Lucas et Léa, prénoms préférés des Auvergnats

De
Publié par

vec 193 at tri bu tions en 2003, Léa et les Pays de la Loire ont pri vi lé giéLéa, Aest pour la cin quième année Julie. prénom féminin consé cu tive, le pré nom le plus sou - Le pal ma rès des cinq pre miers pré - vent don né aux fil les nées en Au - noms fé mi nins de la ré gion est iden -en vogue vergne. Il fait l’u na ni mi té dans les tique à ce lui en re gis tré au ni veau na tio - qua tre dé pa r te men ts au v er gn ats. nal. Léa, Ma non, Emma, Chloé et Ca mille Le dé parte ment du Puy-de-Dôme a sont par ordre d’im portanc e les cinq été le pre mier à l’a dop ter comme pré noms pré fé rés des Au v er gnats. pré nom fa v o ri en 1998. Sur les cinq der niè res an nées en Au - De puis 1999, Léa est aussi le pre mier vergne, les pré noms en pro gres sion pré nom fé mi nin en Franc e . cons tante sont : Marie, Océane, Anais, En 2003, avec 8 986 at tri bu tions, il re - Sa rah et Lucie. pré sente 2,3 % des at tri bu tions fé mi - De nou v eaux pré nom s a p pa rai s s ent : ni nes et ar rive en tête dans dix-neuf Maëlle, Éva, Lou, Louane, Li lou, Lili ré gions. De leur côté, l’Île-de-France et Lisa.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 71
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

vec 193 at tri bu tions en 2003, Léa et les Pays de la Loire ont pri vi lé giéLéa, Aest pour la cin quième année Julie.
prénom féminin consé cu tive, le pré nom le plus sou - Le pal ma rès des cinq pre miers pré -
vent don né aux fil les nées en Au - noms fé mi nins de la ré gion est iden -en vogue
vergne. Il fait l’u na ni mi té dans les tique à ce lui en re gis tré au ni veau na tio -
qua tre dé pa r te men ts au v er gn ats. nal. Léa, Ma non, Emma, Chloé et Ca mille
Le dé parte ment du Puy-de-Dôme a sont par ordre d’im portanc e les cinq
été le pre mier à l’a dop ter comme pré noms pré fé rés des Au v er gnats.
pré nom fa v o ri en 1998. Sur les cinq der niè res an nées en Au -
De puis 1999, Léa est aussi le pre mier vergne, les pré noms en pro gres sion
pré nom fé mi nin en Franc e . cons tante sont : Marie, Océane, Anais,
En 2003, avec 8 986 at tri bu tions, il re - Sa rah et Lucie.
pré sente 2,3 % des at tri bu tions fé mi - De nou v eaux pré nom s a p pa rai s s ent :
ni nes et ar rive en tête dans dix-neuf Maëlle, Éva, Lou, Louane, Li lou, Lili
ré gions. De leur côté, l’Île-de-France et Lisa.
Palmarès 2003
Auvergne France Allier Cantal Haute-Loire Puy-de-Dôme
er1 Lucas Léa Lucas Léa Théo Léa Lucas Léa Mathis Léa Lucas Léa
e2 Théo Manon Théo Manon Lucas Manon Théo Manon Lucas Chloé Hugo Manon
e3 Hugo Emma Hugo Emma Thomas Marie Alexis Chloé Théo Marie Théo Emma
e4 Thomas Chloé Thomas Chloé Alexis Camille Clément Emma Adrien Emma Clément Chloé
e5 Enzo Camille Enzo Camille Mathis Chloé Hugo Lucie Alexis Manon Enzo Camille
e6 Maxime Marie Maxime Océane Nathan Emma Thomas Camille Yanis Justine Antoine Anais
e7 Alexandre Océane Alexandre Ines Maxime Océane Louis Lisa Anthony Lola Maxime Océane
e8 Mathis Anais Mathis Marie Enzo Sarah Maxime Coralie Baptiste Éva Alexis Éva
e9 Nathan Sarah Nathan Clara Baptiste Mathilde Kevin Marie Hugo Lisa Quentin Sarah
e10 Antoine Lucie Antoine Sarah Hugo Clara Mathis Océane Antoine Lucie Louis Laura
Source : INSEE - RNIPP
Lu cas et Théo, pré noms mas cu lins pré fé rés?
