Renouveau de l'immigration

De
Publié par

En région Pays de la Loire, les immigrés représentant 1,9% de la population en 1999, un des plus faibles taux de l'Hexagone. Néanmoins, on assiste à une accélération et à une diversification des flux migratoires dans notre région. De nouvelles populations s'installent, les Britanniques par exemple, le plus souvent pour des motifs de vie privée ou familiale.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 32. Janvier 2005
Renouveau
de l’immigration
OMME les autres régions de travailleurs permanents a concerné en-En région Pays de la
l’ouest de la France, les Pays de viron 20 000 personnes dans la région,Loire, les immigrés
la Loire ont historiquement connu soit en moyenne près de 340 person-représentent 1,9 % de la C
des vagues d’immigrations ancien- nes par an. Cette immigration de travailpopulation en 1999, un
nes mais de faible volume. En effet, a généré des entrées au titre du regrou-
des plus faibles taux de
ces régions sont demeurées longtemps pement familial sensiblement égales,
l’Hexagone. Néanmoins, des terres d’exode rural. Dans ces condi- environ 360 personnes par an. Ainsi, en
on assiste à une tions, les besoins en main-d’œuvre ont 1975, année charnière marquant la fin
accélération et à une été satisfaits essentiellement par les des « trente glorieuses » et l’arrêt de
diversification des flux populations locales. Dans les Pays de la l’immigration massive de main-d’œuvre
Loire, l’immigration de main-d’œuvre est en France, la part des immigrés dans lamigratoires dans notre
restée limitée à certains métiers et à population ligérienne s’établissait àrégion. De nouvelles
quelques pôles industriels locaux : Nantes, 1,2 % contre 7,4 % en France.populations s’installent,
Angers, Le Mans, Saint-Nazaire ou Cholet.les Britanniques par A partir de 1975, l’immigration change
Depuis l’après-guerre, l’immigration de
exemple, le plus souvent de nature. L’immigration de main-d’œuvre
devient marginale, le regroupementpour des motifs de vie
familial, les motifs familiaux, politiquesprivée ou familiale. 4 Une région restée longtemps ou autres deviennent prédominants. La
peu concernée part des immigrés dans la population se
par l’immigration stabilise à 7,4 % en France alors qu’elle
passe de 1,2 % à 1,9 % dans les Pays Une accélération récente
de la Loire. L’attractivité nouvelle des de l’immigration
territoires de l’Ouest et une plus grande
Une diversification des pays diffusion des flux migratoires induisent
d’origine des immigrés une amorce de rattrapage dans la
Une montée en puissance région. La moindre présence d’immi-
Jean COLLOBERT grés dans la région avait comme cause des mariages mixtes
Jeannine RABAUD historique essentielle le moindre besoin
444Renouveau de l’immigration
Moins d’immigrés est sensiblement plus élevée dans les
« Qui est immigré, qui est étranger ? »dans le Grand Ouest Pays de la Loire que sur l’ensemble du
Est étrangère (ou apatride) toute personneterritoire français (36 %). Autre particu-
résidant en France qui n’a pas la nationalitélarité ligérienne, l’écart entre hommes
française. Un étranger peut, en fonction des
et femmes immigrés ayant acquis la na- possibilités offertes par la législation,
tionalité française est plus réduit qu’en acquérir ensuite la nationalité française :
il devient alors Français par acquisition.France. En 1999, dans la région, 40 %
des hommes immigrés étaient Français Est immigrée toute personne née étrangère,
dans un pays étranger, qui vit en France.et 44 % des femmes immigrées étaient
La population immigrée est définie par unFrançaises, contre respectivement
double critère de nationalité et de lieu de
33 % et 40 % pour l’ensemble de la naissance, elle est composée d’étrangers
France. L’acquisition de la nationalité et de personnes ayant acquis la nationalité
française.française dépend en partie du pays de
naissance et de l’année d’arrivée.
