Les immigrés en Haute-Normandie : Moins nombreux mais en plus forte augmentation que dans les autres régions

De
Publié par

En mars 1999, la Haute-Normandie compte un peu plus de 63 000 immigrés, soit 3,6% de la population régionale. Bien que cette proportion soit nettement inférieure à celle de la métropole (7,4%), elle a fortement augmenté ces trente dernières années. La population immigrée s'est considérablement modifiée au fil du temps. Ainsi, si la part des étrangers venus d'europe a diminué, le nombre d'étrangers venus d'un autre continent a nettement augmenté. L'immigration récente est surtout issue des pays d'Afrique subsaharienne. Féminisation et vieillissement caractérisent la population immigrée. Autres caractéristiques, la précarité d'emploi et le chômage touchent plus les jeunes et les femmes immigrées que dans l'ensemble haut-normand.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

LES IMMIGRÉS EN HAUTE-NORMANDIE
Moins nombreux mais en plus forte augmentation
que dans les autres régions
Bruno BLAZEVIC
En mars 1999, la ci-contre) dénombrés en 1999 représen- IMMIGRÉ - ÉTRANGER
tent seulement 3,6% de la population ré- Tout immigré n’est pas étranger et inverse-Haute-Normandie compte un
gionale contre 7,4% pour l’ensemble de la ment. La qualité d’immigré est intrinsèque à
peu plus de 63 000 immigrés, l’individu tandis que celle d’étranger est sus-métropole. Cette faible proportion tient
ceptible de disparaître (avec la naturalisationd’abord à la situation géographique de lasoit 3,6% de la population
française). Les deux populations se recoupent
région. En effet, la Haute-Normandie se
régionale. Bien que cette en grande partie sans se confondre. Si la po-
trouve à la fois loin des frontières et proche
pulation étrangère se fonde sur le critère
proportion soit nettement de l’Ile-de-France qui est la région la plus unique de nationalité, la population immigrée
attractive. Un autre élément d’explication quant à elle se définit en fonction d’uninférieure à celle de la
double-critère mesuré à la naissance de l’indi-est lié à son passé industriel : issue du
métropole (7,4%), elle a vidu, celui de la nationalité et celui du lieu demilieu rural, la région trouvait sur place la
naissance : un immigré est un résident sur lefortement augmenté ces trente main-d’œuvre nécessaire à ses usines ; le
territoire français, né de nationalité étrangère
besoin en main-d’oeuvre étrangère était dans un pays étranger. Ainsi la population im-dernières années. La
ainsi moins pressant qu’ailleurs. Cepen- migrée n’inclut-elle pas les étrangers nés en
population immigrée s’est France.dant, depuis quelques décennies, l’aug-
mentation de la population immigrée enconsidérablement modifiée au
Haute-Normandie est plus rapide que leurs. Entre 1975 et 1999, la proportion
fil du temps. Ainsi, si la part
dans l’ensemble des autres régions. En d’immigrés est passée de 3,1 à 3,6% alors
des étrangers venus d’Europe dépit d’un contexte économique défavo- qu’elle restait stable dans la métropole.
rable, l’immigration de travail et le regrou- La population immigrée réside le plusa diminué, le nombre
pement familial pendant les années 70 ont souvent en ville : 80% des immigrés habi-
d’étrangers venus d’un autre
été plus suivis d’effet dans la région qu’ail- tent au sein d’un pôle urbain. C’est le
continent a nettement
augmenté. L’immigration
PART DES IMMIGRÉS DANS LA POPULATION SELON LA RÉGION
récente est surtout issue des
Ile-de-france
pays d’Afrique subsaharienne. Corse
Provence-Alpes-Côte d’azur
Féminisation et vieillissement Languedoc-Roussillon
Alsace
caractérisent la population Rhône-Alpes
Lorraineimmigrée. Autres
France métropolitaine
Midi-Pyrénéescaractéristiques, la précarité
Franche-Comté
Aquitained’emploi et le chômage
Bourgogne
touchent plus les jeunes et les Centre
Champagne-Ardenne
femmes immigrés que dans Picardie
Auvergne
l’ensemble haut-normand. Nord-Pas-de-Calais
Limousin
Haute-Normandie
Poitou-Charentes
algré ses forts degrés d’industria- Basse-Normandie
Pays de la LoireMlisation et d’urbanisation, la
Bretagne
Haute-Normandie est l’une des régions qui
0 2 4 6 8 10 12 14 16
comptent le moins d’immigrés (18e sur
22). Les 63 000 immigrés (voir encadré Source : INSEE - Recensement de la population 1999 Unité : %
AVAL Lettre statistique et économique de Haute-Normandie - N° 35 - Mai 2004 3
POPULATIONlong de la vallée de la Seine, surtout Si la part des étrangers venus d’un pays du nombre d’immigrés. En effet, l’immi-
dans l’Eure, que les proportions d’immi- européen a chuté de 42 à 21%, le gration de travail (largement masculine)
