Légère baisse des naissances en 2007

De
Publié par

En 2007, avec un excédent de 110 200 naissances par rapport aux décès, le solde naturel reste la source de la croissance démographique en Ile-de-France. Le nombre de naissances a faiblement diminué pour s’établir à 179 300. Le nombre des décès, de l’ordre de 69 100, reste stable. Les unions franciliennes suivent deux tendances opposées : les mariages voient leur nombre se réduire à 55 800, tandis que celui des Pacs ne cesse de progresser pour atteindre les 20 900. Cependant, pour la première fois, les dissolutions de Pacs augmentent fortement. Introduction Légère baisse des naissances Stabilité du nombre de décès et de l'espérance de vie Forte hausse des dissolutions de Pacs
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

12 Démographie
Légère baisse des naissances en 2007
a croissance de la population L’âge moyen des parents franciliens au mortalité est la plus faible à Paris
francilienne en 2007 reste ca- premier enfant est stable depuis plu- (3,4 ‰) et la plus élevée enL ractérisée par un important dy- sieurs années. Il est de 33,3 ans pour le Seine-Saint-Denis (4,8 ‰).
namisme naturel : l’excédent des père et 29,9 ans pour la mère. Il reste
naissances sur les décès est ainsi de plus élevé que celui des provinciaux. Forte hausse
110 200 individus. Ce dynamisme est Les pères franciliens sont en moyenne des dissolutions de Pacs
légèrement moindre qu’en 2006, en plus âgés d’environ 2 ans et les mères
raison d’une légère diminution des franciliennes de près d’un an et demi. En 2006, le nombre des mariages en
naissances. Le solde naturel francilien Ile-de-France a connu une baisse im-
Le nombre de naissances hors mariagedemeure cependant plus favorable que portante. En 2007, son recul n’est plus
continue à augmenter. En 2007, il s’é-celui de la province, en raison d’un que de 1%. En province, la diminution
lève à 79 500 pour la région soittaux de natalité plus élevé et d’un taux est plus nette (- 2,5 %), après le léger re-
43,9 % des naissances régionalesde mortalité plus faible. La contribution bond qui avait marqué l’année 2006.
(contre 52,7 % en province). La propor-de l’Ile-de-France à l’excédent naturel Le nombre des divorces franciliens se
tion de naissances hors mariage estmétropolitain augmente. La région replie légèrement par rapport à 2006
encore plus élevée pour le premier enfant :représente ainsi 42,9 % de l’accroisse- (- 1,3 %) et représente 20 % de l’en-
une naissance sur deux en Ile-de-France,ment métropolitain total. semble des divorces métropolitains.
contre deux sur trois pour le reste du
territoire métropolitain. En effet, une Le pacte civil de solidarité (Pacs) attireLégère baisse des naissances
partie des parents officialisent leur union toujours davantage de couples (20 900
En 2007, le nombre de naissances en après la naissance d’un enfant. en 2007). Le nombre de Pacs signés
Ile-de-France (179 300) a diminué par continue ainsi sa progression : + 28,2 %
rapport à 2006 (- 1,9 %), à un rythme en Ile-de-France et + 31,9 % en mé-Stabilité du nombre de décès
plus rapide qu’en province (- 1,2 %). tropole. Toutefois, si les dissolutionset de l’espérance de vie
Il reste toutefois supérieur à celui de restaient peu nombreuses et aug-
2005. Tous les départements connais- Malgré le vieillissement de la popula- mentaient faiblement d’année en
sent un léger recul de leur natalité. La tion, le nombre des décès en 2007 est année, elles ont été multipliées par 2,5
baisse est plus importante en petite resté stable dans la région, proche de en Ile-de-France entre 2006 et 2007 (et
couronne (- 1,9 %) qu’en grande cou- 69 000 personnes. Au contraire, il pro- par 2,3 en France métropolitaine).
ronne (- 1,7 %). C’est à Paris que le gresse de 3,3 % en province au cours Certaines correspondent à des désunions,
recul est le plus net (- 3,1 %). Seule la de la même période. Le taux de morta- mais toutes ne le sont pas. En effet, les
Seine-et-Marne se maintient au niveau lité continue donc de diminuer au sein couples pacsés qui se marient doivent
