Les familles en Aquitaine au recensement de 1999

De
Publié par

En 1999, huit Aquitains sur dix vivent au sein d'une famille. Couples, avec et sans enfants et familles monoparentales constituent l'ensemble de ces quelque 825662 familles aquitaines. Population et types de familles en Aquitaine (comparaison aux RP 1990 et 1999). Type et composition des ménages en 1999. Familles selon la nationalité de la personne de référence. Familles selon le nombre d'enfants de moins de 25 ans et l'activité des parents, selon la catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence. Population et types de familles des départements aquitains. Tableaux, graphiques, cartes, méthodologie, définitions. (document de 6 pages)
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

LE QUATRE PAGES
INSEE AQUITAINE
LESFAMILLES ENAQUITAINE
AU RECENSEMENT 1999
En 1999, huit Aquitains sur dix
vivent au sein d’une famille.
Couples, avec et sans enfants et familles En 1999, la proportion d’Aquitains vivant en famille
s’établit à 81,3% de l’ensemble des habitants de la ré-monoparentales constituent l’ensemble de
gion. En 1990, elle était plus élevée de deux points.
ces quelque 825 662 familles aquitaines.
Cette diminution n’est pas propre à l’Aquitaine et
Entre 1990 et 1999, la part des familles
s’observe à l’identique dans l’ensemble de la France.
monoparentales et surtout celle
Pour autant, le nombre de familles, qui s’élève, en
des couples sans enfants augmentent.
1999, à 825 662, continue d’augmenter. Il progresse
Dans le même temps, le nombre de couples
de 5,6% depuis 1990. En conséquence, le nombre
avec enfants, qui constituaient en 1990 moyen de personnes par famille diminue, de 2,98 en
1990 à 2,86 en 1999. A l’instar des familles, leplus de la moitié des familles,
nombre moyen de personnes par ménage s’est aussidiminue notablement pour
réduit passant de 2,55 à 2,34 aux mêmes dates. Tou-
n’en représenter en 1999 qu’à peine 46%.
tefois au recensement de la population, la définition
Par ailleurs, la taille moyenne des familles,
des ménages est très différente de celle des familles
toutes catégories socioprofessionnelles (cf. encadrés). Les familles constituent un sous-en-
semble des ménages, et ce sont elles, exclusivement,du chef de famille confondues,
qui font l’objet de cette étude.se réduit avec, toutefois,
une baisse plus marquée dans les familles Parmi celles-ci, les couples mariés poursuivent éga-
d’ouvriers et d’employés. lement leur décroissance, même s’ils demeurent en-
core majoritaires : leur part, proche de 88% en 1990,
atteint 82,2%, en 1999.
Population et types de familles en Aquitaine
Aquitaine Métropole
1999 1990 1999 1990
Effectifs % Effectifs % % %
Population totale . . . . . . . . . . . . . 2 908 738 100,0 2 798 192 100,0 100,0 100,0
Population des familles. . . . . . . . . 2 364 583 81,3 2 330 780 83,3 82,1 84,1
Familles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 825 662 100,0 781 800 100,0 100,0 100,0
Couples sans enfants. . . . . . . . . . . 346 975 42,0 302 468 38,7 38,9 35,7
Familles monoparentales . . . . . . . 101 342 12,3 81 732 10,5 12,3 10,4
Avec enfants de moins de 25 ans 73 237 8,9 57 888 7,4 9,3 7,6
Sans enfants de moins de 25 ans 28 105 3,4 23 844 3,0 3,0 2,8
Couples avec enfants . . . . . . . . . . 377 345 45,7 397 600 50,9 48,8 53,9
Avec enfants de moins de 25 ans 334 355 40,5 363 584 46,5 44,2 50,2
Sans enfants de moins de 25 ans 42 990 5,2 34 016 4,4 4,6 3,7
Couples mariés . . . . . . . . . . . . . . . 593 717 82,0 614 448 87,8 82,2 87,5
Source : Insee - Recensements de la population de 1990 et de 1999INSEE
AQUITAINE
INSTITUT NATIONAL
DE LA STATISTIQUE
ET DES ÉTUDES
ÉCONOMIQUES
o
N 100
