L'essentiel sur le logement en Alsace

De
Publié par

Évolution, chiffres et tendances. Cette plaquette a été réalisée en partenariat avec la Région Alsace. Pour un affichage optimal, choisir "taille écran" et affichage "continu-page double".

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Tags :
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins

E v olution • Chif fr es • Tendances
L’essentiel
sur
le logement
en Alsace
Logement • H abitatEn Alsace,
la croissance du parc résidentiel
est toujours forte
La croissance du parc résidentiel est deux fois plus rapide que celle de la population
1990 1999 Croissance annuelle
Population Logement Population Logement Population Logement
Bas-Rhin 953 053 390 050 1 026 120 445 870 + 0,82 + 1,49
Haut-Rhin 671 319 273 788 708 025 304 324 + 0,59 + 1,18
Alsace 1 624 372 663 838 1 734 145 750 194 + 0,73 + 1,36
France 56 651 955 26 245 404 58 520 688 28 702 012 + 036 + 1,00
Entre 1990 et 1999, la région a Malgré un territoire de petite taille et un prix
gagné 86 400 logements du foncier élevé, les Alsaciens bâtissent
pour une augmentation de
109 800 habitants. Avec près Nord-Pas-de-Calais
de 1,4% de logements supplé-
Haute- Picardiementaires chaque année, Normandie
Basse-l'Alsace, avec les Pays de Normandie Ile-de- Lorraine
Loire et le Languedoc France Champagne-
ArdenneBretagneRoussillon, bénéficie de la Alsace
croissance la plus forte de la CentrePays de Bourgognela Loire Franche-métropole. Comté
Augmentation du nombre
2de logements par km Poitou-
Charentes Limousinentre 1990 et 1999Une construction péri-urbaine Rhône-Alpes
Auvergnedans l’orbite des villes
de 1 à 2,5 en plus
du Rhin-Supérieur
Aquitaine
de 2,5 à 5 Provence-Alpes-
Midi-Pyrénées Côte d'Azur
de 5 à 7,5
Languedoc-
Roussillon
de 7,5 à 29
Corse
Des simulations qui confirment
la dynamique alsacienne
Projection de résidences principales
130
Base 100 en 1999
120
110
100
Augmentation du
90nombre de logements
entre 1990 et 1999 (en %)
80
1999 2010 2020 2030
0-11
France - population France - résidences
Alsace - population Alsace - résidences11-16
En 2030, l’Alsace aura 30% de logements supplémentaires
16-25
et 12% de population en plus si la tendance des quinze
Source : INSEE-DREdernières années se poursuit.
©IGN-INSEE
Le parc de LogementEn Alsace, entre 1990 et 1999
quatre nouveaux logements
pour cinq habitants supplémentaires
L'extension du parc de logements n'est pas seulement due à la croissance démographique
Evolution du nombre de de 1990 à 1999
Les raisons sont multiples :
Augmentation de la population + 40 700 résidences principales
Baisse de la taille des ménages + 36 100 résidences principales
Hausse du nombre de logements vacants + 11 000 logements vacants
Baisse du nombre de résidences secondaires - 1 400 résidences secondaires
En 1999, l'Alsace compte 76 800 résidences principales de plus qu’en 1990. Cette
augmentation résulte principalement de la croissance de la population (expliquant
40 700 résidences principales en plus), conjuguée à la diminution du nombre de personnes
par résidence (expliquant 36 100 résidences principales en plus).
Le nombre de logements vacants est passé de 37 600 à 48 600 entre 1990 et 1999.
Cependant avec 6,5% de vacance, la région est restée dans la moyenne nationale.
L'Alsace compte peu de résidences secondaires par rapport aux autres régions françaises
et leur nombre a diminué pendant la période intercensitaire, passant de 24 100 à 22 700.