Maroc, Portugal et Algérie sont les pre-
solde net d’immigrés entre 1990 etPart de la population immigrée miers pays de naissance des immigrés
dans la population des régions (en %) 1999 représente le quart de la popula-résidant dans les Pays de la Loire. Les
8,9 ou plus tion immigrée en 1999.natifs d’Afrique et d’Europe sont en
de 6,8 à moins de 8,9
de 5 à moins de 6,8 nombre sensiblement équivalent et re- L’immigration d’origine européenne se
de 3,7 à moins de 5 présentent plus des trois quarts des im- diversifie elle-aussi et s’amplifie. Les
moins de 3,7
migrés de la région. L’immigration flux traditionnels venant de l’Europe du
© IGN - Insee 2005
Source : Insee - Recensement de la population 1999 ligérienne présente ainsi des spécifici- Sud (Espagne, Portugal ou Italie) sont
tés : moindre immigration intra-euro- en baisse et ne concernent plus que
péenne, flux en provenance de l’Afriquede main-d’œuvre étrangère. De ce fait, 5 % des nouveaux arrivants alors que
noire ou de l’ex-Indochine plus nom- ces nationalités représentent près del’arrêt de l’immigration de main-d’œuvre
breux. Cette plus grande dispersion 19 % de l’ensemble de la population im-en France « normalise » la situation de
des pays d’origine des immigrés s’expli-la région vis-à-vis des flux migratoires. migrée. En revanche, de nouveaux flux
que par une immigration plus récente etC’est désormais l’attractivité intrinsèque en provenance de l’Europe du Nord
par une mondialisation de la circulationde la région qui joue sur ces flux migra- (Royaume-Uni, Allemagne, Belgique,
des personnes. Pays-Bas) prennent le relais. Entre 1990toires et celle-ci se manifeste par un
et 1999, les ressortissants du Royau-solde migratoire positif de 57 000 habi-
Forte immigration destants avec les autres régions françaises me-Uni ayant émigré dans la région de-
Britanniques entre 1990 etentre 1990 et 1999. vancent toutes les autres nationalités.
1999. Enfin, les arrivées européennes extra-
communautaires restent pour l’essentiel62 400 personnes Entre 1990 et 1999, la population immi-
limitées à la Roumanie et à la Pologne.immigrées en 1999 grée ligérienne augmente fortement.
Dans le même temps, les pays d’origine L’immigration issue du Maghreb est enEn 1999, on dénombrait 62 400 immi- des immigrés se diversifient , avec no- recul relatif : même si leur nombre con-grés et 42 800 étrangers vivant dans tamment une plus grande part d’immi- tinue d’augmenter, leur part baisse. Ales Pays de la Loire. Entre 1968 et
grés nés sur le continent américain. Le l’inverse, les immigrés nés dans les1999, le nombre d’immigrés a plus que
triplé dans la région. De ce fait, leur
part dans la population totale ligérienne L’immigration européenne
n’a cessé de croître, passant de 0,8 % Population immigrée arrivée
Population immigrée en 1999
entre 1990 et 1999en 1968 à 1,9 % en 1999. Au niveau
Pays de naissance Pays de la Loire France Pays de la Loire France
national, la part des immigrés est beau-
Effectifs % % Effectifs % %
coup plus importante, tout en restant
Union Européenne 19 591 31,4 37,8 4 017 26,0 27,0
stable depuis 1975 : 7,4 % de la popu-
dont :
lation. Entre 1990 et 1999, on observe
P8ortugal 7622 131, 173, 358 23, 7,
un flux annuel moyen d’immigrants de
R8oyaume-Uni 2898 47, 18, 1968 180, 4,
1 650 personnes, soit une croissanceE1spagne 2156 43, 70, 265, 1,
moyenne de la population immigréeI3talie 1191 38, 84,4 02, 2,
légèrement supérieure à 3 % par an. EnA1llemagne 1090 39, 26, 576 36, 4,
B1elgique 1554 22, 21, 336 21, 3,France, la progression de la population
P2ays-Bas 618 16, 06, 299 12, 1,immigrée est du même ordre que celle
Non Union Européenne 4 147 6,6 7,1 1 473 9,5 9,8de l’ensemble de la population, environ
dont :0,4 % par an.
