L'enquête "Etude de l'histoire familiale" de 1999

De
Publié par

Au cours du XXe siècle, de nouvelles formes familiales sont apparues. La vie familiale des hommes et des femmes est toujours étroitement liée à leurs origines géographiques et sociales. Les différentes étapes qui marquent le passage à l'âge adulte - la fin des études, la prise du premier emploi, le départ du domicile parental, la première union sont désormais souvent franchies presqu'en même temps. Chez les jeunes, vie de couple et union libre coïncident le plus souvent. Les conjoints, souvent d'âges proches, se ressemblent aussi socialement. Le premier enfant arrive plus tard et les grandes fratries sont plus rares que dans le passé, mais peu de personnes restent sans enfant. Du fait des ruptures d'unions plus fréquentes, les périodes de vie seul se multiplient et les familles monoparentales sont plus nombreuses. Les remises en couple sont aussi plus courantes, notamment pour les hommes, ce qui augmente le nombre de familles recomposées. Avec le recul de la mortalité et l'augmentation de l'espérance de vie, le risque de perdre un enfant, à la naissance ou après, ou de devenir orphelin précocément diminue, tandis que la probabilité de devenir grand-parent, puis arrière-grand-parent, augmente. Les histoires familiales individuelles sont dès lors de plus en plus complexes et variées.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 84
Nombre de pages : 47
Voir plus Voir moins

Insee Résultats L’enquête « Étude de l’histoire
Société
n° 33 familiale » de 1999 - Résultats détaillés
Août 2004



Corinne Barre
Mélanie Vanderschelden



Les sources et méthodes
Présentation de l’enquête .................................................3
Méthodologie de l’enquête................................................6
Définitions.........................................................................9
Bibliographie...................................................................10
Le questionnaire ............................................................12



Les données essentielles
Les histoires familiales se diversifient .............................17
Quelques données de cadrage.......................................35



Directeur
de la publication
Jean-Michel Charpin Le cédérom
Présentation du cédérom................................................41
Institut national
de la statistique Liste des tableaux...........................................................42
et des études
économiques
Direction générale
18 boulevard
Adolphe Pinard
75675 Paris cedex 14
Téléphone : 01 41 17 50 50
Fax : 01 41 17 66 66
www.insee.fr



Impression
Jouve
© Insee 2004 2 es sources et méthodes

Présentation de l’enquête
À l’occasion du recensement de la population de sur cinquante depuis 1962), les personnes
mars 1999, 380 000 hommes et femmes vivant entrant dans le champ de l’enquête Famille
en domicile ordinaire ont rempli un bulletin reçoivent, en plus de leur bulletin individuel (BI),
complémentaire sur le thème de leur « histoire un questionnaire spécifique qu'elles sont invitées
familiale », incluant des questions sur leurs à remplir elles-mêmes et à remettre à l'agent
origines, leurs enfants, leurs périodes de vie en recenseur avec les autres documents du
couple et leur parcours social, ainsi que sur les recensement. Entre autres avantages, cette
langues d’usage au sein de leur famille, organisation permet de décharger le BI d’un
nationales et régionales ; ces mêmes certain nombre de questions démographiques qui
informations ont été recueillies auprès de 6 600 figurent dans les recensements étrangers ou sont
personnes vivant en communauté, dont 1 700 recommandées par l’ONU, mais qu’il serait
détenus de sexe masculin. coûteux de poser à l’ensemble de la population
Profondément rénové par rapport aux (nombre d’enfants que l’on a déjà eus, état
questionnaires précédents, le questionnaire matrimonial détaillé, dates de décès du conjoint
démographique de cette édition 1999 de ou des enfants, etc.). Inversement, l’enquête
l’enquête Famille, la première à s’adresser Famille utilise les informations collectées dans le
également à des hommes, a permis et permettra recensement.
de nombreuses études, couvrant les histoires
familiales dans toute leur complexité. Le questionnaire de l’édition 1999 :

