Population légale 2008 - Puy-de-Dôme

De
Publié par

er Population du Puy-de-Dômeu1 janvier 2008, avec 628 485 habitants le département aux recensementsAdu Puy-de-Dôme compte 24 200 résidants de plus qu'en 640 0001999. Le rythme de croissance de sa population, 0,4 % par an 628 500 entre 1999 et 2008, reste en retrait par rapport à la croissance 620 000 de la France métropolitaine (+ 0,7 %). Le Puy-de-Dôme se 594 400600 000eclasse au 63 rang des 96 départements métropolitains par son e 580 000dynamisme démographique et au 36 rang par sa population. Depuis le début des années 2000 la situation démographique 560 000 du département s'est toutefois nettement améliorée. Le 540 000 rythme annuel de la croissance démographique est quatre 520 000fois plus important que celui constaté entre 1990 et 1999. Si- 508 900gnes de dynamisme et de rajeunissement de la population, 500 000 l'excédent des entrées sur les sorties ainsi que l'accroisse- 480 000 ment naturel se sont tous deux renforcés. Depuis 1999, le 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 solde migratoire, à l'image de tous les départements du sud Source : Insee, Recensements de la population de la France, a fortement progressé. De 1999 à 2008, l'excé- dent des arrivées sur les départs est estimé annuellement à près de 1 950 personnes, soit 4,5 fois plus que celui constaté de plus de 100 000 habitants, le nombre de Clermontois pro- entre 1990 et 1999. L'attractivité départementale reste tou- gresse plus fortement qu'au cours de la décennie précédente.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