des pa rents au ve r gnats de pu is 2001
ès 1999, Lu cas s’af fiche par mi les En Au vergne, Lu cas sui vi de Théo Sur la même pé riode, la famille des
D trois pre m iers pré n oms fa v o ris. cons ti tuent le duo de tête des an - Ma this suit la ligne de Mat téo et af -
Avec 183 at tri bu tions en moyenne an - nées 2002 et 2003. fiche une pro gres sion de 1,6 à 2,1 %.
nuelle, il re pré sente 2,6 % des pré - En 2001, ils étaient déjà plé bisci tés Ain si les Mat téo et Ma this, pré noms
noms mas cu lins choi sis sur la pé riode mais en ordre in verse. La ten dance émer gents , sup pl an tent Ma thi eu et
1999-2003. Ce pré nom a connu une 2003 pri vi légie les pré noms com men - Mat t hieu, pré nom s plus clas si ques.
phase de dé cou verte de 1984 à 1992. çant par « Mat » : Mat téo, Ma this, Ma - Tho mas reste un pré nom at tribué de
Son émer gence se confirme entre 1993 thieu, Ma thias. fa ç on con s tante mais son di mi nu tif
et 1997. Sur la pé riode 1999-2003, son En 2003, ces quatre pré noms et leurs Tom ap pa raît comme une va leur mon -
pou r cen tage d’at tri bu tion dans l’en - va ri an tes or tho gr a phi ques r e pré s en - tante.
semble des pré noms mas cu lins double tent un pré nom mas cu lin sur dix-sept Réu nis, ces deux pré noms très pro -
en pas sant de 0,8 % à 1,7 %. (6 %) at tri bués dans la région . Mat téo ches sup plan tent Lu cas à la pre mière
À l’ex cep tion des dé par te ments de et Ma this sont les pré noms en plus place : 3,6 % des at tri bu tions de pré -
l’Allier et de la Haute-Loire où res - forte pro gres sion de puis 2002. En noms mas cu lins contre 2,9 %.
pec ti ve ment Théo et Ma this lui ont pre nant en compte les dif fé ren tes En 2003, les pré noms Kil lian, Na than,
été pré fé rés, Lu cas do mine dans les écri tu res de Mat téo (y. c Mathéo et Noé, Axel amé lio rent et confortent
deux au tr es dé par te ments. Ma téo), ce pré nom devien t à la mode : leur po si tion dans le clas se ment des
De puis 2001, c’est le pre mier pré nom 1,3 % en 2002 et 2,2 % en 2003. pré noms re te nus par les pa rents.
du Puy-de-Dôme. Après avoir connu L’or tho graphe Ma théo est celle qui Enzo est un pré nom en forte crois -
son apogée cette année-là avec 2,9 % pro gresse le plus, pas sant de la cin - sance . Son at t ri bu t ion aug ment e de
des at tri bution s, son usage se sta bi lise quante-huitiè me place en 2002 à la 0,3 point chaque année depuis
en 2002 (2,7 %) puis en 2003 (2,4 %). vingt-qua trième en 2003. 2000. ?
De la di ver si té à la mul ti pli c i té des pré noms?
e puis 1946, en Au vergne, l’é ven - les phé no mè nes de mode. Les pa rents len drie rs de langue fran çaise, elle se
Dtail des pré noms s’est ouvert. peu v ent op te r entr e ori gi n a li té et tra - trans forme en 1987, aut ori san t les
Leur nombre a presque qua dru plé en di tion . Plu sieu rs fac teurs ex p li que nt la pré n oms étran g ers. Depuis la mise en
pas sant de 1 100 en 1946 à 3 940 en mul ti pli ci té des pré n oms : nou v el les li - ap pli ca tion de la loi de 1993 mo di fiant
2003. Entre 1946 et 2003, à l’in verse, ber tés d’é cri tu r e , uti li sa tio n de di mi - le code ci vil, to utes ré fé r en ces à l’u sage
les nais san ces ont bais sé de 42 %. nu tifs ou émer gence de pré noms d’o - ou aux ca len driers sont sup pri mées.
