Naissances en Lorraine : un accouchement sur quatre à Nancy

De
Publié par

Près de 27 000 enfants voient le jour chaque année en Lorraine. La quasi-totalité de ces naissances ont lieu au sein d'établissements spécialisés et se répartissent en 17 bassins de naissances. Nancy, qui accueille la maternité régionale, enregistre près d'une naissance sur quatre. La distance moyenne parcourue par les Lorraines pour se rendre à la maternité est de 12 kilomètres, mais 10% des parturientes effectuent plus de 28 kilomètres. La distance augmente avec l'âge de la mère et l'élévation de sa situation professionnelle.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 63
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/lorraine
°
71N Naissances en Lorraine :
Près de 27 000 enfants voient le jour chaque année en Lorraine.
La quasi-totalité de ces naissances ont lieu au sein d’établissements
spécialisés et se répartissent en 17 bassins de naissances. Nancy,
qui accueille la maternité régionale, enregistre près d’une naissance
sur quatre. La distance moyenne parcourue par les Lorraines
pour se rendre à la maternité est de 12 kilomètres, mais 10%
des parturientes effectuent plus de 28 kilomètres. La distance augmente
avec l’âge de la mère et l’élévation de sa situation professionnelle.
Au cours de la période 2003-2005, Deux tiers des naissances
27 200 bébés sont nés chaque année en Lor- à Nancy, Metz, Thionville,
raine. Dans 99,4% des cas, les naissances Épinal ou Saint-Avold
ont eu lieu dans une maternité ou clinique. De
Nancy est la commune où le nombre d’accou-ce fait, les communes disposant d’établisse-
chements est le plus élevé de la région (6 410ments spécialisés enregistrent la quasi-totalité
naissances annuelles en moyenne sur trois ans, soitdes naissances. Hors de ce schéma, seules
23,6% des naissances enregistrées en Lorraine).146 des 2 322 communes lorraines non équi-
Elle est suivie par Metz (5 240). Trois autrespées ont vu naître un bébé, résultat d’un ac-
communes enregistrent plus de mille naissan-couchement à domicile ou imprévu.
ces chaque année : Thionville (2 660), Épinal
(2 270)etSaint-Avold (1 555). Ce sont ainsiNancy accueille des femmes
de toute la région 67% des bébés lorrains qui naissent dans
Naissances annuelles moyennes enregistrées à Nancy seulement cinq communes. Une situation qui
de 2003 à 2005, suivant la commune de domicile de la mère se trouve renforcée par la fermeture depuis
1995 de plusieurs services spécialisés à
Essey-lès-Nancy et Pont-à-Mousson (54),
Bitche, Freyming-Merlebach, Hayange et
Woippy (57).
Au niveau départemental, la répartition des
naissances est en revanche équilibrée et
suit celle de la population lorraine : 44% des
parturientes résidaient en Moselle, 34% en
Bassin de Meurthe-et-Moselle, 16% dans les Vosges
naissances
de Nancy et 6% en Meuse. Quant au type de commu-
1 256 (Nancy) nes, celles appartenant à l’espace urbain
présentent un léger excédent de naissances
24 (Metz)
par rapport à celle de l’espace rural. Cet
état de fait est en grande partie lié à la
Source : Insee, état civil
moindre proportion, dans la population ru-
V
IGN
Insee
2007rale,defemmesenâge d’avoir
27 000 naissances enregistrées chaque année
des enfants. Toutefois, il ne si-
gnifie pas que ces dernières ont Nombre de naissances Part des naissances dont
Commune
annuelles moyennes la mère est domiciliéeun moindre désir d’enfanter. Au
de naissance
de 2003 à 2005 hors de Lorraine (%)contraire, le taux de fécondité le
Nancy 6 410 2,0plus élevé de la région est celui
Metz 5 240 1,0des Meusiennes, département le
Thionville 2 660 1,2
plus rural de Lorraine.
Épinal 2 270 2,0
Saint-Avold 1 555 1,7
Forte et large Forbach 990 1,5
Remiremont 910 20,2attractivité de Nancy
Sarreguemines 875 9,6
Le rapprochement entre la com-
Briey 875 1,1
mune de naissance de l’enfant et Bar-le-Duc 850 10,4
la commune de domicile de la Verdun 845 2,4
mère permet de dessiner des Mont-Saint-Martin 750 0,8
bassins de naissances autour Saint-Dié-des-Vosges 725 3,0
Toul 630 1,1d’une ville “pôle de naissances”.
