Population et logement Évolutions récentes dans lArc jurassien

Publié par

Au 1er janvier 2009, l’Arc Jurassien compte 2,305 millions d’habitants (estimation des chiffres en France), 51 % en Franche-Comté et 49 % dans les quatre cantons suisses. Depuis le début des années 2000, l’augmentation de la population s’appuie principalement sur le mouvement naturel en Franche-Comté et sur le mouvement migratoire dans l’Arc jurassien suisse. Les quatre départements francs-comtois affichent une progression de population relativement homogène alors que dans l’Arc jurassien suisse, le canton de Vaud se démarque par son dynamisme démographique. Entre 2007 et 2009, le nombre de résidents de l’Arc jurassien a progressé de 2 %. Par ailleurs, sur l’ensemble du territoire de l’Arc jurassien, la croissance du parc de logements est plus rapide que celle de la population, ce qui se traduit par une diminution du nombre moyen de personnes par logement.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 15
Tags :
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

Population et logement
Evolutions récentes dans
l’Arc jurassien
eru 1 janvier 2009, l’Arc Jurassien compte 2,305 millions d’habitants (estimation des chiffres en France), A51 % en Franche-Comté et 49 % dans les quatre cantons suisses. Depuis le début des années 2000,
l’augmentation de la population s’appuie principalement sur le mouvement naturel en Franche-Comté et
sur le mouvement migratoire dans l’Arc jurassien suisse. Les quatre départements francs-comtois affchent
une progression de relativement homogène alors que dans l’Arc jurassien suisse, le canton de
Vaud se démarque par son dynamisme démographique. Entre 2007 et 2009, le nombre de résidents de l’Arc
jurassien a progressé de 2 %.
Par ailleurs, sur l’ensemble du territoire de l’Arc jurassien, la croissance du parc de logements est plus ra-
pide que celle de la population, ce qui se traduit par une diminution du nombre moyen de personnes par
logement.
erAu 1 janvier 2007, la population de l’Arc jurassien s’élève à (+0,69 % par an), devançant même celui de l’ensemble de
2,264 millions d’habitants*. Depuis le début des années 2000, la Suisse (+0,66 % par an). Du côté de la Franche-Comté,
le territoire a gagné 100500 habitants (+0,57 % en moyenne l’accroissement de la population est en retrait de la moyenne
annuelle). Cet accroissement, comme pour les périodes inter - nationale (respectivement +0,46 % et +0,68 % par an).
censitaires précédentes, repose principalement sur le solde * En France, les dernières données démographiques détaillées sont celles
naturel en Franche-Comté et sur le solde migratoire dans erdu recensement de la population au 1 janvier 2007. Cependant, des es-
l’Arc jurassien suisse. En huit ans, le rythme de croissance timations annuelles de (sans mise à jour des caractéristiques
erdémographique est plus soutenu dans l’Arc jurassien suisse de la population) sont publiées par région au 1 janvier 2009.
Evolution de la population dans l’Arc jurassien entre 1999 et 2007La croissance démographique s’appuie
Population Population Évolution annuelle moyenne sur les petites communes
1999 2007 en % 1999 / 2007
Doubs 499 162 520 133 + 0,52
De part et d’autre de la fron-S’étendant sur huit entités, Jura (F) 250 925 258 897 + 0,39
tière, les communes de petite le périmètre de l’Observatoire Haute-Saône 229 786 237 197 + 0,40
taille affchent un dynamisme Statistique Transfrontalier Territoire de Belfort 137 384 142 444 + 0,45
démographique plus marqué. de l’Arc Jurassien (OSTAJ) Berne-Nord 200 336 205 225 + 0,30
Leur population augmente recouvre le territoire de la Jura (CH) 68 995 69 292 + 0,05
d’environ 1 % chaque année.Conférence TransJurassienne Neuchâtel 165 594 168 912 + 0,25
(CTJ) : la région de Franche- Vaud 611 613 662 145 + 1,00
Comté avec ses quatre Entre 1999 et 2007, en Franche-Comté 1 117 257 1 158 671 + 0,46