une rénovation importante inspirée
Histoire des enquêtes « Famille »
par les travaux de l'INED
L’information démographique en France provient
de deux sources principales. Le recensement L’enquête de 1999 a été l’occasion d’une
fournit des données sur l’état de la population à rénovation importante, inspirée en grande partie
une date donnée, l’état civil renseigne sur les par les travaux de l’INED (Institut national
mouvements de population (naissances, d’études démographiques) sur les situations et
mariages, décès). Mais ces deux sources ne sont histoires familiales.
pas suffisantes pour éclairer le comportement Les questions sur les situations et les histoires
des personnes (nombre d’enfants, calendrier des conjugales et familiales (volet démographique)
naissances, types d’union, remariage, etc.). ont été sensiblement remaniées par rapport aux
Associée au recensement de la population depuis questionnaires des éditions précédentes de
1954, ce qui en fait l’une des plus anciennes l’enquête, en prenant soin de distinguer les
enquêtes par sondage de l’Insee, l’enquête situations de fait des situations légales et de
« Famille » vient compléter le dispositif. Son repérer le cas des personnes ayant vécu
objectif premier est le suivi du développement plusieurs unions successives ; y ont été ajoutées
des nouvelles formes familiales, à travers un des questions sur les enfants adoptés et les
questionnaire rétrospectif à caractère enfants du conjoint, ainsi que sur les petits-
biographique. enfants et arrière-petits-enfants.
Le principe de réalisation est très simple : dans Par ailleurs, le champ enquêté a été élargi dans
une fraction des secteurs d’agent recenseur deux directions : les hommes, et les personnes
constitués pour la collecte du recensement (un âgées de plus de 64 ans. Pour les communautés,
3 • Plus de limite d’âge le champ de l’enquête a été étendu aux
personnes vivant en maison de retraite ou

détenues en prison.
L’extension aux personnes de plus de 64 ans se
justifie par le caractère rétrospectif de l’enquête • Hommes et femmes
Famille. On peut ainsi reconstituer les
mouvements démographiques de la France en
remontant aussi loin que possible, au delà du
L’extension aux hommes permet d’apporter des
baby-boom.
informations fiables sur la paternité, sujet mal
La suppression de la limite d’âge supérieure n’est
connu. Les contrastes sociaux ne sont pas
cependant pas sans risques : biais de sélection
identiques pour les hommes et pour les femmes,
dus à la mortalité, problèmes de mémoire,
le célibat étant croissant pour les femmes avec le
incapacité physique ou mentale à remplir soi-
niveau de diplôme, et décroissant pour les
même un questionnaire, qui viennent compliquer
hommes. Les valeurs des indicateurs de
la collecte.
fécondité peuvent diverger légèrement en

moyenne entre hommes et femmes (en raison de
la mortalité différentielle et des migrations) mais, • Enfants, beaux-enfants, petits-enfants,
arrière-petits-enfants surtout, les comportements des hommes sont
davantage diversifiés que ceux des femmes : on

