Population légale 2009 - Haute-Loire

De
Publié par

eru1 janvier 2009, avec 223 122 habitants, la Haute-Loire Population de la Haute-Loire A e aux recensementsest le 82 département métropolitain par sa population. Il présente la croissance démographique la plus dynamique de 230 000 la région, équivalente à celle enregistrée au niveau national. 225 000L’augmentation de la population s’est nettement accélérée 223 100 220 000dans le département sur la période récente, passant de 0,1 % par an en moyenne entre 1990 et 1999 à 0,7 % entre 1999 et 215 000 e 211 0002009. Cette croissance positionne la Haute-Loire au 43 rang 210 000des départements métropolitains les plus dynamiques sur le 205 000plan démographique depuis 1999. Entre 1999 et 2009, le dé- 205 5002partement a gagné près de 3 habitants au km , soit une 200 000 progression proche de celle constatée dans le Puy-de-Dôme. 195 0002En 2009, avec 44,8 habitants au km , sa densité de population 190 000se rapproche de celle de l'Allier (46,7) alors que l'écart dépas- 2 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009sait 9 habitants au km en 1962. Source : Insee, Recensements de la population Une démographie dynamique Les dix communes de la Haute-Loire Le dynamisme démographique de la Haute-Loire résulte les plus peuplées en 2009 d'une nette attractivité résidentielle et du maintien d'un taux Croissanceannuellede fécondité élevé. Le solde migratoire départemental est Population moyennede la Commune municipaleainsi largement positif.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

