Naissances - Décès - Situation matrimoniale

Publié par

Depuis une dizaine d'années, 2 700 enfants naissent en moyenne tous les ans en Corse. Parallèlement, le nombre annuel de décès domiciliés avoisine également les 2 700 unités. En conséquence, le solde naturel est proche de zéro presque chaque année. Par ailleurs, le mariage concerne un millier de couples résidant sur l'île. Le pacte civil de solidarité progresse ; depuis sa création en 1999, il a séduit 400 couples dans la région.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

POPULATION
Dé fi ni tion s epuis 1996, chaque année, en vi ron 2 700 en fantsDnais sent de mè res do mi ci liées en Corse. Seule
Nais san ces se lon le lieu d’en re gis tre ment :
ex cep tion, l’an 2000, où 2 900 nais san ces ont fêté le pas - chaque évé ne ment d’é tat ci vil fait l’ob jet d’une
sage au nou veau mil lé naire. Quelle que soit l’année, la dé cla ra tion à la mairie de la com mune où il est
Haute-Corse compte tou jours plus de nou veau-nés
sur ve nu. Un acte est alors dres sé sur le re -
que la Corse-du-Sud, où ré si dent moins de fem mes en gistre concer né. Les évé ne ments fai sant ré fé -
âge de pro créer (conven tion nel le ment de 15 à 49 ans). rence à ce lieu sont qua li fiés d’en re gis trés. La
Le taux de na ta li té de la Corse a bais sé de 2 points date de l’é vé ne ment est, bien en ten du, celle
entre 1990 et 2003. Cette di mi nu tion sen sible ré sulte de où il s’est pro duit et non celle de la dé cla ra tion.
la conjonc tion de deux élé ments : d’une part, le nombre
Nais san ces se lon le lieu de do mi cile : lorsde nais san ces a di mi nué, puis qu ’on en comp tait 3 000
de la dé cla ra tion d’un évé ne ment d’é tat ci vil àen 1990 ; d’autre part, la po pu la tion a aug men té du rant
la mairie, plu sieurs in for ma tions sont de man -cette pé riode. Le taux de na ta li té est net te ment in fé -
dées au dé cla rant, dont le lieu de do mi cile derieur à la moyenne na tio nale. L’é cart at teint 2,8 points
la mère dans le cas d’une nais sance. Les évé -en 2003. Cer tes, la struc ture de la po pu la tion par sexe et
ne ments fai sant ré fé rence à ce lieu sont qua li -âge est lé gè re ment moins fa vo rable à la na ta li té : seu le -
fiés de do mi ci liés. Les nom bres d’é vé ne mentsment 23,2 % de la po pu la tion in su laire est com posée de
do mi ci liés et en re gis trés sont gé né ra le mentfem mes en âge de pro créer contre 23,9 % au ni veau na -
dif fé rents.tio nal. Mais cette faible na ta li té est sur tout due à une
fé con di té basse. Ain si, l’ in di ca teur conjo nc tu rel de Taux de na ta li té : rap port du nombre de nais -
fé co n di té, qui n’est pas in fluen cé par la com po si tion san ces vi van tes sur la pé riode à la po pu la tion
par âge de la po pu la tion, est le plus faible des ré gions to tale moyenne sur la même pé riode.
fran çai ses : 1,55 en fant par femme contre 1,87 au ni veau
Indi ca teur conjonc tu re l de fé con di té : en -na tio nal en 2003.
core ap pe lé somme des nais san ces ré dui tes,Pa ral lè le ment, les ma ter ni tés ont lieu de plus en plus
il in dique le nombre moyen d’en fants que met -tard : l’âge moyen à l’ac cou che ment at teint 29,7 ans en
trait au monde chaque femme d’une gé né ra -2003, soit trois ans de plus qu ’en 1980. Cette évo lu tion
tion fic tive pen dant sa vie fé conde (15-49 ans)est sem blable à celle ob servée na tio na le ment. Elle est
si elle avait à chaque âge les com por te mentsdue à l’aug men ta tion de l’âge des mè res à la nais sance
de fé con di té ob ser vés l’année consi dérée.de leur pre mier en fant.