Près des 2/3 des résidences principales Encore très nombreux en 1962,
ont été construites avant 1975 les logements sans confort
Ancienneté des résidences principales sont en nette diminution
Evolution des logements sans confort (Alsace)Structure du parc (%)
Alsace
Alsace France 300
Milliers
Avant 1915 123 056 18,1 20,7 250
de 1915 à 1948 99 101 14,6 12,1
200
de 1949 à 1967 130 665 19,2 18,6
150de 1968 à 1974 94 352 13,9 14,4
100de 1975 à 1981 75 188 11,1 12,7
de 1982 à 1989 71 924 10,6 11,1 50
1990 et après 84 551 12,5 10,4
0
1962 1968 1975 1982 1990 1999Ensemble 678 837 100,0 100,0
Résidences principales sans WC à l'intérieur
Résidences principales sans baignoire ou doucheLa part des résidences principales construites
en Alsace depuis 1990 est plus importante
Les logements sans WC à l'intérieur et sans
qu'au niveau national (12,5% contre 10,4%). baignoire ni douche, se marginalisent en Alsace
Une des autres périodes où la construction a
comme dans les autres régions françaises. Ils
été importante en Alsace se situe entre 1949 sont principalement localisés dans les
et 1967, en raison de la reconstruction
constructions anciennes. Source : INSEE-DREd'après-guerre.
Les Résidences PrincipalesDes logements de grande taille
mais
de plus en plus chers
Des résidences principales plus spacieuses et un plus grand nombre de pièces
Surface et nombre de pièces des résidences principales en 1999
2Surface en m Moins de 40 40 à 70 70 à 100 100 à 150 150 ou plus
Alsace 44 400 154 000 244 500 188 500 47 500
Alsace (%) 6,5 22,7 36,0 27,8 7,0
France (%) 10,5 29,0 36,1 19,1 5,3
Nombre de pièces 1 2 3 4 5 ou plus
Alsace 34 000 72 700 140 700 159 000 272 600 (%) 5,0 10,7 20,7 23,4 40,2
France (%) 6,4 12,7 22,2 27,0 31,7
Près de 49% des résidences principales sont des maisons individuelles. Cette part est
structurellement plus faible qu'au niveau national (57%).
Alsace France
De grandes maisons
et de petits terrains
2Etat des lieux en 2002 179 m
2138 m
8 ares 11 ares
2Seuls 5% des accédants En 10 ans, le prix du m des terrains
à la propriété vivaient a augmenté de près de 49%
précédemment en logement HLM pour une inflation de 19%
Etat des lieux en 2002 Evolution des prix entre 1990 et 2000 en Alsace
Augmentation Prix TTC en
(en %) 1999 (en €)
Coût du terrain + 60,9 49 100
270% étaient en location privée Prix du m des terrains + 48,5 51
Maison individuelle + 40,2 130 000
25% étaient en location HLM Logement collectif + 35,8 (au m ) 87 800
17% vivaient chez leurs parents La forte augmentation du coût du terrain est une
des raisons pour lesquelles la taille des parcelles8% autres situations
tend à diminuer.
Le prix moyen de vente d'un logement en 1999,
èmeL'âge moyen d'un accédant à la propriété situe l'Alsace en 3 position parmi les régions
à une maison individuelle est de 32,5 ans chères, pour la maison individuelle, juste après les
soit un an de plus qu'un acheteur de régions Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur
èmelogement collectif. et au 2 rang pour le collectif après l’Ile-de-France.
Source : INSEE-DRE
Taille et coût du logementChanger de logement,
un choix
souvent contraint ?
Entre 1990 et 1999, 47% des L'âge, un facteur clé du déménagement
Alsaciens ont changé de logement, Proportion de personnes ayant déménagé
contre 50% au niveau français. en Alsace entre 1990 et 1999
Déménager est lié aux étapes de la
100vie. Les changements de logement %
80ont le plus souvent lieu entre 20 et
30 ans, âges où les événements se
60
précipitent : conquête de l'autonomie
40financière, éventualité d'une vie en
couple, naissance des enfants. Après 20
30 ans, les déménagements sont
0 7518 28 38 48 58 68moins fréquents. Le comportement
Age en 1999
des Alsaciens ne s'éloigne guère de
changement de région changement de logementce schéma général.
