Fiches thématiques sur la population âgée, les migrations et les familles

Publié par

14 fiches

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 29
Voir plus Voir moins

Profil couleur : Profil d'imprimante CMJN générique
Composite 150 lpp à 45 degrés
POPULATION, FAMILLES
Population
Migrations
Familles
N:\H256\STE\Xlqdu8\Les personnes agees\Intercalaires\Population-familles.cdr
vendredi 22 avril 2005 08:40:53Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite 150 lpp 45 degrØs
1.1 ÉVOLUTION DE LA POPULATION ÂGÉE
En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyra- que l’âge est élevé (figure 3) : faible pour les
mide des âges concernant les personnes 65-74 ans, dont l’importance fluctue au
âgées de 65 ans ou plus a fortement évolué : cours du temps du fait de l’impact des deux
sa base s’est élargie et elle s’élève nette- guerres mondiales, cette augmentation s’am-
ment plus haut. Une première raison en est plifie à partir de 75 ans ; la part des 85 ans ou
l’allongement substantiel au cours de la pé- plus est ainsi multipliée par 4 (mais, au début
riode de la durée de vie (voir fiche 2.9). du troisième millénaire, elle s’est momenta-
Mais jouent aussi les particularités des gé- nément réduite du fait de l’impact du déficit
nérations anciennes : la pyramide de 1950 des naissances dû à la première guerre mon-
était marquée par le déficit de naissances dû diale). Le nombre des centenaires, négli-
à la guerre de 1870 ; celle de 2005 reste geable dans les années cinquante et au début
marquée par un déficit similaire dû à la des années soixante, a plus que quintuplé au
guerre de 1914-1918 (classes « creuses » ) ; cours des 20 dernières années du siècle pré-
er
en revanche, le « papy-mamy boom » n’a pas cédent ; au 1 janvier 2005 il était de l’ordre
encore fait sentir ses effets, les personnes les de 16 000. Dans le même temps, le rapport
plus âgées du baby-boom ayant aujourd’hui de dépendance des personnes âgées (rapport
moins de 60 ans. des 65 ans ou plus sur les 20-64 ans) a aug-
Si, au cours de la deuxième moitié du menté de plus de 40 %, à un rythme irrégulier
eXX siècle, la part des personnes âgées de lié à l’histoire démographique de la France
65 ans ou plus dans la population totale a (figure 4). Depuis la fin du siècle précédent, il
ercrû de plus de 40 %, celle des jeunes de n’augmente plus que lentement. Au 1 jan-
moins de 20 ans a chuté de 15 %, après un vier 2005, le nombre de personnes âgées re-
maximum atteint en milieu de période présentait plus du quart (28 %) de celui des
(1973) à la fin du « baby-boom ». La part des personnes de 20 à 64 ans contre moins du
personnes âgées augmente d’autant plus cinquième en 1950.
DÉFINITION
Rapport de dépendance des personnes âgées : indicateur de la charge que représente la population âgée pour la
population en âge de travailler. Ici, il s’agit du rapport entre la population des 65 ans ou plus et celle des
20-64 ans. On retient plutôt au niveau international le rapport entre les 65 ans ou plus et la tranche d’âge
15-64 ans.
POUR EN SAVOIR PLUS
Daguet F., « Le bilan démographique du siècle », Données sociales - La société française, Insee, 1996.
« La situation démographique en 2002 », Insee Résultats, n° 34, série Société, 2004.
Richet-Mastain L., « Bilan démographique 2004 - Nette diminution des décès », Insee Première, n° 1004,
février 2005.