De pu is ving t ans, l’o ri gi n a li té, la di v er si - ri gine étran gèr e . Dé sor m ais, l’of fi cier d’é tat ci vil n’as -
té carac té ri sent le choix des prénom s. La lé gis la tion sur le choix des pré noms sure plus un rôle de ré gu la teur ni de
Le pré nom est un fac teur de vie li bre - a évo lué. Tout d’a bord limit ée aux pré - mo dé ra teur dans l’é cri tu r e des pré -
ment choi si mais qui est in fluen cé par noms en usage ou pré sents sur les ca - noms.



Ain si, en Au vergne, le pré nom Chris -
telle se dé cline en dix ortho graphes
dif fé r en te s de Chris te l à Kr ys tell en
pas sant de Cris tel à Kris telle.
L ’é v o lu tio n des at tri bu tions de pré -
noms est dif fé rente se lon qu ’il s’a git
des pré noms ra res ou non ra res.
En 2003, en Au vergne, les pré noms ra -
res, c’est-à-dire ceux at tri bués moins
de trois fois au cours de l’année dans
un dé par te me nt, r e pré s en tent 90 % du
nombre des pré noms et un quart des
nais san ces . En 1946, ils r e pré s en tai ent
78 % du nombre des pré noms et 3,7 %
des nais sa n ce s. En 2003, ces pré noms
sont en gran de ma jo ri té d’o ri gin e
étrangère ou af f i chent une or tho -
gra phe spé ci f ique . Avec 1 880 pré noms Les pré noms à la mode en 2003, Léa ra pide chez les fil les que chez les gar -
fé mi nins ra res (14,1 % des nais san ces) et Lucas fi gu rent en fin de clas se ment : çons. Entre 1946 et 2003, l’ou ver ture
e eet 1 560 pré noms mas cu lins de même 71 et 89 po si tion s. de l’é ven tail des pré noms en traîne
na ture (11,7 % des naissan ces), les pa - Après-guerre, il existe une forte une plus faib le r e pré sen ta ti vi té des
rents au ver gnats font preuve d’in gé - con cen tra tion des at tri bu tions sur pré noms les plus don nés.
nio si té pou r ap pe ler leurs en f ants. quel ques pré noms. En 1946, les deux Ain si, pour nom mer le quart des fil les
En 2003, hor mis les pré noms ra res, les pré noms pré fé rés cor r es pon dent au nées au cours de la pé riode
pa r ents au v er gnat s ont dé pl o yé la quart des nais san ces ; les dix-neuf 1985-2003 il faut deux fois plus de
même in v en ti vi t é pour don ner un pré - pre miers aux trois-quarts. pré noms qu ’entre 1946 et 1965. ?
(1)nom à leurs garçons (245 pr é noms) Pour les fil les, le choix des
qu’à leurs fil les (255 pré noms). pa r ents est plus ou vert. Les Palmarès des attributions de 1946
L ’é v en ta il an nue l des pré n oms mas c u - cinq pré nom s fa v o ri s r e pré -
à 2003 en Auvergnelins a plus que dou blé de puis 1946. Il sen tent le quart des nais -
est en 2003 com pa rable à ce lui des san ces et les trente-huit Garçons % Rang Filles %
pré nom s fé mi nins . pre miers les trois-quarts.
