Population et Famille

De
Publié par

- Structure par sexe et âge - Mariages, pacs et divorces - Situation familiale - Profil des conjoints - Natalité et fécondité - Familles monoparentales - Population âgée - Population immigrée

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins

Population
et Famille
1. Structure par sexe et âge
2. Mariages, pacs et divorces
3. Situation familiale
4. Profil des conjoints
5. Natalité et fécondité
6. Familles monoparentales
7. Population âgée
8. Population immigrée
Les Femmes en Alsace13Population et Famille
1. Structure par sexe et âge
erAu1 janvier 2005, l’Alsace compte 924 000 femmes et
883 000 hommes. La part des femmes au sein de la population
Définitions : s’élève à 51,1 %, proportion légèrement inférieure à la moyenne
métropolitaine (51,6 %).- Pyramide des âges : elle représente la
répartition par sexe et âge de la popula-
La structure de la population par sexe diffère selon l’âge. Lation à un instant donné. Elle est cons-
tituée de deux histogrammes, un pour part des hommes est plus importante chez les jeunes. À la nais-
chaque sexe (par convention, les hom- sance, les garçons sont plus nombreux que les filles : on compte
mes à gauche et les femmes à droite), où
107 bébés pour 100 filles en Alsace et 105 au niveaules effectifs sont portés horizontalement
et les âges verticalement. Les effectifs national. Cependant du fait de la surmortalité masculine ob-
par sexe et âge dépendent des interac-
servée à tous les âges, les femmes deviennent majoritaires àtions passées de la fécondité, de la mor-
des âges plus élevés. Et à partir de 60 ans, les femmes sonttalité et des migrations. Mais la forme de
la pyramide et les variations de celles-ci largement sur-représentées au sein de la population et ce
avec les années sont avant tout tributai-
phénomène s’accentue avec l’âge. Parmi les personnes deres des variations de la fécondité.
plus de 75 ans, près de deux sur trois sont des femmes, en
- Projection de population : les projec- Alsace comme en France métropolitaine.
tions consistent à partir d’une population
erde base, ici celle du 1 janvier 2005, à cal- Le vieillissement démographique concerne toutes les régions
culer la population par sexe et âge d’une
de France. Il est principalement dû à l’allongement de la duréeannée en la faisant vieillir, mourir et migrer
et en y intégrant les naissances. On uti- de vie moyenne, et est particulièrement marqué chez les fem-
lise pour cela le modèle Omphale. Les ré- mes. Ainsi, la part des jeunes femmes ne cesse de se réduire
sultats présentés ici se basent sur les hy-
alors que celle des plus âgées s’accroît significativement. Enpothèses du scénario tendanciel : la mor-
talité diminue au même rythme que celui Alsace, si les femmes de moins de 20 ans représentaient près
des 30 dernières années, les comporte-
de 28 % des f en 1982, elles n’en représentent plus quements migratoires et de fécondité sont
ceux observés au cours de la période 23 % en 2005.Durant cette période, la part des plus de 75 ans a
1990-2005. augmenté de près de deux points pour atteindre 9,5 %. Un fait
marquant est que le nombre de femmes centenaires a plus que
doublé en quelques années : de 150 en 1999, il est passé à 360
en 2005.
Toutefois, les femmes de la région demeurent encore un
peu plus jeunes qu’en moyenne nationale. La part des moins
de 20 ans est un peu plus élevée. Et celle des 20-59 ans y est
Voir aussi : également plus importante : elles représentent 55 % de la po-
pulation alsacienne, contre 53 % en moyenne nationale. En re-
- "L’année économique et sociale 2006",
vanche, les femmes de plus de 60 ans ne représentent queInsee, Chiffres pour l’Alsace Dossier, n°13,
juin 2007. 22 % de la population régionale, contre 24 % pour la Métropole.
