Propriétaires-Locataires

De
Publié par

En Corse, plus de la moitié des ménages sont propriétaires de leur résidence principale. La proportion de propriétaires est plus élevée dans les communes rurales que dans les communes urbaines.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

05 LOGEMENT
Dé fi ni tion sn 1999, en Corse, 53 % des mé na ges sont pro prié tai resEde leur ré si dence prin ci pale, contre 55 % au ni - Pro prié tai res : ce sta tut in clut les dif fé ren tes
veau na tio nal, et 38 % sont lo ca tai res. Les au tres mé na - for mes d’ac ces s ion à la pro prié té.
ges sont lo gés gra tui te ment.
Lo ca tai res : ce sta tut concerne les lo ca tions de lo -Glo ba le ment, le sta tut d’oc cu pa tion des lo ge ments a
ge ments loués vi des ou meu blés ain si que les lo ca -peu évo lué de puis 1990. Ce pen dant, la pro por tion des
tions de cham bres d’hô tel, quand il s’a git de lapro prié tai res s’est accrue dans les com mu nes ur bai -
ré si dence prin ci pale de la per sonne ou du mé nage.nes : 46 % des mé na ges ur bains sont pro prié tai res, au
lieu de 44 % en 1990. Dans les com mu nes ru ra les, le Per sonne de ré fé rence du mé nage : elle est
taux de pro prié té reste éle vé : 65 % des mé na ges. dé ter minée en fonc tion de cri tè res d’âge, de
Le sta tut d’oc cu pa tion varie se lon le type de com mune, re la tions fa mi lia l es et d’ac ti vi té.
mais aus si se lon l’âge de la per sonne de ré fé rence du
Lo ge ments mis en vente : lo ge ments ap par -mé nage. Ain si les jeu nes mé na ges sont ra re ment pro -
te nant à des pro gram mes de 5 lo ge ments et
prié tai res de leur lo ge ment. A la qua ran taine, les pro -
plus, mis sur le mar ché pour la pre mière fois au prié tai res de vien nent ma jo ri tai res et à l’âge de la
cours de l’année étudiée.re traite, sept mé na ges sur dix sont dans ce cas.
Lo ge ment s ven dus ou ré ser vés avec dé pôtAlors que le confort des lo ge ments était déjà éle vé en
1990, il s’est en core amé lio ré en une di zaine d’an nées, d’arr hes : lo ge ments ap par te nant à des pro -
en par ti cu lier pour le chauf fage cen tral. Dé sor mais, gram mes de 5 lo ge ments et plus pour les quels
99 % des mé na ges dis po sent d’une bai gnoire ou d’une les pro mo teurs ont en re gis tré une ré ser v a tion
douche, soit lé gè re ment plus que la moyenne na tio nale. avec dé pôt d’arr hes ou une vente au cours de
Ils sont 96 % à dis po ser de WC à l’in té rieur du lo ge - l’année écoulée.
ment et 63 % à pos sé der le chauf fage cen tral (ins tal la -
Lo ge ments dis po ni bles ou stocks dis po ni bles :
tion col lec tive ou in di vi d uelle).
lo ge ments of ferts à la vente au cours de
l’année étudiée, n’ayant pas fait l’ob jet de ré -
ser va tion avec dé pôt d’arr hes.
Indice du coût de la cons truc tion (ICC) : me -
sure l’é vo lu tion du prix des mar chés de cons -
truc tion des ba ti ments neufs à usage
d’ha bi ta tion, pas sés entre les maî tres d’ou -
vrage et les en tre pri ses du bâ ti ment. Il in tègre
les mar ges des en tre pri ses et les gains de pro -
duc ti vi té. Les prix s’en ten dent tou tes taxes
com pri ses, mais les ho no rai res d’ar chi tec tes
et de no tai res, frais d’ac qui si tion du ter rain,
voirie et rac cor de ment ex clus.
Tri mes triel, l’ICC est éta bli conjoin te ment par
l’Insee et le mi nis tère de l’Equi pe ment, des
trans ports et du lo ge ment. Cet in di ca teur de la
hausse des prix de la cons truc tion sert aus si
comme élé ment d’in dexa tion des loyers. De -
puis le 1er jan vier 1995, la ré vi sion du prix des
loyers est faite en uti li sant la va ria tion de la
moyenne de l’ICC sur quatre tri mes tres.
Voir aus si Sour ces
« Des lo ge ments plus grands et plus confor ta bles - [1] Re cen se ment de la po pu la tion 1999 -
Re cen se ment de la po pu la tion de 1999 » - Insee
Insee Pre mière, n° 750 - No vembre 2000 - www.insee.fr
[2] Bul le tin men suel de sta tis tique (BMS) -
« Corse 1998-99 - Sta tis ti ques ré gio na les et com men tai res » - Insee
Di rec tion ré gio nale de l’Equi pe ment - Sep tembre 2000
[3] Bul le tin sta tis tique du SES - Cons truc tion -
Site Inter net « Eco nomie et sta tis ti ques » du mi nis tère des Mi nis tère des Trans ports , de l’é qui pe ment,
Trans ports, de l’é qui pe ment, du tou risme et de la mer : du tou risme et de la mer
www.sta tis ti ques.equi pe ment.gouv.fr
TEC 200564



