Les cancers toujours en tête de la mortalité haut-normande

De
Publié par

Mars 2012 n° 47 LES CANCERS TOUJOURS EN TÊTE DE LA MORTALITÉ HAUT-NORMANDE En 2009, la Haute-Nor mandie a en re gis tré moins ré pan dues ré gres sent , tell es les 16 300 décès. Près d'un quart d'entre eux ma la dies de l'ap pa reil res pi ra t oire (grippe, (3 760) sont sur ve nus avant que les per son nes pneu monie, asthme, etc.). D'au tres causes, en'aient at teint leur 65 an ni ver s aire. Les en lien avec le vieil lis se ment de la po pu la tion, hommes sont deux fois plus tou chés que les aug men tent for t e ment, tell es les ma la dies du femmes par cett e mor ta l i té pré ma turée (31  % sys tème ner veux et des or ga nes des sens, la contre 15 %). ma ladie d'Alz hei mer no tam ment . Pre mière cause de mor ta l i té en Les causes de décès va rient en fonc tion Haute-Nor mandie comme en France du sexe. En effet, chez les hommes, les mé tro po l i tai ne, les can cers sont tu meurs re pré sen t ent la pre mière cause de res pon sa bles de trois décès sur dix. Les mor ta li té (3 000 décès en Haute-Nor mandie) ma la dies de l'ap pa reil cir cu la t oire, en têt e de devant les ma la dies car dio vas cu lai res la mor ta li té il y a encore quel ques années, (2 000 décès). Le cancer le plus meur trier est sui vent de près avec 27 % des décès.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 15
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Mars 2012
n° 47
LES CANCERS TOUJOURS EN TÊTE DE LA
MORTALITÉ HAUT-NORMANDE
En 2009, la Haute-Nor mandie a en re gis tré moins ré pan dues ré gres sent , tell es les
16 300 décès. Près d'un quart d'entre eux ma la dies de l'ap pa reil res pi ra t oire (grippe,
(3 760) sont sur ve nus avant que les per son nes pneu monie, asthme, etc.). D'au tres causes,
en'aient at teint leur 65 an ni ver s aire. Les en lien avec le vieil lis se ment de la po pu la tion,
hommes sont deux fois plus tou chés que les aug men tent for t e ment, tell es les ma la dies du
femmes par cett e mor ta l i té pré ma turée (31  % sys tème ner veux et des or ga nes des sens, la
contre 15 %). ma ladie d'Alz hei mer no tam ment .
Pre mière cause de mor ta l i té en Les causes de décès va rient en fonc tion
Haute-Nor mandie comme en France du sexe. En effet, chez les hommes, les
mé tro po l i tai ne, les can cers sont tu meurs re pré sen t ent la pre mière cause de
res pon sa bles de trois décès sur dix. Les mor ta li té (3 000 décès en Haute-Nor mandie)
ma la dies de l'ap pa reil cir cu la t oire, en têt e de devant les ma la dies car dio vas cu lai res
la mor ta li té il y a encore quel ques années, (2 000 décès). Le cancer le plus meur trier est
sui vent de près avec 27 % des décès. Ces celui du larynx, de la trachée, des bron ches et
deux pa tho lo gies ont pro vo qué la mort de du poumon (745 décès), suivi par les can cers
9 400 per son nes dans la région et 304 000 sur de la pros tate, du côlon, et du foie. Les
le ter ri toire na tio nal. Loin der rière, les causes car dio pa thi es is ché mi ques (angine de
ex ter nes de bles s u res et d'em poi son ne m ent, poi tri ne, in farc t us du myo carde.. .) cons ti tuent
en recul de 10 % par rap port à 1999, la deuxième cause des décès mas cu lins
pro vo quent quant à elles 1 160 décès dans la (660 décès). Chez les femmes, les décès
région. Parmi ces causes, les ac ci dents de la consé cu tifs à une ma ladie de l'ap pa reil
cir cu la t ion et les chutes ac ci den tel les ont cir cu la t oire (2  390 ) dé pas sent les décès par
presque été di vi sés par deux en dix ans. À tu meurs (1 970). Parmi ces der niè res, le
l'in verse, les sui ci des ont été mul ti pliés par cancer du sein (336 décès) est le plus
deux. En 2009, 390 per son nes se sont donné la fré quent avant les can cers du poumon et du
mort. Cer tai nes causes de décès un peu côlon.
PRINCIPALES CAUSES DE DÉCÈS EN 2009 EN HAUTE-NORMANDIE (EN % DU TOTAL DES DÉCÈS PAR SEXE)
Source : Inserm