DÉCEMBRE 2001… ainsi que de celui des famillesPlusieurs évolutions de la structure des Au niveau départemental, ce sont les
monoparentalesfamilles, au demeurant générales dans départements les plus urbains, les Pyré-
l’ensemble du pays expliquent ces nées-Atlantiques et la Gironde, qui en-Une seule catégorie de familles avec
constats : registrent, en 1999, la proportion la plusenfants, celle des familles monoparen-
élevée de familles monoparentales, latales, continue d’augmenter. Cette caté-Progression du nombre de couples
Dordogne étant celui où cette propor-gorie s’est enrichie d’environ 20 000sans enfants…
tion est la plus faible La Gironde se ca-familles, et en compte désormais plus
La progression sensible du nombre de ractérise, de surcroît, par la plus faiblede 101 000 en 1999. La progression
couples sans enfants, 3,3%, pèse dans part de familles monoparentales sansconcerne surtout les familles monopa-
la réduction de la taille moyenne des enfants de moins de 25 ans.rentales avec enfants de moins de 25
familles. Ce phénomène doit être rap-
ans qui constituent désormais 18% des
Baisse générale du nombreproché du vieillissement de la popula-
familles ayant des enfants de cet âge,
d’enfants et des familles nombreusestion, de l’élévation de l’âge des
contre près de 14% en 1990. Cette forte
femmes à la naissance de leur premier
hausse, significative du développement En Aquitaine, l’effectif des enfants de
enfant, et de la poursuite des pratiques
de nouvelles structures familiales, a moins de 25 ans, âge auquel est limité le
de décohabitation familiale des en-
néanmoins des proportions plus rédui- reste de cette étude sur les familles, a di-
fants majeurs.
tes qu’au cours de la période inter cen- minué de 6,8% entre 1990 et 1999. Ils
sitaire précédente où l’augmentation sont pratiquement 716 000 à vivre auLa réduction de la taille moyenne des
avait atteint 47%. sein de familles, soit pratiquement 9 en-familles est aussi due à la régression, en
fants sur 10 de cette tranche d’âge. Maiseffectif et en proportion, des couples
En outre, ces familles monoparentales
avec enfants et notamment des en deçà de 25 ans, la vie en famille dé-
d’un ou plusieurs enfants ont, pour 85%
avec enfants de moins de 25 ans. Après croît fortement avec l’âge des enfants :
d’entre elles en 1999, une femme pour
elle est le fait de presque tous ceux âgésavoir représenté près de 51% des famil-
chef de famille. Cependant, bien que le
de moins de 17 ans (98%), alors qu’elleles en 1990, ils n’en constituent qu’à
nombre d’hommes qui vivent seuls
ne touche qu’un peu plus de la moitiépeine 46% neuf ans plus tard. Pourtant,
avec leurs enfants, soit nettement moins
parmi les familles avec enfants, celles des 20-24 ans (53,6%). Parmi les famil-
élevé que celui des femmes, il aug-
n’ayant que des enfants de 25 ans et les avec enfants, celles qui en comptent
mente plus rapidement.
plus, gagnent près d’un point et repré- un ou deux dominent toujours large-
ment : de 82%, en 1990, elles passent àsentent désormais 11,4% des couples Enfin, la probabilité pour un enfant de
84%, en 1999, pourtant leur nombre neavec enfants. Cette progression est révé- vivre dans une famille monoparentale
s’accroît que de 2,4%. En contrepartie,latrice des nouveaux comportements varie du simple au double selon son
des jeunes adultes, qui restent plus âge : de 9,5% pour les moins de 3 ans, celui des familles de 3 enfants et plus se
longtemps chez leurs parents, et est par- elle atteint 17%, son maximum, pour réduit et les grandes familles se raré-
fient. Ainsi, les familles de 3 enfantstagée sur l’ensemble du territoire fran- les 17-19 ans avant de retomber à
ont perdu 10% de leur effectif et on ençais. 10,8% parmi les 20-24 ans.