er Population du Puy-de-Dômeu1 janvier 2008, avec 628 485 habitants le département
aux recensementsAdu Puy-de-Dôme compte 24 200 résidants de plus qu'en
640 0001999. Le rythme de croissance de sa population, 0,4 % par an
628 500
entre 1999 et 2008, reste en retrait par rapport à la croissance 620 000
de la France métropolitaine (+ 0,7 %). Le Puy-de-Dôme se
594 400600 000eclasse au 63 rang des 96 départements métropolitains par son
e 580 000dynamisme démographique et au 36 rang par sa population.
Depuis le début des années 2000 la situation démographique 560 000
du département s'est toutefois nettement améliorée. Le
540 000
rythme annuel de la croissance démographique est quatre
520 000fois plus important que celui constaté entre 1990 et 1999. Si-
508 900gnes de dynamisme et de rajeunissement de la population, 500 000
l'excédent des entrées sur les sorties ainsi que l'accroisse-
480 000
ment naturel se sont tous deux renforcés. Depuis 1999, le
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008
solde migratoire, à l'image de tous les départements du sud Source : Insee, Recensements de la population
de la France, a fortement progressé. De 1999 à 2008, l'excé-
dent des arrivées sur les départs est estimé annuellement à
près de 1 950 personnes, soit 4,5 fois plus que celui constaté de plus de 100 000 habitants, le nombre de Clermontois pro-
entre 1990 et 1999. L'attractivité départementale reste tou- gresse plus fortement qu'au cours de la décennie précédente.
tefois nettement inférieure à celle des départements du sud De 1999 à 2008, le taux de croissance annuel de la population
et de la façade atlantique. Équilibré entre 1990 et 1999, le bi- clermontoise (+ 0,2 %) est deux fois plus élevé que celui
lan naturel (différence entre les naissances et les décès) est constaté entre 1990 et 1999. À l'inverse, une nette inflexion
devenu excédentaire entre 1999 et 2008. Chaque année 740 du dynamisme démographique s'observe dans les proches
naissances de plus que de décès ont été enregistrées en communes de sa banlieue. À l'exception de Beaumont, Au-
moyenne dans le département. Cet excédent naturel bière et Gerzat, toutes les communes limitrophes de
engendre ainsi une augmentation annuelle de la population de Clermont-Ferrand connaissent une stabilité ou une décrois-
0,1 % soit le quart de la hausse démographique. sance de leur population. Dès lors le rythme de croissance de
2Avec 78,9 habitants au km , le Puy-de-Dôme a gagné près de la population de la communauté d'agglomération Clermont
3 habitants au kilomètre carré depuis 1999. Mais ce dyna- Communauté (+ 0,2 %) n'a pas augmenté par rapport à la dé-
misme, porté par une amélioration de l'attractivité, se cennie précédente. Très attractives, les communes de la
concentre essentiellement dans un couloir central gagné par couronne périurbaine clermontoise enregistrent d'importan-
l'étalement urbain. À l'image des autres communes françaises tes augmentations de population. Relativement jeunes, elles
Population 2008 et variation par type d'espace
Taux de variation
Variation annuelle de la population
annuel dû au Variation
DensitéPopulation
de densitéSolde 2municipale (hab./km )Type d'espace Relative Solde
2Absolue migratoire (hab./km )
(en %) naturel apparent
2008 1999-2008 1999-2008 1990-1999 1999-2008 1999-2008 2008 1999-2008
Puy-de-Dôme 628 485 + 2 691 + 0,4 + 0,1 + 0,1 + 0,3 78,9 + 3,0
Espace à dominante urbaine 514 028 + 2 934 + 0,6 + 0,3 + 0,3 + 0,3 171,8 + 8,8
Pôles urbains 289 473 + 123 0,0 + 0,1 + 0,3 – 0,3 1 064,3 + 4,1
Couronnes périurbaines 224 555 + 2 811 + 1,3 + 0,6 + 0,3 + 1,1 82,6 + 9,3
Espace à dominante rurale 114 457 – 243 – 0,2 – 0,6 – 0,5 + 0,3 23,0 – 0,4
Aires d'emploi 32 357 – 122 – 0,4 – 0,6 – 0,4 – 0,1 77,5 – 2,6
Autres communes 82 100 – 121 – 0,1 – 0,7 – 0,6 + 0,5 18,0 – 0,2
Source : Insee, Recensements de la populationbénéficient à la fois d'un excédent mi Variation annuelle moyenne de la population entre 1999 et 2008-
gratoire et d'un excédent naturel. Sur la
période récente, parmi les 130 commu- Variation annuelle de la population
communale sur la période 1999-2008nes composant la couronne
Augmentation Diminutionpériurbaine clermontoise, seules sept St-Éloy-
les-Mines 200connaissent une décroissance de leur 100Pionsat
50population (contre 25 entre 1990 et
Aigueperse1999). La croissance s'accélère dans St-Gervais-d'Auvergne
Combronde Randan54 % des communes de l'aire urbaine, Puy-Guillaume
St-Georges- Manzatdont l'évolution était déjà positive sur la de-Mons MaringuesRiompériode 1990-1999. Fort de cette ten- La Monnerie
Thiersdance, le Pays du Grand Clermont se EnnezatPontaumur
LezouxPontgibauddistingue par son dynamisme démogra-
Giat Clermont-Fdphique. Avec une population de Vertaizon
er404 080 habitants au 1 janvier 2008, il
Gelles Billom Courpière
a gagné annuellement 1 850 habitants
Les Martres-de-Veyre
depuis 1999, soit une progression de Bourg-Lastic OllierguesVic-le-ComteRochefort- St-Amant-0,5 %. Gagnées par l'étalement de l'ag- Montagne Tallende
Cunlhatglomération clermontoise toutes les Murol ChampeixLa Bourboule Sauxillanges AmbertTauvesintercommunalités limitrophes au Pays St-Mont-Dore Anthème
Issoiredu Grand Clermont connaissent une LaTour-
d'Auv. St-Germain-progression de leur population supé- Besse-et- L'Herm
St-Anastaise Viverolsrieure à 1 % annuellement depuis 1999. BrassacSt-Germain-
LembronDans les communautés de communes Arlanc
Ardes
© IGN - Insee Auvergne 2011de Couze Val d'Allier, Mur ès Allier,
Vallée du Jauron et Limagne d'Ennezat,
le taux de croissance de la population,
Source : Insee, Recensements de la population 2008 et 1999en nette augmentation, atteint ou dé-
passe 2,0 % sur la période récente. Ces
quatre communautés de communes
ainsi que celles de Volvic Sources et Densité de population 2008
Volcans, Gergovie Val d'Allier Commu-
nauté et des Côtes de Combrailles ont Nombre d’habitants
2
par km (par commune)gagné chacune plus de 10 habitants au
2km en huit ans. 200
St-Éloy- 100
les-MinesLes contreforts montagneux du Cézal- 30
Pionsat 15lier, du Sancy, des Combrailles et du
Puy-de-Dôme :Livradois-Forez échappent toujours à la
2AigueperseSt-Gervais-d'Auvergne 79 hab. par km
croissance démographique et conti- Combronde Randan Auvergne :
Puy-Guillaume 252 hab. par kmnuent à se dépeupler. Ils se St-Georges- Manzat
de-Mons Maringuescaractérisent par un fort vieillissement Riom
La Monneriede leur population qui engendre un im- ThiersEnnezatPontaumur
Lezouxportant déficit naturel. Néanmoins, les Pontgibaud
Giatdynamiques de peuplement à l'œuvre Clermont-Fd
Vertaizon
témoignent d'un certain renouveau at-
Gelles Billom Courpièretractif de ces espaces. Globalement, les
Les Martres-de-Veyremouvements migratoires induisent une
Bourg-Lastic OllierguesVic-le-ComteRochefort-croissance annuelle de 0,5 % de la po- St-Amant-Montagne
Tallende Cunlhatpulation entre 1999 et 2008 contre une
Murol ChampeixLa Bourboule Sauxillanges AmbertTauvesbaisse de 0,3 % en moyenne les 10 an-
St-Mont-Dore Anthèmenées précédentes. IssoireLaTour-
d'Auv. St-Germain-
Besse-et- L'Herm
St-Anastaise Viverols
BrassacSt-Germain-
Lembron
Arlanc
Ardes
© IGN - Insee Auvergne 2011
➤Pour en savoir plus : Département
Canton
www.insee.fr
Source : Insee, Recensement de la population 2008
3, place Charles de Gaulle Directeur de la publication : Michel GAUDEY www.insee.fr/auvergne : Toutes les publications accessibles en ligne
BP 120 régional de l'Insee Création maquette : Free Mouse 06 87 18 23 90
63403 Chamalières Cedex
Rédaction en chef : Gilbert CHOLET - Daniel GRASTél. : 04 73 19 78 00
Fax : 04 73 19 78 09 Composition et mise en page : Insee © INSEE 2011

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.