Tableaux de léconomie bas-normande. Logement

De
Publié par

Au 31 mars 2005, la Basse-Normandie regroupe 786 000 logements, soit 7,5 % de plus qu’en 1999.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 32
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins

LOGEMENT
Au 31 mars 2005, la Basse-Normandie regroupe 786 000 logements, soit 7,5 % de plus qu’en
1999.
Une majorité de résidences principales et de propriétaires
Cette progression est due pour une grande partie à l’essor du parc de résidences principales, qui
représentent 80 % du parc immobilier bas-normand. Les résidences secondaires représentent,
quant à elles, 15 % des logements bas-normands (soit un logement sur six). Ce constat confirme
le caractère attractif de la région puisque cette proportion est de 9 % pour la France métropoli-
taine.
La tension sur le parc des logements s’accroît légèrement : la part de logements vacants passe
de 5,5 % en 1999 à 5,3 % en 2005.
Plus de la moitié des ménages (58 %) sont propriétaires de leurs résidences principales en 2005.
Le taux d’accès à la propriété a ainsi augmenté de 4 % depuis 1999. Les aides financières pro-
posées par l’État, comme le prêt à taux zéro ou la baisse du taux d’intérêt, favorisent cette pro-
gression.
Un intérêt grandissant pour les pavillons
Depuis 1990, il s’est construit en Basse-Normandie trois fois plus de pavillons que
d’appartements. Cela renforce la suprématie des maisons individuelles dans la région. En 1999,
70 % des résidences principales sont des pavillons contre 55 % en France métropolitaine.
L’essor des constructions pavillonnaires concerne aussi les logements sociaux locatifs. Plus du
tiers de ces logements sont des habitats individuels. La Basse-Normandie est d’ailleurs l’une des
seules régions françaises où la proportion de pavillons au sein des logements sociaux dépasse
30 %.
L’État encourage le développement de l’habitat individuel par ses subventions accordées aux
futurs propriétaires (prêt à taux zéro) ou bien aux logements locatifs sociaux (PLUS, PLAI).
Peu de logements sociaux vacants
erAu 1 janvier 2006, 107 000 logements sociaux sont réservés à la location en
Basse-Normandie. Le nombre de libres y est restreint puisque seulement 2,5 %
d’entre eux sont vacants. Ces logements, qui ont la particularité d’être plus abordables, sont
souvent prisés, notamment par les chômeurs, les étudiants et les jeunes actifs. Le taux de
vacance est le plus faible dans le Calvados (1,3 %) et le plus élevé dans l’Orne (4,9 %).
Près de 13 % des ménages habitant le parc locatif social ont déménagé en 2005. Ce taux est
supérieur de trois points à la moyenne nationale.
Une construction importante de nouveaux logements collectifs dans le Calvados
Les logements neufs bas-normands représentent 2,2 % de l’ensemble des constructions en
France métropolitaine. Ainsi, 2300 logements neufs ont été vendus en 2006 dont 85 % dans des
immeubles collectifs. Ils se concentrent majoritairement ( 75 %) dans le Calvados.
Tableaux de l’économie bas-normande -2008 65LOGEMENT5
Quelques définitions
Logement : local séparé et indépendant utilisé pour Résidence principale : logement habité de façon
l'habitation. permanente par un ménage.
Logement occasionnel : logement utilisé une partie Résidence secondaire : logement utilisé pour les
de l'année pour des raisons professionnelles. Les week-ends, les loisirs ou les vacances. Sont égale-
personnes qui s'y trouvent, le cas échéant, au mo- ment classés en résidences secondaires, les loge-
ment du recensement, sont recensées dans leur rési- ments meublés loués (ou à louer) pour des séjours
dence principale. touristiques.
Logement vacant : logement disponible pour la
Taux de mobilité : part des logements, en service
vente ou pour la location, logement neuf achevé
depuis au moins un an, qui ont fait l'objet d'un em-
mais non encore occupé à la date du recensement
ménagement au cours de l’enquête.
ou de l'enquête.
Taux de vacance : nombre de logements vacantsMobilité : elle est mesurée par le nombre des em- erdans le parc HLM au 1 janvier rapporté au nombreménagements autres que ceux liés à une première ertotal de logements au 1 janvier.mise en location.
Vacance : on appelle logement vacant un logementParc locatif social : logements construits ou gérés
par des organismes HLM (offices publics, société pour lequel il n'existe pas de contrat de location en
ercours de validité ou prenant effet au 1 janvier deanonyme, société d'économie mixte de construc-
tion, ...) à l'exclusion des logements-foyers, résiden- l'année de l'enquête (hors logements en travaux, dé-
molition ou mis en vente).ces universitaires ...