Croissance de la population et croissanceType et composition des ménages en 1999
du nombre de ménages
Nombre % Évolution
A l’instar des familles, le nombre moyen de person-
90/99 (%)
nes par ménage s’est encore réduit entre 1990 et
Ensemble des ménages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 212 480 100,0 12,9 1999. Il passe de 2,55 à 2,34 . Cette réduction dé-
coule de l’accroissement rapide du nombre de per-
Ménages d'une personne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 372 947 30,8 32,5
sonnes isolées et notamment de celles qui vivent
Homme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146 900 12,1 42,7 seules au sein d’un ménage dont elles constituent
l’unique membre. En Aquitaine l’effectif de ces
Femme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 226 047 18,6 26,6
dernières est passé de 281 536 en 1990 à 372 947
en 1999 ; soit une augmentation de 32,5%. EnAutres ménages sans famille . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 669 2,1 5,5
1990, 10,1% de la population était isolée. La pro-
Familles principales monoparentales. . . . . . . . . . . 96 775 8,0 23,7
portion est de 12,8% en 1999. Dans 3 cas sur 5 les
personnes seules sont des femmes, notamment enhomme+enfant(s) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 272 1,2 24,7
raison de leur espérance de vie plus élevée que
femme+enfant(s) 82 503 6,8 23,5 celle des hommes. Toutefois, l’augmentation du
nombre de personnes dans cette situation est beau-
Familles principales comprenant un couple . . . . . 717 089 59,1 4,0
coup plus élevée parmi les hommes que parmi les
Source : Insee - Recensements de la population de 1990 et de 1999
femmes, 42,7% contre 26,6%. La solitude devient
moins féminine.
oN 100
DÉCEMBRE 2001compte moins de 50 000 en 1999 ; actifs à leur compte auxquels s’ajoutent aux employés, pour la plupart salariés ;
celles de 4 enfants ou plus, qui sont les ouvriers ; - légère progression des familles de ca-
moins de 15 000, ont perdu 21,4% de - développement des familles dont la dres, professions intellectuelles
leurs effectif. Si l’on ne retient que la personne de référence appartient aux supérieures, salariés ou à leur compte
tranche 0-16 ans, ce phénomène est professions intermédiaires et surtout pour les professions libérales.
encore plus accentué : les familles de
Nombre de familles aquitaines avec enfants de 0 à 16 ans4 enfants, ainsi que celles de 5 enfants
180 000ou plus, ont considérablement chuté
passant de 18 608 en 1968 à 5 723 en
1999, pour les premières, et de 13 972 1968
1975à 1 811, pour les secondes. 120 000
1982
1990Le type d’habitat, lié au type d’espace,
1999
conditionne fortement la localisation des
60 000
familles nombreuses. Ainsi celles ayant 3
enfants ou plus habitent plutôt dans la pé-
riphérie des grandes agglomérations
0
aquitaines et dans les communes situées
1enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants 5 ou plus
sur les principales voies de communica-
Source : Insee - Recensements de la population
tion de la région. Elles entourent l’agglo-
mération de Bordeaux et se retrouvent au
nord de Pau ou sur la partie est du Pays
Activité selon le nombre d'enfants de moins de 25 ansbasque, ainsi qu’autour de Ville-
%
neuve-sur-Lot. Elles sont relativement ra-
100
res dans les Landes et en Dordogne. C’est
80d’ailleurs ce dernier département qui
compte la plus faible proportion de cou-
60
ples avec enfants. A l’inverse, les Pyré-
nées-Atlantiques enregistrent la part la
Familles non monoparentales - Hommes40
plus faible de couples sans enfants.
Familles non monoparentales - Femmes
Familles monoparentales - Hommes20
Réduction plus marquée du
Familles monoparentales - Femmes
nombre moyen d’enfants dans les
0
familles d’ouvriers et d’employés
0 1 2 3 4 ou plus
Source : Insee - Recensement de la population de 1999 (sondage au ¼)Malgré l’augmentation du nombre glo-
bal de l’ensemble des familles, celles
avec enfants de moins de 25 ans sont
Familles selon la nationalité de la personne de référencemoins nombreuses qu’en 1990. Elles
sont 407 000 et ont perdu 3,3% de leurs Ensemble Structure des familles dont
des familles la personne de référence est…effectifs.
