Mortalité - Espérance de vie (TER)

De
Publié par

Nombre annuel de décès domiciliés et taux de mortalité. Taux de mortalité infantile. Espérance de vie à la naissance.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 4
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

POPULATION
2.2 - FÉCONDITÉ - ESPÉRANCE DE VIE - MORTALITÉ
DÉCÈS DOMICILIÉS AU 31 DÉCEMBRE [1]
2.2.2 - Mortalité - Espérance de vie
La Réunion Ensemble des Dom Métropole
En 2008, le nombre de décès domiciliés à femmes (4,9 ans), qu’entre Réunionnais et
1974 ................. 3 119 08 335
550 500
La Réunion s’élève à 4 100. Les décès aug- métropolitains (moins de 3 ans pour chaque
1982 3 048 07 781 543 104
2
mentent de nouveau après une baisse en sexe).
1990 ................. 3 153 08 310 526 201
2007, mais leur nombre reste inférieur à celui
1999 3 795 09 627 535 670
Chaque année, une centaine d’enfants décè-
de 2006, marqué par la crise du chikungu- 2006 ................. 4 323 10 599 507 644
dent avant d’atteindre leur premier anniver-
2007 (1) ............ 3 974 10 149 519 098
nya. Avec le vieillissement de la population,
saire. Le taux de mortalité infantile est de
2008 (1) (p) ........ 4 115 10 474 530 287
le nombre de décès va croître dans les
6,1 ‰ en 2007, ce taux est le plus bas
années à venir et sera en 2030 probable-
depuis 2001. Cependant, il reste supérieur
ment deux fois supérieur au nombre actuel
(1) Désormais toutes les séries publiées sur la Guadeloupe ne prennent plus en compte les évènements des deux îles
au taux métropolitain (3,6 ‰) mais cette
de décès.
de Saint-Martin et Saint-Barthélémy.
comparaison est très fragile car basée, pour
(p) chiffres provisoires.
Le taux de mortalité de la population réu- La Réunion, sur un effectif très faible.
nionnaise (5,5 ‰) reste largement inférieur
au taux métropolitain (8,4 ‰). Mais cet
ER
TAUX DE MORTALITÉ ET TAUX DE MORTALITÉ INFANTILE AU 1 JANVIER [1]
Définitions :
écart entre La Réunion et la métropole tient
du seul fait de la jeunesse de la population
Décès domiciliés : décès comptabilisés au lieu
Taux de mortalité (‰) (1) Taux de mortalité infantile (‰) (2)
réunionnaise. La mortalité par âge et par
de domicile du défunt.
sexe présente en effet des taux supérieurs à
Taux de mortalité : c’est le rapport du nombre
La Réunion Métropole La Réunion Métropole
ceux mesurés en métropole. La surmortalité
de décès de l’année à la population totale
que connaît l’île affecte essentiellement les
moyenne de l’année.
adultes avant l’âge de la retraite et particu-
1974 ............. 6,5 10,5 32,7 14,8
Taux de mortalité infantile : c’est le rapport
lièrement les hommes.
1982 ............. 5,9 10,0 13,0 9,3
entre le nombre d’enfants décédés à moins
Entre 15 et 70 ans, les risques de décès sont
d’un an et l’ensemble des enfants nés vivants.
1990 ............. 5,2 9,3 6,8 7,3
entre deux et trois fois plus élevés selon
Espérance de vie à la naissance : représente la 1999 ............. 5,3 9,0 6,0 4,3
l'âge pour les hommes que pour les femmes
durée de vie moyenne - autrement dit l’âge
2006 (3) ........ 5,5 8,4 6,6 3,6
(2,2 fois plus élevé en moyenne). La surmor-
moyen au décès - d’une génération fictive sou-
talité masculine est supérieure à 3 pour la 2007 (3) ........ … … 6,1 3,6
mise aux conditions de mortalité de l’année.
tranche d’âge 15-24 ans. Ce constat est
Elle caractérise la mortalité indépendamment
identique en métropole. Les causes généra-
de la structure par âge. Elle est un cas parti-
(1) Taux = décès de personnes résidant en France pour 1 000 habitants.
lement avancées pour expliquer la surmor- culier de l’espérance de vie à l’âge x. Cette
(2) Taux = décès d'enfants de moins d'un an pour 1 000 enfants nés vivants (mère et enfant résidant en France).
espérance représente, pour une année donnée,
talité des jeunes hommes sont l’alcoolisme,
(3) Nouvelle série, révisée suite au calage sur l'enquête de recensement 2005.
l’âge moyen au décès des individus d’une
les accidents de la circulation et les suicides.
génération fictive d’âge x qui auraient, à
La durée de vie augmente chaque année.
chaque âge, la probabilité de décéder
ESPÉRANCE DE VIE EN 2006 [2]
Pour l’année 2006, l’espérance de vie à la
observée cette année-là au même âge. Autre-
en années
naissance est estimée à 80,9 ans pour les ment dit, elle est le nombre moyen d’années
femmes et à 73,2 ans pour les hommes. restant à vivre au-delà de cet âge x (ou durée
La Réunion Métropole
de survie moyenne à l’âge x), dans les condi-
Bien qu’assez semblables, les progrès sont
tions de mortalité par âge de l’année consi-
globalement plus favorables aux hommes
dérée.
Espérance de vie à la naissance en 2006
depuis plusieurs années. En effet, depuis
1990, l’espérance de vie des hommes a
Hommes ............................................... 73,2 77,3
Sources :
progressé de 4,4 ans contre 2,7 ans pour
Femmes ................................................ 80,9 84,1
[1] Insee - état civil.
les femmes. L’écart entre les femmes et les
hommes se restreint ainsi sensiblement :
[2] Insee - état civil ; estimation localisée de
Espérance de vie à 60 ans en 2006
9,4 ans en 1990 contre moins de 8 ans population au 31 décembre 2006.
aujourd’hui. Comparée à la métropole, Hommes ............................................... 19,0 21,8
Pour en savoir plus :
l’espérance de vie est inférieure de 4 ans pour
Femmes ................................................ 23,9 26,6
les hommes et de 3,2 ans pour les femmes.
"Naissances vivantes et décès domiciliés de
la région au 31 décembre"-
À 60 ans, ces écarts diminuent mais restent
www.insee.fr/reunion.
importants, aussi bien entre hommes et
68 69
INSEE-RÉUNION - TER 2010 INSEE-RÉUNION - TER 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.