L'essentiel sur le logement en Alsace

De
Publié par

Évolution, chiffres et tendances. Cette plaquette a été réalisée en partenariat avec la Région Alsace et la DREAL Alsace.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 34
Tags :
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins

E v o l u t i o n • C h i f f r e s • T e n d a n c e s
L ’ e s s e n t i e l
s u r
le logement
e n A l s a c e
L o g e m e n t • H a b i t a tForte augmentation
du parc résidentiel
en Alsace
10 % de logements en plus pour une augmentation
de 5 % de la population entre 1999 et 2006
1999 2006 Evolution annuelle
Population Logements Population Logements Population Logements
Bas-Rhin 1 026 120 445 870 1 079 016 485 399 + 0,72 + 1,22
Haut-Rhin 708 025 304 324 736 477 334 605 + 0,56 + 1,36
Alsace 1 734 145 750 194 1 815 493 820 005 + 0,66 + 1,28
France 58 520 688 28 702 012 61 399 541 31 089 562 + 0,69 + 1,15
En 2006, l’Alsace compte 820 000 logements,
soit 70 000 de plus qu’en 1999. Sur la période
1999-2006, le parc de logements a augmenté,
en moyenne, de 1,3 % par an. La tendance
observée durant les années 1990 se prolonge
ainsi au début des années 2000. Au niveau de
la France métropolitaine, pour un gain de
Huit logements de pluspopulation un peu plus important, le parc de
2par km dans la régionlogements augmente un peu moins vite que
dans la région.
Nord-Pas-de-Calais
Haute- PicardieUn étalement urbain autour Normandie
Basse-des villes du Rhin supérieur Normandie Ile-de- Lorraine
France Champagne-
ArdenneBretagne Alsace
CentrePays de Bourgognela Loire Franche-
Comté
Augmentation du nombre
2de logements par km Poitou-
Charentesentre 1999 et 2006 Limousin Rhône-Alpes
Auvergne
de 1,3 à 2,5
Aquitaine
de 2,5 à 5,0 Provence-Alpes-
Midi-Pyrénées Côte d'Azur
de 5,0 à 7,5
Languedoc-
Roussillon
de 7,5 à 18,9
Corse
Augmentation du
En 2006, l’Alsace compte en moyenne 100 logements nombre de logements
2entre 1999 et 2006 (en %) par km . Elle se situe au troisième rang des régions
moins de 6 les plus denses en logements, derrière l’Île-de-France
et le Nord Pas-de-Calais. En termes d’évolution de
de 6 à 10
2logements par km entre 1999 et 2006, la région est
de 10 à 13 au deuxième rang, derrière l’Île-de-France.
de 13 à 30 Source : INSEE
* France = France métropolitaine ©IGN-INSEE
Le parc de logementsPlus de logements pour répondre
à la croissance démographique
et aux évolutions sociales
La baisse de la taille des ménages, premier facteur
d’augmentation du parc de logements
Évolution du nombre de logements entre 1999 et 2006
Les raisons sont multiples :
Baisse de la taille des ménages + 36 400 résidences principales
Augmentation de la population + 32 200 résidences principales
Hausse du nombre de logements vacants + 4 000 logements vacants
Baisse du nombre de résidences secondaires - 2 800 résidences secondaires
Entre 1999 et 2006, le nombre de résidences
principales occupées a augmenté de 68 600
Trois résidences principales sur dix dans la région. Cette hausse est due avant tout
ont moins de 25 ans en 2006 à la diminution de la taille moyenne des
Ancienneté des résidences principales ménages (2,5 personnes en 1999 et 2,4 en
Structure du parc (%) 2006) qui a nécessité 36 400 logements
Alsace
Alsace France supplémentaires. A noter que sur la période
1990-1999, c’est l’accroissement de la popula-Avant 1949 217 160 29,1 30,3
tion qui a le plus contribué à l’augmentation De 1949 à 1974 221 847 29,7 29,7
du nombre de logements.
De 1975 à 1981 86 106 11,5 12,9 La part des résidences principales construites
De 1982 à 1989 70 425 9,4 9,8 depuis 1990 en Alsace est nettement
De 1990 à 1998 85 046 11,4 9,3 supérieure à celle de l’ensemble de la France
métropolitaine : respectivement 20,3 % et 17,2 %. Depuis 1999 66 895 8,9 7,9
Par ailleurs, près d’une résidence principale sur
Ensemble 747 479 100,0 100,0
trois a été construite entre 1949 et 1974.
