Participation des Aquitains aux élections nationales de 2002

De
Publié par

En Aquitaine, en 2002, 9 % des électeurs potentiels ne se sont pas fait inscrire sur les listes électorales. Parmi les inscrits, 12 % n'ont pas voté une seule fois aux deux élections. Les taux d'abstention révèlent une plus forte participation à la présidentielle qu'aux législatives, et ce pour chaque tour de scrutin. Toutes élections confondues, les Aquitains se sont cependant moins abstenus en moyenne que l'ensemble des Français. L'abstention totale est plus fréquente chez les personnes âgées de plus de 75 ans mais aussi chez les étudiants ou les chômeurs n'ayant jamais travaillé. A l'opposé, plus d'un électeur aquitain sur deux a fait preuve de civisme aux quatre tours de scrutin.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

LE QUATRE PAGES
INSEE AQUITAINE
PARTICIPATION DES AQUITAINS AUX
ÉLECTIONS NATIONALES DE 2002
En Aquitaine, en 2002,
9 % des électeurs potentiels ne se sont pas
fait inscrire sur les listes électorales. L’inscription est la première composante du civisme
Parmi les inscrits, 12 % n’ont pas voté au regard de la participation électorale : pour voter il
er
faut être inscrit. Au 1 mars dernier, on dénombraitune seule fois aux deux élections.
2 105 000 personnes inscrites sur les listes électoralesLes taux d’abstention révèlent
de la région, soit 5,4 % de l’ensemble des inscrits deune plus forte participation
France métropolitaine.
à la présidentielle qu’aux législatives,
et ce pour chaque tour de scrutin. En Aquitaine, le taux d’inscription moyen atteint
91 %. Il est très légèrement supérieur à celui deToutes élections confondues,
l’ensemble des électeurs métropolitains (90 %).les Aquitains se sont cependant
moins abstenus en moyenne Plus de la moitié des électeurs potentiels
que l’ensemble des Français. représentée par les actifs ayant un emploi
L’abstention totale est plus fréquente
Plus nombreuses dans l’électorat, les Françaises en
chez les personnes âgées de plus de 75 ans âge de voter sont également majoritaires pour
mais aussi chez les étudiants ou s’inscrire. En Aquitaine, l’inverse se vérifie. En effet,
bien que plus nombreuses dans l’électorat potentielles chômeurs n’ayant jamais travaillé.
aquitain, la part des inscrites est inférieure de 4 pointsA l’opposé, plus d’un électeur aquitain
à celle des inscrits.sur deux a fait preuve de civisme
aux quatre tours de scrutin. En dépit de la mise en place d’un dispositif visant à les
inscrire de façon automatique sur les listes
électorales, trois quarts seulement des jeunes de
moins de 25 ans sont inscrits, contre 95 % pour le
Comme en 1995 où l’élection présidentielle reste de la population. Cette désaffection des jeunes à
précédait d’un mois les élections municipales, la première composante du civisme est
l’année 2002 se caractérise par deux élections principalement mise en évidence dans les deux
majeures consécutives, présidentielle et législatives, départements urbains : Pyrénées-Atlantiques et
qui ont mobilisé l’ensemble de l’électorat entre le 21 surtout Gironde où le taux d’inscription des moins de
avril et le 16 juin. 25 ans n’atteint que 59 %.
Participation aux deux élections de 2002, en % des électeurs inscrits
Élections législatives
à aucun tour à 1 seul tour aux 2 toursParticipation :
(ou 1 sur 1)*
à aucun tour Aquitaine 12,3 0,9 0,2
France 13,1 1,1 0,7
Élection présidentielle à 1 seul tour Aquitaine 5,4 4,4 7,0
France 6,2 4,1 6,3
aux 2 tours Aquitaine 6,3 13,0 50,5
France 8,5 13,0 47,1
er* si élection d'un candidat au 1 tour
Source : Insee - Enquête "Participation électorale 2002"
INSEE
AQUITAINE
INSTITUT NATIONAL
DE LA STATISTIQUE
ET DES ÉTUDES
ÉCONOMIQUES
o
N 113
DÉCEMBRE 2002Taux d'abstention à l'élection présidentielle de 1995 et de 2002Sur l’ensemble des personnes inactives,
er e
1 tour 2 tour10 % sont absentes des listes
Aquitaine France Aquitaine Franceélectorales, dont une part importante
Présidentielle de 1995 17,1 19,4 16,9 18,5d’étudiants et de personnes au foyer,
tandis que 7 % des personnes actives Présidentielle de 2002 26,7 27,2 16,9 19,1
ayant un emploi ne se sentent pas Source : Insee - Enquêtes "Participation électorale" 1995 et 2002
concernées. En Aquitaine, les actifs
Taux d'abstention aux élections législatives de 1997 et de 2002
ayant un emploi représentent près de
er e1 tour 2 tour
54 % des électeurs potentiels.
