Les immigrés en Alsace : 10 % de la population

De
Publié par

Le nombre d'immigrés a fortement progressé en Alsace depuis 1999. Leur origine se diversifie avec la montée de nombreux pays. Les femmes sont majoritaires parmi les immigrés résidant depuis moins de 30 ans en Alsace. Plus d'un tiers des immigrés ont acquis la nationalité française.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 141
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

POPULATION
Validité des résultats :
lire encadré page 9.
Les immigrés en Alsace :
10 % de la population
e
L'Alsace au 2 rang des régions
population alsacienne, et 13 %Le nombre d’immigrés
des 30-59 ans.a fortement progressé
Au niveau national, la progression
en Alsace depuis 1999.
est moins élevée, mais elle dépasse
Leur origine se diversifie tout de même les 10 %. Les immi-
avec la montée grés représentent ainsi 8,1 % de la
population métropolitaine. Com-de nombreux pays.
parée aux autres régions de mé-Les femmes sont majoritaires e
tropole, l’Alsace se situe au 2 rang,
parmi les immigrés résidant
derrière l’Île-de-France, pour la
depuis moins de 30 ans part des immigrés dans la po-
en Alsace. pulation. C’est aussi l’une des ré-
Part des immigrésgions où cette part a le plus pro-Plus d’un tiers des immigrés dans la population totale
(en %)gressé, de 1,4 point (2 points pouront acquis
9,2 - 16,7 France métropolitaine : 8,1 %l’Île-de-France).
5,8 - 9,2la nationalité française.
En considérant les pays d’origine,
4,5 - 5,8
la répartition entre le continent eu- 2,2 - 4,5
ropéen et le reste du monde a évo-
lué. Si en 1999, la moitié des immi- À l'instar des autres régions fronta-
grés en Alsace venait d’Europe, lières françaises, l’immigration en
L’Alsace compte près de 180 000 mi-2004, ils ne sont plus que 46 % Alsace a aussi été une immigration
immigrés, mi-2004. En mars 1999, (40 % pour la métropole). Cette dy- de proximité. Avec 2 500 person-
leur nombre s’élevait à 148 000 : la namique est à l’œuvre depuis 1975, nes en plus, les immigrés d’origine
progression a donc été très forte, au profit des pays du Maghreb, allemande sont environ 24 000.
de plus de 20 %. Désormais, les d’Afrique subsaharienne, voire Néanmoins, leur poids dans la po-
immigrés représentent 10 % de la d’Asie. pulation immigrée (13,2 %) diminue
d'un point par rapport à 1999.Après
une immigration très soutenue auParticularités
début des années 90, un certainrégionales : Turcs,Mi-2004, près de 180 000 immi-
essoufflement se fait jour, résultantAllemands, Suissesgrés vivent en Alsace.
sans doute de considérations éco-Les immigrés turcs forment une
La spécificité alsacienne en ma- nomiques et d'un renchérissementpopulation jeune, avec 55 %
d'entre eux âgés de 20 à 40 ans. des prix du foncier.tière d’immigration, au moins de-
En Alsace, 35 % des immigrés puis les années 1990, est En revanche, l’immigration suisse
ont acquis la nationalité française s’est nettement renforcée, avecmarquée par l’apport relativement
(40 % au niveau national).
plus important d’immigrés d’ori- quelque 1 500 Suisses de plus à
être venus s’installer en Alsacegine allemande, suisse ou turque.
mi-2004
L'exploitation groupée des enquêtes de recensement 2004 et 2005 donne des résultats qui peuvent s'interpréter comme dé-
crivant une situation moyenne, conventionnellement datée mi-2004.
3Chiffres pour l'Alsace · revue n° 34 · septembre 2006
© IGN - Insee
Source : Insee, enquêtes annuelles de recensement de 2004 et 2005POPULATION
Étrangers et immigrés en Alsace*
Immigrés
Étrangers
179 000
139 500
+30 000
+12 700
les Marocains (19 000) devancent
les Algériens (18 000).
Étrangers nés
à l’étranger
116 500 Nouvelle
+13 100 immigration :
Français Europe orientale,
par acquisition
Afrique et Asienés à l’étranger
Étrangers
62 600
nés en France
+18 000 Des migrations en provenance
23 000
d’autres zones géographiques-400
s’accentuent significativement et
Lecture : les variations en gras italique mesurent les écarts entre mi-2004 et 1999. bousculent quelque peu le pay-
* voir encadré : Étrangers, immigrés : deux notions différentes
sage de l’immigration. Alors qu’en
1999, près de 7 000 immigrés ori-entre 1999 et mi-2004, soit une partie, liée à la présence des insti-
ginaires d’Europe orientale (horsprogression de plus de 30 %. tutions européennes. Par ailleurs,
pays de l'UE à 25) résidaient dansDéjà premier contingent d’immi- les décès surviennent plus sou-
la région, ils sont désormais plusgrés en 1999, les turcs représen- vent au sein de cette population
de 10 000 à avoir franchi la fron-tent, mi-2004, 16 % de l’immigra- vieillissante.
