L'année économique et sociale 2004 - Bilan social

Publié par

Fin 2004, le nombre d'allocataires recevant le RMI franchit la barre des 200 000 en Ile-de-France, soit une progression de 12,3 % en un an. Deux allocataires sur trois sont des personnes isolées et parmi les foyers avec enfants 66 % sont des familles monoparentales. La hausse des autres minima sociaux se poursuit. Le nombre de bénéficiaires de l'allocation de parent isolé, croit de 10,7 % celui des bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés de 4,6 %.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

12
Bilan social
Le nombre des allocataires du RMI
atteint un niveau record
u 31 décembre 2004, 1 817 000 RMI (conjoint, enfants, autres suel de non versement de l'aide a pourtant
Franciliens sont allocataires personnes à charge), 375 000 Franci- été relevé, et les barèmes faiblement reva-Ades Caisses d'allocations fami- liens vivent avec cette prestation, soit lorisés. Les aides bénéficient à 910 600
liales (Caf). Au cours de cette année, 8,3 3,4 % de la population. Le nombre de foyers, soit un allocataire sur deux. L'am-
milliards d'euros ont été attribués aux Rmistes a augmenté de plus de 10 % pleur de la hausse varie selon la nature de
allocataires. Les prestations sont de dans tous les départements franciliens. l'aide : + 1,2 % pour l'aide personnalisée
trois types : allocations en direction des La progression la plus élevée concerne au logement, + 3,5 % pour l'allocation de
familles pour l'entretien des enfants, ai- les Yvelines avec 16 %, mais ce départe- logement familiale et + 4,2 % pour l'allo-
des au logement destinées aux ménages ment conserve une situation plus favo- cation de logement sociale. Plusieurs pa-
de ressources modestes et trois minima rable que les autres. En effet, 1,6 % des ramètres déterminent le montant de l'aide
sociaux gérés par les Caf. En 2003, 7,8 Yvelinois vivent dans un foyer bénéfi- versée : revenus, taille de la famille, statut
milliards d'euros ont ainsi été versés. ciant du Rmi, proportion la plus faible d'occupation. Fin 2004, le montant
Cette hausse de 7,6 % en un an s'ex- de la région. En Seine-Saint-Denis, elle moyen versé est de 202,7 €.
plique, en partie, par la mise en place de atteint 6,8 %.
la prestation d'accueil au jeune enfant.
Celle-ci remplace progressivement les En décembre 2004, chaque bénéficiaire Armelle QUIROGA
anciennes prestations affectées à la pe- francilien a reçu, en moyenne, 381,5 € à CTRAD pour les CAF d’Ile-de-France
tite enfance. La forte augmentation du ce titre. Deux allocataires du RMI sur
nombre d'allocataires du Revenu mini- trois sont des personnes isolées sans au-
mum d'insertion (RMI) a également cune personne à charge, des hommes
contribué à la progression des montants pour deux tiers d'entre elles. Parmi les
erversés. En outre, depuis le 1 juillet foyers bénéficiaires du RMI avec en-
2004, les agents allocataires de La poste fants, 66 % sont des familles monopa-
sont pris en charge par les Caf. rentales. e nouvelles dispositionsD
La loi de décentralisation de décembre 2003 a
erlus de 200 000 allocataires a hausse des autres minima confié, à partir du 1 janvier 2004, le RMI auxP L
Départements et créé un revenu minimumdu RMI sociaux se poursuit
d'activité. Ce RMA a été très peu mis en œuvre
puisque seuls 480 bénéficiaires sont dénom-Fin 2004, le nombre d'allocataires rece- La croissance du nombre de bénéficiai-
brés en métropole.
vant le RMI s'élève à 214 400 en res de l'allocation de parent isolé (API)
La loi " pour l'égalité des droits et des chancesIle-de-France, soit une croissance de s'amplifie : après 4,7 % en 2002 et 8 % en
des personnes handicapées ", adoptée le 3 fé-12,3 % en un an. C'est la troisième année 2003, elle atteint 10,7 % cette année.
vrier 2005, entrera en application en 2006.consécutive de hausse. Pour la première Trois bénéficiaires sur cinq sont des fem-
fois la barre des 200 000 allocataires est mes. Elles ont presque toujours moins
dépassée. Trois allocataires sur dix sont de 30 ans.
entrés dans le dispositif dans l'année ;
cette part varie entre 27 % et 38 % selon Le nombre de bénéficiaires de l'alloca-