Les can cers tou jours en tête de la mor ta li té haut-nor mande
Des dif f é ren ces ap pa rais s ent éga le ment en plu part des causes de décès va rient no ta ble ment
fonc tion de l'âge. En effet, les sui ci des selon l'âge et le sexe des per son nes, l'u ti li sa tion
pré do mi nent chez les per son nes de moins de de taux de mor ta l i té stan dar di sés ren force la
45 ans quel que soit le sexe. Mais plus com pa ra bi li té entre pé rio des et entre ter ri toi res .
par ti cu l iè re ment chez les jeunes hommes qui Ces taux visent à chif frer les décès
suc com bent da van tage à un ac ci dent de in dé pen dam ment des dif f é ren ces entre les
transport ou un s ui cide. Ces deux morts vio len tes py ra mi des des âges des po pu la ti ons. La
sont à l'o ri gine d'un tiers des décès mas cu lins de com pa rai son des taux de mor ta l i té stan dar di sés
moins de 25 ans (18 % chez les femmes). Entre avec le ter ri toire na tio nal révèle en
45 ans et 64 ans, le cancer bron cho-pul mo naire Haute-N or mandie une sur mor t a li t é mas cu li ne
est à l'o ri gine de 15 % des décès mas cu lins et pour toutes les causes de décès hormis les
le cancer du sein, respon sable de 14 % des ac ci dents de trans port. La sur mor t a li t é fé mi ni ne
décès fé mi nins. A partir de 65 ans, les est moins pro noncée et ne concerne pas toutes
car dio pa thies devancent les cancers pour les les causes de mor ta li té. Les trou bles men taux et
deux sexes. du com por te ment met t ent en évi dence une
sur mor ta li té d'un tiers pour les deux sexes. Les
Une sur mor ta li té ré gio nale pour sui ci des sont éga le ment sur re pré s en tés dans la
qua si ment toutes les causes de région, en par ti cu l ier le sui ci de mas cu li n (+ 2 8 %) .
décès
Les ma la dies de l'ap pa reil di ges t if et les ma la dies
Le taux com pa ra ti f de mor ta l i té est défini en do cri nien nes en trent aussi dans la
comme le taux que l'on ob ser ve rait dans sur mor ta li té ré gio nale quel que soit le sexe. Les
la po pu la tion ré gio nale si elle avait la même tumeurs broncho-pulmonaires affichent une
struc ture d'âge que la po pu la tion na tio nale. Il est surmortalité masculine mais pas féminine dans la
ici cal cu lé en moyenne sur trois ans. Comme la région.
Nadine POULLAIN
TAUX STANDARDISÉS PAR ÂGE POUR 100 000 HABITANTS SUR LA PÉRIODE 2007-2009
Femmes Hommes
Haute-Normandie France Haute-Normandie France
12,2 12,6 22,1 21,3Maladies infectieuses et parasitaires
184,2 171,6 403,1 352,3Tumeurs
dont tumeurs malignes du larynx, de 19,1 19,6 94,6 83,9
la trachée, des bronches et poumons
28,7 25,6 39,6 35,3Maladies endocriniennes, nutritionnelles et
métaboliques
Troubles mentaux et du comportement 30,0 22,4 41,0 31,0
44,6 42,4 54,8 50,5Maladies du système nerveux et des organes
des sens
Maladie de l’appareil circulatoire 190,8 177,4 327,3 292,4
Maladies de ll respiratoire 35,4 35,8 81,0 77,5
Insee Haute-Nor mandie
30,8 26,5 57,3 48,4Mal’appareil digestif8 quai de la Bourse
76037 Rouen cedex 1 11,5 10,5 21,3 20,1Maladies de l'appareil génito-urinaire
Tél : 02 35 52 49 11 38,3 37,1 90,5 83,7Causes externes de blessure etwww.insee.fr
d'empoisonnement Infor m a tions sta tis ti ques :
09 72 72 4000 2,9 3,1 10,2 11,1 dont accidents de transport
du lundi au ven dre di, 9h à 17h
9,0 8,1 33,9 26,4(prix d'un appel local) dont suicides
606,5 561,9 1 138,0 1 012,5Ensemble
Source : Inserm, CépiDC Unité : %ooo
Pour en savoir plus
Les ter ri toi res de santé en Haute-Nor mandie / INSEE, Di rec tion ré gio nale de Haute-Normandie ; Julien De la mare ,
F r an çois Gitton ; Observ a toire Ré gio nal de la Santé (ORS) ; Hervé Villet, Anna belle Yon. - In : Aval. - N° 114 (2012,
mars)
Di rec t eur de la pu bl i ca tion : Mise en page : © Insee 2012
Alain MALMARTEL Man sour BENT ABET
Ré dac tion en chef :
Maryse CADALANU









Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.