30 % de ménages supplémentaires en 2030
Projections à l’horizon 2030
Par rapport à 2005, l’Alsace
140
compterait en 2030 près d’un
130tiers de ménages en plus, ce
qui nécessiterait une augmen- 120
tation importante du nombre
110
de logements. La population,
100quant à elle, ne devrait
augmenter que de 14 %. 90
2005 2010 2015 2020 2025 2030
ménages - Alsace ménages - France Source : INSEE
Population - Alsace Population - France
Les résidences principalesDes logements
de grande taille
en Alsace
Davantage de surface habitable et plus de pièces qu’au niveau national
Surface et nombre de pièces des résidences principales en 2006
2Surface en m Moins de 25 25 à 40 40 à 70 70 à 100 100 à 150 150 ou plus
Alsace 15 200 36 600 159 300 252 700 220 800 62 900
Alsace (%) 2,0 4,9 21,3 33,8 29,6 8,4
France (%) 2,9 8,3 25,5 35,2 21,5 6,6
Nombre de pièces 1 2 3 45 6 ou plus
Alsace 35 000 80 300 153 900 167 800 161 900 148 600
Alsace (%) 4,7 10,7 20,6 22,4 21,7 19,9
France (%) 5,9 12,3 20,8 25,5 19,6 15,9
En Alsace, près des deux tiers des maisonsEn Alsace, entre
ont 100 m² ou plus de surface habitable1999 et 2006, la
proportion de Part de maisons de Nord-Pas-de-Calais
2100 m ou plus en 2006 (en %)logements de Haute- Picardie2 Normandie100 m ou plus de 35,3 à 40
Basse-
(appartements Normandie Ile-de- Lorraine
de 40 à 45 France Champagne-
ou maisons ArdenneBretagne Alsace
de 45 à 50individuelles) est
CentrePays de Bourgognepassée de 33 % de 50 à 60 la Loire Franche-
Comtéà 38 %.
de 60 à 63,9
Poitou-
Charentes Limousin Rhône-Alpes
AuvergneBudget construction d'une maison individuelle
Aquitaine
Alsace France entière Provence-Alpes-
Midi-Pyrénées Côte d'Azur
Budget total en 2008 274 900 € 200 500 €
Languedoc- dont : Roussillon
- Prix de la maison 181 500 € 132 300 €
Corse
- Terrain viabilisé 93 400 € 68 200 €
En France, sur 100 logements
soit le prix de l’are viabilisé 12 900 €/are 7 100 €/are
nouvellement construits, 57 sont
des maisons individuelles ; en
De grandes maisons et des terrains plus petits Alsace on n'en compte que 40.
Construction en 2008 sur terrain viabilisé ou non Dans la région, le budget-
construction des maisons est Alsace France
2 2 élevé car les terrains sont plus (166 m )- Surface totale des planchers - (134 m )
chers et les maisons générale-
ment plus spacieuses. L'Alsace
----- grenier ----- occupe la première place dans le
classement des régions pour le
----- surface ----- coût des maisons et la quatrième
habitable
pour celui des terrains.
----- cave -----
8,5 ares 12,4 ares Sources : INSEE-
DREAL • ©IGN INSEE
Taille et coût du logementÂge et catégorie socio-professionnelle
orientent
le parcours résidentiel
En 2006, les deux tiers des Les jeunes déménagent plus que les aînés
habitants âgés de cinq ans ou plus
Proportion de personnes ayant déménagé
de la région résidaient en 2001 dans
en Alsace entre 2001 et 2006
le même logement. Les jeunes
80
% changent beaucoup plus souvent de
logement que leurs aînés : les
60
études, l’insertion professionnelle
et les projets familiaux sont autant
40
de facteurs qui expliquent les
changements de résidence. C’est
20
autour de 30 ans, une période où
l’ensemble de ces facteurs jouent, 0
18 28 38 48 58 68 73 que la mobilité est la plus forte :
âge en 2006
près de huit habitants sur dix ont
changement de logement changement de région
déménagé entre 2001 et 2006.