P4ologne 1024 23, 27, 241 16, 1,
Au sein de la population immigrée ligé-R9oumanie 59301, 324 24, 1,
rienne, 42 % des personnes sont deve- Europe 23 738 38,0 44,9 5 490 35,6 36,8
nues françaises par acquisition. CetteE5nsemble de la population immigrée602 411000, 1100,105 441000, 100,
acquisition de la nationalité française Source : INSEE recensement de la population de 1999 (exploitation complémentaire).
2
INSEE PAYS DE LA LOIRE - RENOUVEAU DE L’IMMIGRATION - JANVIER 2005Population immigrée : plus de jeunes
L’Office des Migrations
Âge Internationales
120 Population totale ligérienne Créé en 1945 essentiellement pour115
110 Immigrés en Pays de la Loire assurer le recrutement et l’entrée en
105
France des travailleurs étrangers, l’Officedont immigrés arrivés100
95 entre 1990 et 1999 National de l’Immigration (ONI) devenu
90
successivement l’Office des Migrations85
80 Internationales (OMI) puis l’Agence
75
Nationale de l’Accueil des Etrangers et desHommes70 Femmes
65 Migrants (ANAEM) en 2005 a vu
60
ses activités évoluer et se diversifier.55
50 Parmi celles ci, figure la prise en compte
45 statistique des flux d’entrée des étrangers40
35 non ressortissants de l’Union Européenne
30
en France.25
20 Dans cette étude, les flux étudiés sont
15
10 qualifiés de pérennes ( travailleurs
5
en % permanents, regroupement familial, vie0
privée et familiale, réfugiés ) ou de non42 02 4
pérennes ( travailleurs temporaires,
Lecture : Les pyramides des populations ligériennes et immigrées sont exprimées en pourcentage des populations totales ligériennes et immigrées travailleurs saisonniers, étudiants ). Les
La population immigrée entrée entre 1990 et 1999 est une sous-population de la population immigrée ligérienne
données OMI sont des flux, correspondant
Source : INSEE recensement de la population de 1999 (exploitation complémentaire)
à des entrées sur le territoire régional ; les
sorties (retour au pays d’origine, décès) ne
sexes : 103 hommes pour 100 fem-autres pays africains (soit un nouvel arri- sont pas connues. De ce fait, on ne peut
comparer les données du Recensementmes, contre 95 hommes pour 100 fem-vant sur cinq), sont plus nombreux et
Général de la Population (quimes dans l’ensemble de la populationleurs pays de naissance se diversifient :
correspondent à des stocks ) aux données
Cameroun, Madagascar, Sénégal et ligérienne. Ce déséquilibre, spécifique à OMI ( qui sont des flux annuels ).
Côte d’Ivoire. l’immigration de main-d’œuvre, est plus
marqué dans la région que dans la popu-
Rajeunissement et lation immigrée française, pour laquelle dans une moindre mesure des 45-64
féminisation de la population ans. Plus des deux tiers des immigréson compte 101 hommes pour 100 fem-
immigrée depuis 1990. sont dans les classes d’âges actifs (demes.
25 à 64 ans) contre la moitié pour lesLa population immigrée résidant dans Par rapport à l’ensemble de la popula-
Ligériens. Conséquence d’un dévelop-les Pays de la Loire reste encore mar- tion ligérienne, il existe une très forte
pement plus tardif des flux d’immigra-quée par un déséquilibre entre les sur-représentation des 25-44 ans et
tion dans les Pays de la Loire, la
population immigrée ligérienne estL’immigration non européenne
beaucoup plus jeune que sur l’ensem-
Population immigrée arrivée
Population immigrée en 1999
entre 1990 et 1999 ble du territoire français. Ainsi, 21 %
Pays de naissance Pays de la Loire France Pays de la Loire France des immigrés ont moins de 25 ans
Effectifs % % Effectifs % % dans la région contre 13 % en France.