- "Bilan démographique 2006 : un excédent Si les tendances démographiques de la période récente se
naturel record", Insee Première, n°1118, maintiennent, la population féminine devrait s’accroître de plus
janvier 2007.
de 120 000 personnes d’ici 2030, pour atteindre 1 045 000. Elles
- "Projections régionales de population à représenteront alors 51 % de la population totale. Du fait de l’ar-
l’horizon 2030", Insee Première, n°1111, rivée des générations nombreuses du baby-boom à des âges
décembre 2006.
très élevés, le vieillissement démographique va se poursuivre
dans les années à venir. Il devrait être particulièrement marqué
dans la région : l’effectif total des plus de 80 ans devrait prati-
quement doubler d‘ici 2030.
Les Femmes en Alsace 140
Part des femmes dans la population en 2005
Alsace France métropolitaine
Part des femmes Part des femmes
Hommes Femmes Hommes Femmes
(%) (%)
De 0 à 19 ans 220 000 211 700 49,0 7 395 900 7 062 300 48,8
De 20 à 39 ans 253 300 250 900 49,8 8 063 000 8 103 100 50,1
De 40 à 59 ans 256 100 255 200 49,9 8 304 100 8 587 400 50,8
De 60 à 74 ans 107 500 118 200 52,7 3 733 000 4 256 100 53,3
75 ans et plus 46 000 88 200 65,7 1 989 700 3 430 700 63,3
Total 882 900 924 200 51,1 29 485 700 31 439 600 51,6
Répartition des femmes par tranche d’âge en Alsace
1982 1990 1999 2005
Part Part Part Part
Part France Part France France France
Effectif Effectif Effectif Part (%) Effectif Part (%)
(%) métro. (%) métro. métro. métro.
(%) (%) (%) (%)
Moins de 20 ans 223 700 27,9 28,6 209 900 25,2 26,5 211 200 23,8 24,4 211 700 22,9 22,5
20-59 ans 418 900 52,3 51,0 447 200 53,8 51,7 481 500 54,4 52,5 506 100 54,8 53,1
60 ans et plus 158 300 19,8 20,4 175 100 21,0 21,8 193 300 21,8 23,1 206 400 22,3 24,4
dont 75 ans et plus 60 600 7,6 7,7 67 900 8,2 8,7 73 100 8,2 8,9 88 200 9,5 10,9
Total 800 900 100,0 100,0 832 200 100,0 100,0 886 000 100,0 100,0 924 200 100,0 100,0
Répartition des femmes par tranche d'âge en 2005
30
%
25
20
15
10
5
0
0-19 20-39 40-59 60-74 75 ans et plus
Alsace France métropolitaine
Évolution projetée de la pyramide des âges en Alsace
Âge
95Hommes Femmes
90
85
80
75
70
65
60
55
50
45
40
35
30
25
20
15
10
5
0
Effectif de chaque âge
Hommes 2005 Femmes 2005 Hommes 2030 Femmes 2030
Les Femmes en Alsace15
15 000
14 000
13 000
12 000
11 000
10 000
9 000
8 000
7 000
6 000
5 000
4 000
3 000
2 000
1 000
0
1 000
2 000
3 000
4 000
5 000
6 000
7 000
8 000
9 000
10 000
11 000
12 000
13 000
14 000
15 000
Source : Insee, enquêtes annuelles de recensement 2004-2005-2006
Source : Insee, enquêtes annuelles de recensement 2004-2005-2006, projections Omphale
Source : Insee, recensements,
enquêtes annuelles de recensement
Source : Insee, enquêtes annuelles
2004-2005-2006
de recensement 2004-2005-2006Population et Famille
2. Mariages, pacs et divorces
erAu1 janvier 2005, la moitié des Alsaciennes âgées de 15 ans
et plus sont mariées, contre seulement 46 % pour l’ensemble
Définitions : des Françaises. Mais comme pour le reste du pays, la part des
personnes mariées ne cesse de reculer en Alsace. Le nombre- Le concept d’état matrimonial dé-
signe la situation conjugale d’une per- de mariages enregistrés a diminué de 13 % par rapport à 1990
sonne au regard de la loi : célibataire, ma-
et s’élève à 8 100 en 2005, baisse nettement supérieure à lariée, veuve, divorcée.