58 % des ménages alsaciens sont propriétaires
Répartition des résidences principales par statut d’occupation et
âge de la personne de référence du ménage (en %)

Moins de 25 à 39 40 à 64 65 ans ou Ensemble
25 ans ans ans plus
Propriétaire 8,3 39,8 66,2 73,1 57,9
Locataire d'un logement 87,0 56,6 31,7 24,2 39,4
- vide parc privé 60,8 40,0 19,1 13,5 25,5
dont - vide parc HLM 10,1 14,2 11,7 10,2 11,9
- meublé 16,1 2,4 0,9 0,5 2,0
Logé gratuitement 4,7 3,6 2,1 2,7 2,7
Ensemble 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
L’appartenance socio- Une plus faible proportion de propriétaires
professionnelle conditionne chez les employés et les ouvriers
fortement le fait d’être Part des propriétaires en 2006 (en %)
propriétaire ou pas de son
100
logement. En 2006, trois
ménages de retraités sur
75
quatre sont propriétaires.
Pour les actifs, moins de la
50
moitié des ménages
d’employés ou d’ouvriers
25
sont propriétaires. Cette
proportion en Alsace est
0
plus élevée qu’en France. Agriculteurs Artisans, Cadres Employés Retraités Ensemble
exploitants commerçants, et Professions et ouvriers
chefs d'entreprise intermédiaires
France Alsace
Source : INSEE
Mobilité résidentielleUn peu plus de
100 000 logements sociaux
en Alsace
Avec 102 640 logements en 2008, Avec 57 logements sociaux pour
le parc social représente 13,5 % 1 000 habitants, l’Alsace se situe
en dessous de la moyenne nationale des résidences principales en
Alsace, contre 16,7 % au niveau
Nord-Pas-de-Calais
France entière. Le Haut-Rhin est
Haute- Picardie mieux doté que le Bas-Rhin avec Normandie
Basse- respectivement 61 et 53
Normandie Ile-de- Lorraine
France Champagne- logements pour 1 000 habitants.
ArdenneBretagne
Alsace En dix ans le parc social s’est
CentrePays de Bourgogne accru au rythme moyen de 1 400 la Loire Franche-
Comté logements par an avec toutefois Nombre de logements
sociaux pour 1000 hab. une accélération dans la période
er Poitou-au 1 janvier 2008 Charentes Limousin récente, malgré les démolitions Rhône-Alpes
moins de 50 Auvergne dans les zones de rénovation
de 50 à 60 urbaine. Ces dernières années, la
Aquitaine
Provence-Alpes- moitié de l’extension du parc
de 60 à 80 Midi-Pyrénées Côte d'Azur
s’est faite par des acquisitions-
Languedoc-plus de 80 Roussillon réhabilitations qui contribuent à
Corse la dissémination spatiale des Moyenne nationale : 69
logements et favorisent la mixité
Une répartition des logements sociale.
sociaux plus équilibrée
dans le Haut-Rhin Depuis 2006, l’extension du parc s’est accélérée
Evolution du parc de logements sociaux en Alsace
105 000
Alsace
100 000
95 000
90 000
85 000
80 000
75 000
1998 2000 2002 2004 2006 2008

Les trois quarts des logements sociaux se situent dans
Nombre de logements
sociaux par zone les agglomérations de Strasbourg, Colmar et Mulhouse.
d’observation de Dans le Haut-Rhin, la répartition est géographiquement l’habitat en 2008
équilibrée entre les pôles de Colmar, Rouffach-46 981
Guebwiller, Thann-Cernay, Mulhouse et Saint-Louis,
2 744 tandis que dans le Bas-Rhin le parc reste très concentré
sur l’agglomération strasbourgeoise qui regroupe, à elle
seule, 45 % du parc alsacien.
