Recensement général de la population et des logements du Territoire des îles de Wallis et Futuna (22 juillet 2003)

De
Publié par

Wallis et Futuna, territoire français du pacifique sud depuis le 21 mars 1961, a le statut de collectivité d'outre-mer depuis 2003. Cet archipel est situé à 2 100 km au nord-est de la Nouvelle Calédonie (Noumea) et à 2 800 km à l'ouest de la Polynésie Française (Papeete). Il se compose de trois îles. Wallis, la plus grande (78 km²) et la plus peuplée (deux tiers de la population), est distante de 230 km de l'archipel des îles d'Horn composé de Futuna et Alofi (au total 64 km²). Lors du recensement du 22 juillet 2003, 14 944 habitants ont été dénombrés à Wallis et Futuna, soit 778 personnes de plus qu'au recensement de 1996. La population a augmenté à un rythme moyen de 0,8 % par an sur la période. Cette faible progression résulte des deux phénomènes très marqués depuis la fin des années soixante-dix : l'émigration massive et le ralentissement de la natalité. La population commence à vieillir, la taille moyenne des ménages diminue, l'habitat traditionnel régresse. Les non-diplômés et les inactifs sont toujours aussi nombreux.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 26
Nombre de pages : 31
Voir plus Voir moins

Insee Résultats Recensement général de la population
Société
n°47 et des logements du Territoire des îles
Décembre 2005
de Wallis et Futuna
(22 juillet 2003)

Bertrand Buffière



Les sources et méthodes

Le déroulement de la collecte………………………………..3
Le dénombrement………….………………………………….4
Quelques définitions…………………………………………..5
Remerciements………………………………………………..6
Bibliographie…………………………………………………...7


Les données essentielles

Présentation de Wallis et
Futuna…………………………………………………..……...9
Synthèse des résultats………………………………………11
Directeur
de la publication Tableaux………………………………………………………17
Jean-Michel Charpin

Institut national
de la statistique Le cédérom
et des études
économiques
Présentation du cédérom……………………………………27
Direction générale
18 boulevard Liste des tableaux……………………………………………28
Adolphe Pinard 75675 Paris cedex 14
Téléphone : 01 41 17 50 50
Fax : 01 41 17 66 66
www.insee.fr





Impression
Jouve


© Insee 2005
1 2 es sources et méthodes
Le Recensement Général de la Population du Hihifo a été pris en compte en 2003. Les limites
Territoire des îles de Wallis et Futuna a débuté le entre villages ont été localisées avec l’aide des
22 juillet 2003 (date de référence retenue) et a chefs coutumiers.
pris fin le 23 août 2003, conformément au décret
n° 2003-781 du 21 août 2003 prescrivant le Évolution du nombre de villages
recensement. Les premiers résultats ont été
authentifiés par le décret n° 2004-316 du 29 mars nombre de villages
1976 1983 1990 1996 20032004 fixant les différents chiffres de population
4 (totale, municipale, comptée à part et sans Alo 5 8 9 9
4 doubles comptes) par îles, circonscriptions et Sigave 5 6 6 6
villages. Total Futuna 8 10 14 15 15
6 Hahake 6 6 6 6
La préparation et la collecte ont été organisées 3 Hihifo 3 4 4 5
par l’Insee en collaboration avec le Service 10 Mua 10 10 10 10
Territorial de la Statistique et des Études Total Wallis 19 19 20 20 21
Économiques (STSEE). La saisie et les différents
travaux d’exploitation ont été réalisés par le 27 29 34 35 36 TOTAL
STSEE, avec le soutien technique de la Source : recensements de la population – Insee, STSEE
Communauté du Pacifique Sud (CPS).
.
La collecte