Une nais sance sur deux sur vient dé sor mais en de hors Age moyen à l’ac cou che ment : âge moyen
du ma riage. Ce nou veau com por te ment des cou ples des mè res à la nais sance de leurs en fants,
s’est consi dé ra ble ment dé ve lop pé au cours des deux pon dé ré par le taux de fé con di té par âge cor -
der niè res dé cen nies, puisque dans les an nées res pon dant. Cet in di ca teur tient compte de
soixante-dix, moins d’un en fant sur dix nais sait en de - tou tes les nais san ces, quel que soit leur rang
hors du ma riage. En cela, la Corse a connu une évo lu - (pre mier en fant, deuxième en fant, etc.). Il éli -
tion très si mi laire au reste du pays. De plus, alors que mine par ail leurs l’ef fet de la struc ture par âge
l’île était en core lé gè re ment en re trait avant 1997, les de la po pu la tion fé mi nine.
nais san ces hors ma riage sont dé sor mais plus fré quen -
Etat ci vil : voir dé fi ni tion au mot-clé 03.2.tes en Corse que sur le conti nent, l’é cart s’ac crois sant
Esti ma tions lo ca li sées de po pu la tio n (ELP):avec les an nées.
voir dé fi ni tion au mot-clé 03.3.
Voir aus si Sour ces
« La fé con di té dans les ré gions à la fin des an nées
quatre-vingt-dix » - [1] Etat ci vil - Insee
Insee Pre mière, n° 963 - Avril 2004 - www.insee.fr
[2] Esti ma tions lo ca li sées de po pu la tion
« Les fem mes les plus di plô mées vi vent plus long - (ELP) - Insee
temps en couple avant d’a voir un en fant » - [3] « Les évo lu tions dé mo gra phi ques dé par -
Insee Pre mière, n° 956 - Avril 2004 - www.insee.fr
te men ta les et ré gio na les entre 1975
« Un siècle de fé con di t é fran çaise - Ca rac té ris ti ques et et 1994 » - Insee Ré sul tats, série « Dé mo -
graphie-So cié té », n° 67-68 - Fé vrier 1998évo lu tion de la fé con di té de 1901 à 1999 » -
Insee Ré sul tats, série So cié té, n° 8 - Octobre 2002
TEC 200542




Nais san ces 03.4
TAUX DE NATALITE [1] [2] NAISSANCES DOMICILIEES [1]
(pour 1 000 ha bi tants) Corse- Haute-
du-Sud Corse Corse FranceCorse- Haute-
du-Sud Corse Corse France 2000 1 386 1 510 2 896 773 253
2000 11,5 10,5 11,0 13,1 2001 1 306 1 397 2 703 769 290
2001 10,8 9,7 10,2 13,0 2002 1 312 1 436 2 748 760 065
2002 10,7 9,9 10,3 12,8 2003 1 232 1 455 2 687 759 937
2003 10,0 9,9 9,9 12,7 2004 1 228 1 444 2 672 766 425
CONTRIBUTION DES GROUPE D'AGE A L'INDICE CONJONCTUREL DE FECONDITE
EN 2003 [1] [2]
(nombre d'en fants par femme)
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
de 15 à 24 ans 0,26 0,24 0,25 0,32
de 25 à 34 ans 1,05 0,99 1,02 1,23
de 35 à 49 ans 0,28 0,27 0,28 0,32
Indice conjonc tu r el de fé con di t é 1,59 1,50 1,55 1,87
PART DES NAISSANCES EVOLUTION DU TAUX DE NATALITE
HORS MARIAGE [1][3] DE 1975 A 2003 [1][2][3]
(pour mille)(%)
1660
Corse 15
50
14
France
40
13
France
30 12
11
20
10
Corse
10
9
0 8
1976 1978 1980 1982 1984 1986 1988 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 1975 1977 1979 1981 1983 1985 1987 1989 1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003
1975 1977 1979 1981 1983 1985 1987 1989 1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003 1976 1978 1980 1982 1984 1986 1988 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002
TEC 2005 43POPULATION
Dé fi ni tion s urant la pé riode 1994-2003, le nombre an nuel deD dé cès do mi ci liés en Corse avoi sine les 2 700 Dé cès en re gis trés : chaque évé ne ment d’é -
uni tés. Le nombre de nais san ces étant du même ordre tat ci vil fait l’ob jet d’une dé cla ra tion à la mairie
de gran deur, le solde na tu re l est proche de zéro de la com mune où il est sur ve nu. Un acte est
presque chaque année. Il ne dé passe les 100 uni tés qu’à alors dres sé sur le re gistre concer né. Les évé -
deux re pri ses : en 1995 et en 2000. ne ments fai sant ré fé rence à ce lieu sont qua li -
La sta bi li té du nombre de dé cès ces dix der niè res an - fiés d’en re gis trés. La date de l’é vé ne ment est,
nées, conjuguée à une hausse de la po pu la tion, a in duit bien en ten du, celle où il s’est pro duit et non
une di mi nu t ion du taux de mor ta li té in su laire au celle de la dé cla ra tion. Les pré sen tes don nées
cours de cette pé riode. Il reste tou te fois su pé rieur à ce - ne concer nent que les dé cès en re gis trés en
lui ob ser vé en moyenne na tio nale. Ce dé ca lage est dû France mé tro po li taine.