compte davantage d’hommes sans enfant ou de
pères de nombreux enfants, en raison de la plus Comme dans les versions précédentes, le
grande fréquence pour les hommes du célibat questionnaire commence par des questions sur
d’une part, des remariages d’autre part. Enfin, les les enfants de la personne enquêtée, y compris
enfants vivant le plus souvent avec leur mère les enfants adoptés. Pour chaque enfant, on
après une éventuelle rupture du couple parental, demande le sexe, la date et le lieu de naissance
ils vivent plus fréquemment avec un beau-père ainsi que, pour les enfants adoptés, la date de
qu’avec une belle-mère. Du point de vue des l’accueil de l’enfant. Le cas échéant, les âges au
adultes, la résidence avec des enfants du départ du domicile parental et éventuellement au
conjoint se développe pour les hommes, mais décès (avec une précision sur les enfants mort-
reste rare pour les femmes. nés, que les personnes ont à cœur de
Des tests réalisés à partir de 1993 ont montré mentionner) permettent de retracer les périodes
que le taux de réponse masculin était pendant lesquelles la personne a élevé ses
comparable au taux féminin, et qu’il n’existait pas enfants. Les questions sur les enfants adoptés
de différence notable dans la qualité des permettent de savoir - c’est une première - qui
réponses. La seule difficulté qui est apparue sont les adoptants, d’un point de vue social et
démographique, et comment se sont diffusées concerne les jeunes hommes célibataires, qui ne
les diverses pratiques de l’adoption depuis la voient pas toujours l’intérêt de répondre à un
Grande Guerre (le lieu de naissance de l’enfant questionnaire sur la famille. C’est pour contrer ce
permettant de séparer adoption nationale et phénomène que l’on a rebaptisé le questionnaire
adoption internationale). « Etude de l’histoire familiale » au lieu de « Etude
Viennent ensuite des questions sur les beaux-sur les familles » : même si l’on a pas fondé soi-
même de famille, chacun a une histoire familiale. enfants, entendus ici comme les enfants d’un
Aux accords de genre près, le questionnaire est conjoint (ou d’un ex-conjoint) que la personne a
identique pour les hommes et les femmes. Or, élevés. Pour les beaux-enfants, les questions
les deux membres d’un couple ont le plus sont identiques à celles sur les enfants,
souvent des histoires familiales très proches. permettant ainsi, pour certaines études,
Aussi, pour éviter de demander deux fois la d’assimiler enfants et beaux-enfants élevés.
même information, les échantillons d’hommes et Puis trois questions viennent compléter l’histoire
de femmes ont été disjoints : dans un même parentale : l’accueil d’autres enfants, la présence
logement, ont donc été enquêtés soit des de petits-enfants et arrière-petits-enfants avec
hommes soit des femmes, en pratique tous les leur nombre et l’âge de l’aîné d’entre eux, ce qui
hommes ou toutes les femmes du ménage âgés permet de savoir à quel âge en moyenne l’on
de 18 ans ou plus. devient grand-parent ou arrière-grand-parent.
4 • Période de vie en couple, avec ou nouvelles, portant sur le lieu de naissance des
sans mariage parents et leur décès éventuel. Le bulletin
comporte également des questions sur les

principales étapes de la vie professionnelle et
Les questions sur l’histoire conjugale se sociale : âge à la fin des études, au départ du
concentrent sur les unions de fait, avec ou sans domicile parental et au premier emploi,
mariage. Après une question sur la situation interruptions d’activité professionnelle ou
actuelle, on demande les dates de début et de fin périodes de chômage.
des première et dernière périodes de vie en
couple, ainsi que les dates éventuelles de
Enquête Famille et recensement
mariage, de rupture, de divorce et de décès du
conjoint. Sur la recommandation de la
Le fichier de l’enquête Famille ne se limite pas Commission nationale de l’informatique et des
aux informations contenues dans les bulletins de libertés (CNIL), on a limité l’interrogation à deux
l’enquête. Il comprend également l’essentiel des unions au maximum, la première et la dernière, la
informations provenant du recensement. notion d’union étant restreinte pour le passé aux
L’appariement a été effectué à partir des unions ayant donné lieu à une co-résidence d’au
identifiants utilisés pour le recensement, de la moins six mois.
date de naissance et du sexe. Des questions sur les caractéristiques du dernier
Ces informations sont bien sûr très utiles. Elles conjoint (date et lieu de naissance, mariage
précisent la composition du ménage, ce qui éventuel avant l’union, profession) permettent de
permet notamment de mettre en parallèle les situer socialement les couples rompus. Il aurait
enfants qu’a eus la personne interrogée et ceux été intéressant de poser des questions sur le
qui restent à sa charge, et de connaître premier conjoint, pour les personnes ayant vécu
l’ensemble des personnes qui résident avec elle. plusieurs unions, mais les tests ont montré la
réticence des personnes à évoquer trop Surtout, elles fournissent les principales variables
explicatives de l’exploitation : état matrimonial précisément un conjoint qui a été « remplacé »
légal, lieu de résidence, niveau d’études et par un autre dans l’histoire conjugale.
diplôme, catégorie socioprofessionnelle à quatre Les questions sur les périodes de la vie en
chiffres, indicateur de nationalité, date d’arrivée couple et sur les enfants et beaux-enfants livrent
en France pour les immigrés – et cela, aussi bien une description précise des diverses situations
pour la personne interrogée que pour l’ensemble familiales (familles « monoparentales » et
des autres personnes du ménage. De fait, si l’on « recomposées »). Aussi toutes les périodes de
excepte la raison sociale de l’entreprise et vie en couple sont-elles prises en compte,
certains éléments descriptifs du logement, c’est qu’elles correspondent à une cohabitation avec
presque la totalité des informations du ou sans mariage, en incluant éventuellement les
recensement qui intéressent l’enquête Famille. enfants n’habitant pas avec le parent ou le beau-
C’est pourquoi les ménages inclus dans le champ parent. Leur dimension rétrospective permet, en
de cette enquête sont systématiquement retenus outre, de retracer la succession des types de
dans le champ de l’exploitation familles dans lesquelles les personnes ont pu
« complémentaire » du recensement de la vivre.
population.
En outre, les données issues du recensement
• Origine et parcours d’insertion sociale
permettent de recueillir des informations sur les
personnes qui ont refusé de remplir le bulletin de
l’enquête.
Aux questions classiques sur le nombre d’enfants