Nombre Évolu- française étrangère
tionL’évolution des effectifs de ces familles,
1999 1990 1999 199090-99
selon la catégorie socioprofessionnelle
Ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 825 662 5,6 100,0 100,0 100,0 100,0
de la personne de référence assimilée
sans enfant de moins de 25 ans. . . . . 418 070 16,0 51,0 46,5 42,0 35,9
au chef de famille, est conforme à l’évo-
1 enfant de moins de 25 ans . . . . . . . 185 274 0,8 22,6 23,7 19,6 20,0
lution de ces catégories dans l’emploi
2 enfants de moins de 25 ans . . . . . . 157 649 -3,5 19,1 21,0 18,8 19,1
régional, ou du moins en suit les gran-
3 enfants de moins de 25 ans . . . . . . 49 859 -10,0 5,8 6,9 10,9 11,7
des tendances :
4 enfants ou plus de moins de 25 ans . . 14 810 -21,4 1,5 1,9 8,6 13,2
- diminution des familles dont la per-
Source : Insee - Recensements de la population de 1990 et de 1999
sonne de référence fait partie des
agriculteurs exploitants, artisans, com- La répartition selon le nombre d’enfants des familles dont la personne de référence est étrangère demeure
sensiblement différente de celle des familles françaises. L’évolution constatée entre 1990 et 1999 montremerçants et chefs d’entreprise, soit les
cependant un rapprochement rapide de la structure des premières vers celle des secondes.
oN 100
DÉCEMBRE 2001oN 100
DÉCEMBRE 2001
En revanche, le nombre moyen d’en- contre 1,81 en 1990. Cette réduction les artisans, commerçants et chefs d’en-
fants par famille décroît quelle que soit est maximale chez les ouvriers et les treprises. Elle est plus faible, voire nette-
la catégorie socioprofessionnelle du employés. Elle se situe dans la moyenne ment plus faible, parmi les autres
chef de famille : il est de 1,76 en 1999, chez les agriculteurs exploitants et chez catégories socioprofessionnelles.
La taille moyenne des familles se réduit
Méthodologie : L’exploitation complémentaire du recensement de la population donc pour toutes les catégories, mais les
L’exploitation complémentaire du recensement de la population de 1999 permet d’obtenir les résul- écarts entre elles ne changent guère. Les
tats sur les questions non traitées pendant l’exploitation principale : description des familles, catégorie
artisans, commerçants, chefs d’entre-socioprofessionnelle et activité économique.
prise, les professions intermédiaires, deElle complète ainsi la première exploitation statistique, qui donne une répartition détaillée de la popu-
lation totale par sexe et âge, type d’activité et statut professionnel, nationalité, migrations depuis même que les employés se situent en
1990, formation, ainsi qu’une description détaillée des caractéristiques des logements.
dessous de la moyenne, voire très en
À l’exception de certaines zones pour lesquelles l’exploitation est exhaustive (DOM, Corse, Zones
dessous pour les nombreux retraités.Urbaines Sensibles de moins de 2000 habitants et environ 70 communes de métropole), l’exploitation
complémentaire procède par sondage au quart et ne fournit des résultats significatifs que pour des zo- Les autres catégories, composées
nes géographiques d’une certaine taille (au minimum 2 000 habitants).
d’inactifs ou d’actifs, comme les cadres,
professions intellectuelles supérieures
Définitions et les ouvriers, se retrouvent, elles, au
Ménage : Ensemble des personnes qui partagent un même logement ordinaire à titre de résidence dessus de cette moyenne.
principale. Elles ne sont pas nécessairement apparentées (un sous-locataire ou un salarié logé fait
partie du ménage).
Un ménage peut se réduire à une seule personne (personne vivant seule).
Éric AMRANE
Un ménage peut comporter une ou deux familles ou aucune famille.
Famille : La famille s’entend comme un cadre susceptible d’accueillir un ou plusieurs enfants. C’est
un sous-ensemble du ménage qui peut être :
- un couple avec ou sans enfants
- un adulte sans conjoint avec un ou plusieurs enfants (famille monoparentale)
Les deux membres d’un couple sont de sexe différent et âgés d’au moins 15 ans. Leur état matrimonial
est quelconque.
Les enfants d’une famille, pour lesquels aucune limite d’âge n’est fixée, doivent être impérativement
célibataires.
La personne de référence de la famille est l’homme du couple ou l’adulte de la famille monoparen-
tale.
