Résultats départementaux du recensement de population de 1999 : vieillissement des périphéries des villes dans le Nord

De
Publié par

Le nombre de Nordistes est relativement stable mais les modifications de la structure par âge de la population se poursuivent. La population du département vieillit à un rythme différent selon le territoire considéré. Ce sont les communes minières et les pôles ruraux qui connaissent le plus fort accroissement de la part des 60 ans et plus. Quant aux espaces périurbains qui rajeunissaient jusqu'en 1990, ils suivent désormais aussi la tendance au vieillissement de la population.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 19
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

NORD-PAS-DE-CALAIS
F 15 - 2,29 HORS SÉRIE N°4 - 2000
Résultats départementaux du recensement de population de 1999 :
vieillissement des périphéries
des villes dans le Nord
Le nombre de Nordistes est relativement
stable mais les modifications de la structure
par âge de la population se poursuivent. Au 8 mars 1999, le département du Nord
comptait 2 554 449 habitants, soit près
de 22 000 individus de plus qu’au recen-La population du département vieillit à un
sement de 1990. La population totale
s’est faiblement accrue de 0,9% en neuf
ans.rythme différent selon le territoire considéré.
La pyramide des âges du département
continue doucement sa déformation : sa
Ce sont les communes minières et les pôles base s’érode, ses flancs se redressent et son
sommet s’allonge et s’épaissit.
ruraux qui connaissent le plus fort
UNE ÉROSION DE LA BASE…
accroissement de la part des 60 ans et plus. Depuis 1962, les jeunes sont de moins en
moins nombreux. La part des moins de
20 ans n’a cessé de diminuer passant deQuant aux espaces périurbains 35,4% à 28,1% en 1999. En outre, l’effectif
des jeunes de moins de 15 ans a perdu
120 000 individus entre 1962 et 1999,qui rajeunissaient jusqu’en 1990,
soit une baisse de près de 20%. Ils sont
désormais 517 000 et leur part représente
ils suivent désormais aussi la tendance 20,3% de la population totale. De plus, le
taux de natalité, défini comme le rapport
entre le nombre de naissances et laau vieillissement de la population. population totale moyenne de l’année
s’est réduit considérablement, passant de
20,5‰ pour la période 1962-1968 àJoselito Mancuso - Lambert Watrelot
14,4‰ pour la période 1990-1999. De ce
SERVICE ÉTUDES DIFFUSION
fait, la base de la pyramide se resserre.
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CÉDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00HORS SÉRIE N°4
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
… VERS UNE PYRAMIDE À FLANCS Un net resserrement de la base de la pyramide depuis vingt ans
DROITS Évolution de la pyramide des âges du Nord de 1962 à 1999
Âge
Les premières générations issues du baby-
95
boom gonflent le milieu de la pyramide et Hommes Femmes90
en redressent les flancs. Entre 1962 et 85
801999, l’effectif des 35-54 ans a augmenté
75
de plus d’un tiers et atteint les 707 000
70
individus. Leur part représente désormais 65
27,7% de la population totale, contre 22,9% 60
55en 1962. Ces générations nombreuses
50
seront les retraités des années 2005-2025.
45
40
35UNE AUGMENTATION PLUS
30
SENSIBLE AUX GRANDS ÂGES 25
20
15Les plus de 60 ans sont maintenant 461 000
10soit presque 22% de plus qu’en 1962.
5
Leur poids dans la population totale n’a 0
augmenté que de 1,6 point entre 1962 et 24 000 18 000 12 000 6 000 0 6 000 12 000 18 000 24 000
1999 ; il est aujourd’hui de 18,1%. Par
1999 1982 1962ailleurs, le nombre de personnes âgées de
Sources : Insee - Recensements de la population 1962, 1982 et 199975 ans et plus a presque augmenté des
deux tiers depuis 1962. Il dépasse désormais
les 153 000 individus soit 6,0% des les habitants du Nord vivent en moyenne pouvait prétendre en moyenne à 65,8
Nordistes contre 4,1% en 1962. Depuis plus longtemps qu’avant. Aujourd’hui, si années de vie, une femme à 73,9 années.
