L'informatique à la maison : une diffusion sensible, mais encore très ciblée

De
Publié par

En 1998, près d'un ménage français sur cinq possède un ordinateur à son domicile, et ce taux est en progression constante : il est ainsi passé en trois ans de 14 à 19 %. La grande majorité de ces ordinateurs sont des postes non portables équipés pour le multimédia. Malgré l'augmentation du nombre de postes, la diffusion n'a pas encore touché tous les foyers, et les familles des milieux favorisés restent surreprésentées.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 629 JANVIER 1999
Prix : 15 F (2,29 $)
L’informatique à la maison :
une diffusion sensible
mais encore très ciblée
Sylvie Dumartin et Frédérique Mignard,
Division conditions de vie des ménages, Insee
ils étaient 2,5 fois plus nombreux. Ainsi,n 1998, près d’un ménage français
cette montée du multimédia s’accompagne
sur cinq possède un ordinateur à t elle d’un déclin relatif du micro ordinateurEson domicile, et ce taux est en pro classique puisque parmi les micro ordinateurs
domestiques classiques recensés en maigression constante : il est ainsi passé en
1997, 339 000 avaient été achetés en 1995
trois ans de 14 à 19 %. La grande majorité et seulement 275 000 en 1996. Ces chiffres
de ces ordinateurs sont des postes non prennent en compte aussi bien le matériel
neuf que le matériel d’occasion et ne corres portables équipés pour le multimédia.
pondent donc pas aux ventes réalisées par
Malgré l’augmentation du nombre de pos les magasins spécialisés ou les grandes
tes, la diffusion n’a pas encore touché surfaces. En effet, la moitié des ordina
teurs classiques achetés par les énagesmtous les foyers, et les familles des milieux
sont d’occasion. Pour une utilisation fami
favorisés restent surreprésentées. liale simple, c’est bien sûr la solution la
moins coûteuse. En fait, l’achat d’ordina
En dix ans, les micro-ordinateurs ont inves teurs neufs non équipés pour le multimédia
ti l’espace domestique. Surfer sur internet, tend à se marginaliser : sur les quatre pre
envoyer des mél., illustrer son mémoire miers mois de 1997, cela ne représente que
grâce au « copier coller » de la dernière en 70 000 des quelque 460 000 acquisitions.
cyclopédie sur CD Rom, voilà des activités Les ordinateurs multimédia étant apparus
devenues banales dans de nombreux très récemment, le marché de l’occasion est
foyers. Parmi les postes installés dans les beaucoup plus restreint : 10 % seulement
familles en juin 1998, près de 1,3 millions des appareils multimédia installés dans les
ont été acquis, neufs ou d’occasion en 1997. logements ont été acquis d’occasion. De
La progression fut relativement lente jus plus, l’obsolescence extrêmement rapide de
qu’au milieu des années quatre vingt dix, ces équipements incite les acheteurs à choisir
mais depuis le rythme s’accélère. En 1987, du matériel à la pointe de la technologie.
seulement 7 % des foyers français étaient
équipés, ils sont 19 % en 1998. Selon l’ins Parc des micro ordinateurs non portables
titut GfK, cette proportion est supérieure en possédés par les ménages en mai 1997
Allemagne ou au Royaume Uni (près de selon l’année d’acquisition
25 %) et surtout aux États Unis (40 %) mais
la croissance actuelle du parc national
laisse augurer un rattrapage rapide.
La nouveauté du multimédia
Les ordinateurs familiaux sont en plein
essor, avec une préférence récente pour
l’équipement multimédia (carte son, encein
tes, lecteur de CD Rom, connexion à Inter
net...).
Le "boom" du multimédia date de 1995 (gra
phique 1). Cette année là, les ménages
ayant opté pour un ordinateur multimédia
étaient aussi nombreux que ceux ayant * sur les quatre premiers mois de l’année seulement
Source : Enquête Permanente Conditions de Vie de mai 1997, Inseechoisi un ordinateur "classique" et, en 1996
?
INSEE
PREMIERELe micro ordinateur portable, quant le choix et l’installation ne sont pas peine 5 % des foyers d’employés ou
à lui, demeure très rare (2 % des toujours aisés. Le rythme rapide de d’ouvriers. Toutes choses égales par
foyers). Lorsqu’on possède un portable, renouvellement des matériels et aussi, ailleurs, c’est à dire à niveau de vie,
il s’agit souvent d’un deuxième poste, de façon paradoxale, la baisse conti âge et zone d’habitat équivalents, les
plus maniable que le non portable qui nue des prix, peuvent également einerfr écarts entre catégories sociales
reste à domicile. L’ordinateur portable le mouvement d’équipement en susci d’une part et les écarts entre types de
est surtout présent dans les ménages tant des comportements attentistes en ménages (familles, couples sans enfants,
de cadres, qui, équipés à 8 % en 1998, matière d’achat. célibataires) d’autre part sont plus
possèdent la moitié du parc. Il est La montée en force très récente du accentués concernant les micro-
probable que l’usage du portable est multimédia n’a pas contribué à atté ordinateurs équipés de lecteurs de CD-
alors lié à l’activité professionnelle. Ennuer les écarts entre catégories socia Rom qu’en ce qui concerne les mahinesc
juin 1998, la connexion au réseau les. Pourtant, on aurait pu penser que sans périphérique multimédia.