moyenne nationale (-4 %). Cependant, après avoir connu un pic
- Le pacte civil de solidarité (PACS) : en l’an 2000, le niveau semble se stabiliser depuis 2003, dans
contrat entre deux personnes majeures,
la région comme en France.de sexe différent ou de même sexe, pour
organiser leur vie en couple. Il a été établi
La part des hommes mariés est plus importante que celle despar la loi du 15 novembre 1999.
femmes : elle est de 53 % pour les Alsaciens. Les femmes se re-
marient moins souvent. Mais que ce soit pour une première
union ou un remariage, les hommes se marient à un âge plus
élevé. En France, lors de leur premier mariage, ils ont en
moyenne 31 ans, contre 29 ans pour les femmes en 2005.L'âge
au mariage ne cesse de reculer : les mariés ont 2 ans de plus
qu'il y a 10 ans, et la région n'échappe pas à cette tendance.
Les mariages concernent avant tout les célibataires : 72 %
des mariages unissent deux personnes qui se marient pour la
première fois. Mais les remariages sont de plus en plus fré-
quents. Si en Alsace, un mariage sur 10 était un remariage en
1980, c’est le cas de plus du quart des mariages en 2005.
Le pacte civil de solidarité (PACS), nouvelle possibilité pour of-
ficialiser une union, connaît une nette progression depuis sa
création en novembre 1999. Sur la période 2000-2005, ce sont
près de 6 000 PACS qui ont été contractés devant les tribunaux
alsaciens, et 200 000 au niveau national. Le nombre de PACS a
progressé à un rythme relativement soutenu, avec une hausse
annuelle moyenne de 25 % (22 % en moyenne métropolitaine).
La fragilisation des unions se traduit par une hausse des di-
Voir aussi :
vorces et par un nombre non négligeable de PACS dissous.
Le nombre de divorces prononcés ne cesse de progresser : de- "L’année économique et sociale 2006",
Insee, Chiffres pour l’Alsace Dossier, 3 025 en 1990, il est passé à 4 400 en 2005. À cette date, 55 di-
n°13, juin 2007.
vorces ont été prononcés pour 100 mariages, contre 32 en 1990.
- "Tableaux de l’Économie alsacienne 2002", L’Alsace rejoint ainsi le niveau métropolitain. De plus, depuis sa
Insee 2002. création, 14,8 % des PACS contractés ont été dissous en
Alsace et 13,4 % au niveau national.- "Bilan démographique 2006", Insee Pre-
mière, n°1118, janvier 2007.
Les femmes sont moins souvent célibataires que les hom-
- "Bilan démographique 2005", Insee Pre- mes : 31 % d’entre elles le sont, contre 39 % d'entre eux. Du fait
mière, n°1059, janvier 2006. de la plus grande longévité des femmes, le veuvage les
concerne principalement : seuls 2 % des hommes sont veufs,
contre 12 % des femmes.
Les Femmes en Alsace 16État matrimonial des personnes de plus de 15 ans en Alsace en 2005
Hommes Femmes
Effectif Part (%) Part France métro. (%) Effectif Part (%) Part France métro. (%)
Célibataire 280 000 39 40 243 000 31 33
Marié(e) 385 000 53 51 384 000 50 46
Veuf(ve) 17 000 2 3 92 000 12 13
Divorcé(e) 41 000 6 6 53 000 7 8
Total 723 000 100 100 772 000 100 100
Mariages et état matrimonial antérieur en Alsace (en %)
Célibataires Veufs(ves) Divorcés Total
Hommes
1980 88,8 1,7 9,5 100,0
1995 81,8 1,5 16,7 100,0
2005 80,2 1,1 18,7 100,0
Femmes
1980 90,3 1,6 8,1 100,0
1995 82,7 1,4 15,9 100,0
2005 80,8 1,3 17,9 100,0
Évolution du nombre de mariages enregistrés (base 100 en 1990)
110
105
100
95
90
85
80
75
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005
Alsace France métropolitaine
Évolution du nombre de PACS (base 100 en 2000)
350
300
250
200
150
100
50
0
2000 2001 2002 2003 2004 2005
Alsace France métropolitaine
Les Femmes en Alsace17
Source : Ministère de la justice Source : Insee, état-civil
Source : Insee, état-civil
Source : Insee, enquêtes annuelles
de recensement 2004-2005-2006Population et Famille
3. Situation familiale
erAu1 janvier 2005, l’Alsace compte 738 000 ménages, dont
la taille ne cesse de se réduire. Le nombre moyen de personnes
vivant dans un ménage est ainsi passé de 2,6 en 1990 à 2,4 en
Définitions : 2005. En effet, le vieillissement démographique s’est traduit par
une hausse du nombre de ménages plus petits, constitués de-Ménage : ensemble des occupants d’une
résidence principale, quel que soit leur lien personnes seules ou de couples sans enfant. La modification
de parenté. Un ménage peut se réduire à des comportements (hausse du nombre de divorces, mise en
une seule personne. Il peut comporter plu-
couple plus tardive…) a également joué en ce sens. La taille dessieurs familles.