qu’a eus la mère de la personne enquêtée, le
rang de naissance de celle-ci et la profession de
ses parents, sont venues s’en ajouter de
5
Méthodologie de l’enquête
participé à l’enquête. C’est la post-stratification de À quoi servent les pondérations ?
l’échantillon.
Il est donc tout à fait indispensable d’utiliser les
pondérations pour que les résultats obtenus à
Les 380 000 bulletins de l’enquête Etude de partir de l’échantillon interrogé s’appliquent à la
l’Histoire Familiale (EHF) constituent un population dans son ensemble.
échantillon représentatif de la population de la
France métropolitaine âgée de 18 ans ou plus au
er Le plan de sondage 1 janvier 1999. La pondération du fichier répond
à trois objectifs.

Premier objectif, la pondération restitue la
structure de la population, en tenant compte du La collecte du recensement est organisée à partir
plan de sondage. Par exemple, on a constitué d’un découpage spécifique du territoire. Au sein
l’échantillon en sélectionnant une femme sur 80 de chaque région, sont constituées des zones de
et un homme sur 130. C’est ainsi que l’échantillon délégués (3 600 au total), elles-mêmes divisées
de l’enquête comprend 145 000 hommes et en secteurs d’agents recenseurs (110 000 au
235 000 femmes âgés de 18 ans ou plus, soit total, soit 30 en moyenne par zone de délégué).
62 % de femmes, alors que la population des L’échantillon de l’enquête EHF correspond à un
adultes comprend 52 % de femmes. Le poids des secteur d’agent recenseur sur cinquante. Les
hommes (130) est plus important que celui des agents recenseurs participant à l’enquête EHF
femmes (80) de manière à ce que l’échantillon distribuaient, en plus des bulletins du
pondéré respecte la structure par sexe de la recensement, des bulletins de l’enquête. Certains
population générale. De même, les régions les agents recenseurs en distribuaient à tous les
moins peuplées sont surreprésentées dans hommes de leur secteur, et d’autres en
l’échantillon pour améliorer la précision des distribuaient à toutes les femmes. Pour ne pas
résultats régionaux, et les pondérations y sont compliquer la collecte du recensement, la
plus faibles pour rétablir leur part dans la collecte de l’enquête EHF a été limitée à un
population. délégué sur dix. Puis, dans chaque zone de
Deuxième objectif, les effectifs pondérés délégué sélectionnée, un agent recenseur sur
représentent la population dans son ensemble. cinq, désigné au hasard, a distribué des bulletins
L’enquête ayant été réalisée auprès d’un individu de l’enquête. Pour huit agents recenseurs, cinq
sur 100, chaque individu est affecté d’un poids, distribuaient des bulletins aux femmes et trois
de l’ordre de 100 en moyenne, qui permet de aux hommes.
fournir des estimations pondérées correspondant Ce schéma général a été affiné dans trois
à l’effectif total concerné dans la population. Ainsi directions : l’échantillon a été augmenté dans les
les 380 000 personnes interrogées représentent régions les moins peuplées, des extensions ont
les 44 millions d’adultes vivant en France été constituées pour l’étude des langues parlées
métropolitaine. Pour des raisons de lisibilité, les en France, et l’enquête a été couplée avec
poids sont divisés par 1 000 de manière à ce que l’enquête Vie quotidienne et santé.
les estimations soient exprimées en milliers. Pour rendre possible des études
Troisième objectif, la pondération corrige les biais démographiques à l’échelle de la région, il a été
dus à la non participation à l’enquête. Par décidé de fixer des tailles minimales pour
exemple, les personnes vivant en couple ont plus l’échantillon de chaque région. Pour cela on a
souvent rempli un bulletin de l’enquête que les sélectionné une proportion plus importante de
personnes ne vivant pas en couple. Il en résulte zones de délégué dans les régions les moins
une surreprésentation, dans l’échantillon, des peuplées. De plus, on a augmenté le nombre de
personnes en couple. On peut corriger cette zones choisies dans les régions périphériques où
distorsion en attribuant un poids plus important les langues régionales sont ou étaient parlées en
aux personnes ne vivant pas en couple qui ont famille : Nord, Bretagne, Pays basque, Pays
catalan, Corse, Alsace. Enfin, l’enquête était