Internet demeure encore marginale et l’ordinateur multimédia, plus adapté à
concerne seulement 2 % des ména une utilisation ludique et familiale, Le coût limite l’équipement
ges. constituerait le vecteur d’une banali des ménages modestes
sation de l’ordinateur domestique.
Mais son prix reste encore dissuasif Au sein d’une même catégorie sociale,Les inégalités sociales
pour nombre de ménages : un ordina les écarts d’équipement sont égalementne s’atténuent pas avec
teur multimédia coûte souvent entre sensibles au revenu. Les ménages quila diffusion du multimédia
8 000 et 15 000 francs alors qu’un disposent d’un revenu mensuel supé
L’équipement des ménages est très liéordinateur moins complet peut se trou rieur à 15 000 francs représentent un
à leur catégorie sociale. Pour un taux ver neuf à moins de 5 000 francs. Le quart de l’ensemble des ménages,
moyen de 19 % en mai 1998, la pro prix moyen des postes permettant de mais plus de la moitié des posses
portion de ménages de cadres du pri lire des CD Roms reste donc élevé, seurs de micro ordinateurs. Le niveau
vé ou exerçant une profession libérale surtout en comparaison de celui des de vie du ménage demeure donc un
équipés de micro ordinateurs s’élève nouvelles consoles de jeu. De fait, critère déterminant. Le quart des ména-
à 45 % contre 10 % pour les ouvriersl’équipement multimédia était surtout ges les plus riches est près de quatre
et seulement 6 % pour les agriculteursprésent en 1997 dans les foyers de fois plus équipé que le quart des ména
(tableau 1). Et la progression de ce cadres, d’enseignants et d’étudiants ges les moins riches : 35 % contre 9 %
bien demeure encore très sélective : (17 à 20 %) alors qu’il ateignait àt (tableau 2). Le niveau de vie cons idéré
alors que la part des ménages de cadres
ou d’instituteurs équipés augmente de
Taux d’équipement des ménages selon la catégorie sociale de la personne
12 points entre 1996 et 1998, l’équipe
de référence
ment des ménages d’agriculteurs,
En %d’ouvriers ou d’employés ne progresse
Catégorie socioprofessionnelleque de trois points au maximum. Cette
1996 1997 19981
du chef de ménagediffusion, relativement limitée aux caté
Cadres du privé et professions libérales 33 37 45gories aisées, n’est pas exceptionnelle
Cadres du public et professeurs 38 41 43concernant les biens d’équipement :
Instituteurs 25 32 38ainsi, tout au long des années
Techniciens et contremaîtres 18 22 28soixante-dix, le développement de
Etudiants 15 34 28
l’équipement des ménages enéléviseurs t
Professions intermédiaires du privé 23 20 27
couleur, en congélateurs ou en lave
Artisans, commerçants, chefs d’entreprise 13 16 22
vaisselle, par exemple, s’est accom édiaires du public 19 17 21
pagnée dans un premier temps de Employés 11 12 14
disparités de plus en plus marquées Autres inactifs 7 9 11
entre groupes socio professionnels. Ouvriers 7 7 10
Dans les années quatre vingt, ces Agriculteurs exploitants 6 7 6
Ensemble des ménages 15 16 19disparités se sont effacées en ce qui
1. Les retraités sont classés dans leur ancienne professionconcerne la télévision couleur mais
Source : Enquêtes Permanentes Conditions de Vie 1996 et 1997 (mai) et1998 (juin), Inseesont demeurées fortes pour les congé
lateurs ou les lave vaisselle. En ce qui
Équipement des ménages en micro ordinateur selon le niveau de vieconcerne le micro ordinateur, l’avenir
dira si cet accroissement des inégali En %
tés n’est que le prélude à une diffusion Niveau de vie des ménages 1996 1997 1998
massive ou correspond à des barrières
Premier quartile 6 7 9
d’ordre financier, technique ou cultu
Deuxième quartile 9 10 15
rel. Troisième quartile 16 17 20
De fait, malgré des baisses de prix ces Quatrièm 28 30 35
dernières années, l’ordinateur est en Ensemble des ménages 15 16 19
core un outil coûteux et complexe dont Source : Enquêtes Permanentes Conditions de Vie 1996 et 1997 (mai) et1998 (juin), Insee
˚¸ici tient compte à la fois du renu duev tivation décisive. Finalement, si l’effet ce qui correspond à une population qui
ménage et de sa composition pour un: du niveau de vie et celui de la compo n’a pas été en contact avec l’informa
revenu équivalent, un ménage plus sition du ménage sont neutralisés, les tique pendant sa jeunesse, et pour qui
nombreux aura par conséquent un ni ménages entre 20 et 50 ans ont des un effort d’adaptation plus important
veau de vie moins élevé. probabilités quasiment identiques de serait nécessaire. Ainsi le taux d’équi
posséder un ordinateur à domicile. pement en 1998 est il de 22 % chez
Bien entendu, les plus jeunes étant les 50 59 ans. Celui ci décroît api rLes ménages
également ceux qui se sont équipés ledement aux âges plus élevés surtoutde quadragénaires sont
plus récemment, la nature de leur si ces personnes n’exercent plusles plus équipés
équipement illustre la préférence d’activité professionnelle.
