula popula si l'on moins férieur nique. La rel s’expli natalité tropole deux f de déc Le seco mortali métrop tance d La con traduit rel 2,5 qu'en F À l'inst tié de compo nombr sent en neau 2 s'accen Avec 82,2 vie à la naissance périeure à celle de l'ho FamillesdeMartinique2003
Quelques définitions Tauxdenatalité :rapportdunombrede naissancesvivantesenregistréesaucours d'unepériodeàlapopulationtotaleenmi-lieudepériode. Tauxdemortalité :rapportdunombrede décèsenregistrésaucoursd'unepériodeàla populationtotaleenmilieudepériode. Accroissementnaturel :rapportdeladiffé-renceentrenaissancesetdécèsenregistrés aucoursd'unepériodeàlapopulationtotale enmilieudepériode. Espérancedevieàlanaissance :L'espérance devieàlanaissance,ouduréemoyennede vie,estlamoyennedesâgesaudécèsd'une générationfictivesoumiseauxconditionsde mortalitédel'année. Pour en savoir plus "LesMartiniquaisesetlemariage"-Antiane ÉcoN°6-Avril1988. "Seulesavecleursenfants"-AntianeÉco N°19-Septembre1992. "LesAntillesvieillissent"-Antiane-Econ°50 -Octobre2001. "Lecapdes390000franchi"-AntianeÉco n°57-Septembre2003. Tassementdelacroissancedémogra-phique-AntianeÉcon°61-Septembre 2004 Sources 1et3:Insee-projectiondepopulation. 2:Insee-état-civil.
1.1 - La structure de la population par sexe et âge
1 - Population par grand groupe d'âge et par sexe (au 1 er janvier 2003) Martinique Métropole Effectifs par groupe d'âge En milliers % En milliers % Moins de 20 ans 117 201 30,0 14 977 155 25,1 De 20 à 59 ans 207 573 53,2 32 345 741 54,3 60 ans et plus 65 778 16,8 12 312 084 20,6 Total 390 552 100,0 59 634 980 100,0 Part des femmes 206 468 52,9 30 658 057 51,4
2 - Évolution des taux démographiques
En pour mille 1955 1960 1970 1980 1990 1995 1999 Martinique Natalité 39,8 38,3 28,8 16,5 18,0 15,3 15,1 Mortalité 10,8 9,6 7,9 6,5 6,2 6,3 6,7 Accroissement naturel 29,0 28,7 20,9 10,0 11,8 9,0 8,4 Métropole Natalité 20,5 17,9 16,7 14,9 13,4 12,5 12,6 Mortalité 12,7 11,3 10,6 10,2 9,3 9,1 9,2 Accroissement naturel 7,8 6,5 6,1 4,7 4,1 3,4 3,4
3 - Pyramide des âges de la Martinique et de la métropole au 1 er janvier 2003 90 80 70 MétropoleMétropole 60 Martinique 5400 30 20 Hommes Femmes 10 0 15 10 5 5 10 15 Effectifsdechaqueâgepour1000habitants 7FamillesdeMartinique2003
STRUCTURES FAMILIALES
L e mariage en Martinique est une situa -tion matrimoniale qui perd progressive -ment du terrain. Exception faite de l'année 1999 où le nombre de mariages célébrés s'est rapproché du seuil des 1 600, leur nombre total annuel, en baisse régulière, se situe aux alentours de 1 500. Plus d'un quart des couples contre seulement 18 % en France métropoli -taine, ont choisi de rester en union libre. Par ailleurs, depuis fin 1999, date de son instauration, le PACS est en progression constante : 20 ont été conclus la première année, 23 en 2001 et 79 en 2002. Depuis plusieurs années, le taux de nup-tialité reste stable, aux alentours des 4 %. Ce faible taux s'exprim importante des céliba monial qui concerne pl la population de 15 ans dans l'hexagone seule sur 3 est célibataire. Parallèlement, un adult rié en Martinique, c'est tropole où un adulte su Toutefois, la situation est pondérée par un n divorces prononcés en depuis 1999. En 2001, divorce pour trois mari divorcées, nombreus 54 ans, représentent 46, tion des divorcés en 19
8
Quelques définitions Tauxdenuptialité :rapportdunombrede mariagescélébrésaucoursd'unepériodeà lapopulationtotaleenmilieudepériode. PACS :pactecivildesolidarité. Pour en savoir plus "Lamonoparentalitéetsesdifficultés,aufé-minin"AntianeÉcoN°52mai2002. "L'unionlibreséduitlescouples"Antiane ÉcoN°54octobre2002. Sources 1:Insee-état-civil 2-3:Insee-recensementdelapopulation de1999.
1.2 - Mariages et divorces
1 - Mariage et taux de nuptialité en Martinique et en métropole depuis 1982 (en ‰) 6 1 800 5,5 NombredemariaMartinique 11640000 gesen 5 1 200 1 000 4,5 Métropole 800 4 600 TauxdenuptialitéMartinique 400 3,5200 3 0
2 - Proportion de célibataires âgés de 50 à 54 ans en 1990 et 1999 (en %)
Métropole 99
Martinique 99
Martinique 90 0 10 20 30 40
Homme Femme
3 - Répartition des personnes divorcées selon le sexe et l'âge en 1999 (en %) 20,00 16,00 12,00 8,00 4,00 0,00
15 à 25 à 35 à 45 à 55 à 65 à 75 à 85 à 95 à 19 ans 29 ans 39 ans 49 ans 59 ans 69 ans 79 ans 89 ans 99 ans FamillesdeMartinique2003
9
Homme Femme
STRUCTURES FAMILIALES L a e de matriarcat 13 i bien en co d'u moi Quelques définitions ges neré-co s M id é e n n a c g e e :preinnsciepmalbel,eqdue'siloscaciuepnatnotsudn'uondes rep esens qu' tliiqenuse,dpeepuatrennetéc.oUmnpremnédnraegd,'uanueseulsetaptiesr--ont sonne.Nefontpaspartiedesménagesles no personnesvivantdansdeshabitationsmobi-a é les(nomades,mariniers)etlapopulationdes mo communautés(foyersdetravailleurs,mai-199 sonsderetraite,résidencesuniversitaires, se prisons). Famille :partied'unménagesusceptible Lmao d'accueillirunouplusieursenfants.Elleest i constituéed'aumoinsdeuxpersonnes,dont m aumoinsunadulte. des Couple :coupledefait,légitimeounon. ren Personneisolée :toutepersonnenefaisant Plu paspartied'unefamille. che Ménagecomplexe :ménageconstituéde son plusieurscouplesoud'unefamilleavecdes ves. ascendants,descollatérauxouunenfantde-mill venuadulteoudeplusieurspersonnessans liendecoupleoudefiliation. tini Famillemonoparentale :ellecomprendun sMon parentisoléetunouplusieursenfantscéliba-a tairesn'ayantpaseux-mêmesd'enfants. de ve Pour en savoir plus Les plu "Lafamilleépousesontemps"-AntianeÉco mo N°19,Insee,Septembre1992. Co "Seulesavecleursenfants"-AntianeÉco N°19,Insee,Septembre1992. no dent "NL°a5f1a,mInilsleee,mJaarntviineirqu2a0i0se2".-AntianeÉco 62 % des a "L'unionlibreséduitlescouples"Antiane : 73 % des coup ÉcoN°54,Insee,Octobre2002. soit 2,7 points de mo autres couples qui n'ont p Source leur union sont essentiellement c sés de célibataires qui souvent ont moin Insee-recensementdelapopulationde1999. 10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.