10 Les personnes âgées, édition 2005
N:\H256\STE\K3WCPB\_DONNEES\Les Pers AgØes def\1.1\11.vp
vendredi 20 mai 2005 16:40:16Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite 150 lpp 45 degrØs
1.1Évolution de la population âgée
1 - Répartition de la population par sexe et âge au 2 - Répartition de la population par sexe et âge au
er er
1 janvier 1950 1 janvier 2005
âge âge
99 ou +
100
Hommes90 Femmes
Femmes Hommes 901 1
80
80
2 270
70
3360
60
4450
50
40
40
1 1
30
30 55
20
20
22
10 103 3
0 0
500 400 300 200 100 0 0 100 200 300 400 500 500 400 300 200 100 0 0 100 200 300 400 500
effectifs en milliers effectifs en milliers
1 : déficit des naissances dû à la guerre de 1914-1918 (classes creuses) ; 1 : déficit des naissances dû à la guerre de 1914-1918 (classes creuses) ;
2 : passage des classes creuses à l'âge de la fécondité ; 2 : passage des classes creuses à l'âge de la fécondité ;
3 : déficit des naissances dû à la guerre de 1939-1945. 3 : déficit des naissances dû à la guerre de 1939-1945 ;
4 : « baby-boom » ;Source : Insee, État civil.
5 : fin du « baby-boom ».
Source : Insee, État civil.
3 - Évolution de l'importance des personnes âgées dans l'ensemble de la population
Effectifs 1950 Effectifs 1970 Effectifs 1990 Effectifs 2000 Effectifs 2005p
en milliers en milliers en milliers en milliers en milliers en %
Moins de 20 ans 12 555,6 16 748,3 15 719,7 15 029,0 15 086,0 24,9
20-64 ans 24 364,6 27 306,3 32 985,8 34 352,2 35 527,8 58,7
65 ans ou plus 4 727,1 6 473,6 7 871,5 9 415,3 9 947,4 16,4
dont 65-69 ans 1 741,1 2 343,8 2 709,4 2 727,6 2 567,4 4,3
70-74 ans 1 421,3 1 774,0 1 323,7 2 445,3 2 503,7 4,2
75-79 ans 914,8 1 198,5 1 753,7 2 105,2 2 128,3 3,5
80-84 ans 449,3 734,2 1 210,2 870,3 1 662,5 2,7
85-89 ans 163,4 321,4 632,6 844,0 572,1 0,9
90 ou plus 37,2 101,7 241,9 422,9 513,4 0,8
Total 41 647,3 50 528,2 56 577,0 58 796,5 60 561,2 100,0
dont centenaires 0,0 1,1 3,8 8,0 15,9
erNote : il s'agit de la population au 1 janvier et de l'âge en années révolues.
Source : Insee, État civil.
4 - Rapport de dépendance des personnes âgées
pour 1 000
300
275
250
225
Impact des « classes creuses » dues à la guerre de 1914-1918
175
150
1950 1955 1960 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005
erLecture : le rapport de dépendance est au 1 janvier 2000 égal à 274,1 soit le ratio = 9,4 millions de personnes de 65 ans ou plus / 34,3 millions de personnes de
20 à 64 ans * 1 000.
Source : Insee, État civil.
Population 11
N:\H256\STE\K3WCPB\_DONNEES\Les Pers AgØes def\1.1\11.vp
vendredi 20 mai 2005 16:40:17Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite 150 lpp 45 degrØs
1.2 ÉVOLUTION PAR RÉGION ET DÉPARTEMENT
eAu cours du dernier quart du XX siècle, l’Auvergne, la Bourgogne et le Limousin qui,
l’augmentation générale du nombre et de la en 1975, faisaient déjà partie des régions
part des 65 ans ou plus a été principalement les plus vieilles. Elle est supérieure à 40 %
une augmentation des 75 ans ou plus (voir dans 4 régions également : le Languedoc-
fiche 1.1) : leur nombre s’est en effet accru de Roussillon (région la plus vieille en 1975
52,1 % (contre 15,6 % seulement pour les après le Limousin), la Bretagne, Provence -
65-74 ans). Cette augmentation est d’ampleur Alpes - Côte d’Azur et les Pays de la Loire.