Pro prié tai r es - Lo ca tai res 05.2
RESIDENCES PRINCIPALES SELON LE STATUT D'OCCUPATION EN 1999 [1]
Part de la Corse
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France %
Pro pri é tair e 26 202 30 255 56 457 13 034 632 0,4
Lo ca tair e 18 574 22 103 40 677 9 685 760 0,4
Logé gra tui te ment 4 079 5 023 9 102 1 089 769 0,8
Ensemble 48 855 57 381 106 236 23 810 161 0,4
REPARTITION DES RESIDENCES PRINCIPALES
SELON TROIS CRITERES DE CONFORT EN 1999 [1]
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
nombre % nombre % nombre % nombre %
er1 cri tère de confort
- avec chauf fage cen tral 31 652 64,8 35 690 62,2 67 342 63,4 19 431 497 81,6
- sans chauf tral 17 203 35,2 21 691 37,8 38 894 36,6 4 378 664 18,4
e2 cri tère de confort
- avec bai gnoire ou douche 48 159 98,6 56 637 98,7 104 796 98,6 23 254 624 97,7
- sans bai goire ou douche 696 1,4 744 1,3 1 440 1,4 555 537 2,3
e3 cri tère de confort
- avec WC à l'in té rieur 47 051 96,3 55 170 96,1 102 221 96,2 22 978 794 96,5
- sans WC à l'in té rieur 1 804 3,7 2 211 3,9 4 015 3,8 831 367 3,5
EVOLUTION STATUT D'OCCUPATION DES RESIDENCES
DE L'INDICE DU COUT PRINCIPALES EN CORSE SELON L'AGE DE
DE LA CONSTRUCTION [2] LA PERSONNE DE REFERENCE EN 1999 [1]
e(base 100 : 4 tri mestre 1953) (%)
Pro pri é tair e Lo ca tair e Logé à titre gra cieux2003
moins de 30 ans 13,5 74,0 12,5Indice Moyenne*
de 30 à 39 ans 29,2 57,1 13,8Pre mi er tri mes tre 1183 1172,00
de 40 à 49 ans 47,3 43,1 9,6
Deuxième tri mestre 1202 1181,75
de 50 à 59 ans 59,7 33,0 7,3
Troi sièm e tri mestre 1203 1190,00 de 60 à 74 ans 70,0 24,6 5,3
Qua trième tri mes tre 1214 1200,50 75 ans ou plus 71,1 22,6 6,3
* moyenne des quatre der niers in di ces Ensemble 53,1 38,3 8,6
MARCHE DES LOGEMENTS NEUFS SELON LE TYPE DE LOGEMENT [3]
2002 2003
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse Corse-du-Sud Haute-Corse Corse
Lo ge ments mis à la vente 316 323 639 174 369 543
dont : lo ge ments col lec ti fs 240 314 554 160 343 503in di vi duel s 76 9 85 14 26 40
Lo ge ments ven dus 185 341 526 220 305 525
dont : lo ge ments col lec ti fs 130 327 457 187 280 467in di vi duel s 55 14 69 33 25 58
Prix moyen des lo ge ments (eu ros/m²) 1 901 1 671 1 759 2 200 1 706 1 900
dont : lo ge ments col lec ti fs 1 953 1 648 1 750 2 325 1 745 1 961
1 745 2 003 1 819 1 688 1 418 1 556in di vi duel s
Lo ge ments dis po ni bles à la fin de l'année 217 139 356 160 210 370
dont : lo ge ments col lec ti fs 189 138 327 150 208 358in di vi duel s 28 1 29 10 2 12
TEC 2005 65




Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.