Le déroulement de la collecte La collecte a démarré le 22 juillet 2003 pour une
durée d’un mois sous la responsabilité du chef de
mission basé au service de la statistique à Wallis.
Il était représenté à Futuna par un superviseur Cartographie des districts du recensement et
(VCAT), à plein temps durant toute la durée de la pré-recensement des logements
collecte. Le chef de mission se rendait à Futuna
tous les lundis de manière à contrôler L’absence de cadastre sur le territoire ainsi que
l’avancement du travail. Au total 55 personnes l’héritage de l’opération de 1996 ont contraint
ont participé à l’opération sur le terrain, dont 4 l’Insee et le STSEE à créer de nouvelles cartes
personnes dépendant du service de la statistique lors d’un pré-recensement. Le STSEE disposait
(1 VCAT superviseur à Futuna, 2 titulaires de fonds de cartes informatisés sur lesquels
contrôleurs à Wallis, le chef de mission faisant figuraient les repères essentiels. Les logements
office de superviseur pour Wallis). Les 48 agents ont été reportés à la main.
recenseurs et 3 agents contrôleurs, soit 51
personnes, ont été recrutés de manière En 1983, le territoire comptait 29 villages répartis
temporaire. Toute la gestion et l’intendance ont dans les 5 unités administratives. En 2003, on en
été suivies par le service de la statistique. dénombre 36. Les villages de Poi, Tamana et
Tuatafa sont apparus à Alo au recensement de
1990 ; de même Tavai est apparu à Sigave et
Mala’e à Hihifo. Le village d’Alofi à Alo est né au
recensement de 1996, et celui de Tufu’one à

3 Notion de limite de village à Wallis et Futuna

Le recensement de la population dénombre les individus selon des limites géographiques de village
qui ne correspondent pas toujours aux limites coutumières reconnues. En effet, certaines personnes
peuvent résider dans un village et appartenir coutumièrement à un autre village. Le problème se pose
essentiellement dans la circonscription d’Alo à Futuna, où 5 « entités villageoises » sont reconnues
officiellement : Ono, Taoa, Mala’e, Kolia et Alofi. Le village de Vele dépend de Ono, Tuatafa dépend de
Taoa, Tamana de Mala’e, Poi de Kolia, et Alofi est constitué d’individus dispersés entre Kolia, Ono et
Mala’e. Ces 5 villages représentent la circonscription d’Alo selon un « découpage » coutumier qui n’est
pas celui utilisé pour le recensement. Au sens du recensement, le village d’Alofi correspond à l’île
d’Alofi, et devant la faiblesse de sa population (2 personnes) il sera regroupé avec le village de Kolia
dans les tableaux statistiques.



Ce logiciel a été créé par le bureau du Le dénombrement
recensement des Etats-Unis dans le cadre de la
coopération internationale. Il présente plusieurs
avantages : Les individus résidant sur le territoire depuis plus
- facile d’utilisation : avec une aide bien détaillée de six mois ou projetant d’y séjourner pour une
et agrémentée d’exemples ; durée supérieure à six mois sont recensés dans
- gratuit ; leur résidence principale à la date du 22 juillet
- utilisé par la section démographie de la CPS, ce 2003. Les étudiants et militaires et toutes les
qui fournit à Wallis un soutien technique de personnes absentes du territoire pour une durée
proximité si nécessaire ;
supérieure à six mois ne sont pas comptabilisés.
- complet : propose tous les contrôles et
Les établissements (internats) et collectivités
corrections relatifs à la saisie et aux phases (communautés religieuses) ont fait l’objet d’une
postérieures à la saisie (redressements, collecte particulière effectuée par les contrôleurs
tabulation des données, etc.). ou superviseurs sur des documents spécifiques
(imprimés n° 5 et 21). Le territoire ne compte pas
d’établissement pénitentiaire.
Redressements et corrections
La collecte a pris fin le 23 août 2003, et le 29 août
Globalement, les taux de non-réponse sont au fale fono du village de Tepa (Wallis) la clôture
faibles, la population ayant bien participé. Les officielle de l’opération a eu lieu avec l’annonce
redressements ont permis de rendre identiques publique du chiffre de population légale du
les totaux afin d’obtenir des effectifs cohérents. territoire : 14 944 habitants. Le décret n° 2004-
Les valeurs manquantes ou incohérentes ont été 316 a authentifié les chiffres le 29 mars 2004.
redressées par la méthode « hot-deck », qui
consiste à affecter la modalité pour la même La saisie
variable du dernier individu rencontré présentant
des caractéristiques communes. Pour la première fois, la saisie exhaustive a été
effectuée sur le territoire. L’interface de saisie a
été développée sur le module « Data Entry
Application » du logiciel CSPRO (Census and
Survey Processing), sur les conseils de la CPS.








