L'insertion des immigrés à l'épreuve de la précarité en région Centre

De
Publié par

En 2006, la région Centre compte 143 100 immigrés. Ils résident essentiellement dans les départements les plus urbanisés, et à proximité de zones où l'industrie s'est développée. Les immigrés sont plus souvent que dans les autres régions originaires du Portugal, du Maroc et de Turquie. Les nouveaux arrivants viennent davantage de pays africains. Les difficultés sont particulièrement marquées pour les immigrés sur le marché du travail. Leur taux de chômage est le double de celui des non-immigrés. Il double encore pour les immigrés venant de pays hors Union européenne. Les jeunes et les femmes sont particulièrement touchés. Même diplômés, les immigrés sont peu protégés du chômage.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 37
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

Insee
Centre info
Insee
Centre info
L'insertion des immigrés à l'épreuve
de la précarité en région Centre
En 2006, la région Centre compte 143 100 immigrés. Ils résident es-
sentiellement dans les départements les plus urbanisés, et à proximité
de zones où l’industrie s’est développée. Les immigrés sont plus sou-
vent que dans les autres régions originaires du Portugal, du Maroc et
de Turquie. Les nouveaux arrivants viennent davantage de pays afri-
cains. Les difficultés sont particulièrement marquées pour les immi-
grés sur le marché du travail. Leur taux de chômage est le double de
celui des non-immigrés. Il double encore pour les immigrés venant de
pays hors Union européenne. Les jeunes et les femmes sont particu-
lièrement touchés. Même diplômés, les immigrés sont peu protégés
du chômage.
Une présence au seinans le cadre du programme ré- Part des immigrés en 2006
des bassins d’emploipar départementDgional d’insertion pour les po-
pulations immigrées (PRIPI) piloté Les immigrés se répartis-
par la direction régionale de la Jeu- sent de façon inégale sur le
nesse, des Sports et de la Cohé- territoire régional. Ils se
sion sociale (DRJSCS) [voir concentrent dans les zones
encadré], un diagnostic de la popu- situées sur l’axe ligérien,
lation immigrée est mené. Il vise à dans celles jouxtant les
cibler les actions à réaliser en vue
franges franciliennes ainsi
d'une meilleure intégration.
que dans la vallée du Cher.
Le Loiret, l’Indre-et-Loire etEn 2006, la région compte
Part des immigrés
(en %) l’Eure-et-Loir, départe-143 100 immigrés. Ils représentent
8 ments les plus urbanisés,5,7 % de la population régionale
6
5contre 8,2 % en France métropoli- en regroupent les trois
Métropole :
8,2 %taine et 6,2 % hors Île-de-France. quarts pour deux tiers de la
eLe Centre se situe au 11 rang des population non-immigrée.
Plus d’un immigré sur trois22 régions métropolitaines pour sa
part d’immigrés, les deux extrêmes réside dans le Loiret où ils
étant l’Île-de-France et la Bre- représentent 8 % de la po-
Source : Insee, Recensement de la popupation 2006tagne. pulation.
1
www.insee.fr/centre
© IGN - Insee 2010Insee
Centre info
Des immigrés plus nombreuxLes immigrés résident davantage sur le territoire national,
aux âges d’activitédans les départements les plus urbanisés notamment en Île-de-
France.Part des Entre 1999 et 2006, l’âge moyen des
Répartition immigrés La part des immigrésPopulation personnes immigrées a augmentédes dans la
immigrée d’origine européenneimmigrés population moins vite que celui des non-immi-(nombre)
(%) totale baisse de 7 points entre grés. Les arrivées récentes ont freiné(%)
1999 et 2006. À l’in- ce vieillissement. L’âge moyen desCher 14 690 10,3 4,7
verse, la proportion des nouveaux immigrés en région CentreEure-et-Loir 25 054 17,5 5,9
immigrés africains estIndre 7 321 5,1 3,1 est de 29,8 ans. Les deux tiers ont
plus importante qu’enIndre-et-Loire 27 426 19,2 4,7 entre 15 et 39 ans. Dans cette même
Loir-et-Cher 16 708 11,7 5,1 1999 (41% contre tranche d’âge, les immigrés arrivés
Loiret 51 915 36,2 8,0 35 %). du Maghreb et de Turquie sont les
143 114 100,0 5,7Centre Quand ils viennent de plus nombreux. Ceux provenant du
Lecture : 10,3 % des immigrés de la région résident dans le Cher, l’étranger, les nouveaux Royaume-Uni quittent leur pays en4,7 % des habitants du Cher sont immigrés.