cette date, ces générations ont vu leur l’on suppose que la mortalité observée à Ce gain d’espérance de vie se traduit par
effectif progresser constamment et cette chaque âge en 1994 va se poursuivre, l’allongement et l’élargissement du sommet
tendance ne montre pas de fléchissement. lorsque quelqu’un naît dans le département, de la pyramide des âges.
il peut espérer vivre en moyenne 71,1
Le déclin de la mortalité est en grande années s’il est un homme, 80,0 années s’il Par ailleurs, du fait de l’écart d’espérance
partie à l’origine de cette évolution. Ainsi, est une femme ; en 1975, un homme de vie à la naissance entre hommes et
Les 60 ans et plus, davantage présents dans le sud du département
Dunkerque
Part des 60 ans et plus
dans la population totale en %
34,5
25,0
21,1
Moyenne pour
18,1 le département
15,0
Lille
10,0
07,7
Limite d’arrondissement
Douai Valenciennes Chef-lieu d’arrondissement
Cambrai
Avesnes-sur-Helpe
Source : Insee - Recensement de la population 1999HORS SÉRIE N°4
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
femmes, la proportion des femmes parmi 20% de la population en 1999 soit 4,2 LES ESPACES PÉRIURBAINS
les personnes âgées est bien supérieure à points de plus qu’en 1975. En revanche,
NE RAJEUNISSENT PLUS
celle des hommes. Ce déséquilibre n’a dans les communes non minières cette
pas tendance à se résorber : la différence proportion n’a progressé que d’un point
Cette quasi-stagnation de la part des plus
d’espérance de vie à la naissance entre depuis 1975 pour atteindre en 1999 17,4%
âgés dans les communes périurbaines
les hommes et les femmes a même sensi- de la population.
cache deux mouvements contraires au
blement augmenté entre 1975 et 1994,
cours des vingt-cinq dernières années :
passant de 8,1 ans à 8,9 ans.
LES PÔLES URBAINS VIEILLISSENT d’abord un rajeunissement observé jusqu’en
1990 puis une évolution opposée sur laPLUS VITE QUE LEUR PÉRIPHÉRIEUN VIEILLISSEMENT PLUS MARQUÉ
période récente.
DANS L’ESPACE À DOMINANTE
La part des personnes âgées de 60 ans etRURALE Ainsi, dans ces communes entre 1990 et
plus a davantage progressé dans les pôles
1999, la part des personnes âgées de
ruraux que dans les pôles urbains. En
60 ans et plus a progressé de 1,6 point.Dans le Nord, la part des personnes âgées de
1999, ces classes d’âge représentent
Ce changement de tendance reste à60 ans et plus est largement supérieure dans
22,5% de la population résidant dans les
étudier en fonction des modifications quil’ensemble des communes à dominante
pôles ruraux, soit 5,2 points de plus qu’en
devraient apparaître en matière de mobi-rurale à celle observée dans l’ensemble des
1975. Cette proportion a progressé moins
lité résidentielle. communes à dominante urbaine : respecti-
fortement dans les pôles urbains, passant
vement 22,1% et 17,8%.
de 15,8% en 1975 à 17,8% en 1999.
Deux hypothèses seront notamment à
Entre 1975 et 1999, cette proportion a vérifier.
L’évolution des communes multipolariséesprogressé de 1,6 point dans l’ensemble des La première concerne la recherche par
ou appartenant aux couronnes périurbainescommunes à dominante urbaine contre 2,1 certains ménages d’une résidence de plus
est très différente. La part des personnespoints pour l’ensemble des communes à en plus éloignée des centres urbains en
âgées de 60 ans et plus s’est légèrementdominante rurale. Toutefois, ce dernier raison du coût du foncier.
réduite : de l’ordre d’un demi-point entreespace ne représente que 5,0% de la popu- La seconde est liée à l’accès aux études
1975 et 1999 pour les deux catégories delation totale du Nord. supérieures de jeunes nés dans les
communes. Les communes des couronnes ménages qui se sont installés dans les
périurbaines forment l’espace où la partLe département se caractérise également par années soixante-dix dans les couronnes
des personnes âgées de 60 ans et plus estun vieillissement relativement prononcé dans périurbaines, accès qui s’accompagne
les communes minières où les personnes la plus faible : 17,1% contre 18,1% pour assez souvent d’une résidence dans les
âgées de 60 ans et plus atteignent près de l’ensemble du département. centres urbains.