Jean 4,8 % 1 Marie 3,8 %De 1946 à 2003, les pa rents au ver gnats De puis 1946, la va rié té
Michel 2 Isabelle2,6 % 1,8 %ont uti li sé huit cent cin quante pré - crois sante des prénom s a
noms pour pré nommer leu rs fil les et di mi nué l’im po r tanc e du Alain 3 Nathalie2,2 % 1,7 %
six cent qua rante pour leurs gar çons. poids des pré noms à la
Philippe 4 Sylvie2,1 % 1,6 %De 1946 à 2003, le pal ma rès des pré - mode. La ronde des pré -
Pierre 5 Catherinenoms met en évi dence le choix de pré - noms s’est accé lérée : de 1,9 % 1,6 %
nom s tra di tio n n els et du ra bles. J ean et nou v eaux a p pa rai s s ent et Christian 6 Martine1,8 % 1,6 %
Marie sont les plus choi sis sur l’en - cer tains an c iens dé cli n ent.
Bernard 7 Christine1,8 % 1,3 %semble de la pé riode. Mi chel et Isa belle La mul ti pli ca tio n des pré -
f i gu r ent en deuxi ème po si tio n. noms est plus pré coce et Daniel 8 Françoise1,6 % 1,3 %
(1) Christophe 9 AnnieUn pré nom est ré per to rié dans la base d'é tu des s'il est at tri bué trois fois et 1,6 % 1,2 %
plus, par année et par dé par te ment. Patrick 10 Monique1,5 % 1,2 %
Nicolas 11 Chantal1,4 % 1,2 %
Laurent 12 Nicole1,4 % 1,1 %
Thierry 13 Sandrine1,4 % 1,1 %
Gérard 14 Christiane1,3 % 1,0 %
David 15 Valérie1,3 % 1,0 %
Frédéric 16 Véronique1,3 % 1,0 %
Pascal 17 Stéphanie1,3 % 0,9 %
Éric 18 Brigitte1,3 % 0,9 %
Sébastien 19 Céline1,2 % 0,9 %
Julien 20 Dominique1,2 % 0,8 %
Note de lecture : le prénom Jean a été attribué à
4,8 % des naissances de 1946 à 2003.
Source : INSEE - RNIPP
La mode des pré noms com po sés est passée?
n 2003, en Au vergne, les pré noms Palmarès des prénoms composés sur la période 1946-2003 Ecompo sés sont pas sés de mode :
Filles % Garçons %seu le men t 0,2 % des at tri b u tio ns de
pré noms (9,3 % en 1959). Seuls deux erAnne-Marie 12,1 % 1 Jean-Pierre 15,1 %
pré n oms com po sé s ont été at tri bu és
eMarie-Christine 10,8 % 2 Jean-Luc 13,7 %cette année-là : Jean-Bap tiste et
eLou-Anne. Marie-Laure 8,9 % 3 Jean-François 10,0 %
La vogue des pré noms com po sés eMarie-Hélène 8,0 % 4 Jean-Claude 9,0 %
com mence en 1950, un peu plus tard
eMarie-Thérèse 6,9 % 5 Jean-Marc 8,5 %qu ’au ni v eau na ti o nal, et per dur e jus -
equ ’en 1975. Marie-Pierre 6,9 % 6 Jean-Paul 8,4 %
Ils sont le plus fré quem ment com po - eMarie-Claude 6,4 % 7 Jean-Michel 7,7 %
sés à par tir de Jean et Marie.
elaire 5,1 % 8 Jean-Louis 6,7 %Seuls, Anne et Pierre ap pa rais sent
ecomme au tr es pré nom s com po s ants . Marie-France 5,1 % 9 Jean-Philippe 4,6 %
L’en goue ment a été si fort que les eAnne-Sophie 3,7 % 10 Jean-Jacques 3,0 %pré noms compo sés is sus de Jean et
Note de lecture : Anne-Marie représente 12,1 % des prénoms composés féminins de 1946de Marie ap pa rais sent deux fois plus
à 2003 ; Jean-Pierre représente 15,1 % des prénoms composés masculins de 1946 à 2003.sou vent que les pré noms Jean et
Marie. Source : INSEE - RNIPP
Pour les fil les, les deux pré noms com po sés ve det tes sont
Anne-Marie et Marie-Chris tine. Viennen t en suite Marie-Laure
puis Marie-Hé lène.