Source : Insee, Recensement de la population 2006 immigrés natifs d’Afri- fin de vie professionnelle : près de la
que sont surreprésen- moitié ont 50 ans ou plus.
La part des immigrés est particuliè- tés (45 % contre 37 %)
Pyramide des âges des populationsrement importante dans les can- et ceux d’Europe
immigrées et non-immigréestons de Dreux et Châlette-sur- sous-représentés
Loing (respectivement 20,5 % et (33 % contre 40 %) par âge
10015,5 % de la population), celle du rapport au niveau métro-
90canton d’Orléans dépassant celle politain. Dans les nou-
80de Tours (13,8 % contre 7,6 %). velles tendances, les Hommes Femmes
Les immigrés, venus pour travail- 70immigrés en prove-
ler, ont souvent été embauchés 60nance du Royaume-Uni
dans l’industrie et la construction, 50représentent 7 % des
secteurs où la main-d’œuvre fai- nouveaux arrivants, 40
sait défaut dans les années pour seulement 2 % des 30
soixante. Ils sont majoritairement immigrés. Cette immi- 20
devenus citadins quand le regrou- gration a un profil rési- 10
pement familial a permis l’arrivée dentiel plutôt que 0
2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5des proches. Les nouveaux immi- professionnel.
Immigrés Non-immigrés %
grés ont prolongé cette tendance.
Source : Insee, Recensement de la population 2006
Une majorité de nouveaux
arrivants en provenance Des immigrés essentiellement originaires du Portugal,
d’Afrique du Maroc et de Turquie
%
En région Centre, l’origine des im- Immigrés Nouveaux immigrés
Lieu de naissancemigrés contraste avec celle ob-
Centre Métropole Centre Métropole
servée au niveau métropolitain. Europe 41,4 39,5 33,1 40,3
Les ressortissants du Portugal, du dont Union européenne 38,0 35,5 27,2 33,2
Maroc et de la Turquie sont surre- Espagne 4,7 5,3 0,9 1,9
Italie 2,5 6,5 0,7 2,2présentés alors que les Italiens et
Portugal 21,7 11,3 6,6 4,5les Algériens sont sous-représen-
Royaume-Uni 1,9 2,7 7,1 9,8tés. L’écart le plus élevé concerne
Afrique 40,5 42,8 45,0 37,1les Portugais, dont la part est
dont Maghreb 28,1 30,8 25,4 22,8
presque deux fois plus importante
Algérie 9,2 13,7 9,2 10,5
que sur le reste du territoire fran-
Maroc 16,6 12,6 14,4 9,4
çais. Un immigré sur deux est origi- Tunisie 2,3 4,5 1,8 2,9
naire du Portugal (22 %) ou du 15,5 14,0 16,3 15,1Asie
Maghreb (28 %). Turquie 7,4 4,5 6,6 3,6
Amérique 2,5 3,6 5,4 7,1erAu 1 janvier 2006, 30 000 immi-
Océanie 0,1 0,1 0,2 0,4
grés installés en région Centre n’y Total 100,0 100,0 100,0 100,0
vivaient pas cinq ans avant. Parmi Lecture : en région Centre, 33,1 % des immigrés résidant à l'étranger cinq ans avant sont natifs d'Europe.
Source : Insee, Recensement de la population 2006eux, plus d’un tiers résidaient déjà
2 2Insee
Centre info
Taux d'activité en région Centre la population. À l’inverse,
Plus nombreux en HLM
les actifs immigrés d’ori-%
100eLe Centre se place au 3 rang des gine turque et algérienne
90
régions concentrant le plus d’im- sont 3,5 fois plus souvent80
migrés en logement social, après 70 au chômage que les
60la Haute-Normandie et la Cham- non-immigrés.