départements (Doubs, Jura, Franche-Comté, les com- Arc jurassien suisse 1 046 538 1 105 574 + 0,69
Haute-Saône, Territoire de munes de moins de 2 000 ha- Arc jurassien 2 163 795 2 264 245 + 0,57
Belfort), quatre cantons suisses : bitants voient leur population France métropolitaine 58 520 688 61 795 550 + 0,68
Vaud, Neuchâtel, Jura et la partie progresser à un rythme annuel Suisse 7 123 537 7 508 739 + 0,66
située au nord du canton de Berne supérieur à 1 %. En revanche, erFrance : Population au 1  janvier 1999 / 2007. – Suisse : Population au 31 décembre 1998 / 2006 
(Jura Bernois - Bienne - Seeland). Sources : France : Insee - Recensements de la population – Suisse : Offce Fédéral de la Statistique - ESPOPles communes de plus de
L’expression « Arc jurassien 5 000 habitants perdent de
Evolution de la population de l’Arc jurassien suisse » sera utilisée pour désigner la population. Parmi les onze par taille des communes entre 1999 et 2007la zone observée en Suisse. communes franc-comtoises Franche-Comté Arc jurassien suisse
de 10 000 habitants ou plus, Pontarlier et Héricourt sont les Taille Nombre de Taux annuel Nombre de Taux annuel
seules les communes où la population progresse signifca- communes moyen, en % communes moyen, en %
tivement, sans doute en lien avec l’augmentation du travail Moins de 500 habitants 1353 + 1,13 269 + 0,83
frontalier. 500 à 1 999 habitants 348 + 1,02 223 + 0,79
2 000 à 4 60 + 0,16 76 + 0,94
Dans l’Arc jurassien suisse, l’ensemble des communes de 5 000 à 9 999 habitants 13 - 0,71 17 + 0,80
moins de 10 000 habitants voient leur population progresser
10 000 habitants et plus 11 - 0,11 19 + 0,46
à un rythme proche de 0,8 % par an. Au-dessus de cette
Ensemble 1 785 + 0,46 604 + 0,69
taille, les communes gagnent également de la population,
erFrance : Population au 1  janvier 1999 / 2007. – Suisse : Population au 31 décembre 1998 / 2006 
Sources : France : Insee - Recensements de la population – Suisse : Offce Fédéral de la Statistique - ESPOPmais à un rythme de progression deux fois moins important.
1 Population et logement : évolutions récentes – OSTAJ – Juin 2010La croissance démographique est plus élevée
dans la périphérie de l’Arc jurassien
Sur la période 1999-2007, la popula- reste en retrait des départements limi- nique, notamment le district de Nyon
tion de la périphérie de l’Arc jurassien trophes mais les quatre départements et ses environs et la périphérie de Lau-
(ensemble de cantons et départe- francs-comtois affchent une augmen - sanne. Les évolutions sont de moindre
ments qui entourent l’Arc jurassien) tation de population relativement ho- ampleur dans le canton de Neuchâtel
progresse à un rythme annuel moyen mogène (de l’ordre de +0,4 % par an). et dans le nord du canton de Berne.
relativement proche des deux côtés Le canton du Jura parvient à stabiliser
de la frontière : +0,63 % par an pour La situation de l’Arc jurassien suisse sa population sur la période. Parmi
les départements français limitrophes, est très différente : seule la population les cantons limitrophes, la croissance
+0,57 % pour les cantons limitrophes du canton de Vaud progresse signif- de la population est particulièrement
de l’Arc jurassien suisse. L’évolution cativement (+1,0 % par an) en tirant forte au sud et à l’est de l’Arc jurassien
de la population en Franche-Comté parti du développement de l’Arc léma- suisse.
Evolution annuelle moyenne en % de la population dans l’Arc jurassien et sa périphérie entre 1999 et 2007
-0.50% 0.00% 0.50% 1.00% 1.50%
Haute-Savoie
Ain
Fribourg
Genève
Vaud
Valais
Argovie
Arc jurassien suisse
France métropolitaine
Obwald
Suisse
Départements limitrophes
Haut-Rhin
Cantons limitrophes
Lucerne
Arc jurassien
Doubs
Bâle-Campagne
Franche-Comté
Territoire de Belfort
Haute-Saône
Jura (FR)
Côte d'Or
Berne-Nord
Soleure
Neuchâtel
Berne
Saône-et-Loire
Jura (CH)
Vosges
Bâle-Ville
Haute-Marne
2 000 personnes venues de Suisse se sont installées en Franche-Comté.