inégale selon les régions. Elle est inférieure à L’analyse par département permet d’affiner
40 % dans 7 régions parmi lesquelles on les observations. Si la part des 65 ans ou plus
trouve, en sus de la Picardie et de Cham- augmente très peu en Île-de-France, c’est
pagne- Ardenne, 2 régions relativement jeu- parce que cette part a diminué de 2,7 points à
nes en 1975 le Nord - Pas-de-Calais et Paris, qui perd ainsi son statut de départe-
l’Île-de- France et des régions déjà vieilles ment nettement plus âgé que la moyenne, et
comme l’Auvergne, la Bourgogne et surtout le de 1,2 point en Seine-et-Marne. Aucun autre
Limousin. Elle est supérieure à 70 % dans 3 département de France métropolitaine n’a
régions qui occupaient une position moyenne enregistré d’évolution négative et à Paris le
en 1975, Basse-Normandie, Bretagne, Pays nombre même des personnes âgées a dimi-
de la Loire, mais aussi en Provence - Alpes - nué de 20 %. La part des 65-74 ans baisse
Côte d’Azur plus âgée. aussi dans 19 autres départements de façon
Le nombre des 65-74 ans augmente peu plus ou moins marquée, alors que le nombre
(moins de 10 %) dans les 7 régions déjà men- des 65-74 ans ne diminue que dans une di-
tionnées ci-dessus (à l’exception de la Pi- zaine de départements, notamment en
cardie) ; dans le cas du Limousin, il s’agit Creuse et bien sûr à Paris. En revanche, dans
même d’une baisse absolue. Il augmente de aucun département le nombre des 75 ans ou
plus de 20 % dans 9 régions dont font partie plus ne baisse.
les 4 régions se signalant par la forte crois- À l’inverse, le Morbihan, la Manche, l’Orne,
sance des 75 ans ou plus. le Doubs et surtout la Moselle se distinguent
Au total, l’augmentation des 65 ans ou plus par le vieillissement accéléré de leur popula-
est inférieure à 20 % dans 4 régions : tion âgée et ce, quelle que soit la tranche
l’Île-de-France région jeune mais aussi d’âge considérée.
DÉFINITION
Âge atteint dans l’année : le recensement de la population retient non pas l’âge à la date du dénombrement
mais l’âge atteint dans l’année de recensement. La tranche d’âge 0 an ne comprend donc que les enfants nés entre
erle 1 janvier et la date du recensement, mars en général, et les autres tranches ne tiennent pas compte des décès
qui se sont produits dans l’année mais postérieurement à la date du recensement. De la sorte, la part dans la
population totale des enfants est sous-évaluée et celle des personnes âgées surévaluée (la surévaluation de cette
dernière étant de l’ordre d’un demi-point).
POUR EN SAVOIR PLUS
Jacquot A., « Les migrations et l’inégal vieillissement des régions françaises », Économie et Statistique, n° 273,
Insee, 1994.
Courson J.-P. et Madinier C., « La France continue de vieillir », Insee Première, n° 746, novembre 2000.
12 Les personnes âgées, édition 2005
N:\H256\STE\K3WCPB\_DONNEES\Les Pers AgØes def\1.2\12.vp
mardi 17 mai 2005 17:05:17Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite 150 lpp 45 degrØs
Évolution par région et département 1.2
1 - Évolution de la part des personnes âgées par région
en %
1975 1999 Variation 1975-1999
Régions
65-74 ans 75 ans ou plus 65-74 ans 75 ans ou plus 65-74 ans 75 ans ou plus
Alsace 8,4 4,8 8,3 6,2 - 0,1 1,4
Aquitaine 10,2 7,0 10,4 9,5 0,2 2,5
Auvergne 10,2 6,8 10,8 9,5 0,6 2,7
Bourgogne 10,0 7,0 10,3 9,3 0,3 2,3
Bretagne 9,4 5,3 10,1 8,5 0,7 3,2
Centre 9,6 6,6 9,7 8,8 0,1 2,2
Champagne-Ardenne 8,1 5,4 8,8 7,4 0,7 2,0
Corse 9,7 7,0 10,4 9,0 0,7 2,0
Franche-Comté 8,0 5,0 9,0 7,5 1,0 2,5
Île-de-France 7,2 4,9 6,8 5,8 - 0,4 0,9
Languedoc-Roussillon 10,7 7,4 10,6 9,5 - 0,1 2,1
Limousin 12,4 8,6 12,1 11,8 - 0,3 3,2
Lorraine 7,5 4,4 9,2 6,8 1,7 2,4
Midi-Pyrénées 10,5 7,0 10,4 9,6 - 0,1 2,6
Nord - Pas-de-Calais 7,7 4,6 8,3 6,3 0,6 1,7
Basse-Normandie 8,3 5,0 9,8 8,1 1,5 3,1
Haute-Normandie 7,6 4,8 8,2 6,9 0,6 2,1
Pays de la Loire 8,2 5,4 9,2 7,9 1,0 2,5
Picardie 8,0 5,4 8,2 6,6 0,2 1,2
Poitou-Charentes 9,9 6,7 10,8 9,9 0,9 3,2
Provence - Alpes - Côte d'Azur 9,8 6,6 10,0 9,2 0,2 2,6
Rhône-Alpes 8,0 5,2 8,4 7,1 0,4 1,9
France métropolitaine 8,6 5,6 9,0 7,7 0,4 2,1
Note : il s'agit de l'âge atteint au cours de l'année du recensement, voir Définition.