4
Résultats des différentes populations de Wallis et Futuna au recensement de juillet 2003


POPULATION TOTALE
15 301
POPULATION COMPTEE A PART (établissements)
357
Population des établissements militaires et
POULATION d'enseignement avec internat
Population des MUNICIPALE 357
établissements 14 944
pénitentiaires sans autre Ayant une résidence sur le
0 résidence Territoire
0 357
POPULATION SANS DOUBLES COMPTES DOUBLES COMPTES
14 944 357
Source : recensement de la population de Wallis et Futuna 2003- Insee, STSEE
5
collectives et prennent souvent leur repas en Quelques définitions
commun. Il peut s’agir de membres d’une
communauté religieuse, d’étudiants ou de Logement
travailleurs logés en foyer, de personnes Le logement est défini par son utilisation : c’est
recueillies dans un centre d’hébergement ou un local séparé et indépendant utilisé
d’accueil, de personnes vivant en maison de principalement pour l’habitation.
retraite ou hospice, de personnes hospitalisées
ou en traitement pour plus de trois mois. Ménage
Un ménage est constitué par l’ensemble des
Population des ménages ordinaires personnes qui partagent la même résidence
principale, sans que ces personnes soient
Population des personnes occupant une unité nécessairement unies par un lien de parenté. Par
d’habitation privée au titre de résidence définition, les nombres de ménages et de
principale. résidences principales sont égaux.


Population comptée à part Personne de référence du ménage

Elle comprend les militaires des forces françaises Au sein de chaque ménage, on détermine une
logés en caserne ou en camps, les élèves personne de référence et une seule, selon une
internes en collège ou lycée et les détenus dans règle basée sur la prédominance de la famille, du
les établissements pénitentiaires. père, de l’activité et de l’âge :
- si le ménage comporte au moins un couple, la
Population totale personne de référence est, parmi les hommes
des couples, l’actif le plus âgé ou à défaut d’actif,
C’est la somme des populations municipales et l’homme le plus âgé ;
comptées à part. Toutefois, les élèves internes - si le ménage ne comporte aucun couple mais
seront comptabilisés également au titre de la comporte au moins une famille monoparentale, la
population municipale de leur village ou personne de référence est, parmi les parents de
circonscription de résidence personnelle si celle-famille monoparentale, l’actif le plus âgé, ou à
ci est située dans le territoire et non dans la défaut d’actif, le plus âgé d’entre eux ;
circonscription ou village siège de l’établissement - si le ménage ne comprend aucune famille, la
où ils sont logés. personne de référence est l’actif le plus âgé
(homme ou femme) ou à défaut d’actif, le plus
Population totale sans doubles comptes âgé.

Pouvant comporter des doubles comptes, la Population municipale
population totale n’a aucune signification
démographique. C’est pourquoi la notion de La population municipale d’un village ou d’une totale sans doubles comptes existe. circonscription comprend les personnes qui ont
Elle est égale à la population totale moins la
leur résidence principale dans ce village ou cette
population comptée à part (doubles comptes).
circonscription, y compris les personnes dont la
Les tableaux figurant dans cette publication font résidence principale est classée en collectivité.
référence à cette population sans doubles
comptes. Il faut comprendre derrière le terme Collectivités
« population totale », la « population totale sans
doubles comptes ». Groupement de personnes vivant en
communauté, qui logent dans certains
établissements en chambres individuelles ou


6
Remerciements


Le recensement a été préparé par Monsieur Gabriel Gamblin, et la collecte a été suivie par Monsieur
Jacques Dubois, tous deux chefs de mission successivement.