Entre 2001 et 2006, 2 000 per- Parmi les 2 000 passant de Suisse Suisse. Les 1 300 autres arrivées
sonnes résidant en Suisse sont ve- en Franche-Comté, près de 700 ont déclaré une nationalité diffé-
nues s’installer en Franche-Comté, personnes ont la nationalité suisse, rente y compris les Suisses qui ont
selon le recensement de la popu- dont 250 travaillent encore en la double nationalité.
lation de 2006. Environ 40 % des Arrivées en Franche-Comté de personnes résidant en Suisse, période 2001-2006
arrivées sont des personnes vivant Type de ménage regroupé Ensemble Part en %
en couple (famille avec ou sans en-
Homme seul 90 4,5
fants) dont les deux membres occu-
Femme seule 115 5,7pent un emploi. Quelque 23 % vivent
Famille monoparentale (adulte + enfant(s)) 144 7,1
en couple dont un seul membre oc-
Couple : homme et femme ayant tous les deux un emploi 805 39,9cupe un emploi. Ces personnes ont
Couple dont seul l’homme a un emploi 407 20,2pu trouver un travail sur place ou de
Couple dont seule la femme a un emploi 61 3,0l’autre côté de la frontière, notam-
ment pour celles résidant près de Couple dont aucun membre n’a d’emploi 350 17,3
la Suisse. Environ 350 couples (re- Autres (chômeurs, retraités, étudiants, …) 46 2,3
présentant 17 % des arrivants) n’ont
Ensemble 2 018 100,0pas d’emploi (chômeurs, retraités,
Sources: Insee - Recensements de la populationétudiants, …).
2 Population et logement : évolutions récentes – OSTAJ – Juin 2010
er
France : population au 1  janvier 1999/  2007. – Suisse : population au 31 décembre 1998 / 2006 
Sources : France : Insee - Recensements de la population – Suisse : Offce Fédéral de la Statistique - ESPOPLa population de l’Arc jurassien suisse
continue d’augmenter depuis 2007
Dans l’Arc jurassien suisse, la forte gression annuelle moyenne de 2 % cipalement à la croissance de la
immigration de ces dernières an- (+13 050 habitants chaque année). population étrangère, les arrivées
nées a entraîné un renforcement de En revanche, la croissance de la po- dans le territoire de l’Arc jurassien
la croissance démographique étran- pulation reste en retrait dans le can- suisse augmentent de 11 % (+19 %
gère, qui a plus que compensé la ton du Jura avec +0,4 % par an, soit depuis 2000). Dans le même temps
baisse de la croissance de la popu- 260 résidents de plus sur la même le nombre de départs se stabilise.
lation indigène. Entre 2007 et 2009, période. L’arrivée d’une population jeune
le territoire suisse a gagné 31 300 augmente la proportion de la popu-
habitants (+1,4 % par an). Le canton Durant cette période, le dynamisme lation, indigène et étrangère, en âge
de Vaud se différencie avec une pro- démographique tient donc prin- de travailler.
Décomposition de la croissance démographique dans l’Arc Mouvements de la population résidante permanente
jurassien suisse entre 2006 et 2008 (taux annuel moyen en %) de l’Arc jurassien suisse
105
Solde naturel Solde migratoire Croissance de la population
2,0
100
951,5
90
1,0
85
0,5
80
0,0
75
Arc jurassien Berne-Nord Vaud Neuchâtel Jura
2000 2002 2004 2006 2008suisse
Sources : Offce Fédéral de la Statistique - ESPOP Sources : Offce Fédéral de la Statistique - ESPOP
Population résidante permanente : toutes les personnes de nationalité suisse ou étrangère (permis B et C) domiciliées en Suisse et les personnes de
nationalité étrangère établies en Suisse depuis une durée d’au moins 12 mois.