les départements. En métropole, l'effec- tion aux adultes handicapés (AAH) our en savoir plusPtif des allocataires du RMI est également continue de croître (+ 4,6 %), mais plus
en hausse (+ 8,8 %) et dépasse le million faiblement que les deux autres minima Mission d'information sur la pauvreté et l'exclu-
pour la première fois. versés par les Caf. Ainsi, près de 93 500 sion sociale en Ile-de-France, (MIPES IDF),
adultes reçoivent cette prestation. Internet :
Cette évolution tient autant à la http://www.ile-de-France.pref.gouv.fr ; mise
conjoncture économique qu'à la ré- à disposition de données de cadrage commu-
avantage de bénéficiairesDforme de l'assurance chômage qui, en nales par internet : www.mipes.org
de l'aide au logementraccourcissant les durées d'indemnisa- Caisse nationale d'allocations familiales, Inter-
tion par l'Unedic, a réduit le nombre de net : http://www.caf.fr
chômeurs indemnisés en les transférant Après plusieurs années de baisse régu-
Direction de la recherche, des études, de l'éva-éventuellement vers le RMI. En tenant lière, le nombre de bénéficiaires d'une
luation et des statistiques (Dress), Internet :
compte de l'ensemble des personnes aide personnelle au logement est en légère
http://www.sante.gouv.fr
qui vivent au foyer de l'allocataire du hausse, de 2,6 % en 2004. Le seuil men-
Insee Ile-de-France 2005 Regards sur... l'année économique et sociale 2004Le nombre desallocatairesdu RMI atteint unniveau record 13
Bénéficiaires de minima sociaux versés par les CAF en 2004
Hauts- Seine- Val- Seine- Ile-
Petite Val- GrandeParis de- Saint- de- et- Yvelines Essonne de-
couronne d'Oise couronneSeine Denis Marne Marne France
Nombre d'allocataires CAF* 376 300 229 895 276 441 205 885 712 221 183 849 189 887 173 338 181 520 728 594 1 817 115
Evolution 2003-2004 (%) 3,3 3,6 3,5 4,0 3,7 2,8 2,3 2,7 2,9 2,7 3,2
dont perçoivent :
RMI 59 970 23 151 49 265 25 224 97 640 12 515 12 124 14 734 17 407 56 780 214 390
Evolution 2003-2004 (%) 11,1 12,3 12,2 11,9 12,1 14,8 15,8 11,9 13,9 14,0 12,3
AAH 20 198 12 168 14 099 11 964 38 231 9 502 8 443 7 972 9 057 34 974 93 403
Ev 5,7 4,9 2,0 5,7 4,0 4,5 3,6 7,1 3,3 4,5 4,6
API 4 383 2 761 6 776 2 752 12 289 3 293 2 191 2 867 3 240 11 591 28 263
Evolution 2003-2004 (%) 7,4 13,3 10,7 12,6 11,7 13,2 8,7 8,6 12,3 10,9 10,7
*champ : sont exclus les allocataires relevant de conventions internationales et les migrants.
Source : Caisses d'allocations familiales d'Ile-de-France au 31/12/2004
Bénéficiaires d'aides au logement en 2004
Hauts- Seine- Val- Seine- Ile-Petite Val- Grande
Paris de- Saint- de- et- Yvelines Essonne de-couronne d'Oise couronne
Seine Denis Marne Marne France
Aide personnalisée au logement (APL) 58 102 49 578 95 916 50 991 196 485 47 420 42 981 41 558 52 615 184 574 439 161
Evolution 2003-2004 (%) 2,2 1,0 1,3 3,5 1,8 -0,5 0,3 0,9 0,9 0,4 1,2
Allocation logement familiale (ALF) 28 989 18 645 35 922 21 975 76 542 15 125 11 256 14 139 17 921 58 441 163 972
Ev 3,1 1,6 5,9 3,5 4,2 6,3 1,3 1,5 1,6 2,7 3,5
Allocation logement sociale (ALS) 140 789 41 218 29 042 31 009 101 269 15 318 18 071 17 147 14 859 65 395 307 453
Evolution 2003-2004 (%) 4,5 4,3 6,5 5,3 5,2 3,8 1,5 1,2 2,2 2,1 4,2
Total 227 880 109 441 160 880 103 975 374 296 77 863 72 308 72 844 85 395 308 410 910 586
Ev 3,7 2,3 3,2 4,0 3,2 1,6 0,7 1,1 1,3 1,2 2,6
Source : Caisses d'allocations familiales d'Ile-de-France au 31/12/2004
Part des entrants dans le dispositif RMI en 2004 Part de la population couverte par le RMI en 2004
% %
40 837,8
6,835 733,1
31,6 31,2
30,2
630 28,627,6
26,6
525
4,1
420 3,6
3,1
315 2,6 2,5
2,0
210 1,6
15
00
Paris Hauts-de- Seine-Saint- Val-de- Seine-et- Yvelines Essonne Val-d'Oise Paris Hauts-de- Seine-Saint- Val-de- Seine-et- Yvelines Essonne Val-d'Oise
Seine Denis Marne Marne Seine Denis Marne Marne
Source : Caisses d'allocations familiales d'Ile-de-France au 31/12/2004 Sources :Caisses d'allocations familiales d'Ile-de-France au 31/12/2004 et Insee, es-
timations de population 2003
Insee Ile-de-France 2005 Regards sur... l'année économique et sociale 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.