Afrique 24 063 38,6 39,3 5 733 37,1 39,0
Les flux migratoires de la dernière dé-
dont :
cennie ont rajeuni la population immi-
M5aroc 8328 113, 182,1008 77, 10,
grée : 42 % des nouveaux arrivantsA5lgérie 5379 93, 173,1733 86, 10,
avaient moins de 25 ans. Ils ont égale-T1unisie 2259 47, 42, 299 14, 2,
ment féminisé cette population : 8 500M3adagascar 956 17, 07, 312 23, 1,
S8énégal3 12, 17, 264 16, 1, femmes pour 6 900 hommes parmi les
C6ameroun 619 16, 00, 358 22, 1, nouveaux migrants. Entre les âges de
C1ôte d'Ivoire 594 07, 06, 230 13, 1, 20 et 35 ans, on compte trois femmes
Asie 10 941 17,5 12,8 2 477 16,0 17,1 pour deux hommes. Féminisation et ra-
dont : jeunissement de la population immigrée
T3urquie 3011 50, 47, 601 47, 4, tiennent à l’importance des regroupe-
V0ietnam 1983 27, 18, 588 38, 1,
ments familiaux récents.
L8aos 1809 19, 08, 01,1 0,ambodge 845 12, 15, 5403, 0,
Nouvelle immigration,
C0orée du Sud (Rep. De) 831 13, 05, 128 16, 0,
nouveaux motifs
I1nde 603 14, 03, 171 09, 0,
Amérique - Océanie 3 673 5,9 3,0 1 741 11,3 7,0 Peu concernée historiquement par l’im-
dont : migration de travail, la région des Pays
E2tats-Unis d'Amérique 600 17, 09, 299 19, 1, de la Loire découvre une nouvelle immi-
B3résil1 13, 06, 287, 0, gration fondée sur de nouveaux motifs.
C6anada 472 03, 01, 253, 0,
Les données récentes de l’Office des
Hors Europe 38 677 62,0 55,1 9 951 64,4 63,2
Migrations Internationales (de 1999 à
E5nsemble de la population immigrée602 411000, 1100,105 44 1000, 100,
2003) apportent des éléments quant
Source : INSEE recensement de la population de 1999 (exploitation complémentaire).
aux motifs actuels de l’immigration des
3
INSEE PAYS DE LA LOIRE - RENOUVEAU DE L’IMMIGRATION - JANVIER 2005Renouveau de l’immigration
Les flux d’immigration pérennes hors Union Européenne de 1999 à 2003
Pour en savoir plus
Pays de la Loire Pays de la Loire France « Atlas des populations immigrées de laMotifs d'entrée
Fnlux annuel moye en % en % région Pays de la Loire ». INSEE Pays de la
Loire -janvier 2004.