La population étrangère assure la croissance démographique
de l’Arc jurassien suisse
En 2007, les étrangers représentent population étrangère (+16,2 %), de l’accord sur la libre circulation
un peu moins de 5 % de la popu- dépassant de 3 points la moyenne des personnes, soutenue par une
lation en Franche-Comté. Depuis suisse. Ce constat confrme ainsi conjoncture économique particu-
1999, la population étrangère a di- le dynamisme démographique de lièrement favorable de 2004 à fn
minué de 7,6 % par an tandis que la la région depuis l’entrée en vigueur 2008.
population française (de naissance
Evolution de la population étrangère de l’Arc jurassien suisseou par acquisition de la nationa-
Berne-Nord Neuchâtel Arc jurassien suisse Vaud Juralité française) a augmenté de 1 % 160
Base 100 = 1990chaque année.
erAu 1 janvier 2009, dans l’Arc ju-
rassien suisse, un peu plus d’un 150
habitant sur quatre est de nationa-
lité étrangère, soit 287 800 étran-
gers. En deux ans, l’accroissement 140
de la population étrangère (+18 400
personnes) est particulièrement
130marqué avec une moyenne an-
nuelle de +3,4 % (+0,8 % pour les
Suisses), alors qu’il n’avait jamais
120dépassé +3 % par an depuis les
années 90. La population étrangère
reste composée pour l’essentiel de
110ressortissants des pays latins de
l’Union européenne (UE).
Sur une longue période, 2002-
100
2009, l’Arc jurassien suisse a
1990 1995 2000 2005 2008
Sources : Offce Fédéral de la Statistique - ESPOPconnu une forte croissance de sa
3Population et logement : évolutions récentes – OSTAJ – Juin 2010
Effectifs en milliersNombre d'habitantsNombre d’habitants et évolution
et évolution de la population communalede la population communale
ColmarColmarColmarColmarColmarColmarColmarColmarColmar
Chaumont
ALLEMAGNE
Mulhouse
BelfortBelfortBelfortBelfortBelfortBelfortBelfortBelfortBelfort BâleBâleBâleBâleBâleBâleBâleBâleBâle
Vesoul
Montbéliard
Dijon Besançon Bienne
La Chaux-de-Fonds
Dole
Neuchâtelllll
BBerneerne
PontarlierPontarlierPontarlierPontarlierPontarlierPontarlierPontarlierPontarlierPontarlier
Fribourg
Yverdon-les-BainsChalon-sur-Saône Thoune
Lons-le-Saunierrr Lausanne
Saint-Claude Thonon-les-Bains
GenèveMâcon
Bourg-en-BresseBourg-en-BresseBourg-en-BresseBourg-en-BresseBourg-en-BresseBourg-en-BresseBourg-en-BresseBourg-en-BresseBourg-en-Bresse
Evolution annuelle moyenne 1999-2007 Nombre d'habitants en 2007
de la population (en %)
3,2Evolution annuelle moyenne Nombre d’habitants en 2007 178 600
1999-2007 1,7
0,7 178 600 59 530
059 5300 3,2
1,7 Observatoire Statistique -1,2
0,7
Observatoire Statistique Transfrontalier de l'Arc Jurassien 0,0 -6,5 Sources : France : Recensement de la population 1999 et 2007
Transfrontalier Suisse : Offce Fédéral de la Statistique - ESPOP - 31 décembre 1998 et 2006 - 1,2
de l’Arc Jurassien © IGN-INSEE2010 / OSTAJ

Sources: France: Recensement de la population 1999 et 2007
Suisse: Office Fédéral de la Statistique - ESPOP - 31 décembre 1998 et 2006 ©IGN-INSEE2010/OSTAJ
4Population et logement : évolutions récentes – OSTAJ – Juin 2010
     La progression du parc de logements
est supérieure à l’augmentation de la population
erAu 1 janvier 2006*, l’Arc jurassien 0,42 % de sa population. Dans l’Arc traduit dans les deux territoires par
compte 1 125 400 logements répartis jurassien suisse, ces valeurs vont de un nombre de plus en plus élevé de
pour moitié entre les parties française 0,90 % à 0,66 % par an, suivant les personnes vivant seules (étudiant
et suisse. Depuis le début des années cantons. ou jeune à la recherche d’un pre-
2000, le parc de logements progresse mier emploi, parent isolé sans en-
de +1,01 % en moyenne annuelle, soit De ce fait, le nombre moyen de per- fant, personne veuve,…).