Source : Recensements de la population, Insee.
2 - Variation de la part des personnes âgées de 65 à 74 3 - Variation de la part des personnes âgées de 75 ans ou
ans dans la population totale sur la période 1975-1999 plus dans la population totale sur la période 1975-1999
Seine-St-Denis Seine-St-DenisHauts- Hauts-
Pas-de-Calais Pas-de-Calais
de- Paris de- Paris
Seine SeineNord Nord
Somme Val de Marne Somme Val de Marne
Aisne AisneSeine-Maritime Ardennes Seine-Maritime Ardennes
Oise Oise
Calvados Moselle Calvados MoselleManche Eure Val d'Oise Meuse Manche Eure Val d'Oise Marne MeuseMarne Bas-RhinYvelines Bas-Rhin
YvelinesMeurthe- Meurthe-Seine-et-Orne Seine-et- Orneet-Moselle et-MoselleMarne Essonne MarneEure- Essonne Eure-Côtes d'Armor Côtes d'Armor et-et- Aube Finistère AubeFinistère Vosges VosgesIlle-et- Mayenne Loir Ille-et- Mayenne LoirHaute- Haute-
Vilaine Haut- Vilaine Haut-Marne MarneSarthe SartheRhin RhinMorbihan Loiret Yonne Morbihan Loiret Yonne
Loire- Haute-Saone Loire- Haute-Saone
Loire- Loire-et- et-Maine-et-Maine-et- cher Territoire de Belfort Atlantique cher Territoire de BelfortAtlantique Côte d'Or Côte d'OrIndre-et- Indre-et-Loire Doubs Loire Doubs
Loire LoireNièvre NièvreCher Cher
Indre Indre
Deux- Deux- JuraJuraVendée Saône-et-Loire Vendée Saône-et-LoireSèvres Vienne Sèvres Vienne
Allier Allier
Ain AinCreuse CreuseHaute-Savoie Haute-SavoieCharente- Charente-
Maritime Rhône Maritime Puy-de-Dôme RhônePuy-de-Dôme Loire Haute-Vienne LoireCharente Haute-Vienne Charente
Savoie Savoie
Corrèze Isère Corrèze Isère
Cantal Haute-Loire Cantal Haute-LoireDordogneDordogne
GirondeGironde Ardèche Hautes-Alpes Ardèche Hautes-AlpesDrôme DrômeLot Lot
Lozère Lozère
Lot-et- Lot-et-Aveyron Aveyron
Garonne Garonne
Alpes-de- Alpes-de-Vaucluse Tarn-et- VaucluseTarn-et- Alpes- Alpes-Landes Gard Haute Provence Landes Gard Haute ProvenceGaronne GaronneMaritimes Maritimes
Tarn Tarn
Gers Bouches-du- Gers Bouches-du-Haute- Haute-Hérault Hérault Rhône VarGaronne Rhône Var Garonne
Pyrénées- Pyrénées-
Atlantiques Atlantiques Aude CorseAude Corse Hautes-Hautes-
Pyrénées PyrénéesAriège Ariège
Pyrénées-Pyrénées-
OrientalesOrientales
variation en % variation en %
moyenne nationale : 4,7 moyenne nationale : 37,5
<-10 0 à 19
de - 10 à - 1 de 10 à 19 de 20 à 29 de 40 à 59
de 0 à 9 20 et + de 30 à 39 60 et +
Source : Recensements de la population, Insee. Source : Recensements de la population, Insee.