ménages demeure supérieure à la moyenne nationale (2,3).
- Famille : partie d’un ménage comprenant
au moins deux personnes et constituée soit Les femmes sont plus nombreuses à vivre seules que les
d’un couple (marié ou non) avec ou sans hommes. Cependant, la part des hommes au sein des person-
enfants, soit d’un parent isolé et de ses en-
nes seules ne cesse de progresser : de 37 % en 1990, elle estfants.
passée à 42 % en 2005. Les hommes seuls sont relativement
- Vie en couple : cette question est posée
jeunes : 43 % d’entre eux ont moins de 40 ans, contre 24 % pouraux personnes de 14 ans et plus lors des
enquêtes annuelles de recensement. Elle les femmes. Ces dernières, de par leur plus grande longévité,
repose sur une déclaration de la personne se retrouvent plus souvent seules aux âges très élevés : 32 %
interrogée et intègre les personnes vivant
d’entre elles ont plus de 75 ans. C’est le cas de seulement 9 %en union libre ou liées par un pacte civil de
solidarité. des hommes seuls.
Parmi les Alsaciennes de plus de 15 ans appartenant à un
ménage, près de 60 % vivent en couple en 2005. Cette propor-
tion est restée quasiment stable depuis 1990 et dépasse légè-
rement la moyenne nationale (57 %). Du fait de la mise en
couple plus tardive et de la fragilisation des unions, les femmes
de moins de 30 ans sont moins souvent en couple : 30 %
contre 37 % en 1990. En revanche, les femmes âgées le sont
plus souvent : trois femmes âgées de plus de 75 ans sur dix vi-
vent en couple en 2005, contre deux sur dix en 1990. L’allonge-Voir aussi :
ment de la durée de vie moyenne des hommes a permis de pro-
- "Davantage de personnes seules et de pa- longer la période de vie à deux aux âges élevés. Autre consé-
rents isolés", Insee, Chiffres pour l’Alsace
quence du vieillissement, les couples ont moins souvent laRevue, n°6, décembre 2001.
charge d’enfants de moins de 25 ans : 50 % des couples sont
- "Les conditions de vie des familles nom- sans enfant en 2005, contre 37 % en 1990.breuses", Études et résultats, n°555, février
2007, DREES. Les familles nombreuses sont de plus en plus rares. Moins de
5 % des mères alsaciennes ont quatre enfants ou plus en 2005,- "7,4 millions de personnes vivent seules en
1999", Insee Première, n°788, juillet 2001. contre 6,2 % en 1990. L’Alsace reste très proche de la tendance
nationale.- "La structure des ménages par région et
par département", Insee Résultats, n°35, Parmi les 261 000 alsaciennes, mères d’un ou plusieurs en-
mars 2000.
fants de moins de 25 ans, près de 15 % sont seules à les élever
- "De l’histoire individuelle à la structure en 2005.Bien que moins nombreuses qu’au niveau métropolitain
des ménages", Insee Première n°649, mai
(17 %), la part des mères isolées ne cesse d’augmenter : celle-ci1999.
était inférieure à 10 % en 1990. Les mères de familles monopa-
rentales ont fréquemment un seul enfant à charge : c’est le cas
de 55 % d’entre elles, contre 41 % des mères vivant en couple.