Catégorie socioprofessionnelle : Nomenclature ici en 8 catégories. Les 6 premières distinguent la pro-
fession déclarée des actifs ayant un emploi et des chômeurs ayant déjà travaillé :
- “Agriculteurs exploitant”
- “Artisans, commerçants et chefs d’entreprises”
- “Cadres et professions intellectuelles supérieures”
- “Professions intermédiaires”
- “Employés”
- “Ouvriers”
POUR EN SAVOIR PLUS...
- “Retraités”, catégorie qui regroupe tous les anciens actifs
- “Autres personnes sans activité professionnelle” englobe les chômeurs n’ayant jamais travaillé, les Fascicules verts - Exploitation complé-
militaires du contingent, les élèves et étudiants ainsi que toutes les personnes sans activité profession- mentaire RP 1999
nelle autres que retraités.
Directeur de la publication : Michel Schrantz - Rédacteur en chef : Paul Ahmed Michaux -
Assistante de rédaction : Christiane Fournier - Secrétaire de fabrication : Daniel Lepphaille
INSEE Aquitaine - 33, rue de Saget - 33076 Bordeaux cedex
Tél. 05 57 95 05 00 - Fax : 05 57 95 03 58 - Minitel : 3615 ou 3617 INSEE - Internet : www.insee.fr
e© INSEE 2001 - n° ISSN 1246-3809 - Dépôt légal 4 trimestre 2001
Composition et impression : Insee Aquitaine
Code Sage IA10008
Prix : 2,2€ - Abonnement : France : 12 numéros 22€ - Étranger : 27€Enfants en famille
Tranche d'âge Nombre total d'enfants Nombre d’enfants en famille Enfants en famille monoparentale en
1999
1999 1990 1999 1990 Effectif %
0 - 3 . . . . . . . . . . . . 98 124 99 810 96 386 97 216 9 336 9,5
4 - 6 . 92 606 96 297 91 016 94 120 11 507 12,4
7 - 11 . . . . . . . . . . . 166 824 174 490 164 163 170 676 25 233 15,1
12 - 16 . . . . . . . . . . 174 205 175 183 170 051 170 168 29 111 16,7
17 - 19 114 055 127 617 101 655 115 116 19 399 17,0
20 - 24 . . . . . . . . . . 172 831 205 217 92 713 114 340 18 620 10,8
Ensemble . . . . . . . . 818 645 878 614 715 984 761 636 113 206 13,8
Source : Insee - Recensements de la population de 1990 et de 1999
Familles selon le nombre d'enfants de moins de 25 ans et l'activité des parents en 1999
Nombre de Part de familles ayant … enfant(s) de 0 à 24 ans
familles
0123 4 ou +
Ensemble des familles . . . . . . . . . . . . . . . . . . 825 662 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Familles monoparentales. . . . . . . . . . . . . . . . 101 342 6,7 23,8 13,3 12,5 13,0
Familles comprenant un couple. . . . . . . . . . . 93,3 76,2 86,7 87,5 87,0724 320 101 342 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
- homme actif occupé . . . . . . . . . . . . . . 9 380 3,6 12,2 10,6 10,5 6,1
- homme autre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 712 11,8 3,9 2,2 2,2 3,6
- femme active occupée . . . . . . . . . . . . . 46 020 16,2 57,2 60,5 48,0 30,0
- femme autre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 230 68,4 26,7 26,8 39,3 60,3
Familles comprenant un couple. . . . . . . . . . . 724 320 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
- homme et femme actifs occupés . . . . . 300 049 24,4 64,1 65,2 49,0 29,2
- homme actif occupé et femme autre . . 135 106 10,9 22,4 27,1 40,1 49,9
- homme autre et femme active occupée 51 129 8,7 6,6 4,0 4,2 4,4
- homme et femme autres. . . . . . . . . . . . 238 036 56,0 6,8 3,7 6,6 16,5
Source : Insee, Recensement de la population de 1999
Familles avec enfants de moins de 25 ans selon la catégorie socioprofessionnelle (CSP) de la personne de référence
