La participation électorale en Ile-de-France en 2007 Mobilisation aux présidentielles aussi forte qu' en province, moindre aux législatives

De
Publié par

N°168 - Janvier 2008 La participation électorale en Ile-de-France en 2007 Mobilisation aux présidentielles aussi forte qu’en province, moindre aux législatives Florent BOUDJEMAA Service Statistique n 2007, le nombre d’inscrits sur les listes Figure 1 : Les Franciliens participent moins aux élections électorales en Ile-de-France atteint 6,7 millions. La E législatives que les provinciaux mobilisation des électeurs pour les élections (en %) présidentielles a atteint un niveau record en Ile-de-France Ile-de-France Province comme au niveau national, soit 86% de participation au premier tour et 85 % au second (Figure 1). A titre de Election présidentielle comparaison, en 2002, la participation aux élections présidentielles dans la région était respectivement de Vote aux deux tours 81,0 80,7 68 % et 81 %. De plus, les électeurs se sont Vote à un seul tour 9,4 9,0 massivement déplacés pour les deux tours à la fois : 81% Pas de vote 9,6 10,3 en 2007 contre 63 % en 2002. 100,0 100,0 Les élections législatives sont quant à elles toujours moins mobilisatrices que les présidentielles, que ce soit er Taux de participation 1 tour 86,0 85,5 au niveau national ou régional. En 2007, l’abstention pour nd Taux de participation 2 tour 85,5 85,3 ces élections a atteint un niveau historique.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

N°168 - Janvier 2008

La participation électorale en Ile-de-France en 2007
Mobilisation aux présidentielles aussi forte qu’en province,
moindre aux législatives
Florent BOUDJEMAA
Service Statistique



n 2007, le nombre d’inscrits sur les listes Figure 1 : Les Franciliens participent moins aux élections
électorales en Ile-de-France atteint 6,7 millions. La E législatives que les provinciaux
mobilisation des électeurs pour les élections
(en %) présidentielles a atteint un niveau record en Ile-de-France
Ile-de-France Province comme au niveau national, soit 86% de participation au
premier tour et 85 % au second (Figure 1). A titre de Election présidentielle
comparaison, en 2002, la participation aux élections
présidentielles dans la région était respectivement de Vote aux deux tours 81,0 80,7
68 % et 81 %. De plus, les électeurs se sont
Vote à un seul tour 9,4 9,0
massivement déplacés pour les deux tours à la fois : 81%
Pas de vote 9,6 10,3 en 2007 contre 63 % en 2002.
100,0 100,0
Les élections législatives sont quant à elles toujours
moins mobilisatrices que les présidentielles, que ce soit er Taux de participation 1 tour 86,0 85,5
au niveau national ou régional. En 2007, l’abstention pour nd
Taux de participation 2 tour 85,5 85,3
ces élections a atteint un niveau historique. Les
Franciliens se sont encore moins mobilisés que les
provinciaux : 35 % des électeurs franciliens ne sont pas Elections législatives
allés voter contre 31 % des électeurs provinciaux. En
2002, les taux d’abstention pour ces élections étaient Ensemble des circonscriptions
de France métropolitaine respectivement de 27 % et 28 %.
Vote aux deux tours 36,4 41,6
Les jeunes d’Ile-de-France ont été encore plus er nd Vote au 1 tour et pas de 2 tour 12,3 12,4
mobilisés aux présidentielles que ceux de province er Vote au 1 tour (si 2 tours) 9,1 7,6

nd
Vote au 2 tour (si 2 tours) 6,8 7,3 L’année 2006 a été marquée par des campagnes très
médiatisées d’appel à la participation électorale des Pas de vote 35,4 31,1
jeunes pour le scrutin présidentiel de 2007. Ces appels 100,0 100,0
se sont concrétisés dans les urnes en Ile-de-France en
2007 : 77% des électeurs franciliens âgés de 18 à 24 ans Circonscriptions pourvues
ont voté aux deux tours des présidentielles contre 73 % après deux tours de scrutin
des jeunes électeurs de province (Figure 2). Par contre,
ils ont été moins mobilisés lors des législatives Vote aux deux tours 45,9 52,3
(Figure 3). Vote à un seul tour 20,0 18,7
Pas de vote 34,1 29,0
100,0 100,0

er Taux de participation 1 tour 57,8 61,6
nd
Taux de participation 2 tour 54,4 61,4
Champ : électeurs inscrits en 2007
Source : Insee, enquête participation électorale 2007
Figure 2 : Les jeunes Franciliens ont davantage participé aux présidentielles que les provinciaux