Les membres du STSEE ont travaillé sous la responsabilité des chefs de mission de l’Insee dans le
cadre de la préparation de la cartographie et de la collecte terrain : Monsieur Gaston Lutui, chef de
service, assisté de : Madame Carmela Tranty, Monsieur Jean-Paul Mailagi, Monsieur Vincent Denis,
Madame Anastasia Vakauliafa, Madame Elisa Valefakaaga, Mademoiselle Lita Tufele, et Madame
Lesley Lakalaka.

Les traitements informatiques et l’exploitation des questionnaires ont été réalisés par Monsieur
Bertrand Buffière (STSEE) avec le soutien technique de Monsieur Arthur Jorari (CPS). Les données
relatives à l’état civil ont été fournies par les circonscriptions d’Uvea et de Sigave. Les cartes de
population ont été aimablement fournies par Monsieur Christian Jost du CNRS.

Le STSEE souhaite remercier l’ensemble des personnes ayant contribué à la réussite de l’opération.
7
Bibliographie


« Images de la population de Wallis et Futuna - Principaux résultats du recensement 1996 », Insee
Résultats, Démographie Société n° 79, décembre 2000.

« Images de la population de Wallis et Futuna - Recensement 1990 », Insee Résultats, n° 18, juin
1992.

« Recensement de la population à Wallis et Futuna : 14 944 habitants au 22 juillet 2003 », Insee
Première, n° 1013, avril 2005.

« Wallis et Futuna - Recensement de la population du 3 octobre 1996 », Insee Première, n° 575, avril
1998.

« La population de Wallis et Futuna en 1990 », Insee Première, n° 142, juin 1991.
8
Les données essentielles
Présentation du Territoire des îles de Wallis et Futuna
Situation géographique Organisation politique

La loi du 29 juillet 1961 conférant aux îles de Ce petit territoire du Pacifique Sud est situé à
Wallis et Futuna le statut de Territoire d’Outre-2 800 km de la Polynésie Française (Tahiti) et
mer, régit le statut actuel de l’archipel, désormais 2 100 km de la Nouvelle-Calédonie (Noumea),
collectivité d’Outre-mer depuis la révision
les archipels alentours sont les Tonga et les
constitutionnelle du 28 mars 2003. Elle est
Samoa, à 400 km et 370 km de Wallis ainsi que représentée au niveau des institutions nationales
les Fidji à 280 km de Futuna. par un député, un sénateur ainsi qu’un membre
Le territoire se compose de trois îles : Wallis, au conseil économique et social.
Futuna et Alofi. Les deux dernières formant Localement, le Préfet, Administrateur Supérieur,
l’archipels des « Iles de Horn » (ville d’origine des préside le Conseil Territorial composé des trois
navigateurs hollandais qui les découvrit en 1616) rois, plus hauts représentants de l’autorité
distantes de 2 km l’une de l’autre. Elles sont coutumière dans chacun des trois royaumes
distantes de Wallis (du nom du navigateur qui la correspondant aux trois circonscriptions
découvrit en 1767) d’environ 230 km. administratives : la circonscription d’Uvea à
Wallis et celles d’Alo et Sigave à Futuna. La
première est divisée en trois districts (Hihifo,
Hahake et Mua), soit au total cinq unités
administratives. Ces unités sont elles-mêmes
subdivisées en villages dont les chefs sont
désignés coutumièrement.
L’Assemblée Territoriale compte 20 conseillers
(13 pour Wallis et 7 pour Futuna) élus pour cinq
ans, qui votent le budget du Territoire.
9




10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.