LES JEUNES NORDISTES PERDENT DU TERRAIN
Structure de la population totale par sexe et grands groupes d’âge
Hommes Femmes Ensemble
1990 1999 1990 1999 1990 1999
Nombre % Nombre % Nombre % Nombre % Nombre % Nombre %
Moins de 20 ans 397 900 32,3 367 188 29,7 379 649 29,2 351 155 26,6 777 549 30,7 718 343 28,1
De 20 à 59 ans 660 930 53,8 683 758 55,3 664 594 51,0 691 112 52,5 1 325 524 52,4 1 374 870 53,9
De 60 à 74 ans 126 875 10,3 135 284 10,9 160 271 12,3 172 405 13,1 287 146 11,3 307 689 12,0
75 ans et plus 44 689 3,6 50 461 4,1 97 681 7,5 103 086 7,8 142 370 5,6 153 547 6,0
Ensemble 1 230 394 100,0 1 236 691 100,0 1 302 195 100,0 1 317 758 100,0 2 532 589 100,0 2 554 449 100,0
Sources : Insee - Recensements de la population 1990 et 1999
UN VIEILLISSEMENT MARQUÉ DANS LES COMMUNES URBAINES MINIÈRES ET LES PÔLES RURAUX
Évolution de la population totale et de la population âgée de 60 ans et plus par catégorie de communes
dont 60 ans et plus
PopulationCatégories Effectifs Part
totalede communes Nombre Variation en % Variation
1975 1999 1975 1999 en % 1975 1999 en points
Pôle urbain 2 038 371 2 040 127 321 239 363 141 +13,0 15,8 17,8 +2,0
Couronne périurbaine 212 724 259 287 37 541 44 453 +18,4 17,6 17,1 -0,5
Communes multipolarisées 118 494 126 909 24 116 25 278 +4,8 20,4 19,9 -0,5
Espace à dominante urbaine 2 369 589 2 426 323 382 896 432 872 +13,1 16,2 17,8 +1,6
- communes minières 534 589 497 121 83 987 99 012 +17,9 15,7 19,9 +4,2
- communes non minières 1 835 000 1 929 202 298 909 333 860 +11,7 16,3 17,3 +1,0
Communes sous faible influence urbaine 92 847 85 977 19 036 18 796 -1,3 20,5 21,9 +1,4
Pôle rural 26 149 23 138 4 511 5 200 +15,3 17,3 22,5 +5,2
Communes sous influence des pôles ruraux 5 643 4 910 1 141 1 139 -0,2 20,2 23,2 +3,0
Rural isolé 16 184 14 101 3 485 3 229 -7,3 21,5 22,9 +1,4
Espace à dominante rurale 140 823 128 126 28 173 28 364 +0,7 20,0 22,1 +2,1
Ensemble des communes 2 510 412 2 554 449 411 069 461 236 +12,2 16,4 18,1 +1,7
Sources : Insee - Recensements de la population 1975, 1990 et 1999
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CEDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00HORS SÉRIE N°4
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
VIVRE SEUL : UN PHÉNOMÈNE QUI S’INTENSIFIE
En 1999, 265 000 personnes déclarent 41%. Par ailleurs, le nombre des étudiants durée des études et l’attractivité des
vivre seules, soit 10,5% de la population a quadruplé et représente 8% des nombreuses structures universitaires du
des ménages du département. Elles sont Nordistes vivant seuls en 1999 soit 5 points département expliquent en partie cet
83 000 de plus qu’en 1982, soit une de plus qu’en 1982. L’allongement de la essor.