tière. Parmi ces immigrants, lestion totale dans la région, contre En revanche, les personnes nati-
Russes, Serbes et Bosniaques sont15 % lors du recensement précé- ves du Maghreb continuent de re-
surreprésentés en Alsace, par rap-dent. Avec environ 28 500 person- présenter un poids important dans
port à la moyenne nationale.nes, ce sont 6 500 individus de plus l’immigration globale : 22,7 % du
Les immigrés originaires des paysqu’en 1999, soit une progression total des immigrés à la mi-2004.
d’Afrique subsaharienne progres-annuelle de plus de 5 %.L’immigra- Contrairement à ce que l’on ob-
sent également d’environ 50 %tion turque entamée en Alsace serve sur l’ensemble du territoire,
pendant les années 70 se pour-
De nouveaux immigrés d’origines variéessuit, comme au niveau national,
mais avec une intensité plus Variation
Pays d’origine Mi-2004
grande. depuis 1999
Total 179 000 31 000
dont :L’immigration
Allemagne 23 500 2 500ancienne en Alsace :
Italie 13 500 0Europe occidentale
Portugal 11 000 -500
et Maghreb Espagne 5 500 500
Autres pays de l’ex-UE à 15 (Royaume-Uni, Belgique, …) 6 500 500
Si l’on observe les grands cou- Nouveaux pays adhérents de l’UE à 25 (Pologne, Hongrie, …) 5 000 0
rants migratoires européens Futurs adhérents à l’UE (Roumanie, Bulgarie, Croatie) 3 000 1 000
Autres pays de l’ex-URSS d’Europe (Russie, Ukraine, ...) 2 000 1 000(Espagnols, Portugais, Italiens,
Autres Pays de l’Est (Serbie-et-Monténégro, Bosnie-Herzégovine, ...) 5 000 1 000Polonais), les enquêtes annuelles
Suisse 6 000 1 500
de recensement confirment la
Algérie 18 000 4 500
baisse des flux, voire la diminution Maroc 19 000 3 500
des effectifs. Les nouveaux arri- Tunisie 4 000 500
vants sont peu nombreux et leur Pays d’Afrique hors Maghreb (Sénégal, Cameroun, …) 12 000 4 000
Turquie 28 500 6 500migration est sans doute, pour
Cambodge, Laos, Viêt-Nam 4 500 0
Autres pays de l’ex-URSS d’Asie (Arménie, Georgie, …) 1 500 1 500
Autres pays d’Asie (Iran, Inde, Liban, Chine, Thaïlande, …) 6 500 2 000
Pays d'Amérique 3 500 1 000
4 Chiffres pour l'Alsace · revue n° 34 · septembre 2006
Source : Insee, recensement de 1999 et enquêtes de 2004 et 2005
Source : Insee, recensement de 1999 et enquêtes de 2004 et 2005POPULATION
Immigrés depuis moins de trente ans :
les femmes sont majoritaires
Immigrés par sexe et ancienneté d’arrivée à la mi-2004entre 1999 et mi-2004 : ils sont dé-
sormais 12 000 environ. Ils pro- 16 000
viennent de pays divers, mais
14 000seuls le Sénégal, le Cameroun,
l’Île Maurice et Madagascar comp- 12 000
tabilisent plus de 1 000 immigrés.
10 000
Si les immigrés originaires du Cam-
bodge, du Laos et du Viêt-Nam 8 000
voient leurs effectifs inchangés, les
6 000
autres nationalités d’Asie connais-
4 000sent de fortes progressions. C’est
le cas en premier lieu des immigrés
2 000
originaires des pays anciennement
Période0républiques soviétiques d’Asie, tels
70 ansla Géorgie, l’Arménie ou l’Azer- moins de 5à 10 à 20 à 30 à 40 à 50 à 60 à
et plus5 ans 9 ans 19 ans 29 ans 39 ans 49 ans 59 ans 69 ansbaïdjan, dont l’effectif total, très ré-
Hommes Femmesduit en 1999, se situe à quelque
1 500 personnes, mi-2004. En pro-
venance des autres pays d’Asie, depuis moins de 30 ans. La pro- Les hommes immigrés du Maghreb
les effectifs progressent d’environ portion s’inverse pour les arrivées restent nettement plus nombreux
40 %. Ils correspondent à des ori- ayant eu lieu il y a trente ou cin- que les femmes de même origine
gines très variées : Afghanistan, quante ans, pour basculer à nou- (55 %). Chez les Turcs, il y a plus
Liban, Iran, Iraq, Inde, Thaïlande, veau aux âges les plus avancés, d’hommes que de femmes, mais
Chine..., chacun de ces pays ne du fait de la surmortalité mascu- l’on constate un léger rééquili-
comptant au plus que quelques line. Les situations sont cepen- brage en faveur des femmes, in-
centaines d’immigrés. dant contrastées selon l’origine tervenu durant la période intercen-
des immigrés. sitaire. Les immigrés turcs forment
Italiens et Portugais conservent une population jeune : 55 % d’entreJeunes Turcs,
une majorité d’hommes, mais qui eux ont entre 20 et 40 ans. Leurveuves Polonaises
recule, en raison du vieillissement âge moyen est de 37,5 ans, soit
À la mi-2004, l’équilibre hom- de la population et de la surmortali- presque 6 ans de moins que pour
mes-femmes, atteint en 1999 dans té masculine. Les Polonais, mi- l’ensemble des immigrés.
