La précarité dans l'espace rural du Gers

De
Publié par

Au recto de ce numéro : une analyse de la situation conjoncturelle du département avec en particulier des chiffres sur l'emploi et le chômage. des données de cadrage portant sur la structure par secteur d'activité et l'évolution de l'emploi annuel total entre fin 2000 et fin 2001 pour le département et la région. Le verso est consacré à une analyse de la précarité en milieu rural dans le Gers
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

numéro 16-32 : juin 2004
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
En 2003, le chômage progresse malgré la hausse • 1 242 véhicules particuliers neufs
er de l’emploi salarié. ont été immatriculés au 1 trimestre
2004, soit une hausse de près de 3 %Après une augmentation de 2 %
er par rapport au 1 trimestre 2003.Evolution du taux de chômageen 2002, l’emploi salarié gersois
et de l'emploi salarié(hors agriculture, éducation, admi- 987 logements neufs ont été mis enEmploi (base100 au 4 T 94) Taux de chômage (%)
nistration, santé et action sociale) 8,5 chantier en 2003, soit une baisse de128
progresse encore de 1,9 % en 2003. 3 % par rapport à 2002.124 8,0
120 Chômage EmploiDans le même temps, il augmente 7,5
Le 12 janvier 2004 trois nouveaux116de 0,9 % en Midi-Pyrénées.
7,0
e 112 contrats de pays ont été signés : PaysC’est au 4 trimestre que la
6,5108 Portes de Gascogne, Pays d’Arma-hausse de l’emploi est la plus
104 6,0 gnac, et Pays d’Auch.marquée (+ 0,7 %). En fin d’année
100
5,52003, l’emploi salarié se rétracte 4T94 4T95 4T96 4T97 4T99 4T00 4T01 4T02 4T034T98 Les laboratoires Mésségué à
dans l’industrie et la construction, Fleurance, spécialisés dans lesEmploi salarié Taux de chômage
e e4 trimestre 2003 4 trimestre 2003mais il est particulièrement dynamique produits cosmétiques et de phytothé-(en milliers) (%)
dans les services aux entreprises. Gers 33,1 6,5 rapie, ont obtenu le premier prix export
Midi-Pyrénées 614,3 9,8Fin décembre 2003, le taux Midi-Pyrénées pour leur implantation
France 15 420,1 9,9
en Angleterre.de chômage dans le Gers s’établit à Source : Insee, estimations trimestrielles cvs
6,5 % de la population active,
L’union Plaimont fête ses 25 ans (al-contre 9,8 % en Midi-Pyrénées et Midi-Pyrénées. Cette augmentation
liance des caves de Saint-Mont,9,9 % en France. En un an, le taux ne touche que les hommes (+ 4,5 %
Plaisance et Aignan) : 29 millions de
de chômage gersois a progressé de contre - 1,7 % pour les femmes).
bouteilles vendues dont 50 % à
0,2 point comme dans l’ensemble de Alors que le nombre de demandeurs l’export, un chiffre d’affaires de 60
la région. d’emploi de 25 à 50 ans augmente, millions d’euros en 2003, en progres-
Fin décembre 2003, un peu il est en baisse chez les plus jeunes sion de 17 % par rapport à 2002.
plus de 4 300 personnes à la recherche et les plus âgés.
d’un emploi à temps plein et à durée Hormis les agents de maî- En 2003, le nombre de
indéterminée sont inscrites à trise, toutes les catégories sociales chômeurs de longue durée a
l’ANPE, soit 1,3 % de plus qu’en sont touchées par la hausse du progressé de 8,1 % dans le Gers,
décembre 2002, contre + 2,9 % en chômage. contre 4,4 % dans la région.
DONNEES DE CADRAGE
Structure et évolution de l'emploi annuel total
Emploi total Emploi total Répartition par secteur
31.12.2002 (%)Variation annuelle 31.12.2002 Variation
31.12.1989 31.12.2001 moyenne (provisoire) annuelle
Gers Midi-Pyrénées1989-2001 (%) 2001-2002(%)
Agriculture 17 224 11 110 - 3,6 10 797 - 2,8 16,1 6,1
Industrie 7 813 7 555 - 0,3 7 556 0,0 11,3 15,5
Construction 5 024 4 745 - 0,5 4 771 0,5 7,1 6,7
Commerce 8 926 9 569 0,6 9 873 3,2 14,7 13,9
Services* 26 019 33 523 2,1 34 021 1,5 50,8 57,8
Gers 65 006 66 502 0,2 67 018 0,8 100,0 100,0
dont salariés 42 411 52 482 1,8 53 262 1,5 /// ///
Midi-Pyrénées 929 934 1 044 269 1,0 1 057 269 1,2 /// ///
dont salariés 741 058 911 791 1,7 925 051 1,5 /// ///
Source : Insee Midi-Pyrénées,estimations annuelles d'emploi total * y compris éducation, santé, action sociale et administration
12345678901234567890123456789199234567890123456789012345678234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781991234567890123456789012345678119919234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567811992345678901234567890123456782345678901234567890123456781199923456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781992345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911123456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911992345678901234567890123456782345678901234567890123456781234567890123456789012345678119234567890123456789012345678234567890123456789012345678234567890123456789012345678191234567890123456789012345678912345678901234567890123456789123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567811992345678901234567890123456782345678901234567890123456781199234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567811912345678901234567890123456789234567890123456789012345678234567890123456789012345678199123456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781991234567890123456789012345678234567890123456789012345678199123456789012345678901234567892345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678123456789012345678901234567899La précarité dans l'espace rural du Gers
