Plus d'un Ligérien sur dix en situation préoccupante face à l'écrit

De
Publié par

Parmi les adultes de 18 à 65 ans résidant dans les Pays de la Loire, 9 % peuvent être considérés comme en situation d'illettrisme, soit un taux équivalent à celui obtenu en France métropolitaine. C'est le constat établi d'après l'enquête « Information et Vie Quotidienne » menée par l'Insee et visant à évaluer les compétences des adultes. D'une façon plus générale, 16 % des adultes ligériens éprouvent des difficultés face à l'écrit, une situation toutefois plus favorable qu'au niveau national (20 %). Les hommes sont plus fréquemment concernés que les femmes. À l'inverse, ces dernières éprouvent plus de difficultés que les hommes face aux chiffres.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 2
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 42. Novembre 2005
Plus d’un Ligérien sur dix
en situation préoccupante
face à l’écrit
TRE EN SITUATION D’ILLETTRISME se d’entre eux, entre 40 et 59 ans. Les jeunes,Parmi les adultes de 18 à 65
définit, selon l’Agence Nationale de 18 à 29 ans, ne représentent que 8 %ans résidant dans les Pays de
de Lutte contre l’Illettrisme de cette population. Au niveau national,la Loire, 9 % peuvent être Ê (ANLCI), comme le fait, pour les le poids de cette classe d’âge est prèsconsidérés comme en situation
personnes de plus de 16 ans, de « ne de deux fois plus importante (14 %).d’illettrisme, soit un taux
pas parvenir à lire et comprendre un texteéquivalent à celui obtenu en
portant sur des situations de [la] vie Plus d’un Ligérien sur dixFrance métropolitaine. C’est le
quotidienne et/ou ne [pas parvenir] à en situation préoccupanteconstat établi d’après l’enquête
écrire pour transmettre des informations face à l’écrit« Information et Vie Quotidienne » simples ». Parmi les adultes âgés de 18 à
menée par l’Insee et visant à Les difficultés des adultes face à l’écrit65 ans et résidant dans les Pays de
débordent de l’illettrisme proprement dit.évaluer les compétences des la Loire, 9 % se trouvent en situation
Ainsi, dans les Pays de la Loire, 16 % desadultes. D’une façon plus d’illettrisme (voir l’encadré sur l’évaluation
adultes, ayant été scolarisés ou non engénérale, 16 % des adultes des compétences). Les Pays de la Loire
France et âgés de 18 à 65 ans, éprouventligériens éprouvent des se situent ainsi au niveau de la moyenne
des difficultés face à l’écrit et 11 % présen-difficultés face à l’écrit, une nationale.
tent des difficultés suffisamment gravessituation toutefois plus favorable
pour les placer en situation préoccupantequ’au niveau national (20 %). Davantage d’hommes
vis-à-vis de l’écrit. Les Ligériens apparais-et moins de jeunes parmi lesLes hommes sont plus
sent toutefois moins touchés par ce phé-adultes en situation d’illettrismefréquemment concernés que nomène que l’ensemble des Français
dans la régionles femmes. À l’inverse, ces puisqu’au niveau national, ces mêmes pro-
dernières éprouvent plus Dans les Pays de la Loire comme en portions atteignent, respectivement, 20 %
de difficultés que les hommes France métropolitaine, l’illettrisme con- et 13 %.