Les Femmes en Alsace 18Les femmes de plus de 15 ans selon le mode de cohabitation en 2005
Alsace France métropolitaine
Effectifs % Effectifs %
Enfants d’une famille 95 000 12,7 3 070 000 12,0
Femmes seules 128 000 17,1 5 016 000 19,6
Femmes en couple 445 000 59,3 14 516 000 56,6
sans enfant de moins de 25 ans 223 000 29,6 7 513 000 29,3
avec au moins un enfant de moins de 25 ans 222 000 29,7 7 003 000 27,3
Mères d’une famille monoparentale 50 000 6,6 1 813 000 7,1
38 000 5,1 1 461 000 5,7
Autres (femmes appartenant à un ménage de plusieurs personnes) 32 000 4,3 1 202 000 4,7
Ensemble 750 000 100,0 25 617 000 100,0
Champ : population des ménages.
Répartition des personnes seules en fonction de l'âge et du sexe en Alsace en 2005
35
%
30
25
20
15
10
5
0
15à29ans 30à39ans 40à49ans 50à59ans 60à74ans 75 ans et plus
Femmes Hommes
Champ : population des ménages.
Part des femmes en couple parmi les femmes du même âge en Alsace (en %)
1990 2005
15 à 29 ans 37,3 30,2
30 à 49 ans 83,5 76,3
50 à 59 ans 80,1 76,6
60 à 74 ans 58,9 65,6
75 ans et plus 20,9 29,7
Total 60,6 59,3
Champ : population des ménages.
Les Femmes en Alsace19
Source : Insee, enquêtes annuelles de recensement 2004-2005-2006
Sources : Insee, recensement
1990, enquêtes annuelles
de recensement 2004-2005-2006
Source : Insee, enquêtes annuelles
de recensement 2004-2005-2006
(exploitation complémentaire)Population et Famille
4. Profil des conjoints
En 2005, environ 450 000 femmes vivent en couple en
Alsace, soit près de 60 % de la population féminine âgée de
Définitions : plus de 15 ans. Leurs conjoints sont généralement plus âgés,
de deux ans et demi en moyenne. La plupart des femmes en- Homogamie : il y a homogamie lorsque
deux conjoints présentent les mêmes mo- couple sont mariées : 82 % des Alsaciennes vivant en couple
dalités d’une variable (âge, catégorie so-
en 2005 sont mariées, soit un peu plus qu’en moyenne natio-cioprofessionnelle, nationalité, etc.). Le
nale (79 %).contraire est l’hétérogamie.
Parmi les 254 000 couples réunissant deux actifs en 2005,- Niveau de diplôme : il correspond au
dernier diplôme obtenu. trois sur dix sont formés par des conjoints appartenant à la
même catégorie socioprofessionnelle. La proportion est iden-- Actif : il s'agit d'une personne en emploi
tique en France métropolitaine. Dans la région, l’homogamie estou au chômage.
la plus forte parmi les ouvrières : 68 % d'entre elles sont en
- Personne étrangère : c’est une per-
couple avec un ouvrier. En moyenne nationale, c’est parmi lessonne résidant en France n’ayant pas la
nationalité française. agricultrices que la proximité sociale est la plus importante : 79 %
sont en couple avec un agriculteur, contre 50 % en Alsace. L’ho-
- Vie en couple : cette question est
mogamie est également importante chez les cadres et les fem-posée aux personnes de 14 ans et plus
lors des enquêtes annuelles de recense- mes exerçant une profession intellectuelle supérieure, dans la ré-
ment. Elle repose sur une déclaration de gion comme au niveau métropolitain (respectivement 56 et 57 %).
la personne interrogée et intègre les per-
sonnes vivant en union libre ou liées par Les employées se distinguent par leur hétérogamie. En effet,
un pacte civil de solidarité.
la catégorie des employés étant féminine à 80 %, seule une sur
dix a pour conjoint un employé. C’est avec les ouvriers qu’elles
se rapprochent le plus souvent : près de la moitié des em-
ployées sont en couple avec un ouvrier. Ils forment le couple
d’actifs le plus courant : c’est près d’un couple sur cinq en
Alsace, comme en France métropolitaine. En revanche, six em-
ployés hommes sur dix ont une compagne également employée.
