La palette des prénoms s'élargit

De
Publié par

La palette des prénoms s'élargit L'attribution des prénoms dans le Limousin a subi de profondes transformations en un siècle. Dans les années 1900, le stock de prénoms variait peu et se transmettait au fil des générations comme un héritage. Aujourd'hui, le prénom est davantage soumis aux effets de mode et de distinction.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

L'attribution des La paletteprénoms dans le Li-
mousin a subi de pro- des prénomsfondes transforma-
tions en un siècle. s’élargit
Dans les années
1900, le stock de pré- Source : INSEE - état-civil
noms variait peu et
se transmettait au fil des 2000. Pour
JEAN ET MARIE, UNE BELLE HISTOIRE
générations comme un hé- sa part,
2 000ritage. Aujourd'hui, le pré- Théo, très
nom est davantage soumis récemment
aux effets de mode et de attribué, ne
Jeandistinction. Cependant, cesse de pro-
Mariecontrairement à ce que l'on gresser de-
1 000peut penser, l'influence puis les an-
médiatique pèse relative- nées 1990.
ment peu dans le choix des Enfin, des
prénoms attribués aujour- prénoms ap-
d'hui. Et une tendance au parus plus
0retour de prénoms plus 1900 1906 1912 1918 1924 1930 1936 1942 1948 1954 1960 1966 1975 tardivement
Évolution de l'attribution des prénoms de 1900 à nos joursclassiques se dessine. semblent se
En 1900, un garçon sur six se maintenir
prénommait Jean à la nais- cycliquement. C'est le cas desfin de siècle ; en 2000, les tren-
sance et une fille sur trois, Thomas présents depuis lete premiers prénoms féminins
Marie. En 1950, la proportion début des années 1970 et fluc-ou masculins concentrent
des Jean est quasiment in- tuant selon les décennies.moins de 50 % des prénoms at-
changée et 10 % des nouveau- L'effet médiatique est certestribués.
nés portaient le prénom bien présent dans l'attributionSi l'ère des Marie et Jean est
Marie. des prénoms, en particulierrévolue, ces prénoms restent
Cette première moitié de siè- pour les prénoms d'originenéanmoins encore attribués
cle voit globalement le stock anglo-saxonne (Kévin, Dylan)de nos jours. D'autres pré-
de prénoms peu évoluer. Huit mais ils sont de plus en plusnoms ont subi l'usure du
prénoms chez les garçons se marginaux dans le stock destemps, ainsi les Stéphane et
partagent la moitié des nais- prénoms. Il y a bien eu cesStéphanie ont connu une du-
sances, contre dix-sept chez dernières années quelquerée de vie d'environ 30 ans, en
les filles en 1950. Mylène ou Alizée nées dans leatteignant leur point culmi-
La dispersion des prénoms Limousin mais ces prénomsnant dans les années 1970.
augmente dans la seconde sont loin du top 50.Les années 2000 voient un re-
èmemoitié du 20 siècle et en tour aux prénoms moins
1975, la moitié des nouveau- démodables. Ainsi, Léa appa- Cet article est construit à partir
nés se partagent quinze pré- des données sur longue période deraît depuis le début du siècle
l’état-civil ; une exploitation plusnoms pour les garçons contre dans la distribution des pré-
poussée de cette source donneradix-neuf pour les filles. Le noms ; elle est revenue en for- lieu à un dossier complet en 2004.
phénomène de distinction ce dans les années 1990. C’est
prend toute son amplitude en le prénom le plus donné en Joselito Mancuso
insee limousin r 7
démographie

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.