Source : DREAL
©IGN-GEOFLASource : INSEE-DRE
Parc locatif socialUn parc social ancien
dominé par
les trois et quatre pièces
A peine 20 % des
La moitié du parc locatif social a au moins 40 ans
logements sociaux ont
Répartition du parc locatif social par période de construction
moins de 20 ans. Les
constructions d’avant
60 000
Nombre1970 sont majoritaire-
50 000
ment situées dans les
40 000
trois grandes aggloméra-
30 000tions, souvent dans le
20 000périmètre des zones
urbaines sensibles qui 10 000
regroupent à elles seules 0
avant 1970 de 1970 à 1989 de 1990 à 1999 en 2000 et aprèsun tiers du parc social
Bas-Rhin Haut-Rhin Alsacealsacien. La plupart de ces
logements ont fait l’objet
d’une réhabilitation. Peu de logements sociaux vacants en Alsace
erCertains sont promis à la Vacance au 1 janvier 2008
démolition dans le cadre Parc de logements sociaux
des opérations de rénova- Communes Taux de Taux de Total vacance (%) rotation (%)tion urbaine.
Strasbourg 32 546 2,4 8,3
Mulhouse 13 062 5,6 10,4 Un parc social
Colmar 9 793 2,1 14,3 avec peu de grands logements
erEtat des lieux au 1 janvier 2008
Bas-Rhin 57 733 2,6 9,3
Haut-Rhin 44 908 3,4 11,6
Alsace 102 641 3,0 10,3
Chaque année environ 10 % des logements
sociaux changent de locataires. 3 % des
10,3% 5 pièces et + logements sont vacants, c’est peu et cela traduit
un déséquilibre persistant entre l’offre et la 30,3% 4 pièces
demande. Dans certains secteurs, la situation est
très tendue avec des taux de vacance voisins de
37,8% 3 pièces
2 %. C’est notamment le cas à Strasbourg et à
Colmar. La vacance prolongée, de plus de trois 17,0% 2 pièces
mois, ne représente que 1 % des logements.4,6% 1 pièce
En Alsace, les logements sociaux comptent en moyenne 3,2 pièces, soit une pièce de
moins que l’ensemble des résidences principales. Cette différence s’explique en partie
par le peu de maisons individuelles dans le parc social alsacien : moins de 5 % des
logements contre 14 % dans le parc social national. Mais, même dans le collectif les
grands logements sont rares et au final les cinq pièces et plus ne représentent que
10 % de l’ensemble du parc. Rares sont aussi les petits logements d’une ou de deux
pièces. Source : DREAL
Caractéristiques du parc socialLe parc de logements alsacien est composé pour moitié de
logements collectifs et pour moitié de maisons individuelles,
à la différence du parc national où l'habitat individuel est
nettement majoritaire. Cette différence est en grande partie
liée au caractère très urbain de la région, avec ses trois
agglomérations Strasbourg, Mulhouse et Colmar et sa densité
de population deux fois supérieure à la moyenne nationale.
Si le nombre de résidences secondaires en Alsace reste très
faible et tend même à diminuer, le parc de résidences principales,
en revanche, s'étend d'année en année de quelque dix mille
logements en moyenne. L'augmentation de la population et
le phénomène de décohabitation, entre générations avec le
départ des enfants du foyer parental, et de plus en plus au
sein d'une même génération (séparation, femmes âgées seules,
familles monoparentales), génèrent sans cesse de nouveaux
besoins en logements.
Avec le développement de l'accession à la propriété, la région
compte aujourd'hui 58 % de propriétaires. Le parc locatif est
avant tout privé et la part des logements sociaux dans les
résidences principales est inférieure à la moyenne nationale.
Le renchérissement du foncier aux abords immédiats des
grandes villes et dans les espaces ruraux environnants favorise
la péri-urbanisation qui touche des communes de plus en plus
éloignées des grands centres, mais incite aussi à réduire la
superficie des terrains à bâtir. L'Alsace figure dans le peloton
de tête des régions françaises pour le prix des terrains et en
queue de peloton pour leur surface.
INSEE ALSACE REGION ALSACE DREAL ALSACE
Cité administrative Gaujot 1 place Adrien Zeller 2, Route d’Oberhausbergen
14 rue du Maréchal Juin BP 91006 BP 81005/F
67084 Strasbourg Cedex 67070 Strasbourg Cedex 67070 Strasbourg cedex
Tél. 03 88 52 40 40 Tél. 03 88 15 68 67 Tél. 03 88 13 05 00
Fax 03 88 52 40 82 Fax 03 88 15 68 15
www.alsace.developpement-www.insee.fr/alsace www.region-alsace.eu durable.gouv.fr
Synthèse

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.