6 couplée avec l’enquête Vie quotidienne et santé personnes n’ayant pas déclaré leur diplôme au
(VQS), enquête qui a servi de filtre à l’enquête recensement ont également un taux de non-
Handicaps-incapacités-dépendance (HID). Dans réponse particulièrement élevé (il est proche de
certaines régions et certains départements, 39 % et dépasse 41 % pour les hommes). En
l’enquête VQS a été réalisée auprès d’un revanche, les actifs ayant un emploi, les
échantillon plus important pour permettre des agriculteurs, les cadres et les professions
études locales. Dans ce cas, on a sélectionné intermédiaires ont des taux de non-réponse
davantage de zones de délégué et, dans chacune inférieurs à la moyenne.
de ces zones, on a sélectionné moins d’agents Les taux de non-réponse sont plus élevés chez
recenseurs pour l’enquête EHF. les migrants que chez les personnes nées en
Par ailleurs un échantillon national de collectivités métropole. Ce sont les personnes venant des
- cités universitaires et foyers de jeunes continents autres que l’Europe ou l’Afrique qui ont
travailleurs - a été inclus dans l’échantillon, tandis le moins bien répondu (taux de non-réponse de
qu’une opération spécifique était réalisée pour les 29 %). Par ailleurs, les taux de non-réponse sont
hommes détenus. plus élevés quand la date d’arrivée en France est
récente, puisque 27,5 % des migrants arrivés
après 1975 n’ont pas répondu à l’enquête, contre Les non-réponses
22,3 % de ceux arrivés avant 1975.
Les personnes habitant dans des immeubles
collectifs répondent moins souvent que celles
Le champ de l’enquête EHF en ménages habitant dans un logement individuel (taux de
ordinaires est composé des hommes et des non-réponse respectifs de 23,2 % et de 18,4 %).
femmes adultes recensés dans les secteurs Les éligibles appartenant à un autre type de
d’agents recenseurs désignés pour l’enquête. logement (chambre d’hôtel, logement dans un
Parmi les 465 000 personnes éligibles pour immeuble à usage autre que d’habitation, etc.)
l’enquête, 369 000, soit 79,4 %, ont rempli un ont un taux de réponse particulièrement élevé
bulletin de l’enquête EHF. Le taux d’échec de dépassant les 30 %.
l’enquête s’élève donc à 20,6 %, ce qui est On observe des taux de non-réponse peu élevés
comparable au taux d’échec d’autres enquêtes lorsque le ménage comprend deux adultes. Par
non obligatoires mais très supérieur au taux contre, lorsque le ménage ne comprend qu’un
d’échec de l’enquête Famille de 1990 (3 %). Les adulte ou, au contraire, en a trois ou plus, les
96 000 personnes qui ont rempli leur bulletin du taux de non-réponse sont plus importants. Les
recensement mais n’ont pas souhaité remplir le ménages sans enfant ont davantage tendance à
bulletin de l’enquête EHF ne se répartissent pas ne pas répondre.
« au hasard » dans la population. Ainsi les En ce qui concerne le lieu de résidence, de
hommes ont moins souvent répondu que les légères différences apparaissent selon la tranche
femmes (78,8 % contre 79,8 %). Selon l’âge, on d’unité urbaine de l’habitation. C’est en milieu
retrouve un schéma assez classique, à savoir rural que la non-réponse est la plus faible
des taux de non-réponse plus élevés aux âges (17,8 %). En milieu urbain, c‘est dans les villes de
extrêmes : 29 % chez les 19-24 ans, et presque taille intermédiaire, comptant 20 000 à 99 999
32 % chez les 85 ans ou plus. Les femmes de habitants, qu’on trouve le taux de non-réponse le
cette dernière tranche d’âge sont parmi les plus plus élevé (23 %).
sous-représentées dans l’enquête. En revanche, Enfin, si l’on considère la région de résidence,
chez les adultes d’âge intermédiaire, la non- certaines affichent des taux de non-réponse
réponse est de moindre ampleur et varie peu élevés. Ils dépassent ainsi 25 % en Basse-
avec l’âge. Si l’on distingue les personnes Normandie (en particulier pour les femmes), en
éligibles selon leurs caractéristiques socio- Aquitaine et, surtout, en Corse (taux de non
économiques (le diplôme, le statut d’activité et la réponse de 35,9 %). Au contraire, ils sont
catégorie socioprofessionnelle), quelques nettement plus faibles que la moyenne dans le
cies présentent des taux de non-réponse Centre (15,8 %), les Pays de la Loire (16,5 %) ou
élevés. C’est le cas des inactifs, en particulier les le Limousin (16,8 %).
hommes (34,3 %). Parmi les inactifs, les élèves Une modélisation de la probabilité de non-