Population 13
N:\H256\STE\K3WCPB\_DONNEES\Les Pers AgØes def\1.2\12.vp
mardi 17 mai 2005 17:05:19Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite 150 lpp 45 degrØs
1.3 RÉGIONS ET DÉPARTEMENTS DE RÉSIDENCE
Dans les régions et départements métropoli- près d’une personne sur quatre avait 65 ans
tains, la proportion de personnes de 25 à ou plus contre 16,3 % en France métropoli-
64 ans est relativement peu dispersée, et celle taine. Après le Limousin, le Poitou-Charentes
des personnes âgées varie en sens inverse de et l’Auvergne sont les régions où la part des
celle des jeunes et des enfants. Les départe- personnes âgées est la plus importante. En
ments qui attirent des étudiants ou des jeunes définitive, les régions les moins vieillies oc-
en quête d’emploi, lesquels sont en âge cupent, exception faite de Rhône-Alpes, tout
d’avoir des jeunes enfants, sont aussi ceux où le tiers nord-est de la France et la dispersion
ilyala plus faible part de personnes âgées. la plus forte concerne la part des 75 ans ou
En revanche, une présence importante de plus : celle-ci varie du simple au double de
personnes âgées s’explique souvent par l’at- l’Île-de-France au Limousin.
trait du soleil et des climats cléments, et par le La proportion des 65 ans ou plus est la plus
retour au pays. faible dans la couronne parisienne (Val-
L’Île-de-France se distingue nettement des d’Oise, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis,
autres régions par la faible part de personnes Essonne et Yvelines) : elle y est inférieure à
âgées de 65 à 74 ans ; elle est aussi celle où 12 %. Elle est la plus forte (27,4 %) dans la
les personnes de 75 ans ou plus sont propor- Creuse, loin devant les autres départements
tionnellement les moins nombreuses. Mais, qui se signalent par l’importance de leur
compte tenu de son haut degré d’urbanisa- population âgée (part supérieure ou égale à
tion, c’est aussi la région où le nombre de 24 %). Ceux-ci, tous du Sud-Ouest, sont
personnes âgées au kilomètre carré est le plus comme la Creuse de caractère rural et pau-
élevé, il dépasse 6 fois la moyenne nationale. vres en emplois : Aveyron, Dordogne, Gers,
Le Nord - Pas-de-Calais, la Picardie, l’Alsace Corrèze et Lot. Quant à la part des femmes
sont aussi des régions jeunes. À l’inverse, le dans les personnes âgées d’au moins
Limousin se signale par le caractère très pro- 65 ans, elle varie peu d’un département à
noncé du vieillissement de sa population : l’autre : de 60 % dans le Gers à 67,7 % au
début 2003, 23,1 % de la population, soit Bas-Rhin.
DÉFINITION
Indicateur de vieillissement : celui retenu ici est l’importance des personnes âgées de 65 ans ou plus dans la
population totale. En réalité, le meilleur indicateur est l’âge moyen. Sur ce sujet, on pourra se référer avec profit à :
Jacquot A., « Les migrations et l’inégal vieillissement des régions françaises », in Économie et Statistique, n° 273,
Insee, 1994.
POUR EN SAVOIR PLUS
« La situation démographique en 2002 », Insee Résultats, n° 34, série Société, 2004.