grés sont les plus importantes : presque nombre d’étrangers venus d’un autre a été sérieusement freinée au cours des
9% dans l’aire urbaine de Vernon, 7,1% continent en contrepartie a considérable- années 70 alors que des mesures autori-
dans celle de Gaillon et 6,4% dans celle ment augmenté. Beaucoup moins candi- sant le regroupement familial, et donc
de Louviers. dats à la nationalité française, leur l’immigration féminine, étaient largement
proportion est passée de 32 à 44%. developpées. Aujourd’hui, la structure
Les années 60-70 ont été marquées par sexe de la population des immigrés
UNE POPULATION par d’importants flux d’arrivées des pays rejoint celle de l’ensemble de la
QUI S’EST CONSIDÉRABLEMENT du Maghreb et du Portugal. Plus récem- population.
MODIFIÉE AU FIL DU TEMPS ment, bien qu’en 1999 les pays d’origine La deuxième caractéristique réside en
dominants soient toujours l’Algérie, le son vieillissement. En effet, les immigrés
Depuis plusieurs décennies, la popu- Maroc et le Portugal, l’immigration est arrivent sur le territoire de moins en moins
lation immigrée s’est fortement modifiée. surtout issue des pays d’Afrique subsa- jeunes et les naturalisations, de plus en
Le nombre d’étrangers d’origine euro- harienne, en particulier de ceux ancien- plus nombreuses, sont corrélées avec de
péenne baisse régulièrement depuis nement sous administration française, le moindres “ retours au pays ”. Ces compor-
1975. Beaucoup d’immigrés sont sur le Sénégal étant le plus représenté. tements s’ajoutent au fait que peu de famil-
territoire depuis longtemps ; ils ont vieilli Ainsi, c’est l’Afrique qui est de loin le les entières entrent sur le territoire, la
et acquis la nationalité française. Ainsi, continent le mieux représenté puisque plupart d’entre elles se constituant sur le
entre 1962 et 1999, la proportion d’immi- plus de la moitié des immigrés en sont ori- sol français. C’est ainsi que la moyenne
grés naturalisés est passée de 26 à 35%. ginaires. Un bon tiers provient du Mag- d’âge de la population immigrée est supé-
hreb, principalement rieure de plus de 6 ans à celle de l’en-
ÉVOLUTION DU NOMBRE D’IMMIGRÉS d’Algérie et du Maroc. semble (43,9 ans contre 37,7 ans). La
NATURALISÉS OU ÉTRANGERS DEPUIS 1962
On trouve une forte population immigrée de Haute-Normandie
30 proportion d’Algériens est cependant un peu moins âgée queÉtrangers hors Europe
d’origine dans les celle de l’ensemble de la métropole.
25
aires urbaines du
Naturalisés
Havre et d’Elbeuf et20
une part importante de PRÉCARITÉ D’EMPLOI ET CHÔMAGE
15 Marocains dans celles PLUS FRÉQUENTS PARMI LES FEMMES
de Rouen et d’Evreux. ET LES JEUNES IMMIGRÉSÉtrangers d’Europe
10 Hors Maghreb, il faut
noter l’importance de Au regard de la population des immi-
5
la communauté grés en âge de travailler, la part des inac-
sénégalaise. tifs est à peu près la même que dans0
1962 1968 1975 1982 1990 1999 Enfin, ce sont les l’ensemble de la population haut-nor-
immigrés originaires mande, soit environ 44%. La différence
Source : INSEE - Recensements de la population Unité : millier d’immigrés
de Turquie qui sont le réside dans le fait qu’ilyadavantage de
mieux représenté chômeurs parmi les immigrés. Ce sont
dans l’aire urbaine de surtout les femmes et les jeunes immi-
NOMBRE D’IMMIGRÉS HAUT-NORMANDS SELON LE PAYS D’ORIGINE EN 1999
Louviers. grés qui sont touchés. Ainsi, en 1999,
plus d’une femme sur trois et presque laAmérique, Océanie
1 700 moitié des jeunes de moins de 25 ans
Pays de l’Union Européenne
18 600 UNE POPULATION sont au chômage. Un facteur aggravantPays et territoires d’Asie
6 000 QUI SE FÉMINISE réside dans l’absence de diplôme, ce qui
ET QUI VIEILLIT est le cas pour plus de 40% des immi-
grés. Par ailleurs, parmi ceux qui occu-
Autres pays
La population im- pent un emploi, ce sont encore ceset territoires d’Afrique Autres pays
11 300 et territoires d’Europe migrée présente deux mêmes catégories de population qui sont
3 600
caractéristiques touchées par la précarité : davantage de
fortes : la première est CDD et de contrats en intérim pour les
sa féminisation qui, femmes et les jeunes. Cependant, les im-
Pays africains du Maghreb depuis quelques dé- migrés naturalisés, par nature mieux in-
22 000
cennies, explique lar- tégrés, sont nettement mieux insérés
gement l’augmentation dans le monde du travail.
Source : INSEE - Recensements de la population Unité : Immigrés
4 AVAL Lettre statistique et économique de Haute-Normandie - N° 35 - Mai 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.