et les étudiants présentent des taux de non- réponse à l’enquête selon différents critères
réponse plus élevés que la moyenne. Les confirme la plus faible participation des
7 personnes âgées, des célibataires ne vivant pas procédure CALMAR mise au point par l’Insee a
en couple, des personnes nées à l’étranger, des été utilisée.
personnes n’ayant pas déclaré de diplôme. Par
contre, elle montre que les jeunes ont autant Les pondérations finales
participé que les autres, « toutes choses égales
par ailleurs ». Elle confirme également des
Les fichiers contiennent plusieurs pondérations disparités importantes d’une région à l’autre : le
qui correspondent à diverses post-stratifications. taux de non-réponse varie de 16 % à 31 %. Les
La pondération utilisée pour la réalisation de cet probabilités différentes de participer à l’enquête
Insee résultats a été obtenue après une post-sont prises en compte dans les pondérations
stratification, pour chaque région, sur la finales, grâce aux méthodes de post-stratification.
répartition régionale selon les six variables Les caractéristiques des non-répondants ont
suivantes : sexe et groupe d’âges, situation de conduit à choisir le sexe, l’âge, la situation
couple, diplôme, pays de naissance, date matrimoniale (et la vie de couple), le diplôme, le
d’arrivée en France, tranche d’unité urbaine. pays de naissance et la date d’arrivée en France
comme variables de post-stratification. Les
quelques interactions entre variables testées La non-réponse partielle
s’étant avérées peu probantes, les critères
choisis n’incluent pas de variable croisée. L’absence de réponse à une partie du
Toutefois, pour faire en sorte que la pondération questionnaire uniquement, ou non-réponse
reproduise fidèlement la pyramide des âges partielle, pose également quelques problèmes
observée au recensement, on a combiné le sexe pour l’interprétation des résultats. Dans certains
et l’âge dans la série de variables de post- cas, la non-réponse partielle a pu être corrigée
stratification. À ces diverses caractéristiques (par imputation notamment), mais dans d’autres
individuelles, sont ajoutées la région et la tranche cas, l’information est restée manquante.
d’unité urbaine, qui permettent de répondre à L’interprétation de certaines répartitions est donc
l’exigence de représentativité au niveau assez délicate. Dans quelques-uns des tableaux
géographique infra-national de l’enquête EHF. contenus dans cet Insee résultats, il est important
de prendre en compte cette non-réponse dans
l’analyse des résultats. Ainsi, en ce qui concerne La post-stratification
la répartition des personnes selon leur lieu de
naissance, celui de leurs parents et leur situation
de couple en 1999, il ne faut pas oublier que le
La population recensée dans les secteurs
lieu de naissance de la personne est inconnu
d’agents recenseurs sélectionnés pour l’enquête
dans 3,5 % des cas. Par conséquent, parmi les
EHF peut différer de la population générale, en
personnes nées en France, le pourcentage de
particulier à l’échelle d’une région, puisque
pers mariées n’est pas exactement de
l’échantillon est concentré dans certaines zones
51,4 %. Il serait de 52,2 % (au maximum -
géographiques. De plus, la probabilité de
(18 989+679)/(36 974+679)) si toutes les
participer à l’enquête n’est pas la même pour
personnes mariées dont on ne connaît pas le lieu
tous, ce qui « déforme » la structure de
de naissance étaient en réalité nées en France et
l’échantillon. Pour corriger ces biais, on opère
si toutes les personnes non mariées dont on ne
une post-stratification selon deux types de
connaît pas le lieu de naissance étaient en fait
critères : ceux qui définissent les secteurs
nées à l’étranger. En revanche, si en réalité, la
choisis, et ceux pour lesquels on a repéré une
répartition des personnes dont on ne connaît pas
variation du taux de participation. La post-
le lieu de naissance selon leur lieu de naissance
stratification consiste à imposer une structure
est la même que celle des autres personnes, le
d’échantillon avec des répartitions, selon chacune
pourcentage de personnes mariées parmi les
de ces variables, égales à celles de l’ensemble
personnes nées en France est de 51,4 %.
de la population recensée au même moment. La