14 Les personnes âgées, édition 2005
N:\H256\STE\K3WCPB\_DONNEES\Les Pers AgØes def\1.3\13.vp
mardi 17 mai 2005 16:43:37Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite 150 lpp 45 degrØs
Régions et départements de résidence 1.3
er1- Répartition des personnes âgées par région au 1 janvier 2003
65-74 ans 75 ans ou plus
Régions Effectif Proportion Effectif Proportion dont femmes
(milliers) (en %) (milliers) (en %) (en %)
Alsace 141,6 8,0 110,5 6,2 4,2
Aquitaine 294,8 9,9 280,4 9,4 5,9
Auvergne 135,0 10,3 126,9 9,7 6,2
Bourgogne 158,8 9,8 151,7 9,4 5,9
Bretagne 291,0 9,8 256,1 8,6 5,6
Centre 229,9 9,3 217,2 8,8 5,5
Champagne-Ardenne 114,2 8,5 101,4 7,6 4,9
Corse 26,8 10,1 23,8 9,0 5,7
Franche-Comté 98,2 8,7 85,8 7,6 4,8
Île-de-France 720,4 6,5 653,9 5,9 3,8
Languedoc-Roussillon 239,4 10,0 222,4 9,3 5,7
Limousin 81,2 11,4 83,3 11,7 7,4
Lorraine 205,3 8,9 163,5 7,1 4,6
Midi-Pyrénées 259,8 9,8 248,9 9,4 5,8
Nord - Pas-de-Calais 308,5 7,7 257,5 6,4 4,3
Basse-Normandie 136,9 9,5 120,5 8,4 5,4
Haute-Normandie 142,8 8,0 124,8 7,0 4,5
Pays de la Loire 292,9 8,8 264,9 8,0 5,1
Picardie 146,1 7,8 124,3 6,6 4,2
Poitou-Charentes 173,2 10,4 165,1 9,9 6,1
Provence - Alpes - Côte d'Azur 442,9 9,5 421,0 9,0 5,7
Rhône-Alpes 470,0 8,1 414,4 7,1 4,6
France métropolitaine 5 109,5 8,6 4 618,4 7,7 5,0
Source : Insee, Estimations localisées de population d'après le Recensement de population de 1999.
er2 - Proportion de personnes âgées d'au moins 65 ans au 1 janvier 2003
Seine-
Hauts- St-DenisPas-de-Calais Parisde-
Nord
SeineSomme Val de Marne
ArdennesAisneSeine-Maritime
Oise
Calvados MoselleEure Val d'Oise MeuseManche Marne Bas-
Yvelines Seine-et- Meurthe-Marne RhinOrne et-MoselleEssonneEure-Côtes d'Armor
Finistère et- AubeIlle-et- Haute- VosgesMayenne Loir Haut-Vilaine MarneSartheMorbihan Loiret RhinYonne
Loire- Haute-SaôneLoire- et-Maine-et- Côte d'OrAtlantique cher Territoire de BelfortLoire Indre-et- Doubs
Loire NièvreCheren %
Deux- Indre Jura
Vendée Sèvres Saône-et-Loiremoyenne nationale : 16,3 Vienne Allier
Haute-AinCreuseCharente-de 10,4 à 14,0 Haute- Savoie
Maritime Loire Rhône
Viennede 14,1 à 18,0 Charente Puy-de-Dôme Savoie
de 18,1 à 22,0 Corrèze Isère
Haute-Loire
Dordogne Cantalde 22,1 à 24,0
Hautes-
Gironde Ardèchede 24,1 à 27,4 AlpesLot DrômeLozèreLot-et-
Aveyron Alpes-de-Garonne
Alpes-Tarn-et- HauteGardGaronneLandes Vaucluse ProvenceMaritimes
TarnGers Bouches-du-Haute- Hérault VarRhôneGaronnePyrénées-
Atlantiques
Hautes- Aude Corse
Pyrénées Ariège
Pyrénées-
Orientales
Source : Insee, Estimations localisées de population d'après le Recensement de population de 1999.