76 200 logements supplémentaires en sonnes par logement tend à dimi-
7 ans. Le rythme de croissance atteint nuer. Dans l’ensemble du territoire, * Les données du parc de logements en France
er+1,11 % par an en Franche-Comté et la taille moyenne des ménages pour- ne sont disponibles que jusqu’au 1 janvier
+0,90 % par an dans l’Arc jurassien suit sa baisse tendancielle. Cela se 2006.
suisse (soit respectivement 42 300 et
Evolution du parc de logements de l’Arc jurassien entre 1999 et 200633 900 logements supplémentaires).
Franche-Comté Arc jurassien Arc jurassien suisse
Pour la plupart, ces logements sont
des résidences principales. La pro- Évolution Évolution Évolution
annuelle annuelle annuelle gression du nombre de logements
1999 2006 1999 2006 1999 2006
moyenne, moyenne, moyenne, est très supérieure à l’augmentation
en % en % en %de la population côté français comme
Zone frontalière 219 367 236 921 1,11% 452 581 484 473 0,98 % 233 214 247 552 0,86 %côté suisse. Entre 1999 et 2006, la
Franche-Comté enregistre une pro- Reste de la zone 304 696 329 388 1,12% 596 646 640 911 1,03 % 291 950 311 523 0,93 %
gression annuelle moyenne de 1,11 % Ensemble 524 063 566 309 1,11% 1 049 227 1 125 384 1,01 % 525 164 559 075 0,90 %
de son parc de logements pour une
erFrance : Données au 1  janvier 1999 / 2006. – Suisse : Données au 31 décembre 1998 / 2006.
augmentation annuelle moyenne de Source : OFS, Statistique annuelle de la construction et des logements
Les zones frontalières moins dynamiques que le reste du territoire
Sur l’ensemble du territoire, l’essor de logements, Pontarlier occupe frontalières sont en retrait de ces
démographique et la progression de loin la première place régionale évolutions, Montbéliard peinant à
du nombre de logements sont, en pour la progression de la popula- stabiliser sa population en sept ans
moyenne, moins affrmés dans les tion et la troisième pour l’évolution (+0,02 %).
zones frontalières que dans le reste de son parc de logements. Morteau
du territoire. En huit ans, la progres- enregistre la deuxième performance Côté suisse, sur la période 1999
sion annuelle des zones frontalières en termes de croissance de popu- - 2006, la progression du parc de
est de 0,98 % et 0,48 % en termes lation (+0,78 %, à égalité avec Be- logements est plus marquée dans
respectivement de logement et de sançon) et la première pour la pro- les districts de Nyon et du Gros-de-
population. Alors que dans le reste gression de son parc bâti (+1,48 %). Vaud avec respectivement +17 %
de l’Arc jurassien, ces proportions Le développement important du et +13 %. En revanche, les districts
sont de 1,01 % par an pour le parc travail frontalier sur la période a eu de La Chaux-de-Fonds, du Locle et
de logements et de 0,58 % par an un impact positif sur l’évolution dé- de Moutier restent en repli avec une
pour la population. mographique de ces deux zones. À progression ne dépassant pas 1 %
l’inverse, les autres zones d’emploi sur la même période.
En Franche-Comté, depuis 1999,
les cinq zones d’emploi frontalières
(Belfort, Montbéliard, Morteau, Pon-
tarlier et Saint-Claude) voient leur
Evolution annuelle moyenne de la population et du parc de logements entre 1999 et 2006population évoluer en moyenne
Franche-Comté Arc jurassien suissemoins favorablement que le reste
de la région. Cependant, les zones Population Parc de logements Population Parc de logements
d’emploi de Pontarlier et de Mor- Zone frontalière 0,33 1,11 0,63 0,86
teau témoignent d’un dynamisme
Reste du territoire 0,49 1,12 0,70 0,93
particulier. Avec une progression
Ensemble 0,42 1,11 0,66 0,90annuelle moyenne de 1,19 % de sa
erpopulation et de 1,21 % de son parc France : Données au 1  janvier 1999 / 2006. – Suisse : Données au 31 décembre 1998 / 2005. 
Le parc de logements suisse depuis 2006
erAu 1 janvier 2009, le parc de logements de l’Arc jurassien suisse atteint 575 883 unités, soit quelque
16 800 logements de plus (+3 %) par rapport à 2006. Le rythme annuel de progression reste stable à
+0,9 % et légèrement supérieur dans les districts frontaliers (+1,1 % par an depuis 2006).