Nombre de familles Nombre d’enfants de moins de 25 ans
en 1999 en 1990 en 1999 par famille en 1990 par famille
Ensemble des CSP . . . . . . . . . . . . . . 825 662 781 800 715 984 1,76 761 636 1,81
Agriculteurs exploitants. . . . . . . . . . 24 802 36 228 30 638 1,81 44 272 1,86
Artisans, commerç., chefs d’entreprise 57 738 63 296 66 159 1,74 79 620 1,79
Cadres, prof. intellectuelles supérieures 71 645 65 856 91 080 1,83 91 260 1,85
Professions intermédiaires . . . . . . . . 116 079 99 908 139 170 1,71 129 156 1,74
Employés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87 319 73 628 109 731 1,64 99 692 1,70
Ouvriers 176 092 185 940 229 603 1,83 265 192 1,92
Retraités 255 452 228 692 16 974 1,37 25 708 1,39
Autres sans activité professionnelle . 36 535 28 252 32 629 1,90 26 736 1,92
Source : Insee - Recensements de la population de 1990 et de 1999
Familles avec enfants de moins de 25 ans selon le nombre d'enfants
Aire géo- Année Ensemble 1 enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants ou plus Nombre d’enfants
graphique
Effectif % Effectif % Effectif % Effectif % Effectif Taux
Aquitaine. 1999 407 592 185 274 45,5 157 649 38,7 49 859 12,2 14 810 3,6 715 984 1,76
1990 183 880 43,6 163 336 38,8 55 416 13,1 18 840 4,5 761 636 1,81421 472
France 1999 8 604 450 3 615 859 42,0 3 255 259 37,8 1 267 979 14,7 465 353 5,4 16 034 827 1,86
métro. . . .
1990 8 906 816 3 667 508 41,2 3 344 508 37,5 1 348 936 15,1 545 864 6,1 16 922 720 1,90
Source : Insee - Recensements de la population de 1990 et de 1999
oN 100
DÉCEMBRE 2001Population et types de familles des départements aquitains
Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques
Effectifs % Effectifs % Effectifs % Effectifs % Effectifs %
Population totale . . . . . . . . 388 520 100,0 1 287 286 100,0 327 452 100,0 305 564 100,0 599 916 100,0
Population des familles . . . 316 279 81,4 1 042 650 81,0 272 196 83,1 250 482 82,0 482 976 80,5
Familles. . . . . . . . . . . . . . . 114 949 100,0 359 411 100,0 96 059 100,0 88 439 100,0 166 804 100,0
Couples sans enfants . . . . . 55 246 48,1 143 779 40,0 41 825 43,5 40 058 45,3 66 067 39,6
Familles monoparentales. . 12 304 10,7 46 456 12,9 10 658 11,1 10 273 11,6 21 651 13,0
Avec enfants de moins
de 25 ans . . . . . . . . . . . 8 600 7,5 35 940 10,0 6 794 7,1 7 429 8,4 14 474 8,7
Sans enfants de moins de
25 ans . . . . . . . . . . . . . 3 704 3,2 10 516 2,9 3 864 4,0 2 844 3,2 7 177 4,3
Couples avec enfants. . . . . 47 399 41,2 169 176 47,1 43 576 45,4 38 108 43,1 79 086 47,4
Avec enfants de moins
de 25 ans . . . . . . . . . . . 41 441 36,1 152 750 42,5 37 712 39,3 33 484 37,9 68 968 41,3
Sans enfants de moins de
25 ans . . . . . . . . . . . . . 5 958 5,2 16 426 4,6 5 864 6,1 4 624 5,2 10 118 6,1
Couples mariés . . . . . . . . . 84 735 82,6 249 501 79,7 71 772 84,0 64 770 82,9 122 939 84,7
Source : Insee - Recensement de la population de 1999
Les familles de 3 enfants ou plus
Les familles monoparentales
Part en %
dans l’ensemble
des familles
avec enfant(s)
Moins de 4
De 4 à 8
© INSEE-IGN 2001
De 8 à 12
De 12 à 16
Source : Insee - Recensement de la population de 1999 (sondage au ¼)
Part en %
dans l’ensemble
des familles
avec enfant(s)
Moins de 6
De 6 à 12
© INSEE-IGN 2001
De 12 à 18
De 18 à 24
Source : Insee - Recensement de la population de 1999 (sondage au ¼)
oN 100
DÉCEMBRE 2001

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.