8 Définitions
er
Adulte : personne âgée de plus de 18 ans au 1 janvier 1999, c’est-à-dire nées en 1980 ou avant.

Âge : pour les tableaux de répartition des personnes par âge à un événement, l’âge d’une personne à
un événement donné est calculé en différence de millésime. Par exemple, l’âge d’une personne au
décès de son père est obtenu de la façon suivante : âge de la personne au décès de son père = année
de décès du père de la personne - année de naissance de la personne.

Âge en 1999 : âge atteint au 31 décembre 1999. L’âge en 1999 est calculé en différence de
millésime : âge en 1999 = 1999 - année de naissance.

Bel-enfant : enfant du conjoint ou d’un ex-conjoint.

Durée : pour les tableaux de répartition des individus par durée écoulée entre deux événements, la
durée écoulée entre deux événements est calculée en différence de millésime. Par exemple, la durée
écoulée entre la formation de la première union et le mariage avec le premier conjoint est obtenue
comme suit : durée écoulée entre la formation de la première union et le mariage avec le premier
conjoint = année du mariage avec le premier conjoint - année de la formation de la première union.

Écart d’âge : l’écart d’âge entre les conjoints est calculé par différence de millésime : écart d’âge
entre les conjoints = année de naissance de la personne - année de naissance de son conjoint.

Famille monoparentale : une famille monoparentale est composée d’un adulte vivant sans conjoint et
avec son ou ses enfants.

Famille recomposée : une famille recomposée est un couple vivant avec au moins un enfant dont un
seul des conjoints est le parent.

Groupe social : catégorie socioprofessionnelle de la personne. Les personnes inactives à la date de
l’enquête, mais ayant déjà travaillé, sont classées dans la catégorie correspondant à leur ancienne
profession.

Ménage ordinaire : ensemble des personnes vivant dans le même logement (hors collectivités telles
que les maisons de retraites, les prisons, etc.) qui est leur résidence principale.

