Le bilan démographique en Haute-Normandie en 2005 : Toujours plus de naissances dans l'Eure

De
Publié par

Avec 23 300 naissances et 15 500 décès, l'accroisement naturel de la Haute-Normandie s'élève à 7 800 personnes en 2005, soit un niveau proche de celui de l'année 2004. Cette stabilité résulte d'une augmentation à la fois du nombre de naissances et du nombre de décès.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

LE BILAN DÉMOGRAPHIQUE EN HAUTE-NORMANDIE EN 2005
Toujours plus de naissances dans l’Eure
Marie-Claude COLLET
ÉVOLUTION DES NAISSANCES DOMICILIÉSAvec 23300 naissances et
10815500 décès, l’accroissement
France métropolitaine
106naturel de la Haute-Normandie
s’élève à 7800 personnes en 104
Eure
2005, soit un niveau proche de 102
celui de l’année 2004. Cette 100
Haute-Normandiestabilité résulte d’une
98
augmentation à la fois du
96
nombre des naissances et du Seine-Maritime
94 des décès.
92
1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005
Source : INSEE - Etat civil Unité : Indice base 100 en 1995
u cours de l’année 2005,
A23 300 bébés ont vu le jour en
ÉVOLUTION DES DÉCÈS DOMICILIÉS
Haute-Normandie, soit un peu plus
108
que l’année précédente (+ 1,9 %). La Eure
106région, dont l’indicateur conjoncturel
de fécondité atteint 1,91 enfant par 104
France métropolitaine
femme se démarque ainsi du reste de
102
Au 1er Janvier 2005, la population de la
100
Haute-Normandie est estimée à
Haute-Normandie
98 Seine-Maritime1 806 000 habitants, selon les premiers
résultats des enquêtes annuelles de re-
96
censement 2004 et 2005. La Haute-Nor-
mandie, qui compte pour 3 % de la 94
1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005population métropolitaine, se place au
13e rang parmi les 22 régions entre Source : INSEE - Etat civil Unité : Indice base 100 en 1995
l’Alsace et la Picardie. La population ré-
gionale a progressé depuis 1999, mais à
un rythme moins rapide qu’au niveau
la France métropolitaine dont les nais- rieur à celui de 2004, année marquée
national : 0,24 % en moyenne annuelle
sances n’ont progressé que de 0,8 %. par un net recul de la mortalité en
contre 0,62 %. Ce rythme d’évolution
Cependant, des disparités existent partie expliquée par la canicule deplace la Haute-Normandie au 17e rang
des régions françaises devant la plupart entre les deux départements. Le dé- 2003 qui aurait provoqué des décès
des du grand quart nord-est (Pi- partement de l’Eure, dont le nombre de prématurés.
cardie, Lorraine, Bourgogne,
naissances a augmenté à un rythme En 2005, 15 500 personnes sont
Nord-Pas-de-Calais et Cham-
plus soutenu (+ 2,5 %) que la décédées en Haute-Normandie, soitpagne-Ardenne). La Haute-Normandie
reste déficitaire dans ses échanges mi- Seine-Maritime (+ 1,6 %) continue sa 2 % de plus que l’année précédente.
gratoires à l'instar des régions citées progression et retrouve ainsi en 2005, Le fait marquant de 2005 est le
précédemment et de l'Ile-de-France. La le niveau atteint au cours de l’année pic des décès au cours du mois de
croissance totale de la population est du
2000, année où l’on a assisté à un mini mars dans l’ensemble des régions
même ordre que celles constatées en
«baby-boom». françaises en raison d’une forte épi-Auvergne, en Basse-Normandie et dans
le Limousin. démie de grippe. En Haute-Nor-
Haute-Normandie France métropolitaine mandie, on a enregistré plus de 1 600
1999 1 780 502 58 496 613 MORTALITÉ EN HAUSSE décès au cours de ce mois contre une
2005 1 806 000 60 702 000
moyenne mensuelle de 1 300 au cours
Source : INSEE - Recensement Unité : nombre
de la population de 1999 et enquêtes Le nombre de décès observés en des années précédentes.
annuelles de recensement de la population
Haute-Normandie en 2005 est supé- L’espérance de vie à la naissance
4 CAHIER D’AVAL n° 73 - Juin 2006
POPULATIONÉVOLUTION DE LA SITUATION DÉMOGRAPHIQUE DE LA RÉGION DEPUIS 1995
dans la région atteint aujourd’hui 74,9
Naissances Taux de Taux de Variation