es sen tiel le ment à la struc ture par âge de la po pu la tion :
Dé cès do mi ci liés : lors de la dé cla ra tion d’unen 2003, les per son nes âgées de 70 ans ou plus re pré -
évé ne ment d’é tat ci vil à la mairie, plu sieurs in -sen tent 14 % de la po pu la tion en Corse contre 12 % au
for ma tions sont de man dées au dé cla rant, dont ni veau na tio nal. Or, sur l’île, comme sur le conti nent,
le lieu de do mi cile du dé funt dans le cas d’unles trois quarts des dé cès sur vien nent dé sor mais après
dé cès. Les évé ne ments fai sant ré fé rence à cecet âge.
lieu sont qua li fiés de do mi ci liés. Les nom bresSe lon le sexe, les dé cès sont plus ou moins pré co ces :
d’é vé ne ments do mi ci liés et en re gis trés sont65 % des fem mes in su lai res dé cé dées en 2003 étaient au
gé né ra le ment dif fé rents.moins oc to gé nai res, contre 40 % des hom mes. Les fem -
mes vi vent ain si en moyenne plus long temps que les Taux de mor ta li té : rap port du nombre des
hom mes. Leur es pé rance de vie à la nais sance est de dé cès à la po pu la tion to tale moyenne sur la
83 ans contre 76 pour les hom mes, comme sur le conti - pé riode.
nent. Tou te fois, cet écart de lon gé vi té entre les sexes se
Espé rance de vie à la nais sance : durée deré duit de puis une di zaine d’an nées. En ef fet, sui vant la
vie moyenne d’une gé né ra tion fic tive qui ren -ten dance ob servée au ni veau na tio nal, l’es pé rance de
con tre rait tout au long de son exis tence lesvie pro gresse dé sor mais plus ra pi de ment chez les
condi tions de mor ta li té par âge ob ser véeshom mes. Entre 1990 et 2000, les hom mes in su lai res ont
l’année consi dérée. L’es pé rance de vie à laga gné 2,4 ans d’es pé rance de vie à la nais sance, les fem -
nais sance prend en compte tous les quo tientsmes 1,8. Au cours de la dé cennie pré cé dente, les gains
de mor ta li té y com pris ce lui de mor ta li té in fan -étaient res pec ti ve ment de 1,5 et 1,6 ans.
tile. L’es pé rance de vie à un âge dé ter mi né neMal gré cette baisse ten dan cielle de la mor ta li té, l’aug -
prend en compte que les quo tients de mor ta li té men ta tion du nombre de per son nes âgées de vrait in -
au-delà de cet âge.duire à l’a ve nir une hausse du nombre de dé cès. Les
jeu nes gé né ra tions étant moins nom breu ses que cel les Etat ci vil : voir dé fi ni tion au mot-clé 03.2.
qui les pré cè dent, à fé con di té in changée, le nombre de
Solde na tu rel : voir dé fi ni
nais san ces ne de vrait pas pou voir com pen ser cette
Esti ma tions lo ca li sées de po pu la tio n (ELP) :aug men ta tion des dé cès. Le dé fi cit na tu rel pour rait
donc de ve nir re la ti ve ment fré quent dans les an nées voir dé fi ni tion au mot-clé 03.3.
fu tu res.