Les situations matrimoniale et professionnelle, autres causes de mobilité
Plus Moins
qu'un célibatairesouvent qu'un veuf Une personne mariée
propriétaire de son logementBeaucoup plus
Moinset employée, a 5 chances sur 8 d'avoirqu'un agriculteur
qu'un locataireou un retraité changé de logement depuis 1990 et
Un peu plus DÉMÉNAGE... Moins
qu'un ouvrier qu'un cadre
ou un artisan
Le statut d'occupation du logement influence également la mobilité résidentielle. Seuls
33% des locataires occupaient en 1999 le même logement qu'en 1990, contre 67% des
propriétaires. Les relations sociales, l'accès à la propriété, une certaine spécialisation
professionnelle constituent des freins à la mobilité.
Environ 87% des agriculteurs alsaciens sont propriétaires
Part des propriétaires en 1999 (en %)
100 %
Les employés et les ouvriers
accèdent plus rarement à la
50 % propriété. La proportion des
propriétaires varie peu entre
l'Alsace et le reste de la France.
L'appartenance sociale apparaît
plus déterminante que la
0 %
Agriculteurs Artisans Cadres Employés Retraités localisation géographique.
exploitants et Professions et Ouvriers
intermédiaires.
France Alsace Source : INSEE-DRE
Mobilité résidentielleUn logement social en croissance,
mais peu développé
en périphérie des grands centres urbains
En 2001, l'Alsace compte 91 300Avec 13,6% de logement social, l'Alsace se
logements sociaux. Dans le Bas-situe en-dessous de la moyenne nationale
Rhin, 80% du parc est localisé àPart de logement social par région en 2001
Strasbourg et dans sa première
couronne (4 cantons) alors qu'ilNord-Pas-de-Calais
est moins concentré dans le Haut-
Haute-
PicardieNormandie Rhin où 70% du parc est réparti
Basse- dans 8 cantons.Normandie Ile-de- Lorraine
France Champagne-
ArdenneBretagne Alsace Le parc locatif social alsacien a
augmenté de 12,4% entre 1990 etPays de Centre Bourgognela Loire Franche- 2001, avec une disparitéComté
départementale marquée. LaPart de logement social
par région en 2001 (en %) Poitou- croissance dans le Haut-Rhin estCharentes Limousin Rhône-Alpes de 18%, alors que celle du Bas-
moins de 12 Auvergne Rhin n'est que de 8%. Cette
différence s'explique pourde 12 à 15 Aquitaine
Provence-Alpes- l'essentiel par une diminution duMidi-Pyrénées Côte d'Azurde 15 à 18 nombre de logements à
Languedoc-
plus de 18 Roussillon Strasbourg, Illkirch, Schiltigheim et
Bischheim en 1991 et en 1992Corse
Moyenne nationale : 17 % (déclassement de logements
sociaux).
Strasbourg, Colmar et Mulhouse Depuis 1992, le parc locatif social alsacien ne
cumulent 56% du parc social en 2001 cesse de progresser
Evolution du parc locatif social de 1990 à 2001
120
Haut-RhinIndice base 100
en 1990
Alsace
110
Bas-Rhin
100Strasbourg
90
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001
Caractéristiques
Les logements sociaux sont principalement localisésdu logement social
par canton en 2001 dans les grands pôles urbains ou dans d'anciens
Colmar centres industriels.
Tissu résidentiel dense
Jusque dans les années 70, les programmes sociaux
beaucoup de ont d'abord concerné les 3 grandes villes et leur
logement èmepremière couronne. Si les 2 couronnes bénéficientpeu social
d'implantations sociales récentes, la proportion de ceMulhouse
Tissu résidentiel peu dense parc reste faible au regard de la croissance
considérable du nombre total de logements dans ces
beaucoup de
logement cantons.
peu social
Source : INSEE-DRE
Parc locatif SocialEn Alsace,
un parc social ancien
essentiellement collectif
Depuis 1975, l'Alsace fait Plus des 2/3 du parc locatif social date d’avant 1975
partie des régions Répartition du parc aidé par grande période
françaises qui construi- de construction
sent le moins de
60 000
logements sociaux. Ceux Nombre
50 000construits depuis 1982 ne
40 000représentent que 21% du
parc social total, alors 30 000
que ce chiffre s'élève à
20 000
26% au niveau national.