la population immigrée, est conser- grants anciens, dont l’effectif di- De manière moins significative, eu
vé. Ce fait est constitutif de minue, comptent plus de 60 % de égard à la faiblesse des effectifs,
l’histoire de l’immigration, d’abord femmes et leur âge moyen dé- on constate que seulement 30 %
masculine et de travail, ensuite fé- passe 50 ans. Alors qu’en 1999, le des natifs du Cameroun sont des
minine dans le cadre du regroupe- contingent d’immigrés espagnols hommes, alors que parmi les res-
ment familial. Comme au niveau se partageait également entre sortissants du Sénégal on en
national, les femmes sont majori- hommes et femmes, à la mi-2004, compte plus de 65 %.
taires parmi les immigrés arrivés les femmes y sont majoritaires.
Étrangers, immigrés : deux notions différentes
Est étrangère une personne résidant en France et n’ayant pas la nationalité française. Celle-ci peut changer au cours de la
vie : un étranger peut ainsi acquérir la nationalité française et devenir Français.
Est immigrée une personne née étrangère, dans un pays étranger, et qui vit en France. L’acquisition de la nationalité fran-
çaise ne modifie pas ce caractère.
5Chiffres pour l'Alsace · revue n° 34 · septembre 2006
Source : Insee, enquêtes annuelles de recensement de 2004 et 2005POPULATION
Autant d'hommes que de femmes
Pyramide des âges des immigrés en Alsace,1999 et mi-2004
Âge
100
90
Hommes Femmes le plus souvent, la conjointe est80
immigrée. C’est par exemple lemi-2004 mi-2004
70 cas des immigrés d’origine alle-
mande : 35 % des femmes sont60
devenues françaises contre 15 %
50
des hommes.
40 L’acquisition de la nationalité varie
sensiblement selon l’origine des
30
immigrés. Parmi les pays d’origine
20 les plus représentés en Alsace,
les Turcs, les Allemands, les Por-10
tugais, les Suisses et les Espa-Effectifs
0
gnols affichent un taux d’acquisition
10 500 9 000 7 500 6 000 4 500 3 000 1 500 0 0 1 500 3 000 4 500 6 000 7 500 9 000 10 500
inférieur à la moyenne régionale.
1999 Cependant, 25 % des immigrés
d’origine turque déclarent avoir ac-
giens, souvent réfugiés politi- quis la nationalité française, contre
ques, sont devenus français. 10 % en 1999. De leur côté, lesPlus d’un tiers
En moyenne, les femmes acquiè- natifs du Maghreb ont acquis àdes immigrés
rent plus fréquemment la nationa- plus de 40 % la nationalité fran-sont devenus français
lité française que les hommes : çaise.
À la mi-2004, quelque 60 000 im- 37 % contre 33 %. Ce phénomène
migrés sont devenus français par se retrouve au niveau national,
Robert MOREL-CHEVILLETacquisition, soit près de 35 % de avec un taux de 42 % contre 37 %.
l’ensemble. L'acquisition de la na- Cette différence s’explique, en
tionalité française augmente, avec partie, par les mariages mixtes où,
cinq points de plus qu’en 1999,
mais reste toujours inférieure au
L’acquisition de la nationalité françaisetaux de 40 % observé au niveau
reste liée aux conditions de la migrationnational.
Acquisition de la nationalité française par les immigrés à la mi-2004La propension à devenir français
augmente, en général, avec la Français par acquisition
durée d’installation sur le terri- en % des immigrésPays d'origine
toire. Entre 20 et 30 ans de pré-
Hommes Femmes Ensemble
sence, plus de 45 % des immigrés
Immigrés Alsace 33 37 35
obtiennent la nationalité fran-
dont :
çaise. Cette proportion s’ac-
Allemagne 15 35 26
centue au fil du temps, pour dé- Espagne 30 30 30
passer 65 % après 50 ans de pré- Italie 35 38 36
Portugal 25 31 28sence. Cependant, cette règle
Suisse 21 36 29empirique peut-être corrigée par
Pologne 68 68 68
les motifs de migration ; ainsi près
Algérie 34 37 35
de trois quarts des immigrés viet-
Maroc 41 43 42
namiens, laotiens ou cambod- Tunisie 41 47 43
Turquie 25 25 25
Cambodge, Laos, Viêt-nam 77 68 72
6 Chiffres pour l'Alsace · revue n° 34 · septembre 2006
Source : Insee, recensement de 1999 et enquêtes de 2004 et 2005
Source : Insee, recensement de 1999 et enquêtes de 2004 et 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.