de 2006. de la région. Il atteint, en 2007, 5,9 rompre ce contrat.
pour 1 000 habitants (contre 6,1 en
En 2006, le nombre moyen d’enfants ■■■■ Yann Caenen2006). Il est, comme en 2006, nette-
Insee, Service études et diffusionpar femme dans la région capitale reste ment plus faible qu’en province (9,1).
supérieur à celui de la métropole (2,02
contre 1,98). La barre symbolique de L’espérance de vie en Ile-de-France de-
2 enfants par femme en âge de procréer meure stable entre 2005 et 2006. Elle
est de nouveau franchie en Ile-de- s’élève à 78,6 ans pour les hommes et
France. Cependant, cette hausse ne tra- 84,6 ans pour les femmes. L’écart s ‘est
duit pas une augmentation de la fécon- réduit avec la France métropolitaine.
Pour en savoir plusdité des couples d’une génération à En métropole, l’espérance de vie mas-
l’autre. Les couples d’aujourd’hui ont culine s’élève ainsi à 77,2 ans et l’espé-
Pla A. : « Bilan démographique 2008 : plus
autant d’enfants que leurs aînés d’il y a rance de vie féminine à 84,2 ans. d’enfants, de plus en plus tard », Insee
trente ans, mais plus tardivement. La première, n° 1220, janvier 2009.
Seine-Saint-Denis est toujours le dépar- Le taux de mortalité infantile pour
Beaumel C., Pla A., Vatan M. : « Statistiquesl’année 2007 reste stable par rapport àtement le plus fécond avec 2,38 en-
d’état civil sur les mariages en 2007», Insee2006 (3,8 ‰ en Ile-de-France contrefants par femme, tandis que Paris n’en
Résultats, n° 89, décembre 2008.
compte que 1,62. 3,6 ‰ en France métropolitaine). La
Insee Ile-de-France 2009 Regards sur... l’année économique et sociale 2008Légère baisse des naissances en 2007
13
Naissances vivantes domiciliées
ère
Age moyen à la 1 naissance en 2007Taux brut de natalité Evolution
Nombre en 2006 Nombre en 20072007 pour 1000 hab. 2007/2006 (%)
Père Mère
Ile-de-France 15,3 182 758 179 264 -1,9 33,3 29,9
Province 12,0 612 556 605 274 -1,2 31,4 28,6
Métropole 12,6 795 314 784 538 -1,4 31,8 28,9
Source : Insee, Etat civil
Solde naturel en 2007 Mariages domiciliés
Département Naissances Décès Solde Taux brut de
Nombre Nombre Evolutionnuptialité 2007
en 2006 en 2007 2007/2006 (%)pour 1000 hab.Paris 30 800 14 000 16 800
Hauts-de-Seine 25 000 9 300 15 700
Ile-de-France 4,8 56 286 55 752 -0,9
Seine-Saint-Denis 27 800 8 100 19 700
Province 4,1 211 141 205 934 -2,5
Val-de-Marne 20 300 8 000 12 300
Métropole 4,2 267 427 261 686 -2,1
73 100 25 400 47 700Petite couronne
Source : Insee, Etat civil et Enquête VillesSeine-et-Marne 19 000 8 300 10 700
Yvelines 19 900 7 900 12 000
Essonne 17 900 6 900 11 000
Val-d'Oise 18 600 6 600 12 000
Grande couronne 75 400 29 700 45 700
Ile-de-France 179 300 69 100 110 200
Evolution de la natalité et de la mortalité depuis 1990France métropolitaine 784 500 529 300 255 200
base 100 en 1990
Source : Insee, Etat civil
110
Décès domiciliés 105
Taux brut de
Nombre Nombre Evolution 100mortalité 2007
en 2006 en 2007 2007/2006 (%)pour 1000 hab.
95
5,9 69 072 69 082 0,0Ile-de-France
Province 9,1 445 572 460 279 3,3
90
Métropole 8,5 514 644 529 361 2,9
Source : Insee, Etat civil 85
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Naissances Naissances Décès Décès
province provinceIle-de-France Ile-de-France
Evolution de l'indicateur conjoncturel de fécondité Source : Insee, Etat civil
2,05
2,00
1,95
Pactes civils de solidarité (Pacs)
1,90
1,85 Ile-de-France France métropolitaine
1,80
Nombre de Nombre de Nombre de Nombre de
déclarations dissolutions déclarations dissolutions1,75
2003 6 200 900 31 200 5 2001,70
2004 7 900 1 100 39 600 6 900
1,65
2005 13 100 1 400 59 800 8 600
1,60 2006 16 300 1 700 76 700 9 5001991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
2007 20 900 4 200 101 200 22 600Ile-de-France France métropolitaine
Source : Insee, Etat civil et estimations localisées de population Source : ministère de la Justice
Insee Ile-de-France 2009 Regards sur... l’année économique et sociale 2008

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.