(%) 90
80

70
60 Présidentielles : vote aux 2 tours
50 Présidentielles : vote à un seul tour
40 Présidentielles : abstention systématique
30
20
10
0 18-218-24 an 4 asn Ilse-de- 1818-24 an-24 anss 25-29 an 25-29 sans Ile-de- 25-29 25-29 an anss 30-59 an30-59s ans Ile-de- 30-530-59 a 9 ansns PlPuslus de 60 ande 60 ans s PlPlusus de 60 an de 60 ans s
Ile-de-France Province Ile-de-France Province Ile-de-France Province Ile-de-France Province France Province France Province France Province Ile-de-France Province

Champ : électeurs inscrits en 2007
Source : Insee, enquête participation électorale 2007




Figure 3 : Les jeunes Franciliens se sont moins déplacés aux législatives que les provinciaux

(%)90
80
70
60
Législatives : vote aux 2 tours 50 Législatives : vote à un seul tour
40 Législatives : abstention systématique
30

20
10
0
18-24 ans Ile-de- 18-24 ans 25-29 ans Ile-de- 25-29 ans 30-59 ans Ile-de- 30-59 ans Plus de 60 ans Plus de 60 ans 18-24 ans 18-24 ans 25-29 ans 25-29 an 30-59 ans 30-59 ans us de 60 ans Plus de 60 ans
Ile-de Fran-Franc ce e ProPrvoivnicnece Ile-de-FrancFrance e ProProvince Ile-de-FraFrancence ProProviince I Ille-de-Frane-de-Franc cee PrProvovininccee


Champ : électeurs inscrits en 2007 dans les circonscriptions pourvues après deux tours de scrutin
Source : Insee, enquête participation électorale 2007

Plus de nouveaux inscrits en Ile-de-France Source
En 2007, 347 000 Franciliens sont inscrits sur les listes électorales Les données sur le nombre d’inscrits et de votants proviennent du
pour la première fois, soit 5,2% du corps électoral : l’Ile-de-France est Ministère de l’Intérieur.
la première région de France pour les nouveaux inscrits. Parmi les Les données individuelles sur la participation aux scrutins de 2007 ont
nouveaux inscrits franciliens, 26% correspondent à une inscription été collectées à l’occasion d’une enquête réalisée par l’Insee, avec
d’office sur les listes. A titre d’exemple, les nouveaux inscrits en Seine l’appui du Ministère de l’Intérieur et l’autorisation de la Commission
Saint-Denis représentent 7,5% des inscrits du département. Parmi nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), dans les préfectures,
eux, près d’un sur quatre est un inscrit d’office. Plus d’un inscrit sur durant les dix jours qui ont suivi chaque élection. Elle a permis de
trois (35%) s’est inscrit entre 2002 et 2006, soit plus que la proportion repérer la participation d’un échantillon d’environ 40 000 électeurs,

d’inscrits entre 1993 et 2001 (29%). Outre l’effet démographique et la représentatif des électeurs nés en France métropolitaine et inscrits dans
mise en place de l’inscription automatique des jeunes à leur majorité, une commune de métropole. On entend par participation le fait d’aller
d’autres facteurs peuvent expliquer l’importance des nouvelles voter, quel que soit le contenu du vote, la seule information recueillie
inscriptions : campagnes de mobilisation citoyenne durant l’année étant l’émargement. Par l’intermédiaire de l’échantillon démographique
précédant le scrutin, réaction à la forte abstention du 21 avril 2002. permanent (fichier regroupant des données démographiques et d’état
Pour quelques villes du département, la proportion d’inscrits récents civil), on dispose de données sur les caractéristiques socio-
est d’ailleurs encore plus élevée : 39% des inscrits à Saint-Denis se démographiques de ces électeurs au moment du recensement de 1999.
sont inscrits entre 2002 et 2006 ainsi que 44% des inscrits de Clichy-
sous-Bois.
Directrice de publication : Sylvie MARCHAND
Conception de la maquette : Service statistique de la direction régionale
ISSN 1635-9984 - Code SAGE AFCH0852 - Dépôt légal premier semestre 2008 © INSEE 2008
Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51
??

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.