eru1 janvier 2009, avec 223 122 habitants, la Haute-Loire Population de la Haute-Loire
A e aux recensementsest le 82 département métropolitain par sa population. Il
présente la croissance démographique la plus dynamique de 230 000
la région, équivalente à celle enregistrée au niveau national.
225 000L’augmentation de la population s’est nettement accélérée 223 100
220 000dans le département sur la période récente, passant de 0,1 %
par an en moyenne entre 1990 et 1999 à 0,7 % entre 1999 et 215 000
e 211 0002009. Cette croissance positionne la Haute-Loire au 43 rang
210 000des départements métropolitains les plus dynamiques sur le
205 000plan démographique depuis 1999. Entre 1999 et 2009, le dé-
205 5002partement a gagné près de 3 habitants au km , soit une 200 000
progression proche de celle constatée dans le Puy-de-Dôme.
195 0002En 2009, avec 44,8 habitants au km , sa densité de population
190 000se rapproche de celle de l'Allier (46,7) alors que l'écart dépas-
2 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009sait 9 habitants au km en 1962.
Source : Insee, Recensements de la population
Une démographie dynamique
Les dix communes de la Haute-Loire
Le dynamisme démographique de la Haute-Loire résulte les plus peuplées en 2009
d'une nette attractivité résidentielle et du maintien d'un taux
Croissanceannuellede fécondité élevé. Le solde migratoire départemental est Population
moyennede la
Commune municipaleainsi largement positif. Proportionnellement à sa population,
population(en%)
2009la Haute-Loire est le département auvergnat le plus attractif. 1999-2009
De 1999 à 2009, l'excédent annuel des arrivées sur les dé- Le Puy-en-Velay 18 810 – 0,9
parts est estimé à près de 1 370 personnes, soit plus du Monistrol-sur-Loire 8 677 + 1,5
double de celui constaté entre 1990 et 1999. Combinée aux Yssingeaux 6 946 + 0,7
arrivées nombreuses de jeunes ménages, la forte natalité in- Brioude 6 670 – 0,2
duit une nette amélioration du bilan naturel. La Haute-Loire a
Sainte-Sigolène 5 900 + 0,8
enregistré plus de naissances que de décès entre 1999 et
Aurec-sur-Loire 5557 + 1,3
2009.
Brives-Charensac 4 188 – 0,4
De fortes hausses de population dans l’est du Saint-Just-Malmont 4 139 + 0,5
département Bas-en-Basset 4 020 + 1,9
Langeac 3 976 – 0,2Le dynamisme démographique altiligérien témoigne d'une at-
Source : Insee, Recensements de la populationtractivité plus importante du monde rural et d'un étalement
Population de la Haute-Loireetdesesarrondissements en 2009
Variationannuelle Tauxde variation
de lapopulation annueldûau
Variation
Population DensitéSolde dedensitéSolde 2municipale (hab./km )Arrondissement Relative migratoire 2(hab./km )Absolue naturel
(en%) apparent(en%)
(en%)
2009 1999-2009 1999-2009 1990-1999 1999-2009 1999-2009 2009 1999-2009
Brioude 46 337 + 114 + 0,2 – 0,4 – 0,3 + 0,5 24,6 + 0,6
Le Puy-en-Velay 94 988 + 284 + 0,3 – 0,1 – 0,0 + 0,3 49,2 + 1,5
Yssingeaux 81 797 + 1 003 + 1,3 + 0,8 + 0,3 + 1,0 70,5 + 8,7
Haute-Loire 223 122 + 1401 + 0,7 + 0,1 + 0,0 + 0,7 44,8 + 2,8
Source : Insee, Recensements de la populationde la croissance périurbaine. L'exten- Variation annuelle moyenne de la population entre 1999 et2009
sion de la périurbanisation stéphanoise
surlenord-estdelaHaute-Loirerejail-
lit de façon notable sur la démographie
du département. Depuis 1999, l'installa- Lempdes/A. Bas-en-B.
tion de ménages périurbains est aussi Craponne/A.
La Chaise-Dieu St-Didier-Blesleperceptible dans le bassin brivadois ou- Monistrol/l enV.Brioude
vert sur l'espace urbain clermontois.
Retournac Ste-Sigolène Dunières
Dès lors, outre dans la zone de l'Yssin- Allègre
Paulhaguetgelais, la croissance démographique Vorey Montfaucon-enV.Yssingeaux
St-Pauliens'accélère et se diffuse essentiellement
dans l'aire urbaine du Puy-en-Velay, et Rosières
Tence
le long de l'Allier de Langeac à Brioude.
St-Julien-Langeac
Chapteuil
Les hausses de population les plus im- Le Puy-en-Velay Fay/L.portantes sont concentrées à l'est du
département entre les grandes aires du
Saugues Le Monastier/G.Puy-en-Velay et de Saint-Étienne. Avec
8 677 habitants en 2009, et un rythme
annuel de croissance élevé (+ 1,5 %),
Landos
Monistrol-sur-Loire s'affirme de plus en
Variation annuelle de la populationplus comme la deuxième ville du dépar-
©IGN-Insee Auvergne 2012 communale sur la période 1999-2009
tement. Dans le même espace, les popu-
Augmentation Diminution
lations d’Aurec-sur-Loire (5557habi- 200
100tants) et de Bas-en-Basset (4 020 habi-
50 progressent aussi à des rythmes
soutenus depuis 1999.
Source : Insee, Recensements de la population 2009 et 1999
Le Puy-en-Velay compte 18 810 habitants
erau 1 janvier 2009 mais perd 0,9 % de ses
habitants depuis 1999. Cependant les
Densité de population2009
pertes de la ville-centre sont de plus en
plus compensées par les gains des com-
munes périphériques. Avec une progres-
sion annuelle de 0,1 % sur dix ans, la com-
Lempdes/A. Bas-en-B.munauté d'agglomération du Puy-en-
Craponne/A.
Velay regroupe58 224 habitants. La Chaise-Dieu St-Didier-Blesle
Monistrol/l enV.Brioude
Retournac Ste-Sigolène DunièresDans les massifs montagneux situés à
Allègrel'ouestetaunorddudépartement,où Paulhaguet
Vorey Montfaucon-enV.la population est la plus âgée, les ap- YssingeauxSt-Paulien
ports migratoires ne suffisent pas à
Rosières
Tencecompenser le déficit naturel. Les pertes
St-Julien-Langeacde population, même si elles se sont ré- Chapteuil
duites, restent conséquentes.
Le Puy-en-Velay
Fay/L.
Saugues Le Monastier/G.
Nombre d’habitants
2
Landos par km (par commune)
200
©IGN-Insee Auvergne 2012 100
30
15
2Département Haute-Loire :45hab. par km
2Arrondissement Auvergne:52 hab. par km
Canton➤Pour en savoir plus :
www.insee.fr
Source : Insee, Recensement de la population 2009
3,place Charlesde Gaulle Composition etmiseen page : InseeDirecteurde lapublication :Arnaud STÉPHANY
BP 120
Directeur régional de l'Insee www.insee.fr/auvergne : Toutes les publications accessibles en ligne
63403 Chamalières Cedex
Rédactionenchef: Anna MESPOULHÈS - Daniel GRAS Création maquette : Free MouseTél.:0473197800
Fax : 04 73 19 78 09 ISSN : 1775-3570 - © INSEE 2012

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.