Pour en savoir plus ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
er Gautié (Isabelle), Fuentes (Bastien), "Le parc locatif social en Basse-Normandie au 1 janvier 2006 : un
parc en renouvellement" Chiffres & analyses, Direction Régionale de l'Equipement de Basse-Normandie,
janvier 2007
Even (Karl), Rakotomalala (Josée) et Robert (Annelise), "Logement social : des locataires plus âgés et plus
modestes" SESP, en bref, n° 23, Ministère de l'Écologie, de l'Energie, du Développement durable et de
l'Aménagement du Territoire, décembre 2007
Belkacem (Christelle), Gilles (Catherine) et Trigano (Lauren), "Vacance et mobilité dans le parc locatif
social" SESP en bref, n° 11, Ministère de l'Écologie, de l'Energie, du Développement durable et de
l'Aménagement du Territoire, août 2007
er "Le parc locatif social au 1 janvier 2006" SESPInfosrapides,n°382, Ministère de l'Écologie, de l'Energie,
du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire, juillet 2007
Beauvois (Martine), "Prix des logements anciens - La hausse reste vive en 2005" Insee Première, n° 1082,
Insee, juin 2006
66 2008 -Tableaux de l’économie bas-normandeParc des logements 5.1
Parc des logements Unité : logement
Basse- France
Province
Normandie (métropole)
1999 2005 1999 2005 1999 2005
Ensemble 730 554 786 143 23 619 357 25 427 937 28 702 012 30 689 161
Part en % des résidences principales 78,3 77,9 81,7 82 83,0 84
Part en % des résidences secondaires (*) 16,2 16,8 11,6 12 10,1 10
Part en % des logements vacants 5,5 5,3 6,7 6,1 6,9 6,2
(*) y compris les logements occasionnels
Source : Insee, enquête annuelle de recensement 2004, recensement de la population de 1999
Parc des logements en 1999 par département Unité : logement
Basse- France
Calvados Manche Orne
Normandie (métropole)
Ensemble 338 956 245 467 146 131 730 554 28 702 012
Résidences principales 258 513 194 795 118 711 572 019 23 810 161
dont maisons individuelles (ou fermes) 164 040 152 020 91 693 407 753 13 308 404
Résidences secondaires 62 644 33 756 16 585 112 985 2 641 757
Logements occasionnels 2 291 2 005 1 255 5 551 260 336
Logements vacants 15 508 14 911 9 580 39 999 1 989 758
Source : Insee, recensement de la population de 1999
erParc locatif social au 1 janvier 2006 Unité : logement
Basse- France
Calvados Manche Orne
Normandie (métropole)
Nombre de logements locatifs sociaux 50 626 35 122 21 505 107 253 4 146 224
Collectif 33 358 21 000 15 647 70 005 3 571 907
1 pièce 2 206 584 1 141 3 931 231 850
2 pièces 6 701 4 376 3 802 14 879 710 024
3 pièces 13 171 8 255 5 989 27 415 1 360 380
4 pièces 8 863 5 320 3 830 18 013 995 511
5 pièces ou + 2 417 2 465 885 5 767 274 142
Individuel 17 268 14 122 5 858 37 248 574 317
1 pièce 67 10 62 139 7 020
2 pièces 1 164 948 382 2 494 52 088
3 pièces 4 762 4 342 1 634 10 738 146 628
4 pièces 8 577 6 218 2 832 17 627 246 792
5 pièces ou + 2 698 2 604 948 6 250 121 789
Taux de mobilité (en %) 11,4 11,8 17,8 12,8 9,6
Taux de vacance (en %) 1,3 2,7 4,9 2,5 2,4
Source : Ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer, enquête annuelle sur le parc locatif social
Tableaux de l’économie bas-normande -2008 67LOGEMENT5
Quelques définitions
Locataire : ce statut concerne les locations de loge- culier, les ménages logés par un employeur, mais
ments loués vides ou meublés, ainsi que les loca- également les usufruitiers.
tions de chambres d’hôtels quand il s’agit de la Logement surpeuplé : On considère comme sur-
résidence principale de l’individu ou du ménage. peuplé un logement qui compte plus d'une per-
sonne par pièce (hors cuisine, salle de bain, WC,Logé gratuitement : les personnes logées gratuite-
couloirs, pièces à usage professionnel, etc).
ment ne sont pas propriétaires et ne paient pas de
loyer (elles peuvent néanmoins payer des charges). Propriétaire : ce statut inclut les différentes formes
Parmi les occupants à titre gratuit, figurent en parti- d’accession à la propriété.