Chez les gar çons, les prénom s is sus de Jean oc cu pent les
seize pre miè res places. Les quatre pre miers sont Jean-Pierre,
Jean-Luc, Jean-Fran çois et Jean-Claude.
Cette mode a été di ver se ment suivie dans les quatre dé par -
te ments au ver gnats. Le Puy-de-Dôme et l’Allier ont connu
des va gues d’at tri bu tions im por tan tes : en moyenne, plus de
10 % des nais san ces entre 1957 et 1963.
Le mou ve ment a été sui vi plus mo dé ré ment en Haute-Loire,
avec un op ti mum de 7 % en 1963. La mode des pré noms
com po sés a été moins marquée dans le Can tal.
Mais dans ce dé par te ment, le cycle de vie des pré noms com -
po sés a conti nué jus qu ’au dé but des an nées quatre-vingt. ?
La valse des pré noms ?
Palmarès des prénoms auvergnats sur trois périodes
e cycle d’un pré nom (pha ses d’at -
1946 - 1965 1966 - 1985 1986 - 2003Ltrait, de suc cès puis de déclin) dure
erune quin zaine d’an nées. 1 Jean Marie Christophe Nathalie Thomas Marie
D’une dé cennie à l’autre, des pré noms e2 Jean-Composé Marie-Composé Jean-Composé Isabelle Alexandre Manon
émer gents de vien nent à la mode tan - e3 Michel Martine David Sandrine Nicolas Camille dis que d’au tres se dé mo dent.
e4 Alain Annie Laurent Valérie Kevin Julie Tou te fois un pré nom sub siste et tra -
everse les épo ques : Marie. 5 Bernard Monique Frédéric Stéphanie Maxime Laura
eLes an nées soixante sont sy no ny mes 6 Christian Françoise Sébastien Sylvie Anthony Pauline
d’un re nou veau dans le choix des pré - e7 Daniel Nicole Stéphane Christelle Julien Léa
noms. La pa lette s’en ri chit. Des pré -
e8 Gérard Chantal Nicolas Céline Romain Élodie noms no va teur s a p pa rai s s ent : San -
e9 Philippe Christiane Philippe Véronique Pierre Marine drine, Chris telle et Va lérie chez les
efil les,tophe et Da vid chez les 10 Patrick Catherine Jérome Marie-Composé Antoine Anais
gar çons. Source : INSEE - RNIPP

Les pré noms à la mode entre 1946 et Sur cette der nière pé riode, Thomas pé rio de 1986-2003, seu le ment cinq nais -
1965, Jean, Alain, Mi chel et Mar tine, et Marie suc cè dent à Chris tophe et san ces par an sé pa rent Tho mas et Jules,
voient en suite leur usage dé cli ner Na thalie. La mul tipli ci té conduit à de fai - les deux pre miers pré noms mas cu lins. Un
entre 1966 et 1985 puis presque dis - bles écarts dans le clas se ment des pré - pr énom peut ra pi de ment oc cu per le
pa raître entre 1986 et 2003. noms les plus uti li sés. En moyenne, sur la devant d e la scène ou la quitter . ?
His toi res de prénoms?
Jean et Marie
En Au vergne comme au ni veau na tional, Jean et Marie ont été
les pré noms de l’a près-guerre. Ain si, Marie a été le pré nom fé -
mi nin le plus at tri bué entre 1946 et 1955. Il connaît son
apogée en 1956. Marie su bit alors la double concur rence des
pré noms com po sés de Marie et de son cou sin Ma ria. De 1957
à 1975, les com po sésie sont plus fré quents que le pré -
nom seul. En 1975, Marie est cinq fois moins at tri bué qu ’en
1956. La vogue de Marie a été plus sen sible dans le Can tal où il
a été choi si comme pre mier pré nom fé mi nin de 1946 à 1963.
De puis, Marie af fiche une re pré sen ta tion cons tante de 1 % et
reste un pré nom ac tuel et clas sique en Au vergne.