50 Hommes immigréspagne-Ardenne. Quatre ména- L’écart de chômage entre non-immigrés40
ges immigrés sur dix vivent en immigrés et non-immi-Femmes immigrées30 non-immigréesHLM, soit trois fois plus souvent 20 grés est plus important
10que les non-immigrés. Moins fré- dans la région que la
0quemment propriétaire de son ha- moyenne métropolitaine :15 à 30 à 40 à 50 à 60 à
29 ans 39 ans 49 ans 59 ans 64 ansbitation un ménage immigré sur si un actif du Centre est
deux vit en appartement, contre moins au chômage queSource : Insee, Recensement de la population 2006
un ménage non-immigré sur la moyenne, un immigré
quatre. y est plus exposé, subis-
Les familles immigrées sont de sant une inégalité accrue.50 ans la tendance est inversée
plus grande taille que les autres : Dans les cantons de Bourges,puis amplifiée entre 60 et 64 ans,
comptant trois personnes en Saint-Pierre-des-Corps, Dreux, Mon-surtout du fait de la précarité subie.
moyenne (2,2 pour les non-immi- Les femmes immigrées sont aussi targis et Blois, près d’un immigré sur
grés), leurs ménages sont moins trois est au chômage contre un surplus nombreuses que les autres à
fréquemment composés d’une ou quatre dans ceux de Chartres,être actives entre 60 et 64 ans.
deux personnes (seulement un Orléans, Tours et Châteauroux.Avant 60 ans, plus largement que
cas sur deux, contre deux fois sur Les femmes immigrées sont particu-pour les hommes, le taux d’activité
trois parmi les non-immigrés). lièrement affectées par le chô-des femmes immigrées est infé-
Les familles de six personnes et mage, avec un taux de près derieur à celui des non-immigrées :
plus représentent 8,0 % des mé- 9 points supérieur aux hommes.ainsi les immigrées sont trois fois
nages immigrés contre 1,1 % Cet écart est presque quatre fois su-plus souvent femmes au foyer que
chez les non-immigrés. Une cer- périeur au constat relatif auxles non-immigrées.
taine sur-occupation des loge- non-immigrés.
ments est parfois constatée. Les jeunes actifs immigrés de 15 àUn taux de chômage deux fois
plus élevé, les jeunes femmes 24 ans sont en situation de précarité
davantage pénalisées surlemarchédutravail:unsurtroisC’est aux âges d’activité que les im-
est au chômage contre un sur cinqmigrés sont majoritaires : sept sur
En 2006, le taux de chômage des pour les non-immigrés. L’écart desdix ont entre 20 et 59 ans, pour seu-
immigrés dépasse 20 % contrelement cinq sur dix chez les non-im- taux de chômage entre hommes et
9 % chez les non-immigrés. Il s’é- femmes immigrés diminue avecmigrés. Le fait de ne pas prendre en
lève même à 40 % pour les immi- l’âge. Entre 15 et 24 ans la diffé-compte les enfants d’immigrés nés
grés venant de pays hors Unionen France donne à cette population rence est la plus importante : 43 %
européenne.un âge moyen de 44,3 ans, soit d’entre elles sont au chômage, soit
Les actifs immigrés originaires dequatre années de plus que le reste 15 points de plus que les hommes.
l’Union européenne sont moins ex-de la population. Pour la même rai-
posés au chômage que le reste deson les moins de 20 ans sont trois Les diplômes des immigrés
les protègent peu dufois moins nombreux que chez les
chômageTaux de chômage en région Centrenon-immigrés.
%
Comme en 1999, une personne 50
Les immigrés déten-Hommes immigréssur cinq a plus de 60 ans, part infé- 45 non-immigrés teurs d’un diplôme de
40rieure à celle des non-immigrés. Femmes immigrées l’enseignement supé-35 non-immigrées
rieur sont trois fois plus30Des seniors plus souvent
souvent au chômage25actifs
20 que les autres actifs de
15En 2006, plus des deux tiers des niveau équivalent. En
10immigrés de 15 à 64 ans sont ac- l’absence de diplôme,
5tifs, occupant ou recherchant un l’écart entre les taux de
0
emploi. Entre 30 et 49 ans les hom- chômage est moindre.