Aquitaine France Aquitaine France
Plus de 95 % des artisans, Législatives de 1997 28,6 31,4 23,9 28,3
commerçants, chefs d’entreprises et Législatives de 2002 30,9 34,9 35,3 39,2
cadres supérieurs sont inscrits, mais Source : Insee - Enquête "Participation électorale" 1997 et 2002
seulement 86 % des agriculteurs
l’ensemble des électeurs français, Un inscrit aquitain sur deux a votéexploitants.
notamment lors du deuxième tour de à tous les tours de scrutin
Abstention record au premier tour scrutin, dont la date s’insérait dans la
Après l’inscription, la participation esterde l’élection présidentielle période de pont du 1 au 8 mai 2002.
la seconde composante du civisme.
Depuis l’élection présidentielle de Quels que soient le type, le tour deEncore plus d’abstentionnistes aux
1969 où, aux deux tours, une l’élection et la catégorie de votants, laélections législatives
abstention record avait été enregistrée, participation en Aquitaine est plus forte
Depuis vingt-cinq ans, la participationl’érosion du civisme s’était quelque peu qu’au niveau national. Seulement
aux élections législatives, quel que soitatténuée. Or, en 2002, malgré un 12,3 % des Aquitains inscrits n’ont pas
le tour de scrutin, n’a cessé elle aussi denombre élevé de candidats, plus d’une voté une seule fois à l’occasion des
s’émousser. Ainsi, entre 1978 et 2002,personne inscrite sur quatre ne s’est pas différents tours de scrutin organisés au
le taux d’abstention national du premierdéplacée pour aller voter au premier premier semestre 2002, contre 13,1 %
tour des élections législatives a doublé.tour de scrutin, et le léger mieux du au plan national. La comparaison des
En 1978 une personne inscrite sur sixsecond tour met encore en évidence la taux de participation systématique
s’était abstenue de voter au premierdémobilisation d’un inscrit sur six. accroît l’écart de civisme entre
tour. Pour les élections législatives de l’Aquitaine et la France où un peu plus
Malgré les consignes de vote et les 2002, suivant d’un mois l’élection de la moitié des électeurs aquitains ont
incitations au civisme, deux facteurs présidentielle, un peu plus d’un inscrit voté à chacun des tours de scrutin des
d’abstention semblent avoir joué au sur trois a boudé les urnes. Sur la même deux élections, contre 47 % au niveau
premier tour de la présidentielle. D’une période, le nombre d’abstentionnistes national.
part, le nombre particulièrement élevé du second tour des législatives a été
de candidats a incité certains électeurs multiplié par 2,6. La proportion de Parmi les régions métropolitaines,
eà attendre le deuxième tour pour opérer votants est passée de 85 % en 1978 à l’Aquitaine se classe en 8 position du
leur choix. D’autre part, les dates des 60 % en 2002. La succession de quatre civisme, au regard du taux de
vacances scolaires des académies de la passages aux urnes en peu de temps
zone “C” (Ile-de-France et Aquitaine) Révision des listes électoralespeut laisser penser à une lassitude des
qui incluaient le scrutin du 21 avril, électeurs. La loi du 26 août 1946 a chargé l’INSEE de tenir
malgré la possibilité de vote par un fichier général des électeurs, en vue du
contrôle des inscriptions sur les listes électoralesComme pour l’ensemble de laprocuration, ont entraîné un “effet
créées et tenues par les communes.
métropole, le second tour des électionsvacances”. Ces deux académies
Le dépôt des demandes normales d’inscription
législatives de 2002 en Aquitaine areprésentent plus d’un inscrit se fait en mairie toute l’année, jusqu’au dernier
jour ouvrable de décembre. La révisionconnu une moindre participation, demétropolitain sur cinq.
er
électorale s’étale du 1 septembre au dernierl’ordre de -4,4 points, par rapport au
jour de février de l’année suivante. La nouvelleEn Aquitaine, les électeurs ont cependant erpremier tour. L’inverse s’était produit liste révisée prend effet le lendemain 1 mars.