Pré no m mas cu lin fran çais de ré fé rence, Jean a connu son
apogée dans les an nées trente. En 1946, en Au vergne, un
nou veau-né sur dix s’ap pelle ain si. À par tir de 1950, son im -
por tance di m in ue par pa li ers . Il r est e pour tant le pré nom at t ri bué ma jo r i ta i r e ment jus qu ’en 1957. Les com po s és de J ean
sont da van tage à la mode à par tir de 1958, et le rem pla cent pro gres si ve ment. À par tir des an nées soixante-dix, l’at tri bu tion
de ce pré nom ou de ses com po sés dimin ue ré gu liè re ment. Son usage est dev e nu dé suet en 2003.
Les cou sins et dé ri vés
Les pré noms for més à par tir du préfixe « Christ » se suc -
cè dent l’un à l’autre. Si Chris telle rem place Chris tine, pré -
cédée de Chris tiane, leur durée de cycle de vie de pré -
noms pha res di minue à chaque fois.
Chez les gar çons, Chris tophe a suc cé dé à Chris tian au mi -
lieu des an nées soixante et achève son cycle do mi nant en
1985.
De puis 1946, Antoine tra verse les mo des. De 1996 à 2003,
c’est le troi sième pré nom at tri bué en Au vergne avec 1,1 %
des naiss an ces. Il devance Anthony, sa ver sion an -
glo-saxonne ap parue en 1968. La vogue d’Antho ny s’es -
souffle à partir de 1995 lorsqu’A ntoine devient un pré nom
émer gent. Pour ces deux pré noms, la pri mauté dan s le
choix des pa rents n’au ra pas duré dix ans.
Les pré noms en haut de l’af fiche
De puis 1985, en Au vergne, Léa et Lu cas sui vent la même
pr o gr es sion .
Prénoms pr é cur seurs dans les an nées quatre-vingt, ils sont
de ve nus à la mode dans les an tre-vingt-dix.
En 2003, ce sont les pré noms pré fé rés des Au ver gnats.
Mais Léa comme Lu cas ont at teint le som met de leur vague,
avec un tasse ment de puis l’an 2000. ?



Des pré noms de plus en plus courts?
n 2003, le pré nom au ver gnat est mi nuer de puis 1975. Ils perdent une Plus ra pi de men t pr o no n cé s, les di mi -Ecom po sé en moyenne de six let - lettre tous les quinze ans. nu tifs de vien nent des pré noms à part
tres. Jus qu ’au mi lieu des an nées Les pré noms mas cu lins ont per du une en tière : T(h)éo, Tom, Au rel, Ludo
soixante-dix, les pré noms com por - lettre en trente ans. Dé sor ma is, les pour les gar çons, E(m)ma, Lou, Lisa,
tent sept à huit carac tè res pour les pré noms à la mode sont courts : Léa, Lila pour les fil les. ?
gar çons et les fil les. Luca(s), Tho mas, Ma -
De puis 1980, la ten dance est à la non, Chloé, (H)ugo.
baisse avec l’a bandon de s pré noms Ils se com po sent
com po sés . sou vent d’une ou
Les pré noms fé mi nins, ja dis plus longs, deux syl la bes pho -
ont vu leur nombre de ca rac tè res di - né ti ques.
Les don nées sur les pré noms sont is sues du Ré per toire Na tio nal
d’Iden ti f i ca tion des P er son nes Ph y si ques (RNI PP) géré par l’Insee .
Ce ré per toire contient les don nées d’é tat ci vil de tou tes les per -
son nes nées en France mé tro po li taine et dans les DOM de 1881
à 1946, en core vi van tes en 1970, et tou tes cel les nées de puis
1946 vi van tes ou non.