Population 15
N:\H256\STE\K3WCPB\_DONNEES\Les Pers AgØes def\1.3\13.vp
mardi 17 mai 2005 16:43:39Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite 150 lpp 45 degrØs
1.4 IMPLANTATION URBAINE ET RURALE
À la fin du siècle dernier, l’urbanisation s’est 1990 à 1999, à périmètre inchangé, la part
vigoureusement poursuivie. L’espace métro- des personnes âgées vivant dans les ban-
politain à dominante urbaine s’est beaucoup lieues s’est accrue de plus de 2 points alors
élargi passant de 13 224 communes en 1990 que celle des villes-centre diminuait d’au-
à 18 030 en 1999. Il regroupe 82 % de la po- tant. De la sorte, le nombre de personnes
pulation en 1999 contre seulement 76,4 % âgées vivant en banlieue dépasse maintenant
en 1990. celui de celles vivant en milieu rural, assez
La présence des personnes âgées est particu- loin derrière les villes-centre (30,8 %).
lièrement forte dans les pôles urbains notam- Les personnes âgées seules sont surreprésen-
ment dans les villes-centre où elles sont tées dans les villes-centre et dans les couron-
surreprésentées et dans l’espace à dominante nes périurbaines mais aussi dans le « rural
rurale spécialement dans les communes si- profond » où les hommes sont relativement
tuées loin des pôles d’emploi (figure 1).De plus implantés que les femmes (figure 2).
DÉFINITIONS
Espace à dominante urbaine : ensemble des aires urbaines et des communes multipolarisées qui s’y rattachent.
Aire urbaine : ensemble de communes, d’un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle urbain et par des
communes rurales ou unités urbaines (couronne périurbaine) dont au moins 40 % de la population résidente
ayant un emploi travaillent dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci.
Pôle urbain : unité urbaine offrant au moins 5 000 emplois et qui n’est pas située dans la couronne périurbaine
d’un autre pôle urbain.
Unité urbaine : commune ou ensemble de communes qui comporte sur son territoire une zone bâtie d’au moins
2 000 habitants où aucune habitation n’est séparée de la plus proche de plus de 200 mètres. En outre, chaque
commune concernée possède plus de la moitié de sa population dans cette zone bâtie. Une commune urbaine est
une commune appartenant à une unité urbaine. Les autres communes sont dites rurales.
Communes multipolarisées : communes rurales et unités urbaines situées hors des aires urbaines, dont au
moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaillent dans plusieurs aires urbaines, sans atteindre ce
seuil avec une seule d’entre elles, et qui forment avec elles un ensemble d’un seul tenant.
Espace à dominante rurale : ensemble des communes n’appartenant pas à l’espace à dominante urbaine. Il se
compose de pôles d’emploi ruraux avec leur couronne et des autres communes rurales.
POUR EN SAVOIR PLUS
Le Jeannic T. et Vidalenc J., « Pôles urbains et périurbanisation - Le zonage en aires urbaines », Insee Première,
n° 516, avril 1997.
Bessy P. et Sicamois Y., « Le zonage en aires urbaines en 1999 - 4 millions d’habitants en plus dans les aires
urbaines », Insee Première, n° 765, avril 2001.
16 Les personnes âgées, édition 2005
N:\H256\STE\z6w58u\personnesageesdØfinitif\1.4\14.vp
mercredi 11 mai 2005 10:58:17Profil couleur : Generic CMYK printer profile - None
Composite 150 lpp 45 degrØs
Implantation urbaine et rurale 1.4
1- Répartition des habitants par catégorie de communes
en %
1990 1999
65 ans De 65 à De 75 à 85 ans 65 ans
Tous âges Tous âges
ou plus 74 ans 84 ans ou plus ou plus
Espace à dominante rurale 18,5 25,3 18,0 24,4 24,7 26,0 24,7
Pôles d'emploi espace rural 5,3 6,6 5,2 6,5 6,8 7,6 6,7
Couronnes pôles d'emploi espace rural 0,4 0,5 0,4 0,5 0,5 0,4 0,5
Autres communes de l'espace rural 12,8 18,3 12,4 17,4 17,5 17,9 17,5
Espace à dominante urbaine 81,5 74,7 82,0 75,6 75,3 74,0 75,3
Aires urbaines 76,6 69,7 77,0 70,3 70,5 69,4 70,2
- Pôles urbains 61,4 56,7 61,0 56,1 57,6 57,0 56,7
dont centre 30,6 32,9 28,4 29,1 32,6 33,3 30,8
banlieue 30,8 23,8 32,6 27,0 25,0 23,7 25,9
- Couronnes périurbaines 15,2 13,0 16,0 14,2 12,9 12,4 13,5
Communes multipolarisées 4,9 5,0 5,3 4,8 4,65,0 5,1
Toutes communes métropolitaines 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Effectifs (en milliers) 56 637,1 8 361,6 58 513,7 5 247,5 3 080,8 1 421,0 9 749,3
Source : Insee, Recensements, exploitation compléméntaire, de 1990 et 1999.