En Alsace, les couples mixtes, entre une personne française et
l'autre étrangère, représentent 6,2 % des couples. Pour 56 % de
ces couples, la femme est française et son conjoint est étranger.
Les couples réunissant deux étrangers constituent 5,5 % des
Voir aussi : couples alsaciens. Les conjoints des femmes étrangères sont en
général également de nationalité étrangère : seule une femme
- "Position sociale et choix du conjoint : des
étrangère sur trois est en couple avec un français. Mais c'est plusdifférences marquées entre hommes et
femmes", Insee, Données Sociales, édition qu'en 1999, où une sur quatre était dans ce cas de figure.
2006.
En 1999, l’homogamie au regard des diplômes est particuliè-
rement importante parmi les détenteurs du CAP. C’est d’ailleurs
le couple le plus fréquent en Alsace : un couple sur dix réunit
deux personnes ayant ce niveau de diplôme en 1999. L’homo-
gamie concerne particulièrement les niveaux extrêmes. Une
femme sur deux n’ayant aucun diplôme est en couple avec un
conjoint de même niveau. À l’opposé de l’échelle des diplômes,
eles femmes ayant obtenu un diplôme universitaire de 2 cycle ou
e3 cycle ou un diplôme d’ingénieur d’une grande école, sont ra-
rement en couple avec un conjoint de diplôme inférieur (38 %).
Les Femmes en Alsace 20Part des hommes en couple ayant la même catégorie
socioprofessionnelle que leur conjointe en 2005 (en %)
France
Catégorie socioprofessionnelle de l’homme Alsace
métropolitaine
Agriculteurs exploitants 21,1 36,7
Artisans, commerçants, chefs d'entreprise 13,6 17,1
Cadres et professions intellectuelles supérieures 29,1 33,8
Professions intermédiaires 34,7 36,5
Employés 58,4 60,4
Ouvriers 24,9 19,2
Total 30,1 31,3
Champ : couples comprenant deux actifs.
Lecture : en Alsace 21,1 % des agriculteurs en couple ont pour conjointe une
agricultrice.
Part des femmes en couple ayant la même catégorie
socioprofessionnelle que leur conjoint en 2005 (en %)
France
Catégorie socioprofessionnelle de la femme Alsace
métropolitaine
Agriculteurs exploitants 50,3 78,6
Artisans, commerçants, chefs entreprise 35,3 42,8
Cadres et professions intellectuelles supérieures 56,1 57,2
Professions intermédiaires 33,1 33,7
Employés 10,9 14,5
Ouvriers 67,6 62,9
Total 30,1 31,3
Champ : couples comprenant deux actifs.
Lecture : en Alsace 50,3 % des agricultrices en couple ont pour conjoint un
agriculteur.
L’homogamie sur le critère de la nationalité
en Alsace en 2005 (en %)
Nationalité du conjoint
Nationalité de la femme
Française Étrangère Total
Française 96,2 3,8 100,0
Étrangère 32,9 67,1 100,0
Total 91,0 9,0 100,0
Répartition des couples en fonction du niveau de diplôme en Alsace en 1999 (en %)
Niveau du conjoint
Niveau de la femme
Moindre Équivalent Supérieur Total
Aucun diplôme /// 49,6 50,4 100,0
Certificat d’études primaires 13,9 32,7 53,4 100,0
BEPC, brevet élémentaire, brevet des collèges 17,9 13,9 68,2 100,0
CAP 21,5 51,5 27,0 100,0
BEP 54,4 17,8 27,8 100,0
Baccalauréat 48,9 26,3 24,8 100,0
erDiplôme supérieur de 1 cycle 50,5 25,5 24,0 100,0
e e
Diplôme supérieur de 2 cycle ou 3 cycle 38,5 61,5 /// 100,0
Les Femmes en Alsace21
Source : Insee,
enquêtes annuelles
de recensement de 2004 à 2006
Source : Insee, enquêtes annuelles
Source : Insee, enquêtes annuelles
de recensement de 2004 à 2006
de recensement de 2004 à 2006
Source : Insee, recensement
de la population 1999Population et Famille
5. Natalité et fécondité
E n 2005, 22 100 enfants sont nés en Alsace, dont 11 400
garçons et 10 700 filles. Entre 1990 et 1994, le nombre de nais-
Définitions : sances a fortement diminué en Alsace, comme dans le reste du
pays. Il a ensuite augmenté, pour recouvrer en 2000, le niveau- Taux de natalité : rapport du nombre de
naissances vivantes sur une période à la de 1990.Depuis le pic de 2000, le nombre de naissances a chu-
population totale moyenne sur la même
té brutalement en Alsace pour se stabiliser ensuite. La baisse apériode.
