Nette diminution du nombre de décès

De
Publié par

Avec 21 800 naissances et 13 400 décès en 2004, l'Alsace a connu une légère diminution de la natalité et une forte baisse de la mortalité par rapport à l'année précédente. Le nombre de mariages continue de diminuer : moins de 8 000 ont été célébrés l'an passé, soit 6 % de moins qu'en 2003. 1 200 PACS ont été conclus, soit 17 % de plus sur un an.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 19
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

SOCIÉTÉ
Nette diminution du nombre de décès
Avec 21 800 naissances
Décès plus précoces pour les hommeset 13 400 décès en 2004,
Pyramide des âges au décès en Alsace pour l'année 2004
l’Alsace a connu une légère
105
100diminution de la natalité Hommes Femmes
95
90etunefortebaissedelamortalité 85
80
parrapportàl’annéeprécédente. 75
70
65Le nombre de mariages 60
55continue de diminuer : 50
45
40moinsde8000
35
30ont été célébrés l’an passé, 25
20
15soit 6 % de moins qu’en 2003.
10
51 200 PACS ont été conclus, 0
soit 17 % de plus sur un an. 1400 1200 1000 800 600 400 200 0 0 200 400 600 800 1000 1200 1400
Nombre de décès
nombre de décès sur l’ensemble pour les hommes, après 73,5 ans
râce à des naissances tou- de la population) s’est infléchi de pour les femmes.Gjours plus nombreuses que 0,6 point entre 2003 et 2004, et
les décès, l’excédent naturel de la s’est établi à 7,4 ‰. Pour l’en- Rétraction du taux de natalité
population alsacienne, s’est accru, semble de la métropole, ce taux
passant de 7 800 à 8 400 personnes est de 8,4 ‰, soit 0,8 point de En 2004, 21 800 enfants sont nés
entre 2003 et 2004. Cependant, cet moins sur un an. Plusieurs facteurs en Alsace, soit 300 de moins qu’en
accroissement s’explique surtout expliquent cette forte baisse de la 2003. Le nombre de naissances est
par la réduction du nombre de dé- mortalité : peu de décès pendant redescendu à un niveau comparable
cès, qui a été bien plus forte que l’hiver, en raison notamment de à celui des années 1993 et 1994. Le
celle du nombre des naissances. l’absence d’épidémie de grippe ; léger rebond des naissances, ob-
Les deux départements alsaciens un taux de mortalité minimal en servé en 2003, n’a été qu’un sursaut
suivent la même évolution. été, la saison s’étant déroulée dans la tendance à la baisse, ob-
servée depuis l’année 2000. Parsans grosses chaleurs. La réduc-
conséquent, le taux de natalité at-tion de la mortalité est moins pro-Repli du taux de mortalité
noncée dans le Haut-Rhin (-4,7 %) teint 12,1 ‰ en 2004, contre 12,4 ‰
En 2004, 13 400 décès ont été que dans le le Bas-Rhin (-7,5 %), en 2003. Dans l’ensemble du pays,
constatés en Alsace, soit 900 de ce dernier se situant juste dans la le nombre de naissances s’est
moins que l’année précédente moyenne nationale. En Alsace, les maintenu, et le taux de natalité
(-6,3 %). Après une année 2003 "bénéficiaires" du reculdelamor- reste fixé à 12,7 ‰. En moyenne,
marquée par la canicule et les 275 talité sont les personnes âgées de 59,5 enfants sont nés chaque jour
décès qui lui ont été attribués en plus de 85 ans, et notamment les en Alsace, 35,0 dans le Bas-Rhin et
Alsace, la mortalité a fortement dimi- femmes. Ainsi, l’âge moyen au dé- 24,5 dans le Haut-Rhin, contre 60,5
nué l’année dernière : le nombre de cès est de 71 ans chez les hom- enfants par jour en 2003, respecti-
vement 35,7 pour le Bas-Rhin etdécès n’a jamais été aussi peu élevé mes et de 79,5 ans chez les fem-
24,8 pour le Haut-Rhin, sachantdepuis les années soixante-dix. Le mes. De plus, les trois quarts des
taux de mortalité (rapport du décès ont eu lieu après 62 ans que 2004 fut une année bissextile.
40
