Les zones de faible densité gagnent du terrain.

De
Publié par

Les disparités de peuplement en Limousin depuis un siècle. Densité de population dans les trois départements, Corrèze, Creuse, Haute-Vienne en habitants par km2. Cartes.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

démographie Les zones
de faible densité
gagnent du terrain
aire plusieurs s'agissait, comme aujourd'hui, ne comptaient respectivement
kilomètres sans voir des environs de Limoges, de que 8 100 et 5 100 habitants enFaucune maison Saint Junien, de Brive la 1901. Soit moins que Saint
habitée, voilà qui n'est pas rare Gaillarde et de Tulle. Elles ne Junien et que Saint Yrieix la
en Limousin. Surtout sur le représentent que 7 % du Perche à l'époque. La zone de
plateau de Millevaches. La territoire, proportion qui a peu Guéret s'est surtout densifiée à
situation a beaucoup changé varié en cent ans. Ces quatre partir des années 60.
depuis une centaine d'années. villes regroupent maintenant En revanche, les espaces déjà
Au début du 20ème siècle, les presque 30 % des Limousins, peu habités au début du siècle
zones peu peuplées, comptant soit deux fois plus qu'en 1901. se sont encore dépeuplés
moins de 20 habitants au km², L'influence de la capitale depuis. C'est surtout après la
étaient inexistantes dans la régionale s'est légèrement première guerre mondiale que
région. À l'aube du 21ème étendue, la seule commune de le Limousin a commencé à
siècle, elles couvrent un bon Limoges étant passée de 85 000 changer de visage. Il faut dire
tiers du territoire. habitants au début du siècle à qu'il a perdu plus de 100 000
Principalement localisées dans presque 134 000 en 1999 (1). habitants entre 1911 et 1921.
la moitié est, elles s'étendent Si Brive et Tulle étaient de Une forte émigration s'est
sur le plateau de Millevaches et taille comparable en 1901, ajoutée au déficit de naissances
se prolongent jusqu'aux leurs chemins ont ensuite et aux importantes pertes
environs de Mercoeur, au sud divergé. La première a plus que humaines dues à la guerre. Les
de la Corrèze, et de Châtelus doublé sa population en cent zones de très faible densité ont
Malvaleix au nord de la Creuse. ans, tandis que la seconde la ainsi fait leur apparition dans
maintenait à peine. Le les années 20, du côté de
mouvement de Bugeat. Elles sont restées
Denses cités périurbanisation, qui a limitées jusqu'à la seconde
caractérisé les années 70 et 80, guerre mondiale, puis se sontIl y a un siècle, la population
a aussi contribué à élargir rapidement étendues,limousine atteignait presque un
légèrement les espaces enserrant Aubusson,million de personnes. Chiffre à
densément peuplés. De Bourganeuf, Ussel et Égletons.comparer aux 710 900
nombreux citadins se sont alors Aujourd'hui, la quasi totalité duhabitants actuels. Dans ce
installés dans les communes plateau de Millevaches comptecontexte de déclin
rurales environnant les villes. moins de 20 habitants audémographique, les disparités
Quant à Guéret et Ussel, elles kilomètre carré.de peuplement se sont
accentuées. Seules les zones
déjà les plus denses ont vu leur (1) les populations citées dans cet article
population s'accroître. Il Valérie Genaysont les populations sans doubles comptes
r insee limousin66 r insee limousin r 7 r 7

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.