15 à 25 à 40 à 65 ans
mes sont moins souvent actifs que 24 ans 39 ans 64 ans et plus Parmi les 30-59 ans, les
chez les non-immigrés. À partir de immigrés actifs sontSource : Insee, Recensement de la population 2006
3Insee
Centre info
La DRJSCS du Centre anime et pilote le programme régional d’insertion
des populations immigrées (PRIPI)
La direction régionale de la Jeu- motion sociale, culturelle et profes- départementales) pour faciliter l’ac-
nesse, des Sports et de la Cohé- sionnelle des personnes immi- cès aux droits des populations vi-
sion sociale agit auprès des grées et issues de l’immigration. sées et une meilleure coordination
populations immigrées dans le Sa construction est donc le fruit entre les professionnels accueil-
cadre du programme ministériel in- lant ces publics. L’apprentissaged’un large travail partenarial avec
titulé « intégration et accès à la na- linguistique, indispensable pourl’ensemble des acteurs du secteur.
tionalité française » en animant et une intégration sociale et profes-Il est à noter que le public priori-
pilotant le PRIPI en région Centre, sionnelle, est une des priorités detaire du PRIPI est spécifiquement
sous l'autorité de Monsieur le Pré- ce programme. Les familles bénéfi-celui des immigrés hors Union eu-
fet de région. cieront de soutien à l’éducation etropéenne.
à la parentalité. Des actions de sen-
Il a pour objectif principal la coordi- Programme triennal structuré à par- sibilisation sont également pré-
nation régionale des actions et des tir d’un diagnostic, le PRIPI se dé- vues sur des thématiques pré-
financements en faveur de l’ac- cline en orientations puis en gnantes dans le parcours d’intégra-
cueil des nouveaux arrivants, de fiches-actions autorisant un finan- tion des populations immigrées et
leur accès à la culture, à l’éduca- cement public. Á titre d’exemple : étrangères : emploi, santé, loge-
tion, à la santé, au logement et aux des supports d’information seront ment, diversité culturelle, droits
droits sociaux ainsi que de la pro- réalisés (guide technique, fiches des femmes…
Le PRIPI est en ligne sur le site de la DRJSCS du Centre : www.centre.drjscs.gouv.fr - rubrique "cohésion sociale"
presque trois fois plus nombreux titulaires d’un diplôme universitaire pays de l’Union européenne autres
que les non-immigrés à ne détenir est supérieure à celle des hommes que l’Espagne, l’Italie ou le Portu-
aucun diplôme (33 % contre 12 %). immigrés mais encore largement infé- gal est titulaire d’un diplôme univer-
La part des titulaires d’un diplôme rieure aux femmes non-immigrées sitaire.
universitaire est plus proche de (20 % contre 28 %).
Plus d’ouvriers, des emploiscelle des non-immigrés (19 % Dans cette même tranche d’âge, la
plus précaires
contre 24 %). moitié des immigrés originaires de
Les niveaux de formation des hom- Turquie, du Portugal et, dans une Quand ils ont un emploi, les immi-
mes et des femmes immigrés sont moindre mesure de Tunisie, ne dé- grés occupent moins souvent des
proches. Comme pour les non-immi- tient aucun diplôme. A contrario, postes de cadres et de professions
grées la part des femmes immigrées un immigré sur deux venant des intermédiaires que le reste de la po-
pulation (23 % contre
35 %). La part des ou-
Les étudiants immigrés vriers immigrés est de
10 points supérieureLes immigrés scolarisés de 14 ans ou universités de la région Centre attirent ainsi
à la moyenne ob-plus arrivés en région Centre viennent de nombreux étudiants venus de l’étranger.
servée en métropole.très majoritairement de l’extérieur
Ils sont aussi moins fré-Taux de scolarisation selon l'âgede l’Europe : 82 % n’y résidaient
quemment cadres%pas cinq ans avant. Parmi eux,
100 (4 points de moins queplus de la moitié vient d’Afrique (du
90
la moyenne nationale).Maghreb une fois sur deux) et plus 80
Immigrés Quand ils sont ou-70d’un sur cinq d’Asie. Par rapport à
Non-immigrés60 vriers, les immigrés oc-la métropole, ceux arrivés récem-
50 cupent dans 46 % desment d’Afrique sont surreprésen-
40 cas des postes nontés : 54 % contre 41 %.