Pour en savoir plus... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
Cador (Trinidad), KuliniczLes (Karl), Les besoins en logement temporaire des jeunes actifs, Direction
Régionale de l'Equipement de Basse-Normandie, septembre 2007
Castéran (Bénédicte), Ricroch (Layla), "Les logements en 2006 : le confort s'améliore mais pas pour tous"
Insee Première, n° 1202, Insee, juillet 2008
Christel (Virginie), Even (Karl), "Les dépenses de logement en 2005 et 2006 : des rythmes de croissance
jamais atteints" SESP en bref, n° 19, Ministère de l'Écologie, de l'Energie, du Développement durable et de
l'Aménagement du Territoire, juillet 2007
Jacquot (Alain), "Cinquante ans d'évolution des conditions de logement des ménages" in Données
sociales : La société française - Édition 2006, Insee Références, Insee, mai 2006
68 2008 -Tableaux de l’économie bas-normandeConfort et occupation des logements 5.2
Statut d’occupation des résidences principales Unité : %
Basse- France
Province
Normandie (métropole)
1999 2005 1999 2005 1999 2005
Propriétaire 55,7 58,0 57,0 59,3 54,7 57,0
Locataire ou sous-locataire 40,8 39,8 38,0 38,0 41,0 40,0
Logé gratuitement 3,5 2,2 5,0 2,7 4,3 3,0
Ensemble 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Source : Insee, recensement de la population 1999, enquête annuelle de recensement 2004
Taille et peuplement des résidences principales Unité : %
Basse- France
Province
Normandie (métropole)
1999 2005 1999 2005 1999 2005
Nombre moyen de pièces 4,0 4,2 4,0 4,1 3,9 4,0
Nombre moyen de personnes 2,4 2,3 2,4 2,3 2,4 2,3
Nombre moyen de personnes par pièce 0,6 0,5 0,6 0,6 0,6 0,6
Statut d'occupation en 1999 par département Unité : nombre
Basse- France
Calvados Manche Orne
Normandie (métropole)
Propriétaire 136 192 112 612 69 911 318 715 13 034 632
Locataire ou sous-locataire 113 251 75 660 44 730 233 641 9 685 760
Logé gratuitement 9 070 6 523 4 070 19 663 1 089 769
Ensemble 258 513 194 795 118 711 572 019 23 810 161
Source : Insee, recensement de la population 1999
Nombre moyen de personnes par logement Unité : nombre
Basse- France
Calvados Manche Orne
Normandie (métropole)
1999 2,4 2,4 2,4 2,4 2,4
1990 2,7 2,6 2,6 2,6 2,6
1982 2,8 2,8 2,8 2,8 2,7
Source : Insee, recensements de la population 1999
Tableaux de l’économie bas-normande -2008 69LOGEMENT5
Définitions
ANAH : l'ANAH (Agence Nationale pour l'Améliora- PALULOS : prime à l’amélioration des logements à
usage locatif et à occupation sociale ; elle est at-tion de l'Habitat) attribue des subventions aux pro-
priétaires qui réalisent des travaux d'amélioration tribuée aux organismes locatifs sociaux pour les tra-
vaux d’amélioration (mise aux normes minimalesdans leur logement (amélioration de la sécurité, de
la salubrité, économies d'énergie et l'isolation d’habitabilité, économie d’énergie,...).
acoustique,...). Ces aides sont accordées pour des
PLAI : prêt locatif aidé d’intégration, il remplace lelogements achevés depuis plus de 15 ans. Après les
PLATS (Prêt aidé très social).travaux, le propriétaire s'engage à louer le logement
pour une durée minimum de 10 ans.
PLS : Prêt locatif social pour des ménages dont les
ressources ne dépassent pas certains plafonds.L’enquête sur la Commercialisation des Logements
Neufs (E.C.L.N) : elle est effectuée auprès des pro-
PLUS : prêt locatif à usage social. Remplace le PLA
moteurs immobiliers, professionnels ou occasion-
(prêt locatif aidé) et favorise l'accès aux logements
nels, publics et privés. Les programmes de cinq
sociaux à un plus grand nombre de salariés.
logements et plus destinés à la vente aux particuliers
sont retenus pour l’enquête, à l’exclusion de tout Prêt à taux zéro : prêt à taux zéro du "Ministère du lo-
programme de réhabilitation ou de rénovation. gement". Avance remboursable sans intérêt, qui est
distribuée par la majorité des banques ou établisse-
Les programmes à enquêter sont issus du fichier des
ments de crédit sous condition de ressources. Ce prêt
permis de construire (SITADEL). L’échantillon est
est destiné à faciliter l'accession à la propriété des per-
complété chaque trimestre par les nouveaux permis
sonnes qui acquièrent un logement en vue de l'occu-
de construire autorisés .
per à titre de résidence principale.