ans pour les hommes et 82,2 ans pour vivantes Décès Solde naturel natalité (‰) mortalité (‰) naturelle (‰)
les femmes. Après avoir beaucoup
Eure
augmenté depuis le début des années
1995 7 001 4 681 2 320 13,0 8,7 4,3
quatre- vingt-dix, l’espérance de vie
1996 7 067 4 720 2 347 13,1 8,8 4,0
semble ralentir sa progression en parti-
1997 6 991 4 677 2 314 12,8 8,6 4,2
culier pour les femmes. Depuis 1990,
1998 7 231 4 741 2 490 13,4 8,8 4,6
l’allongement de la durée de vie a été
1999 7 245 4 734 2 511 13,3 8,7 4,6
plus bénéfique aux hommes qu’aux
2000 7 358 4 744 2 614 13,5 8,7 4,8femmes. Les femmes ont en effet
2001 7 249 4 864 2 385 13,2 8,9 4,3gagné 1,7 ans et les hommes 3 ans. A
2002 7 201 4 960 2 241 13,0 9,0 4,1partir de 60 ans, le gain est en
2003 7 213 5 034 2 179 13,0 9,0 (p) 3,9 (p)moyenne de 0,9 ans pour les femmes
2004 7 220 4 714 (p) 2 506 (p) n.c n.c n.cet 1,7 ans pour les hommes.
2005 (p) 7 400 4 800 2 600 n.c n.c n.c
Seine-Maritime
LÉGÈRE PROGRESSION 1995 16 535 11 068 5 467 13,3 8,9 4,4
DU SOLDE NATUREL 1996 16 265 11 320 4 945 13,2 9,0 4,0
1997 16 328 10 939 5 389 13,1 8,8 4,3
En 2005, le solde naturel augmente
1998 16 289 10 957 5 332 13,1 8,8 4,3
légèrement, alors que le nombre des
1999 16 150 10 862 5 288 13,0 8,8 4,3
naissances et celui des décès s'ac-
2000 16 683 10 943 5 740 13,4 8,8 4,6
croissent d'environ 2% chacun. Du fait
2001 16 502 10 981 5 521 13,3 8,9 4,4
du solde naturel, la Haute-Normandie
2002 15 547 10 951 4 596 12,5 8,8 3,7
a gagné 7 800 habitants au cours de
2003 15 862 11 265 4 597 12,7 9,0 (p) 3,7
l’année 2005, dont un tiers pour le dé-
2004 15 650 10 463 (p) 5 187 (p) n.c n.c n.c
partement de l’Eure. Dans ce départe-
2005 (p) 15 900 10 700 5 200 n.c n.c n.cment, l’augmentation des naissances
(+ 2,5 %) a été plus importante que celle Haute-Normandie
des décès (+ 1,8 %) et a occasionné un 1995 23 536 15 749 7 787 13,0 8,9 4,3
solde naturel en hausse de 3,8 % par 1996 23 332 16 040 7 292 13,1 8,9 4,3
rapport à l’année 2004. Par contre, en 1997 23 319 15 616 7 703 13,1 8,7 4,3
Seine-Maritime le solde naturel est 1998 23 520 15 698 7 822 13,2 8,8 4,4
stable : la hausse des naissances a été 1999 23 395 15 596 7 799 13,1 8,7 4,4
notable en 2005 mais contrebalancée 2000 24 041 15 687 8 354 13,4 8,8 4,7
par celle des décès.
2001 23 751 15 845 7 906 13,2 8,8 4,4
2002 22 748 15 911 6 837 12,7 8,9 4,0 (p)
2003 23 075 16 299 6 776 12,8 9,0 (p) 3,8 (p)
TOUJOURS PLUS DE DIVORCES
2004 22 870 15 177 (p) 7 693 (p) 12,7 (p) 8,4 (p) 4,3 (p)
ET DE PACS, ET MOINS DE MARIAGES
2005 (p) 23 300 15 500 7 800 n.c n.c n.c
France (p)Après l’envolée du nombre de ma-
2004 800 200 520 700 279 500 12,8 8,4 4,5
riages en 2000 (9 750), la baisse 807 400 537 300 270 100 12,9 8,6 4,32005
amorcée en 2001 se poursuit. En Source : INSEE - État civil (données domiciliées) et estimations de population Unités : personne, ‰
(p) données provisoires
2005, les premières estimations don- n.c : les estimations de population disponibles ne permettent pas de calculer ces données.
nent un chiffre inférieur à 8 000 maria-
ges enregistrés en Haute-Normandie. tendance serait à la stabilité.
MARIAGES ENREGISTRÉS EN 2004
SELON L'ÉTAT MATRIMONIAL Au cours des dix dernières années, les Au cours de l’année 2004, 1 025
Etat matrimonial de l'homme mariages de célibataires ont diminué PACS ont été enregistrés enEtat
matrimonial Céliba- au profit des remariages qui représen- Haute-Normandie, c’est deux fois plus
de la femme taire Veuf Divorcé Total
tent aujourd’hui 28 % des qu’au cours de l’année 2000. Cepen-
Célibataire 72,0 0,4 8,1 80,5
célébrations. dant, la hausse pour la région entre
Veuve 0,4 0,3 0,8 1,5
7,8 0,9 9,3 Entre 2002 et 2003, le nombre de 2003 et 2004 a été moins forte queDivorcée 18,0
Total 80,2 1,6 18,2 100,0 divorces a augmenté de 25 %. En pour l’ensemble de la France métropo-
Source : INSEE - Etat civil Unité : % 2004, selon les données provisoires, la litaine (+ 11 % contre + 27 %)
CAHIER D’AVAL n° 73 - Juin 2006 5

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.