2 - Évolution de la proportion de personnes âgées d’au moins 65 ans par catégorie de communes selon le sexe
en %
1990 1999
dont
Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes Ensemble personnes
seules
Espace à dominante rurale 26,8 24,4 25,3 26,8 25,0 25,8 22,3
Pôles d'emploi espace rural 6,6 6,6 6,6 12,0 11,7 11,8 6,4
Couronnes pôles d'emploi espace rural 0,5 0,5 0,5 2,3 2,4 2,4 0,4
Autres communes de l'espace rural 19,7 17,3 18,2 12,5 10,9 11,6 15,5
Espace à dominante urbaine 73,2 75,6 74,7 73,2 75,0 74,2 77,7
Aires urbaines 67,9 70,8 69,7 65,6 68,0 67,0 73,3
- Pôles urbains 54,0 58,4 56,7 55,8 59,5 58,0 62,0
dont centre 30,5 34,4 32,9 29,4 33,0 31,5 35,3
banlieue 23,5 24,0 23,8 26,4 26,5 26,5 26,7
- Couronnes périurbaines 13,9 12,4 13,0 9,8 8,5 9,0 11,3
Communes multipolarisées 5,3 4,8 5,0 7,6 7,0 7,2 4,4
Toutes communes métropolitaines 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Source : Insee, Recensements, exploitation compléméntaire, de 1990 et 1999.
Population 17
N:\H256\STE\z6w58u\personnesageesdØfinitif\1.4\14.vp
mercredi 11 mai 2005 10:58:181.5 DIPLÔMES
En 1982, deux tiers des personnes de 75 ans des personnes âgées ne sont titulaires que du
ou plus n’avaient aucun diplôme et près d’un seul certificat d’études, soit plus de trois fois
quart que le seul certificat d’études (figure 1). plus que parmi les personnes d’âge actif. Enfin
En 1999, dix-sept ans plus tard, il n’en est 6 % seulement des âgées sont diplô-
plus de même : la proportion des non-diplo- mées d’études supérieures ; c’est beaucoup
més a été divisée par deux et celle de diplô- moins que chez les 25-64 ans (22 %).
més du supérieur a triplé tandis que celle de Le niveau maximum de formation atteint par
titulaires du seul CEP dépasse 40 %. Le chan- les personnes âgées n’est guère différent se-
gement est un peu moins prononcé si l’on lon les tranches d’âge : l’espérance de vie
s’intéresse aux « jeunes » personnes âgées, plus élevée des plus diplômés masque sans
c’est-à-dire ayant entre 65 et 74 ans, excep- doute la tendance à une qualification légère-
tion faite des titulaires de CAP et BEP dont la ment décroissante en remontant aux généra-
proportion a quintuplé. tions les plus âgées. On peut noter toutefois,
En 1999, un peu plus de 30 % des personnes pour les 65-69 ans, un basculement, par rap-
de 65 ans ou plus sont sans diplôme, soit près port aux générations précédentes, de l’effectif
de deux fois plus que parmi les personnes de des titulaires du seul certificat d’études vers
25à64ans(figure 2 ). Par ailleurs près de 40 % les détenteurs de CAP.
18 Les personnes âgées, édition 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.