Voir aus si Sour ces
« Les dif fé ren ces so cia les de mor ta li té : en aug men ta t ion [1] Etat ci vil - Insee
chez les hommes, sta bles chez les femmes » -
[2] Esti ma tions lo ca li sées de po pu la tion
Insee Pre mière, n° 1025 - Juin 2005 - www.insee.fr (ELP) - Insee
« Mor ta li té des fem mes et en vi ron ne ment fa mi lial -
[3] « Les évo lu tions dé mo gra phi ques dé par te -
Rôle pro tec teur de la vie de fa mille» - men ta les et ré gio na les entre 1975 et 1994 » -
Insee Pre mière, n° 892 - Avril 2003 - www.insee.fr I nsee Ré sul tats, série « Dé mo graphie-So cié té »,
« Espé rance de vie : un avan tage fé mi nin me na cé ? » - n° 67-68 - Fé vrier 1998
INED - Po pu la tion & so cié tés, n° 402 - Juin 2004 -
www.ined.fr
TEC 200544


Dé cès 03.5
TAUX DE MORTALITE [1] [2] DECES DOMICILIES [1]
(pour 1 000 ha bi tants) Corse- Haute-
du-Sud Corse Corse France Corse- Haute-
du-Sud Corse Corse France 2000 1 254 1 443 2 697 528 777
2000 10,4 10,1 10,2 9,0 2001 1 259 1 415 2 674 529 096
2001 10,4 9,8 10,1 8,9 2002 1 390 1 381 2 771 533 111
2002 11,3 9,5 10,3 8,9 2003 (p) 1 259 1 512 2 771 548 020
2003 (p) 10,2 10,3 10,3 9,1
EVOLUTION DU TAUX DE MORTALITE DE 1975 A 2003 [1][2][3]
(pour mille)
12,0
11,5
Corse
11,0
10,5
10,0
9,5
9,0
France
8,5
8,0
1975 1977 1979 1981 1983 1985 1987 1989 1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003 (p)
ESPERANCE DE VIE EN 2003 [1] [2]
Corse France
Hom mes Fem mes Hom mes Fem mes
à la nais sance 76,3 82,9 75,9 82,9
à 20 ans 56,7 63,4 56,6 63,4
à 40 ans 38,1 44,3 37,7 43,9
à 60 ans 20,8 25,8 20,8 25,5
à 75 ans 10,2 13,2 10,4 13,0
EVOLUTION DE L’ESPERANCE DE VIE A LA NAISSANCE EN CORSE PAR SEXE [1][2][3]
(ans)
85
80
Hommes 75
Femmes 70
65
60
1975 1985 1995 2003
TEC 2005 45POPULATION
Dé fi ni tion sn 1999, en Corse, la moi tié de la po pu la tion de 15Eans ou plus est mariée. Tou te fois, le cé li bat pré - Ma ria ges en re gis trés : chaque ma riage fait
do mine chez les 15-35 ans et le veu vage au-delà de 80 l’ob jet d’une dé cla ra tion à la mairie de la com -
ans. Par ail leurs, la part de di vor cés dans la po pu la tion mune où il a été cé lé bré. Les ma ria ges fai sant
est la plus élevée entre 40 et 59 ans : 12 % . ré fé rence à ce lieu sont qua li fiés d’en re gis trés.
Plus d’un mil lier de cou ples domi ci liés dans l’île se
Ma ria ges do mi ci liés : ils font ré fé rence ausont ma riés en 2003. Un ma riage sur trois cons titue un
lieu de fu tur do mi cile pro bable des époux etre ma riage pour l’un au moins des époux. Ain si, 19 %
non au lieu où le ma riage a été cé lé bré. Lesdes nou veaux ma riés ont di vor cé au pa ra vant et 2 %
nom bres de ma ria ges do mi ci liés et en re gis -étaient veufs. Dans sept unions sur dix, la mariée est
trés sont gé né ra le ment dif fé rents.plus jeune que son conjoint. En moyenne, l’é cart d’âge
entre les deux époux est de 3,5 ans. Taux brut de nup tia li té : rap port du nombre
Le ma riage in ter vient de plus en plus tard dans la vie des ma ria ges à la po pu la tion moyenne to tale
des cou ples. En ef fet, lors de leur pre mier pas sage de - sur la pé riode. Il est ici cal cu lé se lon le nombre
vant le maire, la jeune mariée a en moyenne 30 ans et de ma ria ges en re gis trés.
son conjoint 33. En 1975, ils avaient tous deux 6 ans de
Di vor ces : deux ty pes de de man des de di -moins. Au jourd ’hui, cette ins ti tu tion consac re moins
vorce exis tent, la de mande de sé pa ra tion dela for ma tion d’un couple que la trans for ma tion d’un
corps et la de mande di recte de di vorce. Troiscouple non ma rié en couple ma rié. Le nombre de cou -
ty pes de ju ge ments peu vent être pro non cés :ples se ma riant alors qu ’ils ont déjà des en fants, aug -
- un ju ge ment de sé pa ra tion de corps, ré vo -mente. En 2003, 30 % des unions lé gi ti ment un ou
cable sur simple ac cord des époux lors de laplu sieurs en fants. Vingt-cinq ans au pa ra vant, el les
re prise de la vie com mune ;n’é taient que 4 %.