L’évolution de la commercialisation est suivie à par- Prêt social location-accession : Nouveau dispositif
tir de trois renseignements principaux :
d’accession à la propriété mis en place par les pou-
- le nombre de logements mis en vente au cours du voirs publics en 2004. Il s’adresse à des ménages
trimestre ; sous plafonds de ressources qui achètent leur loge-
- le nombre de logements vendus durant le trimestre ; ment neuf situé dans une opération agréée par
- le stock disponible à la fin du trimestre enquêté. l’Etat pour être éligible aux financements PSLA.
Pour en savoir plus ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
Albrand (Sandrine), Fuentes (Bastien), "Le logement en Basse-Normandie - Un record pour les mises en
chantier" Chiffres & analyses, Direction Régionale de l'Equipement de Basse-Normandie, janvier 2008
e "Commercialisation des logements neufs au 4 trimestre 2007 - En 2007, les ventes ont atteint un niveau
record" SESP Infos rapides, n° 420, Ministère de l'Écologie, de l'Energie, du Développement durable et de
l'Aménagement du Territoire, février 2008
Even (Karl) et Rakotomalala (Josée)," Le nouveau prêt à 0 % gagne un nouveau public et le centre-ville"
SESP en bref, n° 21, Ministère de l'Écologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du
Territoire, octobre 2007
Gilli (Frédéric), "Vingt ans de dépenses publiques de logement" inDonnéessociales:Lasociétéfrançaise -
Édition 2006, Insee Références, Insee, mai 2006
70 2008 -Tableaux de l’économie bas-normandeFinancement des logements 5.3
Nombre de logements locatifs sociaux financés en 2006 Unité : logement
Basse- France
Calvados Manche Orne Normandie (métropole
Logements locatifs sociaux
PLUS 683 237 156 1 076 50 355
PLUS - Construction - Démolition 39 0 0 39 747
PLAI 71 33 68 172 7 672
PLS 338 176 442 956 33 098
Logements réhabilités
PALULOS - Réhabilitation 872 527 339 1 738 47 880
PALULOS - Communale 14 0 3 17 nc
ANAH - Propriétaires occupants 603 631 426 1 660 53 448
ANAH - Propriétaires bailleurs 863 465 189 1 517 60 156
Accession à la propriété
Prêt à taux zéro 2 439 2 120 1 085 5 644 237 926
Prêt social location accession 89 85 0 174 1 476
Source : Direction régionale de l’Équipement
Financement des logements aidés par l’État en 2006 Unité : millier d’euros
Basse- France
Calvados Manche Orne Normandie (métropole)
Logements locatifs sociaux
PLUS 1 570 555 299 2 424 133 926
PLUS - Construction - Démolition 90 0 0 90 2 369
PLAI 687 351 499 1 537 81 578
Logements réhabilités
PALULOS 532 266 482 1 280 45 790
ANAH - Propriétaires occupants 1 436 1 955 1 237 4 628 134 241
ANAH - Propriétaires bailleurs 2 802 3 287 1 327 7 416 299 825
Accession à la propriété
Prêt à taux zéro 37 200 33 900 16 500 87 600 3 656 200
Source : Direction régionale de l’Équipement
Commercialisation des logements neufs en 2007 Unité : logement
Basse- France
Calvados Manche Orne
Normandie (métropole)
Logements mis en vente
Logements individuels 467 105 50 622 19 575
Logements collectifs 1 889 476 286 2 651 128 677
Logements vendus 218 67 69 354 16 636
Prix moyen (en euro) 224 800 160 000 138 700 195 900 244 800
Logements collectifs 1 235 459 227 1 921 110 784
Prix moyen (en euro/m²) 3 086 2 604 2 497 2 901 3 279
Source : Direction régionale de l’Équipement, enquête sur la Commercialisation des Logements neufs
Tableaux de l’économie bas-normande -2008 715
Adresses utiles
Direction régionale de l’Équipement (DRE) de Basse-Normandie,
10 boulevard Vanier, BP 60040, 14006 Caen Cedex. Tél : 02.31.43.15.00
www.basse-normandie.equipement.gouv.fr
Cellule Économique Régional de la Construction (CRIEC) de
Basse-Normandie , 8 rue Saint-Nicolas, BP 6187, 14062 Caen Cedex 4.
Tél : 02.31.85.44.71
www.criec-basse-normandie.asso.fr
Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de
l'aménagement du territoire, Direction générale de l'urbanisme,
de l'habitat et de la construction, Arche de la défense Paroi Sud,
92055 La défense cedex
Tél : 01.40.81.21.27
www.developpement-durable.gouv.fr
2008 -Tableaux de l’économie bas-normande

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.