face aux chiffres. cerne davantage les hommes. Toutefois,
Les femmes sont moins souvent en diffi-
cette tendance est nettement plus mar-
culté face à l’écrit que les hommes. Dans
quée dans la région : les hommes repré-
les Pays de la Loire, 7 % d’entre elles con-
sentent ainsi 64 % des adultes en situation naissent d’assez fortes ou de graves diffi-
d’illettrisme contre 59 % en France mé- cultés, soit deux fois moins que les
tropolitaine. Les Ligériens ayant ce type hommes. Le constat est similaire au niveauChristelle RIEG
de difficultés se situent, pour la majorité national, même si l’écart entre hommes etSociété
préoccupante face à l’écrit
Plus d’un Ligérien sur dix en situation
Davantage de difficultés face à l’écrit pour les hommes dans les Pays de la Loire
En difficulté Performances médiocres Performances médiocresdans au moins un dont difficultés graves
en numératie en compréhension oraledes domaines fondamentaux ou assez fortes
(<60 % de réussite) (<60 % de réussite)de l'écriten %
Sexe
H0ommes 2 14 143 1
F2emmes 1 7 135 1
Âge
D0e 18 à 29 ans 1 4 89
D4e 30 à 39 ans 1 10 181
D9e 40 à 49 ans 1 13 169 1
D7e 50 à 59 ans 1 127 1
D1e 60 à 65 ans 3 19 252 2
Ensemble des Pays de la Loire 16 11 14 14
F0rance métropolitaine 2 13 143 1
Source : Insee-Enquête Information-Vie Quotidienne (Novembre 2004-Janvier 2005)
femmes est moins marqué. Ainsi, en où leurs résultats aux exercices de face à l’écrit relèvent fréquemment de
France métropolitaine, 11 % des femmes production de mots écrits ou de compré- plusieurs domaines. Ainsi, parmi les
sont en situation préoccupante face à hension d’un texte simple sont médio- adultes en difficulté dans la région, près
l’écrit contre 15 % des hommes. cres, ces personnes sont classées de la moitié a un taux de réussite infé-
comme étant en difficulté face à l’écrit. rieur à 80 % dans deux domaines.
Les jeunes adultes, de 18 à 29 ans,
D’une façon générale, les difficultés
sont moins nombreux que leurs aînés à
rencontrer des difficultés face à l’écrit.
Moins de jeunes en situation préoccupante face à l'écritDans les Pays de la Loire, 4 % d’entre
dans les Pays de la Loire qu'au niveau nationaleux sont en difficulté, graves ou assez
fortes. Cette part est trois fois plus im- Pourcentage d'adultes en situation préoccupante par tranche d'âge
portante parmi les 50-59 ans et près de %
cinq fois plus parmi les 60-65 ans. Ces 25
Pays de la Loiredifférences se retrouvent également au
France métropolitaineniveau national et s’expliquent, en partie,
20par le plus faible niveau d’études des
plus âgés. Mais, d’une façon générale,
les difficultés des Ligériens face à l’écrit
15restent moins importantes que celles
de l’ensemble des Français pour les
plus jeunes (18-29 ans) et les plus âgés
10
(50-65 ans).
Des difficultés moindres en 5
lecture qu’en production de
mots et compréhension de texte
0
Les compétences à l’écrit des adultes De 18 à 29 ans De 40 à 49 ans De 60 à 65 ans Ensemble
De 30 à 39 ans De 50 à 59 ansont été évaluées pour trois domaines
fondamentaux : la lecture de mots, la Source : Insee-Enquête Information-Vie Quotidienne (Novembre 2004-Janvier 2005)
production de mots écrits et la compré-
hension d’un texte simple. Parmi les
De moindres difficultés en lecture de mots16 % d’adultes globalement en difficulté
que dans les deux autres domaines fondamentaux de l’écritface à l’écrit dans la région, les niveaux
de compétence sont plus faibles en pro-
Production Compréhensionduction de mots écrits et en compré- Lecture de mots
de mots écrits d'un texte simple
hension d’un texte simple. Ainsi, dans en %
les Pays de la Loire, 7 % d’entre eux ont Personnes n'ayant pu faire les exercices 11 1
des difficultés en production de mots
Communication très difficile (moins de 40 % de réussite) 13 3
ou en compréhension d’un texte simple
Communication faiblement efficace (entre 40 et 60 % de réussite) 04 4
telles que leur communication est jugée
Communication possible (entre 60 et 80 % de réussite) 24 7très difficile ou faiblement efficace.