Le Gers est composé de 18
Allocataires et population couverte par les cinq minima sociaux
bassins de vie ruraux, regroupant 430
Nombre Population Part de la populationcommunes du département et 4 Bassins de vie :
d'allocataires couverte couverte (en %)communes d’un autre département.
Auch (couronne uniquement) 754 1 211 7,4
Par contre 30 communes gersoises Cazaubon 242 385 10,7
dépendent quant à elles de bassins de Condom 1 008 1 659 10,9
Eauze 704 1 121 11,4vie extérieurs au département. Les
Fleurance 941 1 469 11,4
pôles des bassins ruraux du départe- Gimont 295 475 8,3
ment sont des bourgs de petite taille. Lectoure 451 773 10,2
L'Isle-Jourdain 581 987 7,9Ils ne regroupent que 45 % de la
Lombez 218 340 10,9
population des bassins. Cette part Masseube 315 494 11,4
varie de 20 à 49 % selon les bassins, Mauvezin 264 423 9,5
Miélan 252 396 10,5hormis Auch.
Mirande 838 1 277 10,0La population bénéficiaire de
Nogaro 681 1 051 11,6
l’AS représente un tiers des personnes Plaisance 331 549 12,3
Riscle 400 587 12,9couvertes par un des minima sociaux
Samatan 319 506 10,2dans l’espace rural du département.
Vic-Fezensac 543 892 11,2
Sa répartition suit celle de la popula- Total 9 137 14 595 10,2
tion sauf dans quelques bassins : les
Sources : CAF - MSA - CRAM - ASSEDIC - INSEE
bassins de vie plus urbains, comme
la périphérie d’Auch et l’Isle-Jourdain,
Les cinq minima : parmi les huit minima sociaux assurant des ressources aux personnes en
concentrent relativement moins difficulté, cinq sont retenus dans cette étude. Ils couvrent 96 % des allocataires : le revenu
d’allocataires, tandis que d’autres minimum d’insertion (RMI), l’allocation de parent isolé (API), l’allocation adulte handicapé
(Eauze ou Masseube par exemple) en (AAH), l’allocation de solidarité spécifique (ASS), l’allocation supplémentaire (AS) [pour cette
dernière mesure, ne sont pris en compte que les allocataires de la CRAM et de la MSA].regroupent relativement plus.
La population couverte est composée des personnes appartenant à la famille d'un allocataire.Du point de vue du RMI, le
Pour en savoir plus :caractère rural du département se
« Une approche de la précarité ». Les dossiers de l’Insee Midi-Pyrénées n° 120, avril 2004.
traduit par une absence de concen- « Les bassins de vie, au cœur de la vie des bourgs et des petites villes ». Insee Première
tration de la population concernée sur n° 953, avril 2004.
un bassin plutôt qu’un autre.
Les bénéficiaires de l’AS rési-
Les bassins de vie du Gersdent proportionnellement autant en
périphérie que dans le pôle dans deux
tiers des bassins de vie et plutôt en
périphérie pour cinq autres bassins.
A l’inverse, les populations bénéficiai-
Lectoureres du RMI résident plutôt dans les pô-
Condom
Cazaubonles des bassins de vie, sauf pour Eauze
et Plaisance.
Eauze Fleurance
NogaroLe bassin de vie : nouveau zonage Mauvezin
Vic-Fezensac
de l’espace à dominante rurale, le bassin de vie
Auch
est défini comme le plus petit territoire sur Riscle
lequel les habitants ont un accès aux princi-
Gimont L'Isle-JourdainPlaisance
paux services et à l’emploi. Les bassins de vie
sont structurés autour de pôles, qui sont soit un Mirande
bourg, soit une petite agglomération. Samatan
LombezVoir leur composition sur www.insee.fr Miélan
Masseube
L’étude porte sur les bassins de vie dont le
pôle appartient au département. Sont exclues
Département
quelques communes du département rattachées GéoFLA ® © IGN 1999 - Insee 2004
à un pôle extérieur. Bassins de vie
Les 3 communes de l'unité urbaine d'Auch
ne sont pas prises en compte.
Impression :Insee Midi-Pyrééééénnnnnééééées - REGARDS sur Directeur de la publication : Prix au numéro : 1,5 €
36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4 Benjamin Camus Insee Midi-Pyrénées Abonnement à l'ensemble
ISSN : 1298-9487Téléphone : 05 61 36 61 13 Rédactrice en chef : des publications pour l'année 2004
Télécopie : 05 61 36 62 00 Marie-Pierre Plaux SAGE : R32160376 France : 85 €
Dépôt légal : juin 2004© Insee 2004 Etranger : 105 €
ZOOM

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.