V5ie privée et familiale 949 60 5
d3ont mariages mixtes (1) 796 49 2
R5egroupement familial (2) 288 12 3
T7ravailleurs permanents 116 19
R3éfugiés et apatrides 171 9
Ensemble entrées pérennes 1560 100 100
Source : OMISTATS de 1999 à 2003
La région Pays de la Loire a accueilli 2,1 des flux migratoires pérennes en France
(1) Mariage mixte : immigration d’un étranger suite à son mariage avec un ressortissant de nationalité française
2) Regroupement familial : immigration du conjoint et des enfants de moins de 18 ans autorisés à rejoindre le parent ressortissant étranger
ressortissants des pays n’appartenant personnes liées au regroupement fami-
pas à l’Union Européenne, soit les trois lial par an. Les entrées de population
quarts des flux pour notre région. consécutives au regroupement familial
sont actuellement de faible importanceL’immigration permanente de main-
dans les Pays de la Loire. Entre 1999 etd’œuvre est devenue marginale, elle
2003, elles concernent moins d’une en-concerne seulement 11 % des flux entre
trée sur cinq alors qu’elles atteignent « Les immigrés en France » - portrait social/1999 et 2003. Mais le ralentissement
près d’un tiers des entrées en France. contours et caractères. INSEE - févrierde l’immigration de main-d’œuvre est
1997.Actuellement, les principaux motifsresté modéré dans les Pays de la Loire,
« La proportion d’immigrés est stable depuisd’immigration relèvent de la vie privéerégion où les flux antérieurs étaient déjà
25 ans » - INSEE première. INSEE -et familiale, motif qui représente 64 %modestes. La raréfaction des entrées novembre 2000
des arrivées en Pays de la Loire contrede main-d’œuvre permanente à partir « Immigration et présence étrangère en
50 % en France. Ainsi, les mariages France en 2002» André LEBON – Lade 1975 a provoqué, avec un certain
mixtes représentent désormais près de documentation française - mai 2004décalage temporel, une baisse des flux
la moitié des nouvelles entrées péren- « Rapport 2002 – 2003 – observatoire desmigratoires liés au regroupement fami-
statistiques de l’immigration et denes de population, contre moins d’unlial. Dans la dernière décennie, l’OMI l’intégration » - Haut Conseil à l’Intégration
tiers au niveau national.dénombre dans la région l’entrée de
130 travailleurs permanents et de 290
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
Les flux d’immigration (hors Union Européenne) non pérennes de 1999 à Pierre MULLER
2003 RÉDACTRICE EN CHEF
Emmanuelle WALRAET
Dans la région, les flux de travailleurs provisoires ou saisonniers sont proportionnellement plus
SECRÉTAIRE DE RÉDACTIONfournis que ceux issus des flux de travailleurs permanents. En 2003, la région est en troisième
Gabrielle BRIZARD
position pour l’entrée des travailleurs provisoires. Ces travailleurs provisoires sont
MISE EN PAGEessentiellement localisés en Loire-Atlantique dans le secteur des services aux entreprises. Les
Jean Marc CHÉNÉtravailleurs saisonniers vont fréquemment dans le Maine-et-Loire, principal recruteur de
IMPRIMEURsaisonniers agricoles.
La Contemporaine - Sainte-Luce-sur-Loire
Il s’agit de personnes bénéficiant de titres de séjour court. Ces entrées n’ont pas vocation à être
Prix : 2,20 €pérennisées dans le temps. De ce fait, ces personnes ne sont pas intégrées dans la population
immigrée.
Photo : Phil JOURNÉ
(Tissé Métisse 11 décembre 2004)Flux annuel moyen
erDépôt légal 1 trimestre 2005 - ISSN 1633-6283
CPPAP 0707 B 06116 - Code Sage IETU03244Pays de la Loire FranceMotifs d'entrée
© INSEE Pays de la Loire - Janvier 2005
Travailleurs provisoires (1) 403 , 8 576 Abonnement annuel complet :
Études (mensuel) + Dossiers : 60 €
Travailleurs saisonniers (2) 287 10 889
Abonnement annuel Études : 20 €
Étudiants 1 343 41 750
INSEE Pays de la Loire
Ensemble entrées non pérennes 2 033 61 215 105, rue des Français Libres
BP 67401 – 44274 NANTES Cedex 2
Source : OMISTATS de 1999 à 2003 Tél. : 02 40 41 75 75 – Fax : 02 40 41 79 39
(1)Travailleurs provisoires : bénéficiaires d’une autorisation provisoire de travail généralement fixée à 9 mois et renouvelable une fois.
Informations statistiques au 0825 889 452
(2)Travailleurs saisonniers : titulaires d’un contrat de travail saisonnier, en quasi-totalité pour des travaux agricoles.
€ la minute)(0,15
4 INSEE PAYS DE LA LOIRE - RENOUVEAU DE L’IMMIGRATION - JANVIER 2005
n

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.