5 Population et logement : évolutions récentes – OSTAJ – Juin 2010Nombre de logements et évolution annuelle moyenne du parc de logements
par canton français et district suisse,1999-2006Les mises en
construction sont
plus dynamiques FRANCE
Luxeuil-les-Bains
dans les petites Giromagny
TERRITOIRE
Lurecommunes de l’Arc DE-BELFORTBelfort
Vesoul
jurassien suisse HAUTE-SAONE Montbéliard
Porrentruy
Entre 2006 et 2008, 25 000 loge- Gray Delémont
JURAments étaient en construction dans
l’Arc jurassien suisse, soit une pro-
Besançongression de +2,8 % par rapport à la BERNE-NORD
période 2004-2006. Les plus fortes Bienne
DOUBS La Chaux-de-Fondsaugmentations ont été enregistrées
dans les plus petites communes de MorteauLe Locle
Dole
Neuchâtelmoins de 2 000 habitants (+14 %).
Alors que les communes de plus
Pontarlierde 10 000 habitants connaissent
NEUCHÂTELune baisse (-4 %) du nombre de lo-
gements commencés. D’une ma- SUISSEYverdon-les-Bains
JURAnière générale, les mises en chantier
baissent dans les districts fronta-
VAUDLons-le-Saunierliers (-15 %) et augmentent dans les
autres districts (+18 %) durant la Lausanne
même période. Morez
Montreux
Entre les deux périodes considérées,
Nyonle canton de Neuchâtel enregistre la Aigle
plus forte baisse (-22 %) de mises
en construction, suivi du canton du
Jura (-6 %). Les mises en chantier se
Parc de logements Evolution annuelle moyenne Nombre stabilisent dans le canton de Vaud
Arc jurassien suisse : 559 075 du parc de logements en % de logements(+1 %) et augmentent dans la région
Arc jurassien : 1 125 384 12,3 ou plus
de Berne Nord (+27 %), en particu- Franche-Comté : 566 309 de 8,4 à moins de 12,3
lier dans le district de Bienne où leur de 5,4 à moins de 8,4 79 480
Evolution moyenne en % moins de 5,4 26 490nombre a pratiquement doublé entre
Arc jurassien suisse : + 6,5%les périodes 2004-2006 et 2006- Arc jurassien : + 7,3% erSources : France : Données au 1  janvier 1999 / 2006. 2008. Franche-Comté : + 8,1% Suisse : données au 31 décembre 1998 / 2005
CONT A CTS
Coordination des statistiques
Münsterplatz 12 - CH - 3011 Berne
Tél. : + 41 31 633 48 17 - Fax : + 41 31 633 48 13Observatoire Statistique
ursula.telley@fn.be.ch  www.fv.fn.be.chTransfrontalier de l’Arc Jurassien
Le Château - CH - 2001 Neuchâtel
Tél. : + 41 32 889 44 09 Statistique Vaud
Fax : + 41 32 889 62 73 Rue de la Paix 6 - CH - 1014 Lausanne
ostaj@ne.ch Tél. : + 41 21 316 29 99 - Fax : + 41 21 316 29 50
info.stat@vd.ch  www.scris.vd.ch
8, rue Louis Garnier - BP 1997
25020 Besançon Cedex
NEuchâtel statistiqueTél. : + 33 3 81 41 61 61
Le Château - CH - 2001 NeuchâtelFax : + 33 3 81 41 61 99
Tél. : + 41 32 889 68 22 - Fax : + 41 32 889 62 73ostaj-franche-comte@insee.fr
stat@ne.ch  www.ne.ch / stat www.ostaj.org
Fondation interjurassienne pour la statistique
Responsable Rue du 24-Septembre 2 - CH - 2800 Delémont
de la publication :Tél. : + 41 32 420 50 62 - Fax : + 41 32 420 50 61
François Houssin,stat@fstat.ch  www.fstat.ch/
directeur de l’INSEE
Franche-ComtéINSEE Franche-Comté
8, rue Louis Garnier - BP 1997 - 25020 Besançon Cedex
Édition 2010Tél. : + 33 3 81 41 61 61 - Fax : + 33 3 81 41 61 99
© OSTAJinsee-contact@insee.fr  www.insee.fr / franche-comte
6Population et logement : évolutions récentes – OSTAJ – Juin 2010
© IGN-Insee 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.