Seulement 1 % des adultes sont dans la Communication efficace (au moins 80 % de réussite) 143 1
même situation en lecture. Par ailleurs, Pas de difficulté dans les trois domaines fondamentaux de l'écrit 844 84 8
plus d’une personne sur dix obtient plus
Ensemble 100 100 100
de 80 % de réussite dans les exercices
Source : Insee-Enquête Information-Vie Quotidienne (Novembre 2004-Janvier 2005)de lecture de mots. Mais, dans la mesure
2
INSEE PAYS DE LA LOIRE - PLUS D’UN LIGÉRIEN SUR DIX EN SITUATION PRÉOCCUPANTE FACE À L’ÉCRIT - NOVEMBRE 2005Dans les Pays de la Loire, 84 % des Plus de la moitié des personnes en difficulté face à l’écrit
adultes n’éprouvent aucune difficulté face éprouvent également des difficultés en calcul
à l’écrit. Leurs niveaux de compétence
Pas de difficulté En difficulté dans
obtenus grâce à des exercices plus dans les au moins un dont difficultés
Ensemble domaines des domaines gravescomplexes sont inégaux. Parmi ces
fondamentaux fondamentaux ou assez fortes
adultes, seulement 6 % obtiennent moins en % de l'écrit de l'écrit
de 40 % de bonnes réponses aux Performances médiocres 15 73 5 61
exercices plus complexes. Ils sont, en dont :
revanche, 27 % à avoir un taux de réussite - moins de 40 % de réussite 8 2532 4
dépassant 80 %. Ces performances sont - entre 40 % et 60 % de réussite 7 5819 1
comparables à celles obtenues par Entre 60 et 80 % de réussite 56 670 31 3
l’ensemble des Français. Au moins 80 % de réussite 29 303 1 8
Ensemble 100 100 100 100
Les Ligériens Source : Insee-Enquête Information-Vie Quotidienne (Novembre 2004-Janvier 2005)
moins bons en calcul
Alors que les Ligériens affichent une Pour beaucoup, les difficultés face à l’écrit national. En France, 39 % des adultes en
se combinent avec d’autres difficultés,meilleure réussite à l’écrit que l’ensemble difficultés face à l’écrit présentent des
notamment en calcul. Ainsi, 53 % desdes Français, leurs compétences appa- performances médiocres face aux
Ligériens déjà en difficulté face à l’écritraissent légèrement inférieures en numé- chiffres. Dans les Pays de la Loire, les
obtiennent des performances médiocres.ratie. En effet, en France métropolitaine, adultes en difficulté face à l’écrit sont
32 % des adultes réussissent au moins Le cumul des difficultés à l’écrit et en moins nombreux mais les personnes
numératie est beaucoup plus important80 % des questions de calcul alors qu’ils concernées cumulent plus fréquemment
dans les Pays de la Loire qu’au niveausont 29 % dans les Pays de la Loire. des difficultés en numératie.
L’évaluation des compétences
face à l’écrit
assez forte. Ces deux catégories, grave etLe plus bas niveau de compétence obtenu
dans l’un de ces trois domaines résume assez forte difficultés, regroupent alors desLe questionnaire est composé d’un premier
situations préoccupantes face à l’écrit. Sontd’une façon synthétique, l’ensemble desmodule d’orientation qui permet d’évaluer
performances de la personne face à l’écrit. également considérées comme en situationdans un premier temps le niveau des
Ainsi, une personne ne parvenant qu’à un préoccupante les 1 % de personnes ayant unpersonnes interrogées face à l’écrit. Si le
niveau en français ou en lecture insuffisantniveau de « communication très difficile »nombre d’erreurs est faible, l’enquêté est
en compréhension de texte simple est pour permettre la passation des exercices.orienté vers des exercices plus complexes.
considérée comme en grave difficulté, quelsSi, en revanche, les résultats sont faibles, Les personnes qui sont illettrées sont cellesque soient ses résultats dans les deux autresl’enquêté passe des exercices plus simples,
qui sont en situation préoccupante face àdomaines. Une communication « faiblementpermettant d’affiner le diagnostic sur ses l’écrit et qui ont été scolarisées en France.
efficace » la place comme étant en difficultédifficultés face à l’écrit. Pour les résultats
moyens, un exercice de niveau « intermédiaire »
permet de décider laquelle des deux voies
précédentes est préférable. Les trois domaines
La détermination des compétences face à l’écritfondamentaux de l’écrit sont testés : la
lecture de mots, la production de mots écrits
Pas de difficulté dans les domaines fondamentaux de l'écritet la compréhension d’un texte simple.