10 000A partir de 1974, après
0trois décennies où la 1850-1947 (97 ans) 1948-1974 (26 ans) 1975-1995 (20 ans)
priorité était à la
PériodesBas-Rhin Haut-Rhin Alsace
construction nombreuse
de logements peu chers, Plus de 3 logements sociaux vacants
une attention a été sur 5 sont localisés dans le Bas-Rhin
donnée au qualitatif, avec erVacance par commune au 1 janvier 2001
une plus grande diversité
Logements sociauxde taille de logements, Communes
Total dont vacance en %mais également des
loyers plus élevés. Strasbourg 30 507 1 047 3,4
Mulhouse 10 971 332 3,0
Un parc locatif social Colmar 9 324 221 2,4
dominé par les 3 et 4 pièces Haguenau 1 253 74 5,9
erEtat des lieux au 1 janvier 2001 Lingolsheim 1 044 64 6,1
Saint-Louis 2 433 64 2,6
Haut-Rhin 39 428 874 2,2
Bas-Rhin 51 835 1 455 2,8
Alsace 91 263 2 329 2,6
La vacance est la plus forte dans les grands centres
urbains. Ainsi Strasbourg, Colmar et Mulhouse
concentrent 69% des logements sociaux vacants en
erAlsace (absence de contrat de location au 1 janvier). La
vacance trouve des raisons diverses : absence de
candidat, inadéquation des besoins ...
38% des logements sociaux
sont occupés par des ouvriers
Employés16%
La répartition par nombre de pièces en 23%
OuvriersAlsace suit les tendances nationales.
Par ailleurs, le parc locatif social Retraités
alsacien est principalement constitué
23%par du logement collectif. 38% Autres
Les maisons individuelles ne
représentent que 3,5% contre une
Source : INSEE-DREmoyenne de 12% au niveau national.
Caractères du Logement socialLe parc de logement alsacien, comparé au parc national, présente
quelques spécificités héritées de l'histoire, de la culture et de la
géographie. Ainsi, neuf logements sur dix sont des résidences
principales. La part des vacants est plus réduite qu'ailleurs
et celle des résidences secondaires nettement inférieure.
Comme partout en France, le parc de résidences principales progresse
plus vite que la population. L'augmentation de la population se
conjugue au phénomène de décohabitation, observé à la fois
entre générations et au sein d'une même génération (départ des
jeunes du logement des parents, séparations, familles
monoparentales, femmes âgées seules), pour stimuler la construction
de logements.
La proportion de logements collectifs est plus importante que sur le
reste du territoire. Le caractère urbain de la région, la densité
élevée de population et la relative exiguïté du territoire expliquent
en partie ce phénomène. En conséquence, la rareté des terrains
constructibles disponibles, mais aussi une certaine pression
frontalière, induisent un prix du foncier élevé. Ainsi, l'Alsace est la
région la plus chère après l'Ile-de-France.
En revanche, le prix des logements neufs reste inférieur à la
moyenne nationale (sans le prix du terrain).
Malgré la part importante du logement collectif, les maisons
individuelles sont devenues majoritaires en 2000. Elles sont surtout
localisées en périphérie des grandes agglomérations. Au cours des
trente dernières années, la part des ménages propriétaires a
progressé : désormais plus de la moitié des occupants des résidences
principales sont propriétaires de leur logement.
Le parc locatif social est à la fois moins développé et plus ancien en
Alsace que dans le reste du pays. Le logement social est fortement
concentré dans les grandes villes. Les agglomérations de Strasbourg,
Mulhouse et Colmar regroupent les trois quarts des logements
sociaux.
INSEE ALSACE REGION ALSACE
Cité administrative Gaujot 35 avenue de la Paix
14 rue du Maréchal Juin BP 1006/F
67084 Strasbourg Cedex 67070 Strasbourg Cedex
Tél. 03 88 52 40 40 Tél. 03 88 15 68 67
Fax 03 88 52 40 82 Fax 03 88 15 68 15
www.insee.fr/alsace www.region-alsace.fr
Synthèse
Maquette : TRAIT D’UNION - Réalisation : Région Alsace - avril 2003 - Crédits photos : Région Alsace / Dossmann ; Noto Campanella ; Parent

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.