Lunéville 535 1,4La Lorraine en compte 17 mais
Neufchâteau 530 19,7qui présentent des disparités im-
Sarrebourg 465 6,8portantes quant au nombre de
Autres communes 70 1,5
naissances enregistrées et à leur
Total 27 200 3,2
pouvoir d’attraction. Divers critè-
Source : Insee, état civil
res entrent en effet en ligne de
17 bassins de naissances
Bassins de naissances, pour les naissances des années 2003 à 2005
Mont-Saint-Martin
Thionville
Briey
Verdun Forbach
SarregueminesMetz
Saint-Avold
Bar-le-Duc Sarrebourg
Toul
Nancy
Lunéville
Saint-Dié
Neufchâteau
Épinal
Remiremont
Guide de lecture : chaque canton est rattaché à un «pôle de naissances» (indiqué en blanc sur la carte) dont le bassin est représenté par une couleur et le niveau d'attractivité par l'intensité de celle-ci.
- dans les cantons de couleur foncée, 75% ou plus des parturientes se sont rendues dans le «pôle de naissances» correspondant.
- dans les cantons de couleur claire, 50% à 75% des parturientes se sont rendues dans le «pôle de correspondant.
- les en gris pointillé, les parturientes sont partagées entre plusieurs «pôles de naissances» mais aucun n'en a attiré plus de 50%.
Source : Insee, état civil
2
IGN
Insee
2007compte pour le choix du lieu de et pour moitié par Nancy ; celles trois cas sur quatre, elle est de
l’accouchement : la proximité du de Commercy se tournent vers nationalité française. À Thion-
domicile, mais aussi la qualité des Toul (41%), Bar-le-Duc (32%)et ville, ce phénomène représente
équipements, le caractère public Nancy (24%) ; celles de Vaucou- 1% des naissances, ailleurs il
ou privédel’établissement leurs accouchent à Toul (47%), est encore moins significatif. En
d’accueil, la réputation des Nancy (27%)ouNeufchâteau trois ans, 112 Allemandes, 172
médecins, etc. (24%), etc. Belges et 22 Luxembourgeoises
ont accouché en Lorraine, qu’el-Le bassin nancéien est un des
les y résident ou non.Neufchâteau etplus étendus et comptabilise le
plus de naissances (à lui seul près Remiremont attractifs
Au total, ce sont en moyenne
d’une sur quatre dans la région). S’il pour les régions voisines chaque année 860 naissances
s’impose logiquement pour les
Dans les cantons lorrains situés enregistrées en Lorraine (soit
parturientes résidant dans l’ar-
aux franges de la région, l’attrac- 3,2%) qui correspondent à celles
rondissement de Nancy, il séduit
tion de certains bassins se joue d’enfants dont la mère est domi-
également plus d’une jeune mère
des frontières régionales. ciliée hors de la région.
sur deux dans les arrondisse-
Ainsi, à Neufchâteau, dans 19%ments voisins de Lunéville et Toul
Dans l’autre sens, en moyennedes cas, la jeune mère vient dequi disposent pourtant de leur
900 mères lorraines (soit 3,3%)Haute-Marne. Pour les femmes despropre maternité (cantons d’Arra-
accouchent chaque année horscantons de Bourmont et decourt, de Bayon et Lunéville-Nord
de la région. Il en va ainsi pourSaint-Blin (52), la cité néocastrienned’une part ; cantons de Do-
40% de celles résidant dans leest choisie comme lieu d’accouche-mèvre-en-Haye et Colombey-les-Belles
canton de Stenay qui se rendentment dans 83% et 78% des cas,d’autre part). Son influence
àSedan (08) contre 46% quiloin devant Chaumont.s’exerce également en Moselle
vont à Verdun ; de 31% et 52%
dans l’arrondissement de Châ- La même attraction se retrouve à de celles des cantons de Mon-
teau-Salins (cantons de Château-Sa- Remiremont, où une mère sur tiers-sur-Saulx et d’Ancerville qui
lins, Dieuze et Vic-sur-Seille). cinq vient de la Haute-Saône, et à choisissent Saint-Dizier (52);de
Bar-le-Duc, où une mère sur dixAilleurs dans la région, deux autres celles des cantons de Féné-
vient de la Marne ou de labassins de naissances ont un trange et surtout de Phalsbourg
Haute-Marne.rayonnement aussi étendu : Épinal dont 32% et 75% se rendent à
et Verdun, qui présentent la parti- On enregistre par ailleurs en Saverne (67) ; et de celles du
cularité de constituer les seuls Lorraine en moyenne chaque canton de Bitche dont 34% op-
lieux dotés de maternité au centre année, une soixantaine de nais- tent pour Haguenau et 24%
d’un vaste espace encore large- sances de bébés dont la mère pour Ingwiller (67), contre seule-
ment rural. Toutefois, leur attrac- réside à l’étranger. Mais dans ment 26% pour Sarreguemines.