fait preuve d’un peu plus de civisme que lors des élections législatives La révision électorale de 1994/1995, précédant
les élections de 1995, avait connu en Aquitaineprécédentes (1997), où le taux de
une ampleur rarement atteinte avec 192 000
Définitions participation était plus élevé au second
avis d’inscriptions, soit près de 10 % du corps
Le taux d’inscription correspond au nombre de tour de scrutin qu’au premier, tant au électoral de l’époque. Pour cette année, la
personnes inscrites sur les listes électorales révision électorale 2001/2002 s’est traduite parniveau national qu’en Aquitaine. À
rapporté au nombre d’électeurs potentiels 164 000 avis d’inscriptions représentant à peine
cette époque, une seule élection(personnes ayant légalement le droit de vote). 8 % du corps électoral aquitain. Il peut s’agir de
Pour une élection donnée, le taux d’abstention nationale, dans un contexte politique personnes s’inscrivant pour la première fois ou,
est obtenu en rapportant le nombre de pour 116 000 d’entre elles, ayant changé dedifférent, avait sans doute davantage
personnes n’ayant pas voté à celui des inscrits. résidence.
mobilisé les électeurs.
oN 113
DÉCEMBRE 2002Participation aquitaine aux deux scrutins de 2002 (en %) Enfin, formation initiale et participation
électorale semblent liées. En effet, les
Professions libérales
inscrits non diplômés ont moins voté
Cadres de la fonction publique
que les autres à chacune des deux
Agriculteurs exploitants
élections. La participation au voteProf. Intermédiaires de la fonction publique
Anciens ouvriers ou employés s’accroît avec le diplôme, notamment
Anciens artisans, commerçants, chefs d'entr. aux élections législatives les plus
Anciens cadres ou prof. intermédiaires boudées par les électeurs.
Contremaîtres, agents de maîtrise
Cette différence de comportement se
Artisans
retrouve aussi entre villes etCadres d'entreprises
Employés administratifs d'entreprises campagnes. La part d’abstentionnistes,
Commerçants et assimilés particulièrement forte dans les zones
Ouvriers qualifiés urbaines, est induite par une proportion
Employés de commerce de jeunes plus élevée dans les plus
Inactifs divers autres que retraités grandes agglomérations. Elle est
Employés de la fonction publique
atténuée en milieu rural où population
Anciens agriculteurs exploitants
vieillissante et professions agricoles
Ouvriers agricoles
concourent à l’exercice d’un civisme
Techniciens
plus actif. Un écart du taux d’abstention
Prof.intermédiaires adm.et comm. des entreprises
de3à6 points, selon le tour de scrutin,
Ouvriers non qualifiés
se vérifie entre les deux zones.
Personnel des services aux particuliers
Chefs d'entreprise de 10 salariés ou plus
Abstention élevée pour
Chômeurs n'ayant jamais travaillé
les jeunes chômeurs et
0 20 40 60 80 100
…les chefs d’entreprises
participation à tous les tours vote à 1, 2 ou 3 tours abstention à tous les tours
Source : Insee - Enquête "Participation électorale 2002” Des taux élevés d’abstention totale se
retrouvent au sein de populations
Le civisme des électeurs de moins de socialement différentes. Un chômeurparticipation électorale, pour
25 ans s’est dégradé en sept ans. Un n’ayant jamais travaillé sur quatre et unl’ensemble des consultations de 2002.
jeune sur sept, principalement élève ouvrier agricole sur cinq n’ont voté àComme en 1995, année de double
ou étudiant, a boudé les urnes en 2002 aucune des deux élections cette année.élection, le Limousin arrive en tête des
contre à peine un sur dix en 1995. Ils Bien que moitié moins nombreux, 23 %régions.
ne sont pas les seuls car une part des chefs d’entreprises de plus de 10
Le comportement participatif de identique de personnes sans activité, salariés se sont aussi totalement
l’électeur diffère selon l’âge, le sexe notamment de femmes au foyer de abstenus. Par ailleurs, ces mêmes
et la catégorie sociale. Aux environs moins de 45 ans, ne s’est jamais catégories d’électeurs confirment leur
de la quarantaine et surtout après 75 déplacée pour aller voter. manque de motivation aux élections
ans, les femmes s’abstiennent plus
fréquemment que les hommes,
Taux d'inscription des actifs occupés par CS regroupée
tandis que chez les jeunes de 18 à 25
%
ans, les hommes sont les moins 98
motivés. 96
94
Parmi les personnes âgées de 75 ans
92
ou plus, une sur cinq n’a pas voté
90
une seule fois en 2002, soit un peu
88
moins qu’en 1995 où une sur quatre
86
n’avait participé à aucune des
84
élections. Les divers handicaps liés
82
aux âges les plus avancés, comme la
80difficulté de se déplacer, ou la
78manifestation d’un désintérêt à
Agriculteurs Artisans, Cadres et Professions Employés Ouvriers
l’égard de la vie politique nationale exploitants commerçants, prof.intellect. intermédiaires
chefs d’entr. supérieuressont sans doute les facteurs principaux
Aquitaine Francede leur non-participation.