30
qualifiés, contre 38 %À partir de 20 ans, le taux de 20
pour les non-immigrés.scolarisation des immigrés dé- 10
0 Les hommes immigréspasse celui des non-immigrés.
moins de 5à 10 à 15 à 20 à 25 àPlus ils viennent de loin, plus les sont le plus souvent ou-
5 ans 9 ans 14 ans 19 ans 24 ans 29 ans
immigrés de 25 à 29 ans sont sco- vriers (58 %). Les fem-
Source : Insee, Recensement de la population 2006larisés. Les cursus offerts par les mes ouvrières im-
4 4Insee
Centre info
Le contrat d’accueil et d’intégration (CAI)
erDepuis le 1 janvier 2007, tout grande majorité, sont francopho- rants en représentent 3 % (deux
étranger nouvellement arrivé nes ou maîtrisent suffisamment le fois plus que la moyenne fran-
(hors de l’espace économique eu- français. En 2009, 28 % des signa- çaise). Les hommes maîtrisent
ropéen) sur le territoire français et taires en région Centre ont dû mieux le français (surtout l’écrit)
amené à y séjourner durablement, suivre une formation linguistique mais l’écart avec les femmes est in-
se voit proposer la signature d’un pour acquérir un niveau de base férieur à celui constaté à l’échelon
contrat d’accueil et d’intégration (soit 3 points de moins que la national.
(CAI). Dans le cadre des CAI, les moyenne nationale).
nouveaux arrivants en France ...mais plus fragile parmi les
sont tenus d’étudier la langue fran- signataires venant de Turquie etUne meilleure maîtrise du
du Marocfrançais liée à un niveau deçaise s’ils ne la maîtrisent pas.
diplôme supérieur...
En 2009, le CAI a été signé par Parmi les primo-arrivants, les res-
97 700 personnes en France, dont À l’écrit comme à l’oral, les nou- sortissants de Turquie et, dans une
2 760 résidant en région Centre. veaux arrivants en région Centre moindre mesure, ceux du Maroc
ayant signé un CAI en 2009 maîtri-Les signataires du CAI, dans leur sont les moins à l’aise en français.
sent davantage le Seulement un Turc sur cinq maî-
Taux de maîtrise de la langue française français qu’au niveau trise l’écrit et un sur quatre l’oral.
parmi les signataires du CAI national. Leurs ni- Parmi les signataires venant du
%
veaux de diplôme Maghreb, les Algériens ont un meil-
Hommes Femmes Total
sont d’ailleurs relati- leur niveau de français que les Tuni-Centre 60,0 53,8 56,7
Écrit vement élevés : si siens, lesquels devancent lesFrance 51,1 48,1 49,5
14 % des signataires Marocains, dont à peine un surCentre 74,9 66,5 70,5
Oral sont sans diplômeFrance 71,6 61,2 66,2 deux maîtrise l’écrit. À l’inverse, le
Lecture : 60 % des hommes ayant signé un CAI en région Centre en (soit 24 points de français est très bien assimilé par
2009 maîtrisent le français à l'écrit.
moins qu’au niveau les ressortissants des autres paysSource : Office français de l'immigration et de l'Intégration (OFII),
données CAI 2009 national), les docto- africains francophones.
Présents dans les secteurs dumigrées sont surreprésentées (26 % certains secteurs : le nettoyage, les
nettoyage et de lacontre 13 % pour les autres actives). services domestiques, la maçon-
construction nerie et le bâtiment. Dans la cons-
truction, 12 % de la main-d’œuvreLes immigrés occupent plus fré- Près de deux immigrés sur trois tra-
est immigrée contre 6 % pour l’en-quemment un emploi précaire : vaillent dans le tertiaire : 63 %. Cette
semble des secteurs.11,7 % des immigrés salariés ont part est cependant inférieure à celle
Les immigrés du Centre sontun emploi à durée déterminée, soit des non-immigrés (71 %) et de
sous-représentés dans la fonction4,3 points de plus que les non-im- 10 points inférieure à celle observée
publique dans une proportion toute-migrés. Les femmes immigrées oc- en métropole. Les immigrés sont sur-
fois comparable aux autres ré-cupent plus souvent que les autres représentés dans l’industrie et la
gions de métropole. En 2006, 6 %actives des emplois à temps partiel construction. Ils sont particulière-
des actifs immigrés occupent desment présents (plus de 20 %) dans(35 % contre 26 %).
emplois publics contre 16 % pour
les actifs non-immigrés.