augmentation de 45,9%. Ce mode de
vie semble être de plus en plus fréquent : Moins de la moitié des personnes vivant seules sont des personnes âgées
la croissance a été plus forte entre 1990 Répartition des personnes vivant seules
et 1999 que de 1982 à 1990. Les personnes
%
âgées de 65 ans et plus, majoritaires en
121982 (53%), ne représentent plus que
43% des personnes seules : leur effectif
10n’a en effet progressé "que de 20%"
quand celui des autres catégories croissait
bien plus vite. 8
Parmi les autres catégories de population,
6
le nombre des célibataires et des divorcés
a très fortement augmenté entre 1982
et 1999. Le nombre de célibataires a 4
doublé pour atteindre 106 000 individus
soit 40% des personnes seules. Quant à 2
celui des divorcés, il a été multiplié par
2,5. Ils sont désormais près de 40 000
0soit 15% des individus vivant seuls contre
1982 1990 1999moins de 9% en 1982. En revanche,
l’effectif des veufs a peu évolué ; de ce De 65 à 74 ans 75 ans et plus Autres Étudiants
fait, leur part a diminué de 16 points
Sources : Insee - Recensements de la population 1982, 1990 et 1999
entre 1982 et 1999 et atteint aujourd’hui
Définitions
LA POPULATION DES MÉNAGES L’espace à dominante rurale est constitué par l’ensemble des com-
Elle est constituée par l’ensemble des occupants d’un même logement munes n’appartenant pas à l’espace à dominante urbaine.
quels que soient les liens qui les unissent. Un ménage peut se réduire
à une seule personne. Parmi elles, on distingue :
- le pôle rural est une commune ou unité urbaine offrant 2 000 à
LES CATÉGORIES DE COMMUNES
moins de 5 000 emplois et dont le nombre d’emplois offerts est
Les communes appartenant aux pôles urbains, aux couronnes péri-
supérieur ou égal au nombre de résidants actifs ;
urbaines, et les communes multipolarisées constituent l’espace à
dominante urbaine. - les communes sous faible influence urbaine urbaine ne sont pas
Le pôle urbain est une unité urbaine offrant 5 000 emplois ou plus pôles ruraux et 20% ou plus des résidants actifs travaillent dans un
n’appartenant pas à la couronne périurbaine d’un autre pôle pôle urbain ou une couronne périurbaine ;
urbain.
- les communes sous influence des pôles ruraux sont des communes
La couronne périurbaine est constituée de communes dont au
rurales et des petites unités urbaines, n’étant ni pôle rural, ni sous faible
moins 40% des résidants actifs ont un emploi dans un pôle urbain .
influence urbaine, et dont 20% ou plus des résidants actifs travaillent
Quand au moins 40% des résidants actifs d’une commune ont un
dans des pôles ruraux ;
emploi dans plusieurs pôles urbains (sans atteindre ce seuil avec un
seul d’entre eux) on parle de communes multipolarisées. - le rural isolé est formé de l’ensemble des communes rurales et des
Parmi les communes urbaines on distingue également les communes unités urbaines appartenant à l’espace à dominante rurale, n’étant ni
minières. Ce sont celles qui ont possédé sur leur territoire un puits pôle rural, ni sous faible influence urbaine, ni sous influence des
d’extraction houillère. Par complément, les autres communes à pôles ruraux.
dominante urbaine sont dites non minières.
Pour en savoir plus
• Résultats départementaux du recensement de population de 1999 : le Nord fait de la
place aux femmes actives - Insee - Profils Nord-Pas-de-Calais - Hors série n° 5.
• Résultats départementaux du recensement de population de 1999 : plus de confort et de
logements collectifs dans le Nord - Insee - Profils Nord-Pas-de-Calais - Hors série n° 6.
Directeur de la publication : Jean-Claude HAUTCŒUR - Service Administration des Ressources : Marie-Françoise DUBOIS
Service Études Diffusion : Anne FLIPO - Service Statistique : Michel BREZAULT - Rédactrice en chef : Élisabeth VILAIN
Secrétaire de rédaction : Francine LEDUC - Secrétaire de fabrication : Jean-Claude DELEHAYE - Vente : Bureau de vente
130 avenue J.F. Kennedy BP 769 - 59034 LILLE CEDEX - Tél : 03 20 62 86 66 - Télécopie : 03 20 62 86 00 - CPPAD en cours
ISSN 1269-0260 - Dépôt légal octobre 2000 - © Insee 2000 - Code Sage PR0HS0420 - UNIVERS LILLE Tél : 03 20 61 91 80
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CEDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.