tion ne dépasse pas les limites de
leur département respectif. Briey, Lunéville et Toul, bassins les plus déficitaires
À l’inverse, Lunéville n’est choisie Taux d'apport et taux de fuite de chaque bassin de naissances pour les naissances
des années 2003 à 2005comme lieu d’accouchement que
par 51% des femmes résidant
80 Taux de fuite (%)
dans son arrondissement. La cité
Toulcavalière est même, parmi les
communes de Lorraine équipées
Lunéville
d’une maternité, celle qui attire le 60
Brieymoins ses propres habitantes :
seulement 68% des Lunévilloises
y accouchent (contre 92% en Saint-Avold
40
Remiremontmoyenne pour les 16 autres commu-
Saint-Dié-des-Vosges
nes considérées). Mont-Saint-
Thionville Martin
Forbach
VerdunEnfin, dans certains cantons, le
NeufchâteauSarreguemines
20 Bar-le-Ducchoix des parturientes est moins
Épinal
netetreste partagéentre plu- Metz
sieurs “pôles de naissances”. Les Nancy
Sarrebourg
Taux d'apport (%)femmes du canton de
0
0 20406080Moyeuvre-Grande sont ainsi au
carrefour des bassins de Metz Le taux d'apport est obtenu en rapportant le nombre de naissances enregistrées dans le «pôle de naissances»
mais non domiciliées dans le bassin, au total des naissances enregistrées dans le «pôle de naissances».
(choisi par 46% d’entre elles), de Le taux de fuite est obtenu en rapportant le nombre de domiciliées dans le bassin mais enregistrées
hors du «pôle de naissances» au total des naissances domiciliées dans le bassin.Briey (29%) et de Thionville
Il est élevé pour les bassins enregistrant peu de naissances.
(23%) ; celles de Gerbéviller sont
Source : Insee, état civilattirées pour moitié par Lunéville
3Une femme sur cinq 12 kilomètresDes mères cadres plus mobiles
accouche hors de son en moyenne
L'âge à l’accouchement et la catégorie
socioprofessionnelle influent sur la dis- bassin de rattachement pour aller accoucher
tance domicile-maternité.
Sur la période 2003-2005, lesAu-delà des échanges interrégionauxSi elle a moins de 30 ans, la jeune
Lorraines ont parcouru enliés àlaproximité géographiquedesmère lorraine parcourt en moyenne
12 km ; entre 30 et 35 ans, 13 km ; moyenne 12 kilomètres entre leurcentres d’accouchement, les Lor-
au-delà de 35 ans, âge où les grosses- domicile et la maternité. La moitiéraines sont 81% à accoucher dans
ses à risque augmentent, 14 km. d’entre elles ont accouché à moinsleur bassin de rattachement. Mais
Dans ce dernier cas, et s’il s’agit du
de 9 kilomètres mais 10% ont ef-les maternités de la région accueil-premier bébé, Nancy accueille alors
fectuéplusde28kilomètres. Dixlent aussi 19% de mères venant depresqueuntiers de cesparturientes
(contre seulement un quart de l’en- ans plus tôt elles parcouraient encommunes situées à l’extérieur de
semble des naissances). moyenne 10 kilomètres, la moitiéleur bassin.