Près d’un tiers des ménages dont la actuelle pour l’ordinateur multimédia.
personne de référence a entre 40 et 49Ainsi, toutes choses égales par Principaux bénéficiaires :
ans possèdent un ordinateur (tableau ailleurs (et notamment à niveau de vie les 10 19 ans
3). Ceux ci cumulent les facteurs favo identique), un ménage dont la per-
rables à l’achat : suffisamment avan sonne de référence a moins de 30 ansParmi les facteurs qui favorisent
cés dans leur carrière pour avoir un a autant de chances d’avoir un micro l’équipement des familles de quadra
niveau de vie supérieur à celui des ordinateur classique qu’un ménage génaires, la présence d’enfants est
générations suivantes, ils sont encore dont le chef a entre 40 et 49 ans, alors déterminante. Plus le nombre des
assez jeunes et donc susceptibles de que son taux d’équipement en multi enfants est élevé, plus le micro ordi
se familiariser aisément avec l’outil média sera en moyenne de 7 points nateur est présent dans les familles, et
informatique. De plus, ils ont souvent supérieur. ceci même à niveau de vie équivalent
des enfants en âge d’utiliser l’ordina Le facteur de l’âge commence à freiner (graphique 2). L’influence des enfants
teur, ce qui peut représenter une mo l’équipement à partir de cinquante ans, est plus flagrante encore dans le cas
des micro ordinateurs multimédia que
pour les ordinateurs classiques. Les
parents, s’ils pensent qu’être familiari Taux d’équipement des ménages en micro ordinateurs selon leur composi
sé avec l’informatique peut constituer
un atout pour les études et la vie pro
fessionnelle future de leurs enfants,
peuvent être incités à s’équiper.
L’ordinateur a une fonction éducative,
mais également ludique et la demande
des enfants eux mêmes n’est sans
doute pas étrangère à la diffusion de
l’informatique familiale. Parmi les
ménages de quadragénaires, près de
la moitié des familles avec trois enfants
ou plus disposent d’un ordinateur,
alors que c’est le cas seulement de
13 % des célibataires du même âge.
Les familles monoparentales cumu
lent deux facteurs aux effets contrai
res : la présence d’enfants les
Source : Enquêtes Permanentes Conditions de Vie 1996 et 1997 (mai) et1998 (juin), Insee
encourage à s’équiper alors que la fra
gilité de leurs revenus peut les en
Taux d’équipement des ménages selon l’âge de la personne de référence
et accès à un ordinateur au domicile selon l’âge de l’individu
En %
1996 1997 1998Age de l’individu ou de la personne
de référence du ménage Individus Ménages Individus Ménages Individus Ménages
0 à 9 ans 21 sans objet 21 sans objet 29 sans objet
10 à 19 ans 29 27 37
20 à 29 ans 20 18 24 22 29 22
30 à 39 ans 21 20 23 22 28 28
40 à 49 ans 26 25 25 25 33 31
50 à 59 ans 16 17 18 18 23 22
60 à 69 ans 778899
70 ans et plus 212232
Ensemble 19 15 20 16 25 19
Source : Enquêtes Permanentes Conditions de Vie 1996 et 1997 (mai) et1998 (juin), Insee
`?dissuader. Leur situation est donc inter se resserre puisqu’en 1996 il était de tage de ces dernières : 24 % des femmes
médiaire entre celle des ménages huit points (35 % pour les étudiants etne se servent pas du micro ordinateur
sans enfants et celle des couples avec27 % pour les étudiantes). dont elles disposent à la maison contre
enfants : l’ordinateur est présent dans Finalement, si 19 % des ménages sont7 % des hommes.