Professions les plus occupées par les immigrés
La possession de la nationalitéEffectifs Proportion
française demeure l’une des condi-(nombre) d'immigrés (%)
tions d’accès à la fonction pu-Nettoyeurs 2 350 21,7
blique, hormis une dérogationMaçons qualifiés 1 950 26,6
prévue pour les ressortissants deOuvriers non qualifiés gros oeuvre bâtiment 1 850 24,5
Employés de maison chez des particuliers 1 770 20,0 certains pays de l’Union euro-
Aides à domicile, aides ménagères 1 480 8,4 péenne pour l’accès aux concours.
Ouvriers non qualifiés mécanique métaux 1 250 11,7 Quand ils sont devenus Français
Assistantes maternelles, gardes d'enfants 1 060 6,4 par acquisition seulement un sur
Agents de service hospitaliers 1 050 7,1 dix est fonctionnaire, et les fem-
Ouvriers non qualifiés emballage expédition 1 010 8,3 mes deux fois plus souvent que les
Source : Insee, Recensement de la population 2006
hommes.
5,,
Insee
Centre info
Définitions
Selon la définition adoptée par le permanente : un individu continue à sance, et non la nationalité à la
Haut Conseil à l’intégration, un im- appartenir à la population immigrée naissance, qui définit l’origine géo-
migré est une personne née étran- même s’il devient Français par ac- graphique d’un immigré.
gère à l’étranger et résidant en quisition. C’est le pays de nais-
France. Certains immigrés ont pu
Français, étrangers, immigrés :devenir Français, les autres res-
pour mieux comprendre les différences
tant étrangers. Les populations
étrangère et immigrée ne se Lieu de naissance
Nationalité Ensembleconfondent pas totalement : un im-
Nés en France Nés à l'étranger
migré n’est pas nécessairement
Français de naissance 2 298 217 43 674 2 341 891
étranger et réciproquement, cer- par acquisition 17 892 57 658 75 550
tains étrangers sont nés en Étrangers 16 669 85 456 102 125
France (essentiellement des mi- Immigrés 143 114
neurs). La qualité d’immigré est Ensemble 2 332 778 186 788 2 519 566
Source : Insee, Recensement de la population 2006
Pour en savoir plus
« Atlas des populations immigrées de la région Centre », Les dossiers de l’Insee Centre, n° 6, 2005.
« Les immigrés résidant dans la région Centre », Insee Centre Info, n° 124, juin 2004.
« L’emploi et les salaires des enfants d’immigrés », Insee, Économie et Statistique, n° 433-434, décembre 2010.
«ÊtrenéenFranced’unparentimmigré», Insee Première, n° 1287, mars 2010.
« L’activité des immigrés en 2007 », Insee Première, n° 1212, octobre 2008.
« Sous-emploi et précarité chez les immigrés », Infos migrations-études, n°17, décembre 2010.
« Trajectoires et origines », Ined, Document de travail, n° 168, octobre 2010.
L'actualité économique et sociale régionale vous intéresse ?
Rendez-vous sur www.insee.fr/centre
Directeur de la publication
Dominique Perrin
Coordination des études
Olivier Aguer
Auteurs
Pascal Connin
Gilles Pellati
Rédactionenchef
Philippe Calatayud
Danielle Malody
Maquettiste/Webmestre
Christian Leguay / Yves Dupuis
Relations médias
Martine Blouin
Renée Rabany
Institut national de la statistique et des études économiques
Direction régionale du Centre
131 rue du faubourg Bannier
45034 Orléans Cedex 1
Tél : 02 38 69 52 52 - Fax : 02 38 69 52 00
www.insee.fr/centre
Exemplaire non destiné à la vente - ISSN n° 0986-976X - © Insee 2011
6 6
Pour être toujours informé,
abonnez-vous gratuitement à la lettre électronique
InseeCentre@ctualités
(rubrique "À votre service"),,

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.