- une conver sion de sé pa ra tion de corps, quiLe nombre de ma riage par ha bi tant ou taux de nup tia li té
trans forme une sé pa ra tion de corps en di vorce est in fé rieur en Corse à la moyenne na tio nale de puis
et per met le re ma riage ;de nom breu ses an nées. Ceci peut s’ex pli quer en partie
- un di vorce sur de mande di recte ac cueillie. Ilpar la struc ture de la po pu la tion, plus âgée que sur le
est ir ré vo cable et per met le re ma riage.conti nent. La po pu la tion in su laire en âge de se ma rier
Les di vor ces pro non cés sont la somme desest ain si sous-re pré sentée.
deux der niers ju ge ments dé crits ci-des sus .Ces der niè res an nées, les deux tri bu naux de grande ins -
tance ré gio naux pro non çaient entre 400 et 500 di vor c es Cé li bat : si tua tion dé clarée au re cen se ment
par an. De puis 2002, tou te fois, ce nombre a aug men té. concer nant l’é tat ma tri mo nial lé gal. Un cé li ba -
En 2003, il avoi sine les 600. taire peut par ail leurs vivre en couple.
La loi du 15 no vembre 1999 a ins tau ré le pacte ci vil de
Pacte ci vil de so li da ri té (Pacs) : con trat con clu
so li da ri té (Pacs). Ce dis po si tif a sé duit au to tal 400
entre deux per son nes ma jeu res, non ma riées, de
cou ples en Corse. De puis 2000, pre mière année com -
sexe dif fé rent ou de même sexe, pour orga ni ser
plète d’ap pli ca tion de la loi, le nombre de Pacs en re gis -
les mo da li tés de leur vie com mune. Il confère des
trés par les tri bu naux d’ins tance de la ré gion pro gresse
droits et des de voirs entre les deux con trac tants,
ré gu liè re ment d’un tiers chaque année. En 2003, pour
en terme de sou tien ma té riel, de lo ge ment, de
100 ma ria ges cé lé brés dans l’île, 8 Pacs étaient con clus.
pa tri moine, d’im pôts et de droits so ciaux.
Au ni veau na tio nal, la pro por tion est de 11 Pacs pour
Etat ci vil : voir dé fi ni tion au mot-clé 03.2.100 ma ria ges.
Esti ma tions lo ca li sées de po pu la tio n (ELP) :
voir dé fi ni tion au mot-clé 03.3.
Voir aus si Sour ces
« La si tua tion dé mo gra phique en 2003 - Mou ve ment [1] Etat ci vil - Insee
de la po pu la tion » -
[2] Esti ma tions lo ca li sées de po pu la tion
Insee Ré sul tats, série So cié té, n° 41 - Sep tembre 2005 -
(ELP) - Insee
www.insee.fr
[3] Mi nis tère de la Jus tice
« Trois an nées d’ap pli ca tion du pacte ci vil de so li da ri té » -
[4] Re cen se ment de la po pu la tion 1999 - InseeInfos tat jus tice, n° 64 - Mi nis tère de la jus tice - Mars 2003 -
www.jus tice.gouv.fr/pu bli cat/in fos tat.htm
TEC 200546

Si tua tion matrimoniale 03.6
TAUX DE NUPTIALITE [1] [2] MARIAGES DOMICILIES [1]
(pour 1000 ha bi tants) Corse- Haute-
du-Sud Corse Corse FranceCorse- Haute-
du-Sud Corse Corse France 2000 435 481 916 293 708
2000 3,9 3,5 3,7 5,1 2001 461 491 952 283 894
2001 4,2 3,9 4,0 4,9 2002 398 476 874 274 254
2002 3,7 3,4 3,5 4,7 2003 510 566 1 076 270 499
2003 4,6 4,3 4,4 4,6
PACS ENREGISTRES [3] DIVORCES PRONONCES [3]
Corse- Haute- Corse- Haute-
du-Sud Corse Corse France du-Sud Corse Corse France
2000 17 26 43 22 108 2000 224 288 512 114 005
2001 27 29 56 19 410 2001 191 222 413 112 631
2002 41 33 74 24 979 2002 336 244 580 115 861
2003 58 35 93 31 161 2003 233 362 595 125 175
2004 54 75 129 39 576
POPULATION DE 15 ANS OU PLUS SELON L'ETAT MATRIMONIAL EN 1999 [4]
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
Cé li ba t ai res 32 554 41 888 74 442 16 707 854
Ma riés 50 322 59 410 109 732 24 504 932
Veufs 8 915 10 632 19 547 3 853 770
Di vor cés 6 970 7 705 14 675 3 004 793
Ensemble 98 761 119 635 218 396 48 071 349
TEC 2005 47

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.