Hormis pour les bassins d’Épinal, Metz accouchaient à moins de 7 kilomè-
et Nancy, le second facteur détermi- L’importance que peuvent prendre
tres et les 10% les plus éloignées
nant de la mobilité des parturientes est ces phénomènes d’échanges entre
effectuaient plus de 25 kilomètres.leur situation professionnelle. Un tiers bassins, est mesurée à l’aide de
des mères cadres ou professions in- Cette augmentation des déplace-deux indicateurs : le taux d’apport et
termédiaires quittent leur bassin de
ments trouve son explication dansle taux de fuite.rattachement, contre seulement un
plusieurs facteurs. En dix ans, lequart des employées et ouvrières du
Trois types de bassins dessinent
même âge. nombre de communes équipées
ainsi le territoire lorrain.Cette mobilité liée àl’âge et àlacaté- de maternité a diminué. La répar-
gorie socioprofessionnelle marque par- Le premier groupe (62% des nais- tition de la population sur le terri-
ticulièrement les bassins toulois et
sances enregistrées dans la région) toire n’est plus identique. Enfin,
lunévillois, mais aussi déodatien et ro-
est constitué avant tout de lesfemmessontplusmobilesmarimontain.
grands bassins excédentaires vers les établissements qui ne
(taux d’apport supérieur au taux de sont pas les plus proches, que ceSavoir plus :
fuite). Il concerne les bassins de soit par choix ou par orientation
Bar-le-Duc, Épinal, Forbach, du personnel médical.
Metz, Nancy, Neufchâteau et Sar-- Une femme accouche en moyenne Les bassins de naissances les
à 14 kilomètres de son domicile - rebourg. Ici, 19% des naissances plus étendus ont logiquement les
Insee Première n° 903 - juin 2003 sont le fait de mamans domici- distancesmoyennesd’accèsau
liées à l’extérieur des limites géo-
Site internet : www.insee.fr “pôle de naissances” les plus éle-
graphiques du bassin, alors que vées : 14 kilomètres pour aller
seulement 10% des femmes qui y enfanter à Épinal, 13 kilomètres
Ministère de l’Économie, résident, accouchent hors de leur pour Verdun, et 12 kilomètresdes Finances et de l’Industrie
pôle de rattachement. pour Bar-le-Duc, Neufchâteau ouInsee
Institut National de la Statistique Remiremont. Toutefois, si le bas-Le deuxième groupe (32% des
et des Études Économiques sin est étendu mais que sonnaissances enregistrées dans la ré-
Direction Régionale de Lorraine
centre est composé d’une zonegion) est formé par les bassins de15, rue du Général Hulot
urbaine densément peuplée, laCS 54229 Mont-Saint-Martin, Remiremont,
54042 NANCY CEDEX distance diminue. Ainsi, le bassinSaint-Avold, Saint-Dié, Sarregue-
Tél :03 83 91 85 85 de Metz, de taille comparable àmines, Thionville et Verdun. Un
Fax :03 83 40 45 61
celui de Verdun, a une distancetaux de fuite systématiquementwww.insee.fr/lorraine
moyenne inférieure de moitié.supérieur au taux d’apport les ca-
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
ractérise. Ainsi dans le bassin de Enfin, on ne parcourt en moyenneJean-Paul FRANÇOIS
Saint-Avold, ce sont quatre fem- que 2 kilomètres dans le petitDirecteur régional de l’Insee
mes sur dix qui sortent de la bassin de Forbach.
COORDINATION RÉDACTIONNELLE zone. Elles se rendent surtout à
Christian CALZADA
Forbach et à Metz. Le même phé-
Gérard MOREAU
nomène est à l’œuvre dans le Jean-Philippe THANRY
RESPONSABLE ÉDITORIAL ET bassin de Remiremont où l’attrac-
RELATIONS MÉDIAS tion d’Épinal entraîne un taux de
Jacqueline FINEL
fuitede36%.
RÉDACTRICE EN CHEF Enfin, le troisième groupe (6% des
Agnès VERDIN
naissances enregistrées dans la ré-
SECRÉTARIAT DE FABRICATION gion) est formé par les trois bas-
MISE EN PAGE - COMPOSITION
sins restants : Briey, Lunéville et
Marie-Thérèse CAMPISTROUS
Toul où le taux de fuite est trèsMarie-Odile LAFONTAINE
important. 39 % des femmes de
ISSN : 0293-9657
ces bassins partent accoucher à
© INSEE 2007
Metz ou à Nancy.
4

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.