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 9 · L'année économique et sociale 2004 · juillet 2005
Source : Insee, état civilSOCIÉTÉ
Comme toujours, les naissances plus, s’accentue : avec 674 bébés, matière d’âge au premier mariage : il
ont lieu plus fréquemment durant elle représente 3,1 % des naissan- est sensiblement le même en Alsace
les mois d’été, de juin à août, et ces de l’année 2004, contre 2,2 % et dans l’ensemble de la métropole.
c’est au cours des mois de dé- en 1994 (462 bébés). Les hommes se marient plus tard
cembre, mars et mai qu’il y en a eu que les femmes : l’écart d’âge entre
le moins. Plus de la moitié des bé- Autre mouvement de fond, les nais- les époux demeure légèrement su-
bés nés en 2004 sont des pre- sances hors mariage sont de plus en périeur à 2 ans. De plus en plus de
miers-nés : 51,3 % dans la région, plus nombreuses : en 10 ans, leur mariages sont célébrés après une
contre 57,0 % pour la moyenne part a progressé de 10 points, pas- naissance : plus du quart des unions
française. Dès lors, les naissances sant de 28,4 % des naissances en contractées en 2003 étaient dans ce
interviennent dans des familles de 1994 à 38,3 % en 2004.Elle reste ce- cas, contre 17 % en 1993.
petite taille, ayant au plus 2 enfants pendant bien en dessous de la
(une fois la naissance comptabi- moyenne nationale (47 %). Les PACS :
lisée), dans 83,0 % des cas, contre plus d’une union sur dix
85,4 % pour la métropole. Toujours moins de mariages
Le nombre de PACS (Pacte Civil de
Le nombre de mariages continueL’âge moyen de la mère à l’accou- Solidarité) conclus en Alsace en
de diminuer, et ce, depuis 2002 : il estchement ne cesse d’augmenter : de 2004 s’est élevé à 1 200, soit une
passé sous la barre des 8 000, l’an29 ans en 1994, il est passé à progression de 17 % par rapport à
29,9 ans, dix ans plus tard, dans la passé. La baisse dépasse les 6 % 2003, progression imputable pour
région (29,6 ans au niveau national). entre 2003 et 2004, soit une ampleur une grande partie à l’essor de ce
L’âge moyen du père est de 33 ans. comparable à celle observée pour type d’union dans le Haut-Rhin
Les mères qui ont donné le jour à l’ensemble de la métropole. (+32 %).Depuis 2001, au niveau na-
leur premier enfant ont, en moyenne, tional, le nombre de PACS a aug-
L’âge moyen au premier mariage a28,3 ans. Aussi, la part des jeunes menté de plus de 25 % par an, dont
encore augmenté : 28,6 ans pour lesmamans, de 20 ans et moins, dé- 27 % entre 2003 et 2004. Cepen-
femmes en 2003, contre 26,6 encline : 4,3 % des naissances de dant, la diffusion des PACS s’est ac-
1993, et 30,9 ans pour les hommes2004, contre 4,6 % en 1994. À l’autre compagnée, parallèlement, d’une
en 2003, contre 28,8 ans en 1993. Ilextrémité de la vie féconde, la part diffusion des dissolutions : 250 cas
des mères plus âgées, de 40 ans et n’y a pas de spécificité régionale, en ont été traités dans la région, soit
45 % de plus qu’en 2003, contre
Des naissances de plus en plus tardives
33 % de plus pour la France entière.
Répartition des alsaciennes selon l'âge de la mère
2 500
Nombre de naissances Le nombre de divorces prononcés
2004
en2003arefluédeprèsde10%,at-1994
2 000
1984 teignant les 3 700 ruptures, contre
4 100 en 2002. La baisse est plus
1 500 prononcée en Alsace qu’au niveau
France entière (-2 %). Le Bas-Rhin,
1 000 avec 330 divorces en moins, pèse
plus fortement sur cette évolution.
500
Âge de la mère
Annie ÉBRO0
10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30 32 34 36 38 40 42 44 46 48 50
41
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 9 · L'année économique et sociale 2004 · juillet 2005
Source : Insee, état civil

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.