Exercices 80-100 % de Groupe 1 : 27 %
Si, au final, l’enquêté passe les exercices complexes (27 %)réussite
complexes, il n’a pas de difficulté face à l’écrit. 60-80 % de Groupe 2 : 34 %Son niveau de compétence est précisé selon réussite (32 %)
son taux de réussite à ces exercices complexes
40-60 % de Groupe 3 : 17 %(plus de 80 % de bonnes réponses ; entre 60 % Bonne réussiteRéussite (15 %)
et 80 % ; entre 40 % et 60 % ou moins de réussite
0-40 % de Groupe 4 : 6 %40 %).
réussite (6 %)
Si l’enquêté passe les exercices plus simples, il Réussite Epreuve Réussite aux En difficulté dans les domainesEpreuve
fondamentaux de l'écritest, a contrario, considéré comme étant en d'orientation moyenne intermédiaire 3 exercices simples
difficulté face à l’écrit. Dans les trois
60-80 % de Difficultés partielles : 5 %domaines fondamentaux, son niveau de réussite (7 %)
Echec Echeccompétence est estimé par la proportion de
40-60 % de Difficultés assez importantes : 5 %bonnes réponses. S’il réussit moins de 40 % Situations réussite (5 %)
des questions dans l’exercice de lecture, sa
préoccupantes Exercices Graves difficultés* : 6 %0-40 % de communication est jugée « très difficile » par
simples réussite (8 %) face à l'écritl’écrit ; un taux de réussite supérieur à 80 %
indique en revanche une maîtrise suffisante
pour communiquer « efficacement ». Les chiffres entre parenthèses sont les pourcentages obtenus au niveau national.
* Les personnes n’ayant pu faire les exercices ont été classés avec les personnes en graves difficultés
Source : Insee-Enquête Information-Vie Quotidienne (Novembre 2004-Janvier 2005)
3 INSEE PAYS DE LA LOIRE - PLUS D’UN LIGÉRIEN SUR DIX EN SITUATION PRÉOCCUPANTE FACE À L’ÉCRIT - NOVEMBRE 2005 préoccupante face à l’écrit
Plus d’un Ligérien sur dix en situation
Contrairement à l’écrit, les hommes De bonnes performances en compréhension orale
réussissent légèrement mieux que les
En difficultéfemmes en calcul : dans la région, 13 % Pas de dontdans au moins
difficulté dans difficultésd’entre eux obtiennent des résultats un
Ensemble les domaines graves
des domainesmédiocres contre 15 % des femmes. fondamentaux ou assez
fondamentauxde l'écrit fortesToutefois l’écart hommes-femmes est de l'écriten %
moins marqué qu’en France métropoli- Performances médiocres 13 140 3 41
taine où il atteint 5 points, toujours en dont :
faveur des hommes. Les performances - moins de 40 % de réussite 3 2217 1
des Ligériennes sont en effet très proches - entre 40 % et 60 % de réussite 10 8224 2
de celles de l’ensemble des Françaises Entre 60 et 80 % de réussite 22 149 31 3
(16 % affichent des performances mé- Au moins 80 % de réussite 65 721 3 28
diocres contre 11 % des hommes). Tout Ensemble 100 100 100 100
comme pour l’écrit, les difficultés en
Source : Insee-Enquête Information-Vie Quotidienne (Novembre 2004-Janvier 2005)
numératie concernent davantage les
plus âgés : dans les Pays de la Loire,
63 % et 14 %). Les difficultés en com- Contrairement aux chiffres et à l’écrit,8 % des 18-29 ans obtiennent des per-
préhension orale sont, comme en calcul, domaines dans lesquels hommes etformances médiocres dans ce domaine
davantage présentes chez les personnes femmes obtiennent des résultatscontre 22 % des 60-65 ans.