Source : Insee - Enquête "Participation électorale 2002"
oN 113
DÉCEMBRE 2002oN 113
DÉCEMBRE 2002
par la plus faible participation à tous les
Taux d’abstention par tranche d’unités urbaines
tours de 2002. Seulement un chômeur
Élection présidentielle Élections législatives% %n’ayant jamais travaillé sur quatre, un
40 40
chef d’entreprise sur trois et deux
35 35
ouvriers agricoles ou non qualifiés sur
30 30
cinq ont voté systématiquement.
25 25
20 20
La propension à voter est différente
15 15
selon la catégorie socioprofessionnelle.
10 10
Ainsi les taux d’abstention généralisée
5 5
les plus faibles sont enregistrés chez les
00
contremaîtres et agents de maîtrise, les Communes UU<ou = à UU> à Ensemble Communes UU<ou = à UU> à Ensemble
rurales 200 000 hts rurales 200 000 hts200 000 hts 200 000 htsemployés de commerce et les cadres de
e r è
1 tour 2 tour
la fonction publique avec moins de 3 % Source : Insee - Enquête “participation électorale 2002”
d’abstention. Ils sont suivis des cadres
(retraités ou non) et employés intermédiaire de l’enseignement ou de (respectivement 51 % et 52 %) ainsi que
administratifs d’entreprises, des la santé. par 47 % des chefs d’entreprise de plus
professions libérales et artisans dont à de 10 salariés et 46 % des ouvriers non
Enfin, 37 % des électeurs aquitainspeine un sur dix s’est abstenu. qualifiés.
n’ont pas participé régulièrement au
De fait, parmi les plus motivés, se vote, qu’ils aient soit évité une des deux
retrouvent quasiment 70 % des élections (13 %), soit voté à chacune en Jean-Pierre DUBAN
électeurs exerçant une profession faisant çà et là l’économie d’un tour
libérale. Ils devancent d’un peu plus de (24 %). Cette forme de vote intermittent
cinq points les cadres de la fonction a été surtout pratiquée par plus de la
publique, les agriculteurs exploitants et moitié des chômeurs n’ayant jamais
les électeurs exerçant une profession travaillé et les employés de commerce
Pour comprendre ces résultats
Lors de chaque élection, l’Insee étudie la participation électorale des électeurs inscrits aux différents
scrutins. Une enquête par sondage est effectuée sur un échantillon national de 41 307 individus
répartis dans 3 692 communes. En Aquitaine, elle a porté sur un échantillon représentatif de 2 201
personnes, pour 196 communes.
L’enquête s’est déroulée auprès des préfectures de département dans les jours suivant les deux tours POUR EN SAVOIR PLUS...
des élections présidentielle puis législatives, en consultant pour cela les listes d’émargement des
“La participation aux élections debureaux de vote mises temporairement à la disposition du public. Le même échantillon d’électeurs est
1995” - Insee Aquitaine n° 28 - Aoûtsuivi sur plusieurs scrutins. Cette méthode permet également d’étudier la participation et de faire des
comparaisons dans le temps. 1995 (4 pages).
Les données sociodémographiques proviennent de “l‘échantillon démographique permanent” (EDP),
“Moins d’abstentionnistes dans le
base d’étude gérée par l’Insee, dans lequel sont conservés des extraits des recensements passés pour
Sud-Ouest” - Insee Aquitaine n° 50 -un échantillon au 1/100 de la population de métropole. Il permet ainsi de connaître la situation des
Août 1997 (4 pages).personnes ayant voté.
Le taux d’inscription est mesuré par comparaison entre l’EDP et les personnes inscrites sur les listes “Insee Première” - janvier 2003.
électorales.
Directeur de la publication : Michel Schrantz - Rédacteur en chef : Élisabeth Nadeau -
Assistante de rédaction : Christiane Fournier - Secrétaire de fabrication : Daniel Lepphaille
INSEE Aquitaine - 33, rue de Saget - 33076 Bordeaux cedex
Tél. 05 57 95 05 00 - Fax : 05 57 95 03 58 - Minitel : 3615 ou 3617 INSEE - Internet : www.insee.fr
e
© INSEE 2002 - n° ISSN 1246-3809 - Dépôt légal 4 trimestre 2002
Composition et impression : Insee Aquitaine
Code Sage IA11308
Prix : 2,2€ - Abonnement : France : 12 numéros 22€ - Étranger : 27€

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.