20 % des foyers monoparentaux. équipés et si 25 % des individus ont
accès à l’informatique à leur domicile, Pour comprendre
la proportion d’utilisateurs effectifs seDu point de vue des individus, ces résultats
situe probablement entre ces deux es une autre approche de l’accès
timations. En effet, selon l’enquête surà l’informatique
les pratiques culturelles des Français Le dispositif d’enquêtes permanentes sur
Une approche par individu peut appor réalisée par le Ministère de la Culture,les conditions de vie des ménages (EPCV)
ter un autre éclairage sur la répartitionun tiers des personnes vivant dans unpermet, depuis janvier 1996, d’étudier an
des micro ordinateurs dans la sphère foyer équipé d’un micro ordinateur ne nuellement l’évolution d’indicateurs sociaux
domestique. Est alors considérée comme l’utilisent pas dans le cadre de leurs harmonisés dans l’ensemble de l’Union eu
ayant accès à un micro ordinateur loisirs. Les écarts relatifs à la fré ropéenne. L’ensemble des indicateurs est
toute personne appartenant à un mé quence d’usage renforcent ceux liés à divisé en trois groupes qui font chacun l’ob
nage équipé d’un ordinateur. Dans ce la possession : ce sont les personnes jet d’une enquête réa lisée auprès d’un
cas, l’accès privilégié des plus jeunes appartenant aux catégories de popula échantillon de 8 000 logements. L’enquête
à l’ordinateur apparaît encore plus tion dont le taux d’équipement est le de janvier apporte des données sur la qua
clairement : 29 % des moins de 10 ans plus élevé qui utilisent le plus leur lité de l’habitat et de l’environnement. Celle
et 37 % des 10 19 ans disposent d’unmicro ordinateur quand elles en sont de mai traite des problèmes de santé et des
ordinateur à leur domicile (tableau3). équipées : dans les ménages équipés, difficultés financières des ménages et celle
Les personnes de soixante ans et plusles diplômés du supérieur et les Pari d’octobre des contacts sociaux et de la par
sont très peu nombreuses à appartenirsiens utilisent plus souvent leur micro ticipation à la vie sociale. En 1998, la
à un ménage équipé. que les autres. La comparaison entre deuxième enquête a eu lieu exceptionnelle
26 % des hommes ont accès à un ordi hommes et femmes n’est pas à l’avan ment en juin et non en mai.
nateur chez eux contre 24 % des fem
mes. Cette différence est due à une
forte disparité dans l’équipement des
Pour en savoir pluscélibataires : étant donné le mode de
calcul de l’accès individuel, on ne peut
N. Arnal, F. Dumontier, J. Jouet, "Équipements et pratiques de communication", Enquêtemesurer de disparité entre hommes et
"Loisirs" 1988, Insee Résultats n°122 123, 1991.femmes au sein des couples. Les
hommes seuls ont plus souvent un or
L. Cases, "La consommation des ménages en 1997", Insee Première n°585, mai 1998.
dinateur : en 1998, près d’un quart des
hommes célibataires de moins de 30 O. Donnat, "Les pratiques culturelles des Français", enquête 1997, Ministère de la
Culture et de la Communication, 1998.ans ont un micro ordinateur chez eux ;
ce n’est le cas que de 13 % des fem
S. Seguin, « Électronique domestique : les nouveaux lieux d’achat », Insee Première à
mes du même âge.
paraître en février 1999.
Les étudiants ont aussi plus souvent
accès à un ordinateur que les étudiantes : "Technologies et société de l’information" SESSI INSEE - FJTI, Collection Chiffres clés,
SESSI, Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, 1999, à paraître.44 % contre 40 % en 1998. Mais l’écart
Direction Générale :
18, Bd Adolphe Pinard
A RETOURNER A : INSEE CNGP, B.P. 2718, 80027 AMIENS CEDEX 01 75675 Paris cedex 14
Directeur de la publication :OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE Tarif 1999
Paul Champsaur 1 an, 60 numéros = 530 F (France) 663 F (Europe) 827 F (Reste du monde)
Rédacteur en chef :80,80 euros 101,07 euros 126,08 euros
Baudouin Seys
Nom ou raison sociale : ____________________ Activité : __________________________ Rédacteurs : J W Angel,
C. Dulon, A.C. Morin, S. TagnaniAdresse : _______________________________________________________________
Maquette : P. Landais___________________________________ Tél : _____________________________
Code Sage IP99629
Ci joint mon règlement en Francs par chèque à l’ordre de l’INSEE : ___________________________ F.
ISSN 0997 3192
Date : _______________________________ Sgnaturei
© INSEE 1999
qqq

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.