déjà en difficulté face à l’écrit. Toutefois différents, en compréhension orale
le cumul des difficultés dans ces deux leurs performances se rapprochent :Compréhension orale :
domaines est moins important que celui 14 % des hommes et 13 % des femmesdes résultats dans la moyenne
de l’écrit et de la numératie. Ainsi, parmi obtiennent moins de 60 % de bonnes
En compréhension orale, près des deux les adultes en difficulté face à l’écrit, près réponses.■
tiers des Ligériens réussissent au moins des deux tiers présentent des perfor-
80 % des questions et seulement 13 % mances médiocres en compréhension
ont des performances médiocres. Ces orale, contre un sur dix pour ceux qui
résultats sont comparables à ceux de n’ont pas de difficulté.
l’ensemble des Français (respectivement
L’enquête Information
et Vie Quotidienne Pour en savoir plus :
Cette étude constitue une restitution des premiers
Cette enquête a été réalisée par l’Insee résultats obtenus à partir de l’enquête IVQ.
fin 2004-début 2005. Plus de 10 000 Elle sera suivie par un dossier plus approfondi
à paraître en 2006.personnes âgées de 18 à 65 ans ont été
Les résultats de l’enquête au niveau national sont
interrogées en France métropolitaine. parus dans l’Insee Première n° 1044 d’Octobre 2005
et intitulé « Les compétences des adultes à l’écrit,L’échantillon national a été complété par
en calcul et en compréhension orale ».un échantillon supplémentaire dans les
Pays de la Loire de façon à avoir
suffisamment d’individus interrogés pour
assurer des résultats fiables au niveau
régional. Au total, ce sont près de 1 450
(DRTEFP). L’enquête a permis d’évaluer DIRECTEUR DE LA PUBLICATIONpersonnes qui ont été interrogées dans Pierre MULLERles compétences des adultes face à
la région. Cette extension de l’échantillon RÉDACTRICE EN CHEFl’écrit mais aussi en compréhension orale
a été réalisée grâce à un appui financier Emmanuelle WALRAET
et en numératie. Cette dernière englobede la Préfecture de région, du Conseil SECRÉTAIRE DE RÉDACTIONles connaissances et compétences
Gabrielle BRIZARDrégional, du Centre d’Animation et de
requises pour effectuer des opérationsRessources de l’Information sur la MISE EN PAGE
arithmétiques sur les chiffres présents Annick HARNOISFormation - Observatoire Régional Emploi
dans les informations écrites et pour IMPRIMEURFormation (CARIF - OREF) et du fonds
La Contemporaine - Nantesfaire les calculs qui s’imposent danseuropéen (au titre du projet sur
diverses situations. Prix : 2,20 €l’adaptation des formations aux savoirs
de base par une identification des Plusieurs séries d’exercices ont ainsi Photos : INSEE
eDépôt légal 4 trimestre 2005 - ISSN 1633-6283obstacles à la lecture ou à l’écriture) été élaborés sur des supports de la vie
CPPAP 0707 B 06116 - Code Sage IETU04244
instruit par la Direction régionale du courante (page d’un programme de © INSEE Pays de la Loire - Novembre 2005
Travail et de la Formation Professionnelle télévision, CD de musique, plan…). Abonnement annuel complet :
Études (mensuel) + Dossiers : 60 €
Abonnement annuel Études : 20 €
INSEE Pays de la Loire
105, rue des Français Libres
BP 67401 – 44274 NANTES Cedex 2
Tél. : 02 40 41 75 75 – Fax : 02 40 41 79 39
Informations statistiques au 0825 889 452AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETRISME
€ la minute)(0,15
4 INSEE PAYS DE LA LOIRE - PLUS D’UN LIGÉRIEN SUR DIX EN SITUATION PRÉOCCUPANTE FACE À L’ÉCRIT - NOVEMBRE 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.