Dans cette étude, les pré noms re te nus sont ceux que l’offi cier
d’État ci vil a fait fi gu rer en pre mier lors de l’en re gis tre ment de la
nais sance. Ces pré noms peu vent être sim ples ou com po sés (Jean La loi du 8 jan vier 1993?ou Jean-Mi c hel). Les va r ian tes or tho gr a phi ques (Br ian, Br y an, Ma -
tisse , Ma this , Ma th ys , Ca the r ine , Ka the r yn, Chr is tel, Kr ys tel, Cr is -
Cette nou velle loi mo di fiant le code ci vil re pré sentetel) ont été re grou pées dès lors que leurs pro non cia tions sont
une pe tite ré vo lu tion pour le choix des pré noms eniden ti ques. C’est le son du pré nom qui dé fi nit son iden ti té. L’or tho -
France. Dé sor mais tou tes les ré fé ren ces à des ca len -graphe re tenue est celle qu ’on re trouve le plus fré quem ment.
driers ou à l’u sage du pré nom en France et à l’é tran gerPour figu rer dans la base d’é tu des, les pré noms cités ont dû être ont dispa ru du texte. L’of fi cier de l’é tat ci vil porte im -attri bués au moins trois fois pour les femmes ou pour les hom -
mé dia te ment sur l’acte de nais sance les pré noms choi -mes sur une année et dans un départe ment don né. Pour pro té - sis par les par ents. La prin ci pale res tric tion qui sub sisteger l’a no ny m at des per son nes concer nées , les eff ectifs des nais - est in diquée dans une circu laire du 3 mars 1993 qui
san ces cor res pon dant aux pré nom s ne r em plis sant pas ces pré cise ce qu ’il faut en tendre par « con tr air e à l’in té rêtcondi tions sont regrou pés (pour chaque départe ment, par sexe et de l’en fant » : sont vi sés les pré noms « ayant une ap pa -
année de nais sance) dans une rubrique désignée « pré noms rares rence ou une consonance r i di cule, pé jo ra tive ou gros sière,» et les pré noms concer nés ne sont pas men tion nés. ceux dif fi ci les à por ter en rai son de leur com plexi té ou de la
ré fé r ence à un per son nag e dé con si dé ré dans l’his toir e » ou
en cor e les v o ca bles « de pure fan taisie ». Si l’off i cier de
l’é tat ci vil juge que c’est le cas, il avise le Pro cu reur de la
Ré pu blique et ce lui-ci peut sai sir le juge aux af fai res fa -
mi lia les. Ce juge pour ra faire sup pri mer le pré nom li ti -Di rec teu r
gieux des re gis tres de l’é tat ci vil. S’y ajoute une res tric -de la pu bli ca tio n
tion tou chant à la pro tec tion des pa tro ny mes : on ne> René JEAN
pour ra pas choi sir en toute li berté comme pré nom le Di rec t eur ré g io nal de l'INSEE
nom d’une per sonne connue.
Ré dac tion en chef Ain si, la li berté de c hoix n’est pas vrai ment to tale. Par
> Pierre VALADOU
exemple, en sep tembre 1993, Ba bar, consi dé ré comme
> Da niel GRAS un nom d’ani mal a été sup pri mé de l’état ci vil d’une pe -
Com po si tion tite fille où il avait été ins crit en troi sième pré nom.
et mise en page Cette nou velle loi risque, en par ti cu lier, d’en traî ner la
> INSEE m ul ti pli ca tion d’or tho gra phes pour un même pré no m,
ce qui obli gera ce lui ou celle qui en sera por teur, à épe -www .insee .fr/au vergne
ler son pré nom toute sa vie du rant (exemple ac tuel> Tou tes les pu bli c a tion s ac c es si bles en ligne
Brayan pour Bryan).Créa tion ma quette
Texte ins pi ré de l’ou vrage « La cote des pré noms en 2005 » – > Free Mouse 06 87 18 23 90
Phi lippe Bes nard et Guy Des plan ques)
Impres s ion
> Impri merie IMC
Cré dit pho to
> INSEE Auvergne
eISSN : 1633-2768 - Dé pôt lé gal : 4 tri mestre 2005
© INSEE 2005 - Code SAGE : LET053212
> Vente
Tél. : 04 73 19 78 73
P r i x d u n u m é ro : 2,2 e

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.