Né en France / à l’étranger : une personne est née en France si elle est née dans un département de
France métropolitaine, dans un département d’outre-mer ou dans un territoire d’outre-mer.

Nombre de frères (de sœurs) : le nombre de frères (de sœurs) de la personne interrogée est le
nombre d’enfants de sexe masculin (féminin) qu’a eus la mère de cette personne, y compris elle-
même si elle est de sexe masculin (féminin).

Rupture d’union : fin de l’union (vie en couple), qu’elle résulte de la séparation des conjoints, d’un
divorce ou du décès de l’un d’eux.

Taille de la fratrie : on définit la fratrie de la personne interrogée par le nombre d’enfants qu’a eus la
mère de cette personne, y compris elle-même.

Taux de fécondité par âge : le taux de fécondité rapporte ici le nombre de naissance survenues chez
les personnes d’un âge donné à l’effectif total des personnes du même âge.

Vie en couple : on entend par vie en couple la vie commune sous le même toit, pendant 6 mois au
moins, avec ou sans mariage.
9 Bibliographie
Les références bibliographiques qui suivent sont les articles ou ouvrages publiés ou à paraître
prochainement, basés sur l’exploitation de cette enquête « Étude de l'histoire familiale 1999 ».

• Les personnes vivant en domicile ordinaire

« Histoires de familles, histoires familiales, les résultats de l’enquête Famille (Etude de l’Histoire
Familiale) de 1999 », ouvrage collectif, INED, à paraître à l’automne 2004.
Algava E., « Les familles monoparentales, des caractéristiques liées à leur histoire matrimoniale »,
Études et Résultats, n° 218, Drees, février 2003.
Algava E., « Les familles monoparentales en 1999 », Population, n° 57-4/5, INED, 2002.
Barre C., « 1,6 million d’enfants vivent dans une famille recomposée », Insee première, n° 901, juin
2003.
Cassan F., Clanché F., Mazuy M., « Refaire sa vie de couple est plus fréquent pour les hommes »,
Insee première, n° 797, juillet 2001.
Cassan F., Mazuy M., Toulemon L., « Douze millions et demi de grands-parents », Insee première,
n° 776, mai 2001.
Cassan F., Héran F., Toulemon L., « Étude de l'histoire familiale - L'édition 1999 de l'enquête famille »,
Courrier des statistiques, n° 93, mars 2000.
Cassan F., Héran F., Toulemon L., « Study of family history - France's 1999 Family Survey », Courrier
des statistiques, n° 6, 2000.
Delbès C., Gaymu J., « Passé 60 ans : de plus en plus souvent en couple ? », Population et sociétés,
n° 389, INED, avril 2003.
Ekert-Jaffé O., Léridon H., Pennec S., Théry I., Toulemon L., Sebag J.-C., « Évolution de la structure
familiale », Dossiers et recherches, n° 96, INED, juin 2000.
Mazuy M., « Situations familiales et fécondité selon le milieu social ; résultats à partir de l’enquête EHF
de 1999 », Documents de travail, n° 114, INED, 2002.
Mazuy M., Toulemon L., « Les naissances sont retardées mais la fécondité reste stable », Population,
n° 56-4, INED, juillet-août 2001.
Mazuy M., Toulemon L., « Étude de l'histoire familiale - Premiers résultats de l'enquête en ménages »,
Dossiers et recherches, n° 93, INED, février 2001.
Monnier A., Pennec S., « Trois pour cent des moins de 21 ans sont orphelins en France », Population
et sociétés, n° 396, INED, décembre 2003.
Pirus C., « L'évolution du nombre et de la taille des familles nombreuses », Revue Informations
sociales, n°115, Cnaf, avril 2004.
Prioux F., « L’âge à la première union en France : une évolution en deux temps », Population, n° 58/4-
5, INED, 2003.
Robert-Bobée I., « Les femmes les plus diplômées vivent plus longtemps en couple avant d’avoir un
enfant », Insee première, n° 956, avril 2004.
Robert-Bobée I., avec la participation de Mazuy M., « Calendriers de constitution des familles et âge
de fin des études », document de travail, n° F0308, Insee, décembre 2003.
10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.