Nouvelle augmentation des interventions culturelles en 2004

Publié par

La culture participe à l'aménagement du territoire. Elle est un élément déterminant de la cohésion sociale, et un facteur reconnu de développement. Les interventions de l'Etat ont coûté 8,4 millions d'euros, en progression constante depuis plusieurs années.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

CULTURE
Nouvelle augmentation
des interventions culturelles en 2004
La culture participe es services patrimoniaux en région Mers-les-Bains). Enfin, quatre villes sontL couvrent trois secteurs : l’archéolo- reconnues « villes d’Art et d’histoire » :à l’aménagement du territoire.
gie, l’inventaire, la protection et la conser- Amiens, Laon, Noyon et Soissons.Elle est un élément déterminant
vation des monuments historiques.de la cohésion sociale,
et un facteur reconnu De multiples champs d’action
De nombreux monumentsde développement.
Le budget d’intervention dans les sec-Les interventions de l’État historiques
teurs culturels (musique, théâtre, danse,ont coûté 8,4 millions d’euros,
La Direction Régionale des Affaires cinéma, lecture publique, éducation artis-
en progression constante
Culturelles a la charge de la restauration tique et culturelle) est de 8,4 millions
depuis plusieurs années. des monuments sous la maîtrise d’ouvrage d’euros en 2004, en croissance de 2,7%
de l’État et subventionne les travaux sur par rapport à 2003, après une hausse de
les monuments historiques n’appartenant 3,3% en 2003. Plus de 60% est consacré
pas à l’Etat. Les besoins en restauration au théâtre, à la musique et à la danse.
sont à la hauteur de cet important patri- Cette année, le budget d’intervention con-
moine qui compte 1 494 édifices protégés, sacré au livre et à la lecture a augmenté
essentiellement dans l’Oise (592) et dans d’environ 18%, celui des musées de 24%
l’Aisne (573), la Somme n’en comptant que et celui consacré à la politique linguistique
329. Il compte en outre 8 zones de pro- de 77%.
tection du patrimoine architectural urbain
et paysager, 124 sites classés ou inscrits, Karine DESMARQUEST
3 secteurs sauvegardés (Laon, Senlis et Drac
La musique et la danse représentent le quart des interventions culturelles en 2004
Répartition par domaine des interventions de l'État
Unité : nombre
2003 2004 Variation
2003-2004 Montant % Montant %
Livre et lecture 277 650 3,4 326 861 3,9 17,7
Archives 38 401 0,5 18 801 0,2 -51,0
Arts plastiques 645 163 7,8 532 403 6,3 -17,5
Musées 128 201 1,6 158 728 1,9 23,8
Patrimoine 184 880 2,2 178 192 2,1 -3,6
Cinéma 288 700 3,5 306 205 3,6 6,0
Développement culturel 214 532 2,6 158 738 1,9 -26,0
Théâtre 3 260 461 39,5 3 250 054 38,3 -0,3
Musique et danse 1 701 381 20,6 2 102 959 24,7 23,6
Éducation artistique 869 761 10,5 838 388 9,9 -3,6
Entretien des MH non État 637 296 7,7 588 388 6,9 -7,7
Langue française 15 000 0,2 26 500 0,3 76,7
Total 8 261 426 100,0 8 486 223 100,0 2,7
Pour en savoir plus Source : Drac
www.culture.fr/picardie
INSEE PICARDIE - Bilan économique et social 2004 83

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.