été plus modérée en Métropole.
- Fécondité : terme employé, à la place
En 2005, le taux régional de natalité s’établit à 12,2 naissan-de natalité, lorsque les naissances sont
mises en relation avec l’effectif des fem- ces pour 1 000 habitants, contre 12,7 ‰ au niveau national.
mes d’âge fécond (entre 15 et 49 ans).
Alors que le taux alsacien était supérieur au taux métropolitain
au cours de la décennie 90, la tendance s’est inversée à partir- Taux de fécondité par âge : rapport du
nombre de naissances survenues chez de 2001.
des femmes d’un âge donné à l’effectif
moyen des femmes du même âge. L'âge moyen à la maternité ne cesse de reculer. Les Alsa-
ciennes qui ont accouché en 2005 sont âgées en moyenne de- Indicateur conjoncturel de fécondité :
somme des taux de fécondité par âge ob- 30 ans, contre 29,7 ans pour l'ensemble des mères françaises.
servés pendant la période considérée. Il Elles avaient respectivement, 28,4 et 28,8 ans en 1994. En
indique le nombre moyen d’enfants que
Alsace, 50 % des nouvelles mères ont plus de 30 ans en 2005,mettrait au monde une femme si elle
avait, à chaque âge, le comportement de contre 36 % en 1994.Ce recul s’explique en partie par l’allonge-
fécondité observé pendant cette période. ment des études et une entrée plus tardive dans une vie pro-
Cet indicateur synthétise les comporte-
fessionnelle stable. La fécondité a diminué pour les femmes dements de femmes de générations diffé-
rentes. 15 à 24 ans et est restée constante pour les 25 à 29 ans. En re-
vanche, le nombre moyen d’enfants pour 1 000 femmes âgées
de 30 à 34 ans progresse régulièrement : de 79 en 1994, il est
passé à 98 en 2004.
Les maternités plus tardives ont pour conséquence une
baisse du nombre d’enfants par femme et les familles nom-
breuses sont de plus en plus rares. En 2004, l’indicateur
conjoncturel de fécondité reste particulièrement faible en
Alsace où les femmes ont eu en moyenne 1,7 enfant contre
1,9 en Métropole. En effet, les femmes ayant déjà eu 2 en-
Voir aussi : fants ou plus ne représentent que 17 % des nouvelles mères
alors que celles ayant donné naissance à leur premier enfant en
- "L’année économique et sociale 2006",
représentent la moitié en 2005.Insee, Chiffres pour l’Alsace Dossier, n°13,
juin 2007.
Plus de la moitié des enfants premiers nés naissent hors ma-
- "La situation démographique en 2005 - riage. Et le nombre de naissances hors mariage ne cesse de
Mouvement de la population", Insee Ré- progresser en Alsace, comme en Métropole. Dans la région,
sultats, juin 2007.
40 % des enfants nés en 2005 ont des parents non mariés alors
- "En France, la fécondité des femmes que ce pourcentage n’atteignait que 28,4 % en 1994.L’augmen-
augmente toujours", Bilan démographique tation des naissances hors mariage provient du développement
2005, Insee Première, n°1059, janvier
2006. d’autres formes de vie en couple. Cependant, les naissances
hors mariage demeurent moins fréquentes en Alsace que dans
les autres régions métropolitaines, la moyenne nationale s’éta-
blissant à 47 %.
Les Femmes en Alsace 22

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.